Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Les tops des titres qui vous ont le plus marqué !
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 30/06/18 11:28    Sujet du message: Répondre en citant

Le titre du sujet parle désormais de "top", mais je m'insurge. L'idée est bien de présenter des titres qui nous ont marqué, ce que j'ai considéré comme les titres ayant le plus influencés mes lectures, mais il ne s'agit pas nécessairement de mes séries favorites. C'est un tout autre débat, même s'il y aura fatalement des points communs Cool
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Therru
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Avr 2007
Localisation : Liège

Message Posté le : 30/06/18 13:10    Sujet du message: Répondre en citant

Melvin, tu trolles, mais il y a sans doute quelqu'un, quelque part, dont le top contient une bonne partie de ces titres sans la moindre ironie.^^

J'ai dit que c'était facile pour moi de faire un top, et je vais donc le prouver. À savoir aussi que mes critères de sélection sont excellence ET plaisir à la relecture. Ca ne suffit pas de m'avoir marquée à ma première lecture et quand j'étais plus jeune, il faut que l'effet survive quand je relis la série, au-delà de l'aspect nostalgique, parce que c'est facile d'être marqué lors d'une découverte, c'est plus difficile de maintenir cet effet sur le long terme.





1) Dragon Ball : une maîtrise de sa mythologie et une évolution de ses personnages que beaucoup ont tenté dans le genre shônen, jamais vraiment égalé. Il y a aussi une concision et une capacité à aller droit au but, avec une vraie montée de la tension. Passages d'anthologie, vraie intensité dramatique, générations successives dans une même famille, excellente conclusion (les dérives animées ne comptent pas). Puis un dessin indémodable, évidemment.

2) Urusei Yatsura : Rumiko Takahashi avait déjà atteint le sommet de son art dès le début de sa carrière, et je ne pense pas qu'elle ait fait mieux après dans le genre shônen/comédie. Une énergie incroyable, les relations entre les personnages, une diversité assez dingue dans les situations et un monde tellement plaisant à découvrir, et surtout pas de baisse de qualité. Je relis n'importe quel tome à n'importe quel moment, avec le même plaisir.

3) Simple comme l'amour : Je suis amoureuse de la narration de ce manga. Je n'ai presque lu aucun autre titre avec une telle maîtrise du découpage dans le genre tranche-de-vie. J'adore aussi ce dessin tellement chaleureux, la capacité de l'auteure a changé de registre avec une telle aisance d'un chapitre à l'autre, et surtout de conserver sa trame narrative tout du long, à travers ces petites scènettes. Un titre qui transcende les idées de genre pour en faire une oeuvre à part, tellement mature.

4) Le Pays des Cerisiers : J'aurais bien triché et inséré toute la bibliographie de Fumiyo Kono, mais je mettrai en avant ce titre qui m'a ouvert la voie. La sensibilité que dégage son dessin, la dureté parfois de son propos mais aussi l'optimisme et la joie de vivre qui se dégagent de son témoignage sur un des pires fléaux créé par l'humanité... Cette oeuvre m'a et continue de me marquer, à tel point que j'ai fait mon mémoire sur la non-prolifération nucléaire, dans lequel j'ai inséré une citation de l'auteure.

5) Touch : J'aimais beaucoup Adachi à une époque, mais la plupart de ses titres ne survivent pas à une relecture, et sont surtout délayés, partent un peu dans tous les sens et sont mal maîtrisés sur la longueur.
Sauf Touch, parce qu'il garde tout son focus sur son personnage principal, impressionnant d'humanité et de complexité, parce que son arc narratif et son évolution sont parfaitement marqués par les années, qu'il y plein de personnages marquants qui gravitent autour de Tatsuya avec une complexité égale (l'entraîneur Kashiwaba), les scènes de sport sont haletantes jusqu'à la dernière action, et qu'il y a un vrai sentiment d'achevé et de maîtrise une fois la dernière page tournée.

6) Lone Wolf & Cub : Le manga ultime de samouraï, dans tous leurs idéaux, leurs contradictions, leur lâcheté et leur noblesse. Un grand voyage dans le Japon du Moyen-âge, où on côtoie tout type de castes, de personnages, et de style de vie. Le dessin est magnifique, le découpage est grandiose et rend toute l'intensité des combats. J'adore cette grande balade dans ce Japon féodal où toutes les émotions se lient, s'affrontent et se confrontent.

7) Hunter x Hunter : Togashi ne finira sans doute jamais ce titre, et ce n'est pas grave, on se contentera de ce qu'il a déjà proposé avec plaisir. HxH fait forcément ressentir des émotions contrastées avec son rythme de parution, mais niveau contenu, il n'y a pas beaucoup d'équivalent dans ce genre. La maturité du propos, la complexité et le naturel des affrontements, la psychologie des personnages, la liberté totale que s'accorde l'auteur, la foule de personnages incroyablement bien intégrés et crédibles, la vastitude de l'univers, la variété des situations et des arcs... Même les Kimera Ants s'apprécient beaucoup mieux à la relecture, quand on peut apprécier toute l'évolution et les thèmes développés. Un Ovni qui n'obéit qu'à ses propres règles tout en étant incroyablement accessible.

8 ) Vinland Saga : Un des rares titres où l'auteur tient un vrai propos au-delà du divertissement ou du voyage, qu'il cherche à développer à travers son oeuvre. Beaucoup regrettent le tournant de la ferme de Ketil, mais c'est justement là que l'oeuvre prend tout son sens, tout le chemin parcourut par Thorfinn dans sa quête de vengeance, et la vacuité de son existence à travers la violence. Un vrai titre mature, parfaitement maîtrisé, et superbe graphiquement pour ne rien gâcher. Son quatorzième tome restera longtemps ancré dans ma mémoire.

9) Ippo (Saison 1) : Plus que les combats, la camaraderie, la narration parfaitement menée et un arc de personnage fantastique, ce qui résonne en moi dans ces trente tomes, c'est la notion de "courage" et de "force". Un peu comme dans Vinland Saga, il y a une portée philosophique et introspective dans les questionnements d'Ippo. Le héros de shônen qui se relève envers et contre tout est somme toute classique, mais chez Ippo, il y a une idée qui dépasse le combat et la résistance physique, et qui s'applique à une façon de mener sa vie. Un titre très mature, dans lequel l'auteur n'a pas su dire stop pour la suite, mais ça n'enlève en rien l'immense qualité de ces trente tomes.

10) Moonlight Act/March comes in like a lion : Je triche un peu, mais je les mets ex-aequo, parce que ce sont deux séries pas encore terminées (donc je n'ai pas de recul global suffisant, et je n'ai pas encore pris la peine de lire les derniers tomes parus de Moonlight Act), et qui, chacun dans un genre et un style différent, font jouer toute la gamme d'émotions possibles à travers leur dessin et les yeux de leurs personnages. Deux séries dont j'adore l'univers de l'auteur et la sensibilité de leur narration, tout simplement.


Dernière édition : Therru le 30/06/18 16:46; Edité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
taikun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Fév 2003
Localisation : entre les monts kun lun et la porte des enfers

Message Posté le : 30/06/18 13:53    Sujet du message: Répondre en citant

Taliesin en effet Hoshin restera éternellement dans nos cœurs Mort de rire
_________________
Le (Re)retour de Ryu Fujisaki, auteur de Hoshin et Shi Ki , Stray Souls chez Pika Edition en 8 tomes Très content

Fondateur www.tokyo-hajime.fr
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 30/06/18 16:53    Sujet du message: Re: Remarque Répondre en citant

herbv a écrit:
Cyril, on voit bien, et ce n'est pas une découverte, l'importance des animés dans les séries qui t'ont marqué.

J'avais souri en voyant que tu avais mis "Sous un rayon de soleil", diptyque que j'ai toujours trouvé sans intérêt, tellement ça barbouille les pages de pathos et de bons sentiments. Et pourtant, à l'époque, j'étais infiniment plus tolérant envers le manga que maintenant Sourire

Au moins, on a un début d'explication, maintenant.


Triptyque. Clin d'oeil

Il y a du pathos certes, mais je trouve que c'est mieux géré que dans Angel heart, grâce à un côté fantastique (qui aurait gagné à être mieux expliqué : on ne connaît pas l'origine des pouvoirs et de la malédiction de Sarah) et à un humour plus présents (la fin de l'histoire d'amour du prof pédophile par exemple).
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baboo
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Avr 2003
Localisation : Devant mon écran

Message Posté le : 30/06/18 19:33    Sujet du message: Répondre en citant

Mon top 10 :

1 - Phénix
2 - Dragon Ball
3 - La vie de Bouddha
4 - L'histoire des 3 Adolf
5 - Video Girl Aï
6 - Bonne nuit Punpun
7 - Les chevaliers du zodiaque
8 - Hokuto no Ken
9 - Devil Man
10 - Jojo's bizarre adventure
_________________
Mon blog

Bp aimera un jour les mangas !! [MAJ faite le 15/03/06]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 30/06/18 20:29    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Gemini_ a écrit:
Le titre du sujet parle désormais de "top", mais je m'insurge. L'idée est bien de présenter des titres qui nous ont marqué, ce que j'ai considéré comme les titres ayant le plus influencés mes lectures, mais il ne s'agit pas nécessairement de mes séries favorites.

Tu as raison, j'ai changé le titre du sujet Sourire

Cyril a écrit:
Triptyque. Clin d'oeil

Il y avait trois tomes ? Diantre, je ne m'en souvenais plus... ou plutôt, je crois que je n'ai lu que les deux premiers, en fait.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 01/07/18 03:27    Sujet du message: Répondre en citant



Citation:
J'ai dit que c'était facile pour moi de faire un top, et je vais donc le prouver. À savoir aussi que mes critères de sélection sont excellence ET plaisir à la relecture.


Tout à fait d'accord avec ce dernier critère. Les titres que j'ai cités, je les ai lus et relus régulièrement - j'ai entamé il y a peu une énième relecture de Captain Tsubasa après en avoir fini une de Hotaru. Pour One piece, je prévois de le faire lorsque l'arc Rêverie sera fini en France. Je relis peut-être moins régulièrement les titres qui ne sont pas des shônens mais j'ai lu tous les titres que j'ai cités au moins 2 fois.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lhine
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Déc 2003

Message Posté le : 01/07/18 08:37    Sujet du message: Répondre en citant

Les titres qui me viennent en tête :

Fullmetal Alchemist (L'histoire est tragique avec de bons moments drôles.)
Banana Fish (La fin d'un héros tragique!)
Monster (Le dilemme d'un médecin...)
Card Captor Sakura (C'est trop mignon haha)
Emma (Une tranche de vie simple à une vie de rêve)
Kids on the slope (Le jaZzzzzz !!)
Réincarnation please save my Earth (C'est tellement rare des histoires de réincarnation et surtout bien ficelée du début à la fin. J'attends le tome 11 de Réincarnation II mdr)
Hunter x Hunter (J'adore les personnages!)
Le Pacte des Yokai (Petites histoires de fantômes japonaises...)
Bride stories (J'adore les dessins *_*)

Je veux ajouter 2 films animations :
Le château dans le ciel
Hotarubi no mori e


Dernière édition : lhine le 01/07/18 14:44; Edité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 01/07/18 08:53    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Baboo et lhine, vous ne voulez pas développer un peu ? Pas la peine de tartiner, une phrase d'explication suffit Sourire

L'idée est de s'interroger un peu sur les raisons qui ont amené tel ou tel titre à être dans la liste.

Cyril, après bullecontrôle, j'ai bien lu les trois tomes et le troisième ne m'avait pas plu. À noter que je dois avoir quelque part dans un carton (mais j'ai pu les vendre il y a plusieurs années) les trois volumes de la première édition Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Franswa
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 11 Fév 2006
Localisation : Lyon

Message Posté le : 01/07/18 22:39    Sujet du message: Répondre en citant

Je me prends aussi au jeu. Je note que j'ai d'ailleurs beaucoup de mes titres marquants qui sont déjà cités par ici, ce qui n'est guère étonnant étant donné qu'un bon nombre a été découvert grâce à vos interventions d'il y a des années.



Le sommet absolu à mes yeux. Dans mon épopée personnelle en manga, il y a un avant et un après Maison Ikkoku tant le choc a été grand pour moi. C'est le génie de Rumiko Takahashi à son plus haut niveau, le mélange parfait entre son humour particulier et le manga romantique dans ce qu'il a de plus puissant.
Et c’est grâce à un poste de Hervb que j'ai été tenté par cette série en 2006... (D'ailleurs comme lui, je possède l'artbook des 35 ans de carrière de l'auteur)



Encore un choc pour moi, qui a confirmé mon amour pour les œuvres axées chroniques sociales et tranches de vie. Rares sont les titres à m'avoir emballé dès les premières pages et SYFM en est. J'ai découvert la série alors qu'elle en était à son tome 3 grâce à un article sur Kei Toume dans feu le magazine Manga Spirit et jusqu'à son dernier tome j'ai été fidèle à chaque nouveau tome le jour de sa sortie.



Découvert plus tardivement, en 2011, grâce à la réimpression proposée par Kana. Peut-être le seul titre qui m'a fait ressentir des émotions proches de celles que j'ai eu en lisant Maison Ikkoku. Romantique, tragique, lyrique, j'ai adoré de bout en bout. Dire que j'ai longtemps hésité à me lancer dans ce titre de peur d'être noyé sous les froufrous.


Je triche. Deux pour le prix d'un, mais impossible de faire autrement.
C'est Rough mon oeuvre préférée de l'auteur mais c'est avec Touch qu'a eu lieu le vrai choc. Dès le tome 1, dès même les premières pages exquises qui -en quelques plan fixes- présentent avec brio les 3 personnages et leur personnalité, j'ai été conquis.
Ces 2 titres, c'est le summum pour moi de la comédie romantique adolescente . Merci au forum encore une fois car c'est grâce à de très vieux posts que j'ai tenté cet auteur.



L'autre choc de Kei Toume. Enthousiasmé par le début de SYFM, j'ai alors tenté son autre série. Si elle n'est plus dans mon "top du top" comme autrefois (elle reste dans mon top 30 quand même), j'en garde le souvenir de magnifiques moments de lectures.



Encore un titre découvert garce au prosélytisme de certains membres du forum (mais je ne me souviens plus de qui). C'est peut-être mon titre post-apo préféré en manga, peut-être même toutes BDs confondues. Je garderai longtemps en mémoire l'incroyable tome 4 et d'autres encore pour leur twist à glacer le lecteur. Quel écœurement lors que j'ai appris son abandon par Pika.



Comme Maison Ikkoku, je l’ai découvert grâce à un très vieux post de Hervb qui en vantait la qualité. Et en effet, ça reste pour moi ce que Matsumoto a fait de meilleur, c'est dire à quel point j'aime Ping Pong. Les doutes, la compétition, le travail, l'amitié, c'est pour moi l'esprit nekketsu dans ce qu'il a de plus noble.



Découvert grace à une sorte de top des années 2000-2010 publié par Mangavoraces. Un de ces titres qui a confirmé mon amour des chroniques de mœurs et tranches de vie. Magnifique. Pour la petite histoire j'ai lu ce titre alors que je possédais sans l'avoir lu Le pays des cerisiers. J’ai bien évidemment sauté sur ce dernier par la suite.



Le meilleur shônen d'action pour moi, encore maintenant. La lecture des tomes non parus chez nous mais traduits garce à une fan ont d'ailleurs confirmé à quel point ce titre était bon à tous les niveaux. Et l'annonce d'un anime à venir me laisse rêver à une réédition, un jour, cette fois portée à son terme.


Après, il y a bien évidemment d’autres titres qui m'ont énormément marqués. En vrac :




Dernière édition : Franswa le 01/07/18 22:48; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 01/07/18 22:47    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Tu es quelqu'un d'extrêmement bon goût, Franswa. Bravo pour ta sélection. C'est vrai que j'aurai pu mettre du Kei Toume dans ma liste (j'ai découvert la mangaka avec Kurogane en 1997).
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Natth
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Mai 2008

Message Posté le : 03/07/18 03:07    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai créé ce qu'on appelle un "moment" sur Twitter, avec une illustration et une courte explication de pourquoi ces titres sont mes préférés :

#1 Tokyo Babylon : C'est LE manga qui m'a fait découvrir le drame, la souffrance, mais aussi la passion et l'amour pur en manga. Et un style graphique inconnu ailleurs, pourtant cela reste un détail vis-à-vis du reste.

#2 Ludwig II : C'est aussi un shôjo où les personnages sont poussés dans leurs derniers retranchements. Les héros plongent un peu plus vers la catastrophe à chaque décision, jusqu'au dénouement final.

#3 Cantarella : Ce manga emporte le héros vers un avenir sinistre, où le pouvoir risque de le pousser à briser tous ses proches. Ses choix le mènent aussi vers sa propre destruction, à moins que...

#4 Mille et une nuits : Des histoires enchantées, s'inspirant des contes de tous les pays, un style graphique magnifique, avec un trait précis et expressif, et des sentiments profonds, trop souvent menteurs, violents et douloureux.

#5 Core Scramble : Un manhwa qui réunit science-fiction, intrigue politique, rivalité amoureuse et graphisme soigné, avec sa petite dose de poésie. C'est aussi la force des sentiments et la cruauté des nombreuses manipulations qui m'ont marquée.

#6 Totally captivated : Ce manhwa débute sur un ton léger, mais il parle aussi de la violence de la mafia et de la perte de sa famille. Le dernier tome, Totally Peeking 2, déchire la relation des héros en les obligeant à être honnêtes, à choisir ce qui compte.

#7 Blue Morning : Un manga superbe du point de vue graphique, une oeuvre soignée et détaillée. Une romance touchante et difficile. Une intrigue politique complexe, avec la dose de mystères qui attend le dernier tome pour se découvrir. Un must en somme.

#8 MW : Quand un héros est l'incarnation du mal, que se passe-t-il ? Si ce monstre est le résultat de manipulations scientifiques, de la folie qui en naît, comment cela peut-il se terminer ? Quel peut être le rôle des rares personnes qui parviennent à l'approcher ?

#9 Vassalord : C'est un manga habité par une intrigue mystérieuse, mais surtout par des amours qui se cachent un peu trop. Il en faut beaucoup pour que tous les protagonistes admettent leurs sentiments, car ils sont nombreux à se cacher ! C'est touchant ^^

#10 Panorama de l'enfer : Un style graphique rare et un récit d'une cruauté perturbante. Mais surtout un message puissant sur la guerre et une conclusion violente, unique par ce qu'elle dégage en une page et d'autant plus marquante.

#Bonus Astral Project : Un titre au récit très inhabituel, où les personnages réfléchissent longuement sur divers sujets. C'est un des mangas que je conseillerais de relire avec soin pour saisir toutes les idées qu'il contient. C'est aussi une histoire émouvante.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 03/07/18 11:11    Sujet du message: Répondre en citant

Il faudra que j'aille voir ton "moment", Natth. En tout cas, ta liste est intéressante. Je note que tu apprécies tout particulièrement les titres par leur thématique.

En tout cas, je me souviens bien combien tu étais fan de ces titres à l'époque de leur publication (oula, ça fait ancien "combattant Sourire ).
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 05/07/18 23:10    Sujet du message: A mon tour!!! Répondre en citant

J'arrive après la bataille sur le forum, mais je suis arrivée un peu avant sur Twitter!!!

Voici donc les titres qui m'ont le plus marquée:



Je vais y aller de la version courte ici. La version (très) longue existe sur mon blog, mais elle n'intéressera sans doute pas grand monde Très content !!! En fait, ma vie de lectrice est surtout faite d'emprunts un peu partout jusqu'au jour où j'ai eu plus de pouvoir d'achat ^^ .

Dragon Ball: Le premier manga que j'ai lu, comme beaucoup de personnes de ma génération. Une lecture marquante par son dynamisme, son humour, ses dessins, vite vite vite la suite!!! A tel point que j'ai fini par me détourner du dessin animé que je trouvais moche, très lent, sans parler des voix française (j'avais aussi accès aux épisodes en cantonais et parfois en japonais).

Dr Slump: connu après Dragon Ball, c'est pourtant le vrai point de départ de ma collection. Personne ne le possédait, et son dessin me rappelait le souvenir d'un dessin animé vu à Hong Kong très petite (c'était bien le même personnage Très content). J'ai commencé avec le volume 8, sûrement volume en cours, premier manga que j'ai acheté en français (avec beaucoup de culpabilité vu la fortune!!!). J'étais accroc à Dr Slump que j'aimais même plus que Dragon Ball, et je relisais toujours mes 3 volumes: le 3, le 8 mais surtout le 10 que j'ai embarqué avec moi lors de vacances à HK et que je relisais TOUT LE TEMPS!

RG Veda: Au moins jusqu'à mes 15 ans, je suis restée totalement dans le monde de l'enfance. J'avais des goûts de gamine: graphiquement, il fallait que ce soit mignon, rond, ou avec des animaux. Toriyama m'allait donc très bien. Quand on m'a prêté RG Veda, j'ai eu un choc. Je n'avais jamais rien lu de tel. Le dessin était élégant et fin, il y avait beaucoup de mystère, et surtout, ce côté mystique, fantastique, ésotérique!!! Ce manga est responsable de mon goût pour les shôjo fantastiques, en passant par Princesse Kaguya et même Le cortège des cent démons et Onmyôji!

Gunnm: En même temps que RG Veda, on m'a prêté Gunnm. Même choc graphique: des dessins adultes, parfois rugueux, et une histoire triste, teintée de mystère mais surtout très violente! Et pourtant, il y avait cette profondeur chez Gally... Pourtant, le côté SF me rebutait (réaction que j'ai eue face à Akira et Ghost in the shell). Un manga vraiment culte pour moi et le point de départ d'une exploration plus "adulte" dans la BD.

Hôshin - L'investiture des dieux: Découvert dans un article de Animeland dans les années 90, il s'agit du premier manga dont j'ai attendu des années une sortie française. On me répétait que c'était intraduisible, que ça ne sortirait jamais. Pourtant, il a fini par arriver (à l'époque, je ne connaissais pas le Jump...) et j'ai sauté dessus à sa sortie. C'est le premier manga m'ayant poussée à m'inscrire sur un forum tant j'avais besoin d'en parler! Je relisais tous les volumes à chaque parution... C'est un des rares manga de ma collection dont j'ai acheté chaque volume neuf. Le volume 5 est le plus vieux manga de ma collection aujourd'hui, ayant remplacé les 4 premiers pour une réédition avec la jaquette.

Banana Fish: Ce manga m'a surtout marquée des années après l'avoir connu. Car j'ai dû lire le volume 1 en Fnac, et les suivants, dés sa sortie. A l'époque, je pensais qu'il s'agissait d'un seinen comme Monster Mort de rire . J'ai été coupée de mes lectures Fnac des années durant en allant à l'étranger. C'est une rencontre Internet, et cette passion qu'avait cette personne, qui m'ont donné envie de lire la suite. Sans elle, j'aurais sans doute fini par oublier le titre. J'ai pu m'acheter la série, que j'adorais. Mais ça a mis des années pour que je développe une vraie obsession pour Akimi Yoshida, me poussant même à une folie: lire Yasha en chinois! Depuis, je vénère Yoshida...

Basara: Pour moi, Basara est LE shôjo d'aventure. Pourtant, j'ai longtemps été coincée au volume 1, la bibliothèque n'ayant jamais eu le 2! La même fan de Banana Fish était aussi fan de Basara et c'est ainsi que j'ai pu lui emprunter toute la série: je n'y croyais pas vraiment. J'ai fini par adorer ce manga et depuis je compare tout shôjo d'aventure à Basara. Si j'ai acheté ce manga, c'est surtout parce que je le voyais partout d'occasion pour rien, et cela me peinait ^^; . Evidemment, je ne le regrette pas!!! Banana Fish, Basara, Le cortège des cent démons et Princesse Kaguya m'ont poussée à lire plus de femmes mangaka.

Ping Pong: Taiyou Matsumoto m'a longtemps intriguée avec son Amer Béton. Seulement, personne ne l'avait dans mon entourage, ni la bibliothèque, et même pas la Fnac. Puis les avis hyper enthousiastes ici sur Ping Pong (mais aussi cette même personne qui aimait Banana Fish et Basara) m'ont poussé à essayer. Surtout que cette fois, c'était un manga de sport et j'étais donc en terrain connu. Puis on voyait souvent le manga d'occasion. Evidemment, la lecture fut une claque, un choc. J'ai été obsédée par Matsumoto, finissant par lire tout ce qui était disponible en français, et même en chinois (Hanaotoko et Zero, que je rachèterai évidemment ^^ ). Parmi mes mangaka préférés, Matsumoto est le seul homme!

All my darling daughters: En réalité, j'ai failli mettre plutôt Blue de Nananan. Mais Yoshinaga a eu plus d'impact dans ma vie d'aujourd'hui. Et ce manga a été une vraie découverte, découverte d'histoires courtes ayant un lien entre elles, mais aussi découverte d'une mangaka au dessin fin et élégant tout en sobriété, ayant un grand talent pour parler de la vie quotidienne. Son observation des humains y est en plus très subtile. Les bons avis sur le forum (que je suivais de loin, à l'étranger) m'ont donné envie. Et puis cette même personne avait le volume, que j'ai donc pu emprunter!!!

A Drunken Dream and Other Stories: Il a fallu attendre que je lise ce recueil de Moto Hagio, très tardivement, pour que je la connaisse enfin. J'avais entendu parler d'elle, surtout pour le yaoi ou le shôjo vintage, mais je l'associais bien trop souvent à Riyoko Ikeda. Puis quand j'ai lu ce recueil, acheté depuis des mois en solde chez Album, parce que Moto Hagio était invitée par le Centre Pompidou, j'ai eu une révélation. Des histoires matures, un dessin magnifique, maîtrisé, parlant à l'inconscient, des histoires que je trouve (personnellement) très profondes aussi. De la poésie. Bref, une grande grande grande mangaka! Depuis, je ne la confonds plus avec Ikeda Mort de rire . Et puis j'ai fini par développer une Motomanie: après avoir épuisé ce qui était disponible en anglais, j'ai fini par me procurer des manga d'elle en chinois. C'est aussi Moto Hagio qui m'a ouvert les yeux sur un manque de reconnaissance vis-à-vis des femmes mangaka, en particulier celles qui font du shôjo/josei.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 06/07/18 22:18    Sujet du message: Mon cas Répondre en citant

Les top 10 des mangas marquants fleurissent sur les blogs et je viens de rajouter un petit bonus :


_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 4 sur 6

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation