Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Le sujet sur vos mangaka favoris

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 15/07/18 22:19    Sujet du message: Le sujet sur vos mangaka favoris Répondre en citant

Dans la catégorie "les réseaux sociaux sont nos amis", et donc dans la continuité du sujet sur les manga les plus marquants, j'ai vu passé un autre jeu particulièrement chronophage intitulé 50 jours, 50 mangaka que vous aimez. Comme je n'avais rien de mieux à faire, j'y ai consacré mon après-midi. Et comme 50 jours, c'est long, j'ai préféré tout publier en cinq fournées de dix mangaka chacune.

Je veux bien que l'exercice soit un peu vain, et je me demande si cela ne m'amuse pas plus de voir quels sont les artistes de ma liste plébiscités par les autres internautes - un indice : surtout les femmes écrivant des titres invendables en France - que de constituer cette sélection. Vous la trouverez ici : https://twitter.com/FouChapelier/status/1018519922203332608 Et pour que le résultat paraisse moins vain, j'ai décidé de publier quelques explications. Alors je ne vais pas revenir sur le pourquoi du comment pour chacun des 50 artistes, cela serait long et sans doute peu intéressant. Par contre, je vais proposer quelques réflexions globales.

Pour commencer, je ne suis pas totalement d'accord avec l'intitulé. Pour moi, parler d'amour envers un mangaka implique d'accepter l'intégralité de son œuvre de manière inconditionnelle. Or, je peux compter sur les doigts d'une main les auteurs dont plus de deux ou trois titres ont été publiés en France, et dont j'ai acheté absolument tout ce qui est disponible. Wataru Yoshizumi, Masako Yoshi, sans doute Mikiyo Tsuda (à vérifier), mais cela n'ira pas plus loin. Cela aurait pu être le cas pour Leiji Matsumoto, mais comme je ne vais pas à Japan Expo, je n'ai pas pu acquérir Les Aventures d'une Abeille ; cela ne m'empêche de toute façon nullement d'être très critique envers l'auteur, en particulier en raison de son sexisme. Même pour Go Nagai, je ne possède pas toute la production en langue française. Dans son cas, c'est en partie à cause de sa mauvaise distribution.

La raison de ce phénomène est ce que j'appellerai le syndrome Osamu Tezuka, d'après le célèbre scientifique japonais : à force de faire les poubelles d'un auteur, nous tombons forcément sur des œuvres moins bonnes. Et nous ne pouvons pas exiger d'eux qu'ils soient toujours au top d'une série à l'autre, d'autant que d'autres facteurs peuvent intervenir, comme un changement de responsable éditorial voire d'éditeur. Il existe ainsi plusieurs artistes dans cette liste dont j'ai arrêté de lire systématiquement toutes les nouveautés, attendant les retours ou me reposant sur le synopsis pour me décider. Dans certains cas, je ne pensais pas qu'il me serait possible de me lasser. J'ai cité Go Nagai, mais le cas le plus emblématique reste Tsukasa Hojo, dont Angel Heart m'a eu à l'usure, tant et si bien que je l'ai arrêté à la fin de sa première saison. Dans le même ordre d'idée, nous trouvons Ryû Fujisaki, malheureusement meilleur adaptateur que scénariste ; et même s'il n'en signe pas le scénario, je m'interroge quant à commencer sa version de La Légende des Héros de la Galaxie.

A l'opposé, j'ai décidé après mûre réflexion d'inclure dans ma sélection des artistes dont je n'avais lu qu'un seul manga. A savoir Mihona Fujii (Gals), Mitsuteru Yokoyama (Au Bord de l'Eau), Miyako Maki (Les Femmes du Zodiaque), Koyomi Minamori (La Nouvelle Vie de Niina), et Yoshiki Nakamura (Skip Beat). Et pour cause : ils ont tous écrit une série que j'adore, mais c'est aussi la seule disponible en langue française (et sans doute en Anglais aussi). Mitsuteru Yokoyama et Miyako Maki, il ne faut pas chercher bien loin, c'est vieux et invendable. Pour les autres, je ne sais pas, cela vient peut-être un manque de séries disponibles au Japon. Mais cela m'étonne quand même pour Mihona Fujii, j'avais l'impression que Gals avait bien fonctionné à l'époque. Toujours est-il qu'il s'agit de mangaka dont j'aimerais lire plus d’œuvres, ce qui justifie leur présence dans cette sélection. Je m'appuie sur le fort potentiel aperçu dans le peu que j'ai pu parcourir.

Le même phénomène s'applique à d'autres auteurs dont j'ai lu l'intégralité des deux ou trois séries publiées en France et aux Etats-Unis, comme Reiko Shimizu, Akimi Yoshida, Naoko Takeuchi, Tomoko Ninomiya, Keiko Nishi, Hinako Ashihara, Takako Shimura, Riyoko Ikeda, ou Keiko Takemiya. Je mets Masato Hisa de côté dans la mesure où l'auteur est en pleine ascension en France, avec un éditeur (Sakka) apparemment prêt à le soutenir. Je veux bien que certains d'entre eux n'aient pas connu de grands succès en dehors des séries en question, mais dans l'ensemble, je suppose qu'il s'agit avant tout d'un problème commercial. Dans un sens, j'aimerais réussir à me lasser de ces artistes comme j'ai fini par me lasser de Go Nagai et Leiji Matsumoto (ce que je n'aurais jamais imaginé il y a quelques années), tout simplement car cela signifie que l'offre aura suffisamment augmenté, avec à la clé de bonnes surprises potentielles. Mais nous n'en sommes pas encore là. Si ça se trouve, tous leurs titres valables sont déjà disponibles, mais ne parlant pas Japonais, je n'ai aucun moyen de le vérifier.

Vous aurez remarqué que j'ai beaucoup parlé de mangaka de shôjo. Je viens de faire le compte, et sans le vouloir, il y a dans ma sélection autant d'auteurs spécialisés dans le shôjo/josei que dans le shônen/seinen. Par contre, en terme de parité, cela penche du côté féminin grâce à Hiromu Arakawa et Rumiko Takahashi.
En parlant de shônen, je note que Yoshihiro Togashi est le seul artiste de ma sélection avec une série en cours (façon de parler) dans le Shônen Jump, alors qu'il s'agit probablement du mangashi dont je lis le plus de séries à l'heure actuelle. Il y a d'autres mangaka issus du célèbre magazine dans ma liste, pour certains que j'apprécie justement pour les séries qu'ils y ont publiées, mais cela fait bien longtemps qu'ils n'apparaissent plus dans ses pages.

Je crois que je vais m'arrêter là, dans le cas contraire je risque de vraiment partir dans les détails, ce que personne ne souhaite.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation