Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Kingdom - Yasuhisa Hara
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 20/02/19 17:25    Sujet du message: Répondre en citant

Je dirai que c'est standard, ça dépend du nombre de pages orientées action dans un volume, il y a quand même pas mal de texte sans être du Death Note bien entendu. Clin d'oeil
En tout cas, ça me semble représenter une dose de travail non négligeable sans vacances au milieu !
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
EdenA
Mangaversien·ne


Inscrit le : 07 Nov 2007

Message Posté le : 20/02/19 18:08    Sujet du message: Répondre en citant

Il me semble me souvenir qu'ils se sont appuyés sur la communauté qui traduisait les scans, non ? Cela peut expliquer le rythme de parution s'ils utilisent ce qui a déjà été traduit.

Dernière édition : EdenA le 21/02/19 10:03; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 20/02/19 20:29    Sujet du message: Répondre en citant

Ha ben c'est de là que viennent les fautes de français qu'il y a régulièrement dans les volumes. Mort de rire

(ça n'est pas catastrophique non plus, mais j'en repère 2-3 à chaque fois)
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 18/03/19 12:32    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens d'enchainer quatre tomes de Kingdom (les derniers en date), et la série arrive à faire mieux que Shaman King et Hunter X Hunter réunis en termes de version française.
il y a des dono, des san, et des sama qui trainent mais pas tout le temps, des inversions, des textes dupliqués, et des orthographes de noms qui changent d'une page à l'autre, parfois sur la même page !
c'est simple, dès qu'un nom peut s'écrire avec un "ô" ou un "ou", le résultat sera aléatoire, un peu comme si plusieurs traducteurs travaillaient sur chaque tome en parallèle mais sans se concerter. Et évidemment, la relecture laisse tout passer (si relecture il y a). Ce serait déjà risible pour du scantrad, alors de la part d'un éditeur supposé professionnel, c'est honteux.
c'est con, les bouquins sont hyper soignés niveau conception, du bel ouvrage. Mais alors, les textes ! Choqué
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 18/03/19 16:54    Sujet du message: Répondre en citant

Tu t'attendais à quoi, avec un tel rythme de sorties ?

(Pour rappel, la seule trad régulièrement remise en question et vivement critiquée sur Mangaverse ces dernières années, c'est celle d'Ippo, édité en mensuel... Urgence et qualité font rarement bon ménage, surtout sur le long terme.)
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 18/03/19 17:16    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Tu t'attendais à quoi, avec un tel rythme de sorties ?

Je m'attendais un travail professionnel, de la même façon que je l'attends de n'importe quel autre éditeur, sur n'importe quelle autre série.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
EdenA
Mangaversien·ne


Inscrit le : 07 Nov 2007

Message Posté le : 18/03/19 17:28    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Tu t'attendais à quoi, avec un tel rythme de sorties ?

(Pour rappel, la seule trad régulièrement remise en question et vivement critiquée sur Mangaverse ces dernières années, c'est celle d'Ippo, édité en mensuel... Urgence et qualité font rarement bon ménage, surtout sur le long terme.)


Exemple mal choisi. La trad a été très correcte pendant 60/70 de tomes (de mémoire). C'est le changement de traducteur qui a été critiqué, pendant des années nous avions de la qualité en même temps qu'une sortie mensuelle.

J'ajouterai que j'ai lu récemment quelques tomes de la saison 5 et malgré les efforts censément faits, c'est toujours absolument imbuvable. Je pense que c'est le traducteur lui-même qui maîtrise mal le français et ses tournures de phrases ; ce n'est pas lié au rythme de parution, à mon sens.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 26/08/19 12:26    Sujet du message: Répondre en citant


J'ai profité des vacances pour rattraper mon retard de lecture sur Kingdom, ce qui n'aura duré qu'un court moment, puisque j'ai à nouveau 8 volumes de retard maintenant !
Bon, je commence enfin à cerner la série après avoir lu les 18 premiers volumes, en fait j'ai mis un peu de temps à comprendre ce qu'était vraiment Kingdom car j'en avais une vision un peu erronée avant lecture. C'est définitivement une série qui est proche du genre shônen avec beaucoup de focus sur la guerre et les batailles mais aussi un côté politique (alliances, trahisons, rivalités) bien présent. Le côté historique est là juste pour planter le décor, mais attention comme je l'ai déjà dit ce n'est pas un manga réaliste ayant pour vocation de nous présenter de manière crédible et documentée l'unification du royaume de Chine, pas du tout !
Au niveau des combats, on n'est pas en présence de super-pouvoirs comme dans Naruto ou One Piece mais cela reste très exagéré tout de même. C'est une des surprises que j'ai eu à la lecture car je croyais que les combats était plus sérieux. Il n'est pas rare de voir par exemple un groupe de 10 soldats aux côtés de Shin défier 500 hommes en face et finir par triompher ou encore de voir un général partir seul avec sa lance à la main et traverser un groupe adverse important sans le moindre égratignure. Il y a dans la série des guerriers qui sont des surhommes avec une force surnaturelle (le héros Shin en fait partie), et même si ils ne lancent pas de boules de feu sur leurs adversaires, cela reste dans la droite lignée d'un shônen à ce niveau. Shin est un simple gamin, on peut dire c'est l'archétype du héros de shônen, courageux, fort et un peu idiot, il se bat pour réaliser son rêve : devenir un grand général sous les cieux. Il se promène sans armure sur le champ de bataille, sans être jamais touché par les flèches, il est capable de se sortir des pires situations et de survivre dans une bataille qui semble perdue d'avance. J'ai été déçu par ce côté exagéré mais il faut savoir l'accepter et aller au delà si on veut lire et apprécier Kingdom...
Pour l'intrigue, l'auteur sait renouveler les situations, on n'a pas un scénario linéaire qui enchaînerait simplement les batailles entre les 7 royaumes à unir un par un. Parfois le royaume de Qin attaque, parfois il se font eux-même envahir, cela peut même être simultané ! On voit des alliances entre royaumes afin de vaincre un adversaire puissant mais aussi des trahisons internes avec des factions rivales au sein même du royaume de Qin. Du coup, ce côté là est une réussite dans la série, car le lecteur ne sait jamais à quoi s'attendre pour ce qui est des événements politiques. De nombreux personnages sont présentés dans chaque camp et au fur et à mesure que l'histoire avance, la série gagne en intérêt et les adversaires rencontrés peuvent devenir des alliés pour la suite ou inversement les alliés peuvent trahir, rien n'est jamais acquis dans ce manga.
Le rythme de parution en France est un gros avantage car le côté feuilletonesque fonctionne vraiment bien, une fois que l'on a commencé la lecture et si l'on apprécie l'oeuvre, quel plaisir d'avoir 4 volumes tous les 2 mois, ça se dévore.
Kingdom est une série qui a ses défauts et qui ne plaira pas à tout le monde, c'est certain, mais elle peut vite s'avérer addictive. En tous cas, avec son style particulier, on ne peut pas nier les qualités de ce seinen, cependant destiné à un public amateur de récits de guerre peu réalistes et avec beaucoup, beaucoup de volumes à acheter.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 27/08/19 05:22    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens, je me suis trouvé un pack d'occasion hier (Tomes 8 à 14) et je viens donc de rattraper une partie de mon retard (plus que 14 tomes Mort de rire ) : j'en suis au début du 12, il faut dire que ça se lit vite... comme un shônen.

Je suis d'accord avec toi sur l'aspect irréaliste de certains combats : je pense notamment à celui de Shin contre Kyoukaï ou à Houken qui passe au travers de milliers d'hommes pour éliminer le général ennemi.

Ces absurdités (plus gênantes dans un manga historique que dans un véritable shônen) et les trop nombreuses coquilles et fautes de français mises à part, le manga est très plaisant à suivre. J'ai particulièrement apprécié le flashback de Seï sur sa vie à Zhao et sa relation très touchante avec Shika (celle avec sa "concubine" est très sympathique également) : il éclaire à la fois le caractère du personnage et les raisons de la rancune de Zhao envers le royaume de Qin. Le côté géopolitique est très sympathique aussi avec ses trahisons ou ses alliances entre ennemis plein d'arrière-pensées. Là aussi, de façon "shônenesque", les personnages posent un peu trop de façon badass (je pense au chancelier à sa troupe quand ils arrivent devant Seï) mais ça produit son petit effet sur le lecteur. Au moment où j'en suis, l'aspect stratégique lors de la bataille contre Houken est intéressant également, avec la demande que Houki fait à Shin. Je suis curieux de voir sa mise en oeuvre.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 27/08/19 09:04    Sujet du message: Répondre en citant

Ces absurdités, comme vous les appelez, ne me gênent pas spécialement, dans la mesure où elles s'inscrivent dans la tradition des classiques chinois comme Les Trois Royaumes et Au Bord de l'Eau. Ces histoires partaient du principe qu'il pouvait exister des individus exceptionnels, dont les qualités s'exprimaient à travers une force, un courage, ou des capacités de stratège hors-du-commun. Comme si la tradition orale avait amplifié les mérites de certains guerriers au point de leur prêter de telles capacités.

Kingdom me parait bâti sur le même modèle, à tel point que je ne serais pas surpris de voir surgir Lu Bu et Guan Yu.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 28/08/19 06:44    Sujet du message: Répondre en citant

Mais on est dans quelque chose qui, même s'il y a une part de fiction, est censé raconter des événements historiques. Je m'attends donc à avoir une part de réalisme plus importante que pour l'adaptation d'un roman épique.

J'ai fini les tomes 12 à 14 : ils sont entièrement consacrées à la bataille (qui n'est pas encore achevée à la fin du volume 14) et ça trucide encore à fond, avec notamment Houken qui fait voler plusieurs têtes d'un seul coup. A côté, il y a pas mal de passages sympathiques, autour des stratégies déployées par les uns et les autres et avec un Ouki qui, lui aussi, tape fort - mais est également capable de faire preuve de sens tactique.

Sinon, au palais, Seï change de concubine ; m'enfin, pour ce qu'il en fait, ça ne change pas grand chose. Mort de rire
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 28/08/19 11:07    Sujet du message: Répondre en citant

Intéressant la remarque de Gemini_ sur les classiques de la littérature que sont Les Trois Royaumes et Au Bord de l'Eau. Comme je ne les connais pas du tout, je ne peux pas juger Kingdom à l'aune de ces récits. Ce qui est sûr c'est que l'aspect surpuissant de certains combattants m'a dans un premier temps bien surpris (dans le mauvais sens) car je m'attendais à un seinen assez réaliste ou tout du moins à quelque chose de plus proche d'un Vinland Saga ou d'un Vagabond pour les combats dont l'exagération reste plus acceptable. Après les qualités du titre font que j'ai envie de lire la suite et que j'ai fait l'effort d'accepter ce côté là de l'oeuvre.

Cyril a écrit:
ça trucide encore à fond, avec notamment Houken qui fait voler plusieurs têtes d'un seul coup.

Je me rappelle surtout de Moubu avec son gros marteau qui galope presque tout seul sur son cheval, au hasard du champ de bataille, en écrasant des crânes un peu partout. Mort de rire
Quand son régiment de cavalerie se retrouve pris en étau entre deux régiments adversaires et qu'il continue à avancer sans faiblir, mais quelle brute ce mec !
Sinon le passage du volume 9 avec la tentative d'assassinat du roi et tous les tueurs déployés dans le palais royal était franchement très bon. En plus, le flashback sur Kyoukai et sur la manière dont le personnage peut accéder à un statut "spécial" apportait aussi son lot de révélations surprenantes, un personnage que j'apprécie beaucoup.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 28/08/19 11:27    Sujet du message: Répondre en citant

Je confirme ce que dit Gemini. J'ai lu Au bord de l'eau et L'investiture des dieux, ça en fait vraiment mais vraiment des tonnes. Je pense que les récits sur les Printemps et Automne sont du même tonneau, avec souvent un héroïsme hypertrophié. Je le crois aussi pour Les trois royaumes même si pas encore lu (mais pour les passages célèbres...). Globalement, je pense que Kingdom fait clin-d'oeil à ce genre d'oeuvres alors pour l'aspect réaliste, on peut se brosser. Je ne sais pas si c'est vraiment un "manga historique" en fait...
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 28/08/19 12:18    Sujet du message: Répondre en citant

Cyril a écrit:
Mais on est dans quelque chose qui, même s'il y a une part de fiction, est censé raconter des événements historiques.

Vraiment ? Je ne connais pas les intentions de l'auteur, mais même si l'histoire repose sur des faits réels - ou supposés comme tels - je ne l'ai jamais pris comme un récit historique au sens où il raconterait fidèlement ce qui aurait pu se passer à l'époque. De la même façon que Les Trois Mousquetaires, pour prendre une œuvre plus proche de nous.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 28/08/19 13:06    Sujet du message: Répondre en citant

Pour Au bord de l'eau, je n'ai pas vraiment ce sentiment que c'est peuplé de personnages surpuissants.

Il y en a certes quelques-uns, mais parmi les 108 étoiles, ça n'est pas non plus une norme. La majorité, ce sont des guerriers d'exception. Et puis bon, vu comment ça finit.... Ils ne sont pas si exceptionnels que ça Très content

Par contre, il y a effectivement une vraie mise en avant des généraux qui sont considérés comme des "dieux" par les soldats. Et qu'en somme, tuer le général ennemi suffisait à faire mettre en déroute des armées de plusieurs dizaine de milliers d'homme. Et ce, de manière systématique.
Sur ce point, je ne sais jamais si c'est une vraie réalité de l'époque ou si c'est plutôt une ficelle scénaristique/culturelle/autre.
D'un côté, ça a un côté réaliste vu la constitution de l'armée chinoise, d'un autre côté, le recours systématique à cette méthode donne l'impression que c'est un peu abusé et que ça va dans la notion de surhommes que porte un général chinois.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 3 sur 5

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation