Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[KENJI TSURUTA], L'Île Errante, Souvenirs d'Emanon...
Se rendre à la page : 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 19/02/18 12:00    Sujet du message: [KENJI TSURUTA], L'Île Errante, Souvenirs d'Emanon... Répondre en citant


Je viens de lire Souvenirs d'Emanon, j'ai enfin découvert et apprécié Tsuruta cet auteur un peu à part dont le rythme de production est très lent, il possède aussi un dessin bien reconnaissable. J'étais passé à côté de ses mangas parus il y a quelques années chez Sakka mais la sortie dans la collection Latitudes chez Ki-Oon de 2 courtes séries m'a donné envie de franchir le pas et de faire preuve de curiosité. Cela m'arrive beaucoup moins souvent maintenant (ma collection étant arrivé à ses limites pour la place) mais il fait avouer que pour satisfaire ce type d'envie parfois, l'éditeur est particulièrement important pour moi et ici le travail impeccable de Ki-Oon a payé, beau papier, grand format, superbes couvertures et traduction sans accrocs !
Souvenirs d'Emanon est l'adaptation d'un roman de Kajio Shinji. L'histoire se déroule de nuit sur un ferry qui navigue dans le sud du Japon en 1967. Le héros un jeune étudiant passionné de roman de SF, tue le temps lors de cette longue traversée un peu pénible. Il croise une mystérieuse jeune femme, à l'air un peu triste. Ils vont discuter ensemble, sympathiser et c'est ainsi qu'il découvrira son secret et restera marqué par cette rencontre pour le reste de sa vie (sans trop en dire) !
Une ambiance réussie : mélancolique, mystérieuse et nostalgique avec une narration calme et tranquille comme un appel au voyage pour le lecteur contemplatif. On ressort un peu méditatif à propos du temps qui passe, à la fin de cette histoire auto-conclusive qui peut se lire comme un one-shot mais sera complétée de 2 autres tomes sur les aventures de la belle Emanon.
Encore une réussite dans la collection Latitudes de l'éditeur qui commence à avoir de la gueule !
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tuc
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 21/02/18 00:58    Sujet du message: Répondre en citant

On avait rapidement discuté de Souvenirs d'Emanon dans "Dernières Lectures" mais c'est vrai que c'est un auteur qui mérite bien un topic

Rien de plus à dire pour ce one-shot, pour ce qui est de l'île errante j'attends le 2e et dernier tome pour parfaire mon idée, même si j'ai trouvé le 1er tome très intéressant
_________________
Collection MS


Dernière édition : Tuc le 21/02/18 21:36; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 21/02/18 01:00    Sujet du message: Répondre en citant

Attention, L'île errante ne s'arrête pas au tome 2 Clin d'oeil
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 21/02/18 16:55    Sujet du message: Répondre en citant

Je confirme ce qui a été dit. Bien que lu il y a très longtemps -et donc entre la nostalgie et mon souvenir, il y a peut-être des différences-, Souvenirs d'Emanon reste toujours aussi frais dans ma mémoire. Et je sais que c'est une histoire que je pourrais relire avec plaisir, un peu comme Yotsuba et Yokohama Kaidashi Kikou.

Il y a une certaine fraîcheur qui se dégagent dans chacune de ses oeuvres, même si les thématiques sont un peu voire totalement différentes.

Dans tous les cas, ce sont en quelque sorte des promenades agréables du dimanche après-midi, qui semblent hors du temps, mais pourtant totalement ancrées dans la réalité, sorte de parenthèse éphémère dans un monde qui avance toujours plus vite où on peut prendre le temps de voir ce monde qui bouge avec et sans nous.
Là où Yotsuba offre des périodes de repos par l'énergie et la curiosité qui peuvent être déployées par la vitalité de l'enfance (même si cette dernière est quelque peu fantasmée), YKK et Emanon offrent une lecture plus mature et de facto, plus mélancolique. Mais évite l'écueil du larmoyant et du défaitisme. Ce sont des pages - plus que des tranches - de vie que les auteurs partagent, avec des questionnements plus poussés pour Emanon. Mais cela reste des histoires de rencontre, des rencontres dans un temps qui semble suspendu comme si, au final, l'existence du reste du monde n'existait qu'à peine et que la main d'une quelconque divinité s'était penchée pour offrir instant de félicité à des êtres quelconques. Des êtres qui pourraient être n'importe qui.

C'est ce qu'offre Emanon. Une histoire de rencontre au milieu de la multitude de rencontres de la vie, rencontre teintée légèrement de fantastique afin d'offrir un bonus de rêverie dans un monde qui en manque parfois. Une rencontre où des inconnus, forcés par les circonstances, discutent, apprennent, se découvrent, s'apprécient, étape par étape, sans donner l'impression que l'histoire est forcée (oh oui, je pense à toi amie d'enfance qui réveille le héros tous les matins, mystérieuse étudiante transférée autour de laquelle se passe des mystères, oh, je pense à vous autres, rencontres fortuite totalement pas fortuites mais il faut bien justifier l'histoire). Emanon a une histoire qui se déroule de manière naturellement naturelle. Sa force repose sur la normalité de la situation, sur des personnages imparfaits, pas particulièrement beaux ni laids, mais mis en valeur magnifiquement par un dessin soigné (après vérification, il est plus propre que dans mon souvenir, je le voyais beaucoup plus crayonné). Et donc, petit à petit, au fur et à mesure que l'on découvre plus l'histoire d'Emanon, celle-ci prend de plus en plus une forme qui pourrait à celle d'une muse (en conséquence, le héros fait bien plus pâle à côté d'elle). Pas pour le côté inspiratrice du poète, mais plutôt une femme qui a un côté inatteignable bien qu'elle soit existante, vivant en quelque sorte dans un autre monde.

Et même si les éléments fantastiques de l'histoire sont un peu limités dans leur réalisme si on creuse un peu, ce n'est guère important car ces éléments ne sont là que pour porter la rencontre entre ces deux personnes. Et cela donne une histoire touchante, poignante et agréablement mélancolique. Une histoire de rencontre dans les limbes de l'univers qui est difficilement oubliable.

Et puis, il faut quand même le dire même si je n'ai pas lu l'histoire depuis longtemps : Emanon est canon.

Pour en revenir aux autres histoires d'Emanon, elles ne m'ont pas marqué autant, vu que je les ai lues bien plus tard. Mais je pense que pour un amateur d'Emanon, elles en valent le détour.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tuc
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 21/02/18 21:41    Sujet du message: Répondre en citant

Aniki a écrit:
Attention, L'île errante ne s'arrête pas au tome 2 Clin d'oeil

Ah bah tiens oui, Ki-Oon a parlé de 2 tomes au lancement et j'en avais déduit que c'était un diptyque, pas mécontent du coup ^^
Par contre il y a quand même eu 6 ans entre les 2 tomes... prochain tome en 2023 ?
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 09/04/18 13:37    Sujet du message: Répondre en citant


Mais, mais, mais... quoi !?
Après 6 longues années d'attente pour lire la suite, le 2nd volume est pour le moins déstabilisant. Il se lit en 10 minutes chrono avec plein de doubles pages sans texte. Globalement, on a genre 10 bulles à lire en 180 pages, c'est presque plus un artbook pour admirer le trait de Tsuruta. Je dois avouer que la déception est grande au niveau de l'histoire qui fait du sur place malgré un changement de lieu important.
Je ne sais plus trop quoi penser si la suite est du même acabit, vivement 2024 pour pouvoir lire 10 minutes de plus... Neutre
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 09/04/18 15:37    Sujet du message: Répondre en citant

6 ans entre les deux volumes... ?

J'aurais jamais dû les lire hier alors. Et dire que je pensais que la série ne faisait que 2 volumes.

Après, ça reste joli, et j'ai toujours plaisir à parcourir les pages. Mais je suppose que tous les mystères seront levés dans le prochain tome.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
shun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 09/04/18 19:40    Sujet du message: Répondre en citant

Merci ça m'évite de l'acheter. Et quand est Il de Emanon ? Merci
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 10/04/18 14:24    Sujet du message: Répondre en citant

shun a écrit:
Et quand est Il de Emanon ?

Ben, tu peux lire mon avis et celui de Corti par exemple, c'est juste au dessus...
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 10/04/18 18:51    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu mais je me demandais si quelqu'un avait lu les suites en vo par ex.
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 10/04/18 19:37    Sujet du message: Répondre en citant

A noter que Souvenirs d'Emanon est un one-shot basé sur un roman qui peut donc s'acheter tout seul sans aucun problème, même si il existe d'autres tomes dans cet univers et avec ce personnage. C'est parce que le 1er roman a eu du succès que d'autres ont été ajoutés et ensuite adaptés en manga. Donc au contraire de l'île Errante pas besoin de tout prendre si la suite n'est pas aussi bien.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tuc
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 10/04/18 21:14    Sujet du message: Répondre en citant

Beaucoup aimé le tome 2 de l'Ile Errante, très contemplatif, beaucoup de cases sans texte, et ne même temps ça s'y prête bien, très agréable et reposant
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mangachat
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 21 Jan 2009

Message Posté le : 11/04/18 06:36    Sujet du message: Répondre en citant

Le peu de texte du volume 2 de l'Île errante est déconcertant, mais ça participait bien à l'ambiance et à l'endroit où se trouve l'héroïne. Après, c'est sûr qu'il va falloir s'armer de patience pour la suite.
_________________
Le questionnaire du Mangachat pour trouver des mangas
Mangaconseil liste tous les mangas, manhwas et manhuas parus/à paraître en France et aux Etats-Unis
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Heiji
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 11/04/18 07:54    Sujet du message: Répondre en citant

Surtout que la pré-publication du troisième volume n'a pas encore débuté.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 11/04/18 20:58    Sujet du message: Répondre en citant

Depuis quand la qualité d'une BD se mesure-t-elle au temps de lecture et au nombre de bulles par volume, d'ailleurs ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation