Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

ATOM, le nouveau magazine
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
jojo81
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Mai 2010
Localisation : Toulouse

Message Posté le : 26/08/17 14:34    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour la précision Aurélien, j'en prends note dans mon appréciation perso du mag. Reste que ce numéro et les suivants sont vierges d'auteures. Bref, on va dire tant mieux si le tir est tout doucement corrigé à partir du 4 ?

Rien à redire sur tes écris Xav. Au niveau des textes, j'ai surtout été déçu par Romain Slocombe ou Nicolas de Crécy. Ce n'était clairement pas ce que j'attendais d'eux. Bref c'est pas très important dans le fond, j'avais juste trop d'attentes...

Jamais trouvé Inazuma haha. Je voulais essayer mais comme je l'ai pas vu en kiosque, je n'ai pas forcé.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 26/08/17 14:44    Sujet du message: Re: Remarque Répondre en citant

Manuka a écrit:
Un peu comme toi, non ?
Tu es un peu une Fausto copie, alors... Flèche

Ben oui, pourquoi ça serait toujours les mêmes qui pourraient troller. Mort de rire

Moi aussi, j'ai un peu envie de m'amuser et c'est toujours rigolo quand il y a un fond de vérité, ça fait plus réagir Sourire

Jojo81, je pense que tu ne rates rien concernant Inazuma. Je ne peux même pas dire que c'est mal écrit, je n'arrive pas à être intéressé. Déjà, je ne suis pas la cible : trop d'animation, de culture pop, de shônen à succès, trop superficiel, etc. Et puis, ça semble tellement manquer d'originalité dans la forme et le fond... Après, si tu me refiles ton adresse en MP, je t'envoie le numéro 5 avec plaisir Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
XaV
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 30 Mai 2006
Localisation : Paris

Message Posté le : 26/08/17 15:40    Sujet du message: Re: Remarque Répondre en citant

herbv a écrit:
Moi aussi, j'ai un peu envie de m'amuser et c'est toujours rigolo quand il y a un fond de vérité, ça fait plus réagir Sourire

Sauf que pour le coup, sur le prétendu "mépris" de Fausto et de ses rédacteurs pour les productions féminines, c'est uniquement du troll.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 26/08/17 15:43    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Si tu le dis Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
jojo81
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Mai 2010
Localisation : Toulouse

Message Posté le : 26/08/17 17:07    Sujet du message: Répondre en citant

Haha c'est très gentil herbv, mais je vais m'en passer (je ne savais même pas qu'ils avaient tenu plus de deux numéros)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 30/08/17 20:44    Sujet du message: Répondre en citant

Je déplace la discussion de Simple comme l'amour :
herbv a écrit:
qui a créé des espoirs et des attentes pour un certain nombre d'entre nous. Ces espoirs et ces attentes ont été vites déçus, disons à partir du numéro 2, et cette déception a été confirmée avec le numéro 3.

Non. Ces attentes, vous les avez créées tous seuls comme des grands. Je lisais Mad Movies quand j'étais ado (et ça date !), et la ligne éditoriale, à l'époque, était déjà "giclées de sang et gros nichons". Et ça n'a jamais changé depuis. Espérer autre chose de son petit frère géré par le même rédac' chef c'est de l'aveuglement pur et simple et une insulte au bon sens le plus élémentaire.

En outre, et tu es bien placé pour le savoir, donner aux lecteurs satisfactions en répondant à leurs attentes n'est absolument pas synonyme de ventes. Surtout lorsqu'il s'agit d'auteurs de sexe féminin.
Citation:
Cependant, ce qu'on rejette le plus, ce sont les excuses foireuses sur le manque réel de variété du contenu, la mauvaise foi de la plupart des explications données aux "récriminations" concernant le sexisme manifeste du magasine (qu'il soit involontaire ne change rien à l'affaire) que certains d'entre nous ont pu faire. Il a fallu insister, insister encore, s'énerver pour certains, pour commencer à avoir des réponses acceptables, compréhensibles.

Mais au nom de quoi il devrait avoir à se justifier auprès des lecteurs ??? On est en démocratie, il fait ses choix (en fonction de ses goûts, ses possibilités, l'actu...) et les propose sur le marché. Le public est ensuite libre d'acheter ou non ledit magazine. Ceux qui ont envie de lire un magazine à leur image n'ont qu'à le faire. Ou un blog. Ou un site. Ou devenir Youtubeur/se. Juste histoire de se rendre compte que :
1/ c'est relou de se défoncer et de se faire défoncer par des lecteurs perpétuellement insatisfaits (lecteurs qui, en outre, sont censés être dans le même camp)
2/ du temps considérable que font perdre aux rédacteurs (et donc en qualité pour le mag) des discussions sommes toutes assez stériles et puériles.

Accessoirement, je maintiens ce que je dis depuis des années : il y a assez de place dans les médias francophones pour que tous les gens qui ont du temps à perdre relèvent leur manches pour proposer des contenus de qualité. Il y a encore énormément à faire (au hasard : personne n'a succédé au bilan annuel Mangaverse, personne n'a succédé à la Numérologie de XaV, et personne ne semble prêt à prendre le relai du bilan Ratier...). Et si je m'en tiens aux sommaires lus sur Manga-news, ATOM propose des contenus qu'aucun concurrent n'avait proposé jusque-là... (Terasawa étant probablement le mangaka qui a le plus été réédité ces dernières années et chez le plus d'éditeurs différents. Pourtant, je ne crois pas que beaucoup se soient intéressés à son cas.)

Citation:
on ne rejette pas les choix éditoriaux d'ATOM

Ben... si. Vous demandez à ce qu'il y ait plus de place consacrée aux nanas. OK. Mais le mag n'aurait pas eu plus de pages. Du coup, qui aurait dû dégager ? Quel(s) auteur(s) ne méritai(en)t pas de figurer au sommaire ? Qui sont ces auteurs suffisamment mauvais pour qu'on puisse s'en passer ? Dire "il y aurait dû y avoir autre chose" = "ce qui est présenté ne convient pas" (donc n'est pas bon, pas intéressant). Or, l'ouverture d'esprit, c'est la capacité à considérer que chacun à des choses intéressantes à dire, et qu'on peut apprendre de tout le monde (y compris lorsque ça va à l'encontre de nos goûts, de nos valeurs, de nos envies...). Alors, allez-y, je vous écoute. Qui sont les maillons faibles ?

Choisir, dans la presse, c'est forcément renoncer. A chaque fois que j'ai eu à le faire pour des raisons signages, ça a toujours été un crève cœur (les rédacteurs web ne savent pas la chance qu'ils ont de ne pas être limités !!!!). Et je suis bien content de ne pas être rédac-chef pour ne pas avoir à le subir davantage.

Bruno (comme tu suis le topic), pour "rire" un peu, en 15 ans chez Akata, tu as renoncé à combien de séries que tu aurais aimé sortir ? A la louche. Entre les titres récupérés par la concurrences, ceux inaptes au marché, ceux refusés par Guy (ou Dom) et ceux à cause d'un planning trop plein, il doit y en avoir un paquet... Parce que j'ai un peu l'impression que certain(e)s ici sous-estime les contraintes inhérentes aux métiers de l'édition et la frustration que ça peut engendrer...

melvin a écrit:
c'est juste qu'il n'y a pas une seule femme !

Et ? (Dans le supermarché où je vais, 95% des employés aux caisses sont des femmes. Je n'ai jamais entendu qui que ce soit râler pour le manque de parité, hein. Mais je dis ça, j'dis rien...) Et si, juste, il n'avait pas envie de mettre en avant des femmes, pourquoi refuser son choix ?? Pourquoi chercher à tout prix à lui imposer de parler des femmes ? De quel droit ? Démocratie ! Youhou !

Et je suis désolé de te ramener sur Terre, mais il y a 5 ans, j'ai écrit un bouquin qui mettait majoritairement en avant des auteurs féminines, et... surprise... les ventes n'ont pas explosé. Alors c'est pas à moi que vous ferez croire que vous achèteriez plus un magazine/livre s'il proposait tel ou tel contenu, parce que vous trouverez toujours quelque chose pour esquiver l'acte d'achat. C'était pareil avec Manga 10 000 images, pareil avec le Virus Manga, pareil avec Animeland, et avant, le même cinéma avec les éditeurs "On veut ça ! On veut ça !" et quand un éditeur se risquait à suivre le mouvement, les ventes étaient souvent à la traine, quand c'était pas un "Ah c'est le bon auteur, mais j'aurais préféré son autre série.". Et franchement, quand je vous lis, je me dis que je ne dois pas être normal... Parce qu'à l'époque où j'achetais des magazines (en tant que fan, s'entend), je le faisais parfois pour UN article, voire pour UNE page (une interview, un poster, une photo inédite). Et j'étais... content. Aujourd'hui, si un mag n'est pas bon de la première à la dernière page, il est considéré comme mauvais. (J'ai envie de poster une photo de Nabilla, mais ça ferait mal à mon féminisme)

(Alors, oui, effectivement, j'ai noté que Melvin, Taliesin, Namtrac, Cyril et Michael, postent actuellement beaucoup d'avis positifs sur les séries qu'ils apprécient... Mais pour ce qui est de la Presse, c'est sidérant de voir que soit le mag est littéralement snobé, soit critiqué pour des motifs plus ou moins foireux.) Tiens, par curiosité, XaV, une idée vague des ventes de Mangapolis ? Dans la catégorie, superbe boulot dont personne ne parle...

Je rappelle, enfin, que l'éditeur qui a le mieux progressé ces 15 dernières années, c'est Ki-oon. Ki-oon qui est le seul éditeur à ne jamais avoir eu de forum internet ni de rubrique commentaires. De là à dire qu'écouter les gens sur le net est une perte de temps contreproductive, il n'y a qu'un pas qu'aujourd'hui je me risque à franchir après 15 ans d'observation du phénomène des deux côtés de la barrière (RIP Kabuto, Punch Comics / Taifu première époque, Muteki... Gros virages pour Asuka, Pika, Kurokawa, Glénat...).
Citation:
t'as pas changé toi !

Si, justement ! J'ai arrêté d'écouter les autres et de les laisser influencer mes choix, mes décisions et mon travail pour faire uniquement ce que j'aime. Et qu'est-ce que je vis mieux, bon sang ! J'aurais dû commencer plus tôt (j'aurais été beaucoup moins frustré et beaucoup moins fauché ! Mort de rire Mort de rire ) Et j'invite Fausto, s'il lit ce message, à faire de même.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 30/08/17 21:14    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Sushi a écrit:
personne n'a succédé au bilan annuel Mangaverse

Faux, Mangachat a pris la suite. Bon, ça manque encore un peu d'avis personnel, mais il y a une bonne base de travail et de développement.

Pour le reste, je ne relèverai rien, je ne vais pas me lancer dans une de tes guerres de quotes. Nous avons tous exprimés nos remarques, avis et critiques, je ne vais pas me répéter, les positions sont irréconciliables car l'incompréhension règne des deux côtés.

Je réponds à la place de XaV, vu que j'avais posé la question directement à Stéphane D. (ou il m'en avait parlé, me souviens plus...), le catalogue Mangapolis s'est très bien vendu et l'expo continue à tourner. Comme quoi, la qualité n'est pas toujours ignorée, hein !

Enfin, je suis d'accord avec toi, il vaut mieux se taire et agir Sourire .
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 30/08/17 22:00    Sujet du message: Répondre en citant

Mangachat (qui reconnaissait dès 2015 que c'était "horriblement chronophage !") va pouvoir nous dire si ce travail titanesque paye, donc ?

Merci pour Mangapolis : mais tu vois, pour le coup, personne n'en parle. Si la qualité était vraiment le moteur d'intérêt du public, c'est le genre de projet qui devrait être visible partout sur le web. Et ce n'est pas le cas. (A contrario, donc, les ventes ne sont pas toujours (?) (rarement ? jamais ?) représentatives de la visibilité d'un produit sur le web) Ce qui m'amène donc la question : pourquoi s'embêter à faire de la qualité (ou ce qu'on suppose être de la qualité à nos yeux ou à ceux des lecteurs/rices) quand le minimum syndical suffit ?

Citation:
l'incompréhension règne des deux côtés


La mauvaise foi, surtout. Vous réclamez des femmes, mais qui a été à la rencontre de Yumi Hotta à Grenoble en février ? La blogosphère, elle était où ? Seule la presse locale semble avoir couvert l'évènement. Pas l'impression que beaucoup de fans de Hikago (qui a toujours eu une réputation relativement positive) ait fait le déplacement. Et qu'on vienne pas me dire que Shûeisha ou les organisateurs de la convention ont fait barrage. Quand les opportunités existent, les gens ne les saisissent pas.

Qui a lu la postface de Machiko Satonaka, grande dame du manga, à la fin du tome 1 de Triton publié chez Soleil ?

Autre exemple : Mitsurou Kubo. Dans la catégorie "auteur de shônen manga de sexe féminin qui s'est représentée en gros barbu sur ses mangas pendant des années", elle se posait là. Présente à Japan Expo cet été, pour l'instant, seul Le Monde lui a un peu laissé la parole... Et uniquement à propos de Yuri on Ice. On verra si la presse spé fait mieux sur la durée. (et je me demande si le succès de cet animé s'est répercuté sur les ventes de Shinjuku Fever ou bien si personne n'a fait le rapprochement...)

Ce qui m'amène à la réponse pour Corti :
Citation:
D'ailleurs, en soit, un article sur les femmes sous pseudo pourraient être une approche intéressante. Les réponses seraient peut-être "faciles" ou "évidentes" mais pourrait pointer des choses éclairantes sur le monde du manga et de la culture japonaise.

Manga 10 000 images 3 (2010), pages 113 à 130.

Vous réclamez des choses, et quand on vous les fournies, vous passez à côté.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bobo
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 27 Juil 2006

Message Posté le : 30/08/17 22:58    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
la ligne éditoriale, à l'époque, était déjà "giclées de sang et gros nichons". Et ça n'a jamais changé depuis. Espérer autre chose de son petit frère géré par le même rédac' chef c'est de l'aveuglement pur et simple et une insulte au bon sens le plus élémentaire.


Merde, moi qui croyais qu'Atom c'était "la culture manga" avec "une vision plus adulte, nourrie et éclairée".

Citation:
Mais au nom de quoi il devrait avoir à se justifier auprès des lecteurs ??? On est en démocratie, il fait ses choix (en fonction de ses goûts, ses possibilités, l'actu...) et les propose sur le marché.

Et en démocratie on est libre de critiquer et de s'exprimer ???


Citation:
Ben... si. Vous demandez à ce qu'il y ait plus de place consacrée aux nanas. OK. Mais le mag n'aurait pas eu plus de pages. Du coup, qui aurait dû dégager ? Quel(s) auteur(s) ne méritai(en)t pas de figurer au sommaire ? Qui sont ces auteurs suffisamment mauvais pour qu'on puisse s'en passer ?
On pouvait se passer d'un, deux, trois auteurs et remettre leurs interviews à un numéro ultérieur...


Citation:
Et ? (Dans le supermarché où je vais, 95% des employés aux caisses sont des femmes. Je n'ai jamais entendu qui que ce soit râler pour le manque de parité, hein. Mais je dis ça, j'dis rien...)

T'as pas dû lire d'articles de féministes sur les boulots précaires et pénibles réservés aux femmes (avec agent d'entretien, etc)... Roulement des yeux

Citation:
Et si, juste, il n'avait pas envie de mettre en avant des femmes, pourquoi refuser son choix ?? Pourquoi chercher à tout prix à lui imposer de parler des femmes ? De quel droit ? Démocratie ! Youhou !

Pourquoi refuser son choix d'être misogyne, YoUHou DemOCraTie !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 31/08/17 04:49    Sujet du message: Répondre en citant

Juste, avant de répondre, précision pour éviter les malentendus : je n'ai lu des débats / critiques que ce qui s'est dit ici.
Bobo a écrit:
"une vision plus adulte, nourrie et éclairée".

Un bon éclairage, sur les nichons, c'est important ! Pour bien les mettre en avant. Et puis, t'as le sein nourricier.
Citation:
Et en démocratie on est libre de critiquer et de s'exprimer ???

Absolument. (et de nombreuses critiques se tiennent, mais...)

- Pourquoi choisir de le faire sous le coup de la colère ?
- Pourquoi choisir de le faire de manière conflictuelle, par média interposé, et non dans une démarche constructive main dans la main en privé ?
- Pourquoi le faire en tentant d'imposer votre vision de ce que devrait être ce mag ?

Enfin, moi, ce qui me choque surtout, c'est qu'ATOM est traité comme ses prédécesseurs : il n'est pas jugé sur son contenu, mais sur ce qu'il n'a pas. Et je trouve ça malhonnête. C'est comme si vous alliez à un rencart amoureux et que vous jugiez la personne en face sur ce qu'elle n'a pas ou n'est pas. Ou que vous alliez à un entretien d'embauche, sûr(e)s d'avoir le profil pour le poste, et que la personne en charge du recrutement passait son temps à vous faire remarquer que vous n'aviez pas telle ou telle compétence au lieu de s'attarder sur votre expérience effective. Ce n'est pas juste.

Une fois qu'un magazine est passé sous presse, vous ne pouvez plus rien changer. Râler ne sert donc à rien, si ce n'est vous faire perdre du temps (et nourrir vos aigreurs), qui est votre ressource la plus précieuse sur terre. Temps que vous pourriez passer, par exemple, à apprendre le japonais afin de lire les interviews existantes là-bas de vos auteures chéries (ou suivre leurs comptes Twitter).
Citation:
On pouvait se passer d'un, deux, trois auteurs et remettre leurs interviews à un numéro ultérieur...

Sauf qu'en presse, et surtout avec la crise qu'elle traverse, et surtout au lancement d'un nouveau mag, tu sais rarement combien de numéros il y aura. Mais s'il n'y a pas d'autre numéro ? Tu fais quoi de ces interviews ? Tu dis quoi aux auteurs concernés ?

La marge de manœuvre est quand même assez faible, et je crois sans peine Squelette et Marius quand ils disent que Fausto fait comme il peut.
Citation:
T'as pas dû lire d'articles de féministes sur les boulots précaires et pénibles réservés aux femmes (avec agent d'entretien, etc)...

Je travaille dans un hôtel depuis plus de 10 ans. La pénibilité au travail, la souffrance physique, je la vois au quotidien, avec des collègues à grande majorité féminines (majorité absolue dans les étages). Mais je vois et j'entends aussi d'autres choses. L'encadrement de la médecine du travail, la mise en place, par l'employeur, de matériel (chariots roulants) destinés à faciliter le port des charges lourdes et qui ne sont pas utilisés (pour des raisons aussi douteuses que "pas le temps", "pas pratique pendant le rush"...).

Pour le reste, je vais rester concentré sur le sujet d'ATOM.
Citation:
Pourquoi refuser son choix d'être misogyne, YoUHou DemOCraTie !

Imposer aux autres de penser comme toi, c'est te comporter en dictateur. Peu importe qui a raison ou qui a tort. Peu importe si les intentions de fond son louable ("l'enfer est pavé de bonnes intentions").

Accessoirement, tu ne peux pas changer les autres. Ni leur façon de penser. Tu peux juste changer TA façon de percevoir leurs paroles / actions / idées et TA façon d'agir en fonction de ça.

OK, ATOM a un sommaire misogyne. Admettons. A partir de là, qu'est-ce que TOI tu peux faire pour faire bouger les choses ou pour apporter concrètement des textes qui contrebalancerait avec la démarche de Fausto ? Vous répétez que le mag a neuf mois. OK. Qu'est-ce que vous avez proposé en neuf mois en parallèle ? C'est quoi, l'alternative ? C'est quoi le bon que l'on retire de l'expérience du mauvais ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 31/08/17 07:25    Sujet du message: Répondre en citant

Pour répondre sur certains des points que tu évoques :
- l'horreur, le gore, la violence extrême, j'ai essayé. Il y a quelques mangas que j'apprécie (Devilman, Ladyboy vs yakuzas, L'attaque des titans...) mais ça reste des exceptions. J'avais essayé plusieurs autres titres, comme L'école emportée ou Spirale mais je ne les ai pas appréciés. Ayant aussi lu (un peu) Mad quand j'étais ado et fréquentant le forum du magazine, je savais que ces genres auraient une place. Je ne pensais pas qu'elle serait aussi importante.

- ça ne veut pas dire qu'ils soient mauvais, ni qu'ils n'ont pas leur place dans Atom. Simplement, et comme pour les filles à poil dans le numéro 3 par exemple, c'est une affaire de proportion (avait-on besoin de 10 couvertures de Manga action ? Une ou deux auraient suffi pour montrer cette facette du magazine).

- je n'attends pas du magazine qu'il ne parle que de sujets qui m'intéressent, j'apprécie qu'il m'apprenne de nouvelles choses. Mais s'il ne parle que de sujets dont je peux préjuger qu'ils ne m'intéressent pas, bah, je ne vais pas l'acheter. Le prochain numéro traitera d'au moins 3 auteurs qui m'intéressent. Je l'attends avec curiosité.

- sur le côté public de la critique : d'abord, une critique n'est pas forcément négative ni agressive. Quand j'ai posté mes avis, j'ai évité d'avoir un ton trop négatif - à part sur Vivès (mais le mag n'est pas responsable de ses propos) et sur l'article qui suit (là, il l'est) qui étaient insultants envers les lecteurs qui ne partageaient pas leurs opinions et envers d'autres auteurs.

Ensuite, j'apprécie le principe des forums de discussion parce qu'il permet de se faire des avis sur des sujets qui ne nous intéressent pas forcément, de discuter sur des thèmes qu'on apprécie, de partager des points de vue variés, ce que ne permet pas une discussion en tête à tête. Et si j'avais apprécié totalement le magazine, je l'aurais écrit aussi ; il me semble logique de le faire également quand j'ai des critiques.

Enfin, en créant une page facebook ( https://www.facebook.com/ATOMmagazine/?hc_ref=ARTdqdpV29xlJrwcd0h5aRIBSD890pTqFlaGUpPZXxVr1EAO0lgKxNWGinne64--HeM&fref=nf ) et un sujet sur le forum de discussion de Mad-movies ( https://www.mad-movies.com/forums/index.php?showtopic=38890&page=1 ), les responsables du magazine incitent, pour moi, au dialogue. Ca ne doit pas être que de la communication "descendante" mais doit aussi permettre des échanges, dans un respect mutuel. Je reprochais cette absence d'échange sur le forum de Mad : je ne le fais plus puisque Fausto a participé à la discussion et fourni des éléments de réponse - d'autres ayant été fournis par d'autres rédacteurs sur ce forum.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
XaV
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 30 Mai 2006
Localisation : Paris

Message Posté le : 31/08/17 10:01    Sujet du message: Re: Réaction Répondre en citant

herbv a écrit:
Je réponds à la place de XaV, vu que j'avais posé la question directement à Stéphane D. (ou il m'en avait parlé, me souviens plus...), le catalogue Mangapolis s'est très bien vendu et l'expo continue à tourner.

Euh, par contre, il faut relativiser les choses: oui, le catalogue s'est bien vendu, dans le sens où Le Lézard Noir n'a pas perdu d'argent dessus. Je crois que le tirage avait été de 2000 exemplaires, et qu'il n'en reste plus beaucoup aujourd'hui.
On est cependant très, très loin des niveaux de vente qui seraient nécessaires pour une revue en kiosque, ou chez un grand éditeur. Et je ne parle même pas des ventes de Numérologie :-)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 31/08/17 10:16    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Oui, tu as raison de préciser le niveau de vente. Pour moi, il était sous-entendu "pour des ventes de catalogue", mais ça va mieux en le disant Sourire

En tout cas, Stéphane était content car il craignait que ça ne soit pas gagné d'avance pour le catalogue...

Je me demande d'ailleurs quelles sont les ventes de catalogue d'exposition en général. Quand je vois qu'on trouve en neuf les catalogues de la plupart des expositions (quelque soit l'art concerné) que j'ai vues depuis plus de 10 ans (et j'en ai vu, des expos), je me dis que les éditeurs ne doivent pas épuiser leurs tirages bien souvent.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 31/08/17 18:41    Sujet du message: Répondre en citant

Concernant l'expo en question, elle tourne vraiment toujours ?

Car là, si je me demande à Google, je n'ai que des articles de 2012 qui remontent. Si c'était possible, je serais curieux de la voir.

Citation:
Citation:
D'ailleurs, en soit, un article sur les femmes sous pseudo pourraient être une approche intéressante. Les réponses seraient peut-être "faciles" ou "évidentes" mais pourrait pointer des choses éclairantes sur le monde du manga et de la culture japonaise.

Manga 10 000 images 3 (2010), pages 113 à 130.

Vous réclamez des choses, et quand on vous les fournies, vous passez à côté.

Pour ma défense, je pourrais te dire que je suis qu'un gros lecteur mal dégrossi avec des pointes d'élitisme. Et que donc l'analyse des oeuvres n'est pas ma tasse de thé. Je ne crache pas sur de bons articles analystes à l'occasion, mais ce n'est point mon intérêt premier. Les critiques d'art et la recherche du sens profond des choses et de la raison de la ligne d'une case, je laisse la chose aux autres. Je consomme le manga comme un média, ni plus ni moins. En somme, même si je salue le travail effectué, je ne suis à la limite extérieure du coeur de cible.

Maintenant, plus prosaïquement, le sujet ne m'intéressait pas à l'époque, donc il est logique logique que je ne l'ai pas acheté. Il s'avère maintenant qu'il m'intéresse un peu plus. Ceci-dit, quand je lis le résumé sur le site de l'article, je ne suis pas sûr qu'il réponde à ma question. Car, au résumé, l'article a l'air de parler des femmes réalisant des shônens, mais vu qu'il n'évoque pas les pseudos, rien ne me dit que le sujet sera traité. Et si c'est pour que le passage qui m'intéresse ne tienne que sur une demi-page, je ne pense pas que ça m'intéressera. Car pour les rares fois où je fais mon élitiste, une demi-réponse ne me suffira clairement pas.

Citation:
Citation:
Et si, juste, il n'avait pas envie de mettre en avant des femmes, pourquoi refuser son choix ?? Pourquoi chercher à tout prix à lui imposer de parler des femmes ? De quel droit ? Démocratie ! Youhou !

Pourquoi refuser son choix d'être misogyne, YoUHou DemOCraTie !


Attention, je vais switcher et parler de manière générique et à côté de la plaque comme dirait herbv, donc passez si ça vous ennuie d'avance Très content


En fait sushi, la raison en est très simple : la lutte contre la discrimination et autres batailles écologique/humanitaires via les réseaux sociaux. De manière générale, c'est quelque chose de très positif : envers les sociétés/états/autres qui nous abreuvent de leur humanité, de leur gentillesse, de leur parité, de leur greenwashing, les réseaux sociaux sont un outil magique pour leur dire : "Non mais les mecs, arrêtez de nous prendre pour des abrutis, faites VRAIMENT des efforts pour la paritarisme/la discrimination/la planète/autre".
Le pendant négatif, c'est l'extrémisme à laquelle les choses sont parfois poussées. Les SJW en sont un exemple. Et selon leur logique, ils agissent pour le "bien". Les autres sont le "mal". Et la réflexion s'arrête là. Il est inutile d'avoir un débat sur les questions du bien/mal/conséquences des actions, de la même manière qu'il est totalement stupide faire comprendre à un antifa qu'il est aussi fasciste que le fasciste qu'il combat.

Et au vu de ce qu'il s'est passé chez Google récemment, il y a quelque chose de très clair qui apparaît et qui est un peu effarant, c'est l'étendue de cette pensée du "bien". Les réseaux sociaux ne sont plus un espace de démocratie, mais de bonocratie (ouais, je sais, je viens de l'inventer, ce mot est pourri, mais disons que le pouvoir n'est plus aux mains du peuple, mais du "bien" ou "bon"). Toute personne qui a des opinions qui ne tendent pas à avoir la perfection de l'humanité en ligne de mire ou qui émet des idées contraires à ce qui est considéré comme la perfection de l'humanité ou n'agit pas pour faire la chose parfaitement (ie faire disparaître toute forme de discrimination, traiter tout le monde également) est un être décadent et doit être éliminé (ceci-dit l'employé de Google avait clairement cherché les problèmes avec ce qu'il avait écrit dans sa lettre).

Et là, dans ce contexte de "bonocratie", Fausto, pour ne pas avoir mis d'itw de mangakas femmes, est un être décadent, un homme d'une époque passée qui doit être critiqué pour ses choix arriérés. Il a fauté sur le paritarisme. Et est donc misogyne.

En soi, lutter pour un monde meilleur, c'est bien après tout. Là où je ne suis plus ce genre de mouvement, c'est quand même une initiative un peu innocente qui se fait basher plus que raison, imho.

Bon, maintenant, soyons clairs : non, je ne considère pas tout ceux qui critiquent ATOM ici comme des SJWs qui se sont levés pour se battre le sabre au clair et la main au coeur (ou plutôt : "se battre avec la souris au clair et la main sur le clavier" car bon, de nos jours, c'est la forme de militantiste la plus répandue (les mauvaises langues diront que c'est la plus facile à faire et celle qui demande le moins d'engagement et le moins d'activité et qu'ils feraient mieux agir plus sur le terrain que parler en ligne, mais ce sont des mauvaises langues)).

Je veux dire, il y a eu un paquet de remarques +/- intéressantes ou +/- pertinentes sur le sujet. Pas mal d'incompréhension aussi et de refus d'écouter l'autre. Mais ça, c'est classique.
Après, je maintiens quand même que l'évolution actuelle du net qui est à la recherche du bien parfait a amplifié quelque chose qui ne méritait pas tant d'être poursuivi à ce point.
Et les conséquences sont simples : on veut faire disparaître les choses dissonnantes. Avec tout le bad buzz que se prend ATOM dans les dents à ce sujet, ça peut tout aussi démotiver les rédacteurs, démotiver des gens à acheter le magazine, et donc le couler. Et se priver de quelque chose qui aurait pu être bien voire mieux pour pas grand chose au final.
(Bon, au moins ATOM n'ira pas se radicaliser dans le darknet au moins. Par contre, l'alt-right américaine et d'autres du même style -_-'
Les gens vont avoir de sales surprises dans 5/10 ans. Ils croient gagner des victoires en poussant les gens hors du web standard et plante des pommiers pour célébrer la victoire, ils vont déchanter quand les pommiers se révèleront être des mancenilliers. Expérience personnelle inside : Faire taire les gens ne mènent qu'à la destruction. Mais pas toujours la déstruction que l'on croit. Mais je m'égare trop là.)

Ceci-dit si ça peut te rassurer sushi, si ATOM est toujours en vie dans 5 ans, sache qu'il se fera basher parce qu'il n'a pas interviewé d'auteurs de mangakas noirs. Ou blancs. Ca n'existe pas ? Oh, tout se trouve de nos jours Sourire
Et une TPE de deux personnes se fera outé sur le net comme misogyne, car ce sera deux hommes dans l'entreprise et non pas un homme et une femme, donc ils ne respecteront pas la parité.



Bref.

N'empêche, heureusement que tu es un homme sushi, sinon je serais en train de faire du mansplaining, quelle horreur.
(Oops, j'oubliais que l'humour est une forme d'oppression patriarcale pour les SJWs. Ch'suis foutu....)

tl;tr : Le net n'est pas une démocratie mais une adminocratie qui tombe dans une bienséance guimauve de bien et part à la chasse du mal et ce, en devenant un champ de guerre (ou de chasse aux sorcières). Seules ont le droit d'exister les photos parfaites d'Instagram et les propos purs d'égalité, d'amour, de fraternité et de petits oiseaux. Les autres doivent disparaître. Donc, ne rêvez pas les deux quotés, le net n'est plus une démocratie.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Bobo
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 27 Juil 2006

Message Posté le : 31/08/17 19:38    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:

Enfin, moi, ce qui me choque surtout, c'est qu'ATOM est traité comme ses prédécesseurs : il n'est pas jugé sur son contenu, mais sur ce qu'il n'a pas.

Euh... On ne fait que parler de ce que contient chaque n° (à savoir des interviews de mangakas) ???

Citation:
Râler ne sert donc à rien, si ce n'est vous faire perdre du temps (et nourrir vos aigreurs), qui est votre ressource la plus précieuse sur terre.

Ou alors, peut-être que nos remarques auraient pû être écoutées en JANVIER/FEVRIER dernier. Plutôt que d'apporter des réponses 6-7 mois plus tard...

Citation:
Sauf qu'en presse, et surtout avec la crise qu'elle traverse, et surtout au lancement d'un nouveau mag, tu sais rarement combien de numéros il y aura. Mais s'il n'y a pas d'autre numéro ? Tu fais quoi de ces interviews ? Tu dis quoi aux auteurs concernés ?

Fausto a annoncé un interview (sur le forum Mad movies) mais pas pour le n°4, pour un autre suivant. Donc c'est a priori possible de décaler.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17  Suivante
Page 13 sur 17

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation