Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Mister Ajikko - Daisuke Terasawa
Se rendre à la page : Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 25/02/20 18:22    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai pas encore fini ces nouveaux tomes, j'ai juste fini le tome 3 et le début du 4 pour aller à la fin du premier concours mais je me suis quand même fait une remarque en le lisant que je ne m'étais pas fait en lisant les deux premiers : ça a quand même mal vieilli

Bon c'est peut être le fait de lire Food Wars en parallèle, mais je trouve qu'au niveau dessin en particulier, les plats sont vraiment pas ragoutant et ressemblent souvent à une bouilli infâme, toujours la même d'ailleurs. Et autant les dessins on peut à la rigueur comprendre car les moyens ne sont pas les mêmes entre temps, mais ce que je comprends moins c'est le scénario, le tournoi du tome 3 est un bon exemple : allez on organise un grand tournoi, la portée est internationale... et on y met 4 candidats dont le héros, 2 antagonistes connus et un 4e histoire de faire du remplissage... même pas quelques persos lambda pour faire semblant et un minimum de pré-selection, c'est cheap, et c'est toujours un point qui m'étonne concernant certains oldies, comment ça se fait que les capacités scénaristiques aient à ce point évolué en quelques années alors que notre cerveau est fait pareil (ça ne s'applique pas tous les trucs anciens, ni à tous les trucs récents non plus d'ailleurs)

Côté recette je trouvais que ça allait un peu mieux jusqu'à la ... pizza aux spaghetti !!! Choqué Choqué WTF ?!?
Bon ok, ça m'est déjà arrivé une fois de manger une pizza aux spaghetti (dans un restaurant luxembourgeois dont j'ai totalement oublié le nom, j'ai du faire un accident vasculaire cérébral juste après je pense), et pour le délire ok, c'est drôle, on mange deux plats en un, mais c'est juste mettre de la pâte sur de la pâte, c'est genre faire un sandwich au pain, je doute pas que la recette existe, mais le Mars frit ça existe aussi c'est pas pour autant que c'est bon
En tout cas j'ai bien ri ^^
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 25/02/20 18:50    Sujet du message: Répondre en citant

Juste pour répondre à ta dernière partie :
La première fois que j'ai été en Italie et que j'ai pris un menu complet au restaurant, j'ai été choqué d'avoir des féculents en entrée ET en plat. La cuisine italienne, de base, est très riche. Une recherche rapide sur le net te montrera que les pizzas aux spaghettis existent bien, et j'ajouterai que l'idée est bien ancrée aussi dans la culture gastronomique japonaise où le Yakisoba pan reste un plat populaire (et c'est des pâtes dans du pain). ^^

Bref, moi, ça ne me choque pas. Sourire


(De toute façon, depuis que j'ai mangé une pizza surgelé cuite dans de l'huile de friteuse en Écosse, plus grand chose peut me surprendre ou m’écœurer... A part les animaux bizarres...)

Citation:
c'est toujours un point qui m'étonne concernant certains oldies, comment ça se fait que les capacités scénaristiques aient à ce point évolué en quelques années

Je dirais : l'augmentation de la concurrence et le besoin de se renouveler, de se dépasser et de se démarquer. Et puis le fait d'apprendre des erreurs de ses prédécesseurs, ça aide aussi.
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 25/02/20 20:42    Sujet du message: Répondre en citant

Sur les mangas de nourriture, je pense qu'il y a aussi une hausse des connaissances et la volonté de toucher un public international, qui expliquent qu'on ait plus de variété dans les plats proposés. Dans Le petit chef, s'il y a un peu de cuisine étrangère, les principaux duels se font sur des plats japonais - et même les plats étrangers sont des plats traditionnels (omelette, pizza) qu'il faut préparer de façon originale.

Dans Food wars, il y a beaucoup plus de plats internationaux. Les personnages eux-mêmes voyagent fréquemment (c'est un des privilèges du conseil des 10) et ont donc davantage l'occasion de découvrir et de cuisiner des plats et des ingrédients originaux. Il y a donc plus de variété dans les plats proposés.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 25/02/20 21:20    Sujet du message: Répondre en citant

Pas convaincu. Il s'est quand même passé 30 ans entre Ajikko et Food Wars. Tout a changé dans la société au cours de cette période, ne serait-ce qu'avec l'avènement d'internet.

Ce qui est amusant, c'est que vous bloquez sur des points assez secondaires, mais que le héros ait 14 ans, qu'il soit compétent comme un adulte de 35, qu'il sèche l'école pour aider sa mère, et qu'il sacrifie son enfance sur l'autel de la réussite, tout ça, vous l'acceptez sans sourciller ^^'

Je rappelle que Mister Ajikko n'était que le troisième shônen culinaire de l'histoire. Et l'auteur n'y connaissait absolument rien en cuisine quand il a commencé. Les principaux intérêts du manga sont patrimoniaux et nostalgiques. Évidemment qu'il y a mieux aujourd'hui, et heureusement. (Maintenant, je ne recommanderais pas forcément plus Food Wars qu'Ajikko... Mais pour d'autres raisons...)

Citation:
et même les plats étrangers sont des plats traditionnels (omelette, pizza) qu'il faut préparer de façon originale.

Sur une des jaquettes de Silver Spoon, Arakawa explique qu'elle met elle-même des plats basiques dans sa série pour que chacun puisse s'immerger plus facilement et imaginer le goût et l'odeur de ce qu'il voit. Et de ce que m'a dit Terasawa lorsque je l'ai interviewé, ses objectifs étaient relativement identiques.
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 26/02/20 14:55    Sujet du message: Répondre en citant

C'est pas tant sur les connaissances que je bloque, c'est clair qu'il est maintenant plus facile d'avoir des informations et donc d'avoir accès à plus de variété en terme de plat, et Internet aide surement dedans je suis d'accord
Non c'est vraiment sur le scénario, outre le caractère redondant des duels que Cyril a déjà souligné, juste 4 personnages pour un tournoi on comprend pas d'où ça sort, c'est comme d'introduire le chef français qui vient défier Ajikko comme ça, juste parce qu'il a entendu parler de lui par Shimonaka (il est possible que je me trompe sur l'orthographe des noms), sans aucune autre raison
Après tant mieux qu'il y ait eu des progrès depuis ceci dit, j'ai aussi un peu l'impression en regardant les noms d'auteur qu'il y a un peu plus souvent une séparation entre scénariste et dessinateur, cela aide aussi surement

Je ne mets évidemment pas de côté l'incohérence majeure de ce manga mais en même temps c'est le titre (français) : le petit chef. Je sais pas si ça a été une mode à un moment mais en fait c'est compréhensible, le but est de montrer un jeune qui bat des adultes afin que le lectorat s'identifie plus facilement, ça rend aussi sa performance plus impressionnante et renforce le côté shônen, je suis entièrement d'accord que c'est illogique, mais pas moins que Pokemon ^^
En comparaison Food Wars même si c'est aussi WTF par moment garde quand même cette logique d'adolescent moins fort que les adultes (enfin moins fort que les plus forts des adultes), les adolescents bataillant entre eux

Pour terminer sur la pizza aux spaghetti, que ça existe j'en suis conscient (oui j'ai regardé aussi sur Internet) mais ça reste une incohérence culinaire majeure Mort de rire

Bon sinon malgré ces défauts je le lis quand même avec un plaisir gentiment teinté de nostalgie ^^ j'en suis à l'arc des sushis et j'attends de voir comment notre petit chef va battre en quelques jours un maître sushi qui a mis 20 ans à mettre au point sa technique... Roulement des yeux
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Manuka
Mangaversien·ne


Inscrit le : 26 Juin 2004
Localisation : dans le Tea tree !

Message Posté le : 10/04/20 15:04    Sujet du message: Répondre en citant

Alors, ce n'est pas de la pizza aux spaghettis, mais Durendal vous explique comment faire le gâteau aux tagliatelles.
Et honnêtement, ça fait plutôt envie Clin d'oeil
_________________
Emmène Lucy Hole dans un ciel de diamants. ©
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 20/10/20 04:52    Sujet du message: Répondre en citant

Tomes 5 à 10 : il y a une grosse lacune d'un point de vue narratif dans cette deuxième partie de la série. Dans la première partie, sans être trop développé, le thème de la lutte contre le seigneur du goût avait été introduit, avec quelques affrontements dont le dernier à la fin du cinquième volume. On pouvait donc s'attendre à ce que cela prenne un peu plus d'ampleur dans la deuxième moitié de la série. Et en fait... on n'en parle plus. Mais plus du tout : non seulement il n'y a plus de duels culinaires mais, en 5 tomes, ce sujet n'est plus évoqué du tout et disparaît complètement. De mémoire, cela prenait au contraire une importance plus grande dans le dessin animé, dans les derniers épisodes diffusés en France. J'ai du mal à comprendre sa disparition sans explications.

Ce problème mis à part, cette seconde moitié de série reste bonne et, s'il n'existait pas, pourrait même être considérée comme supérieure à la première partie. On a en effet toujours des duels contre des adversaires plus ou moins antipathiques ainsi qu'une nouvelle édition du tournoi de jeunes cuisiniers. Mais les arcs sont en général plus courts, donc plus dynamiques. Même le duel final ne dure que 2 chapitres, mais cela permet de privilégier le sens à lui donner plutôt qu'à créer de la tension.

Mais surtout, on a régulièrement autre chose que des duels : Mister Ajikko étant de plus en plus connu, il est souvent sollicité pour d'autres problèmes : par exemple, aider un enfant malade, une femme qui vient d'accoucher ou un sportif à consommer des aliments qu'ils n'aiment pas mais qui sont indispensables pour leur santé . Ca contribue à le rendre sympathique, moins dans sa bulle à livrer toujours des duels culinaires.

D'autres aspects vont dans ce sens et humanisent le personnage. On lui découvre ainsi une autre passion, typique des enfants de son âge
et qui a le don d'agacer sa mère : la gameboy, qui lui fait passer des nuits blanches. On le voit aussi plus régulièrement à l'école, passant du temps avec des enfants de son âge et les aidant par sa cuisine - le thème reste bien sûr toujours présent. Toujours pas de petite amie, en revanche. On sent aussi l'influence de son père défunt, le virtuose des bas-quartiers.

On voit aussi de plus en plus régulièrement revenir les mêmes personnages, parfois pour des revanches mais aussi souvent pour aider le petit chef à surmonter certaines difficultés - Konishi devient même quasiment une groupie sur la fin Mort de rire . Cela contribue à faire vivre tous ces personnages et à créer une petite communauté unie bien sympathique.

Au final, on a donc un manga agréable à lire, moins exubérant que le dessin animé certes mais qui reste attachant et dont j'aimerais bien que Blackbox sorte la suite.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation