Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[INCANDESCENCE] d'Ayako Noda

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 28/06/20 21:38    Sujet du message: [INCANDESCENCE] d'Ayako Noda Répondre en citant



Présentation de l'éditeur :
Ruri travaille dans une supérette pour payer ses études et elle est très intriguée par un homme austère qui vient chaque jour acheter deux paquets de cigarettes. Lorsqu’elle se décide enfin à lui parler, elle découvre qu’il est un yakuza, et qu’il est plus fougueux qu’il n’y paraît...


(cliquer sur la miniature pour avoir l'image en plus grand)

Nous avions découvert Ayako Noda en 2016 avec sa première œuvre professionnelle Le Monde selon Uchu qui, sans être exempte de quelques défauts, s'était révélée être une excellente surprise. Grâce au Lézard Noir, nous avons la possibilité de retrouver l'auteure quatre années plus tard. Avec trois années de carrière supplémentaires derrière elle, inutile de dire qu'Ayako Noda a progressé sur tous les plans, tout en gardant sa patte graphique si intéressante. Il faut dire qu'elle est prolifique notamment dans le domaine du Boys' Love avec quatre titres courts (un tome à chaque fois) publiés dans les magazines Opera ou onBLUE. Incandescence est en réalité sa deuxième série, courte là aussi car totalisant trois volumes, relevant du seinen. Le titre a connu un parcours assez chaotique ayant débuté dans le magazine Hibana en 2015 (qui n'a pas duré longtemps après le célèbre et regretté support alternatif IKKI où la mangaka avait débuté) avant de se terminer dans Ura Sunday après un passage sur le site de prépublication en ligne Manga One.

C'est ainsi qu'en six chapitres assez courts (24 pages environ), nous faisons la connaissance de Ruri, une étudiante assez peu à l'aise avec les gens et qui ne connait pas grand-chose des excès de la jeunesse. Imaginez qu'à vingt ans, elle n'a jamais fumé une simple cigarette, ne semble jamais être réellement sortie avec un garçon (elle était dans un lycée de filles), et ne semble avoir aucune passion. Sa rencontre avec Monsieur Nosegawa qui vient tous les jours acheter deux paquets de cigarettes dans la supérette où elle travaille pendant les vacances d'été va lui faire découvrir un monde qu'elle ignorait, celui de l'amour. Néanmoins, ce sentiment est-il partagé ? Et même dans ce cas, n'est-il pas dangereux pour une jeune fille ignorante comme elle de fréquenter un yakuza ? Enfin, n'oublions pas que ce dernier a un fils qui a l'âge de notre jeune amoureuse...

Ce premier tome ne fait que poser les bases de l'histoire en présentant les personnages. Néanmoins, il le fait très bien, sur un rythme soutenu. La lecture est nerveuse, sans temps mort. Il n'y a pas les hésitations interminables que l'on peut voir dans les shôjo romantiques. Assez rapidement, Ruri sait ce qu'elle veut, malgré les avertissements de son entourage. Elle n'est pas dupe mais c'est son choix. Est-ce que cet amour peut-il être partagé et durable ? Nosegawa n'est-il pas simplement une sorte de prédateur sexuel qui voit en Ruri une possibilité de changer un peu de son ordinaire à base de professionnelles ? Ainsi, il pourrait revenir des années en arrière quand, alors même qu'il était marié, il alignait les « copines », toutes jeunes et jolies. Cela, nous ne le saurons que dans le prochain tome, ou le troisième (et dernier)...


(cliquer sur la miniature pour avoir l'image en plus grand)
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 29/06/20 09:53    Sujet du message: Répondre en citant

C'est dommage. Le graphisme attire mon oeil, mais l'histoire a l'air inintéressante au possible...
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 29/06/20 20:02    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

C'est assez spécial, c'est certain. En fait, les personnes qui apprécient un titre comme Mauvaise herbe de Keigo Shinzo devraient aimer Incandescence. Il y a là les mêmes questionnements sur le mal-être d'une jeune génération, sentiment qui n'a pas de cause toujours évidente (quoique pour Shiori, c'est assez clair).

Quoiqu'il en soit, ça ne respire pas l'insouciance des romances shôjo ou shônen. Là, ça fait dans le grave, voire dans le glauque. J'aime ! Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 02/07/20 15:03    Sujet du message: Répondre en citant

Disons que dans ta première présentation, j'ai surtout ressenti me côté "fille ingénue (avec daddy issue en option) rencontre bad boy qui va lui faire découvrir la vie" d'un côté et de l'autre "quarantaine blasé rencontre jeune fille pour s'acheter une nouvelle jeunesse à peu de frais (un peu le syndrome de la muse)" de l'autre. Donc vendu comme ça, bof.

Après, si effectivement, ça sait dépasser un peu lez clichés présentés plus haut, ou au moins, capable de raconter une histoire intéressante (même glauque, ça ne me dérange pas), je pourrais être preneur.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 02/07/20 16:55    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Il faudra attendre le tome 2 pour voir comment ça peut évoluer. Pour l'instant, les bases sont uniquement posées et c'est déjà ça Sourire

Il y a bien une scène daddy sugar à un moment, néanmoins, cela ne présage en rien comment la relation va se développer. On peut tomber dans le mièvre et les clichés mais je ne le pense pas. Ayako Noda donne l'impression de travailler ses scénarios. Et c"est édité par Le Lézard Noir, hein ! Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 04/07/20 11:33    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, j'attendrai ton retour sur le deuxième tome alors Sourire
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation