Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[March comes in like a lion] de Chica Umino
Se rendre à la page : 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 06/03/17 23:51    Sujet du message: [March comes in like a lion] de Chica Umino Répondre en citant



« Tu n’as ni maison, ni famille, ni ami, tu ne vas même pas à l’école. En fait, dans ce monde, pour toi, il n’y a de la place nulle part… »

Ce jugement, proféré par la fille de celui qui l’a recueilli après la mort de ses parents, a marqué profondément Rei Kiriyama. Pourtant, il est l’un des cinq seuls collégiens à être passés professionnels de toute l’histoire du shôgi, une sorte de jeu d’échec. Un avenir de champion lui semble donc promis. Malheureusement, c’est sans compter sur son incapacité à vivre en société, à tisser un lien social avec les autres. Son mal de vivre s’est aggravé avec la mort de ses parents et de sa sœur puis avec la jalousie des enfants de l’ami de son père qui l’a ensuite élevé. Enfin, son installation, seul, dans un appartement situé dans un quartier périphérique de Tokyo, alors qu’il est encore lycéen, n’a rien arrangé.

March comes in like a lion est la dernière série en date de Chica Umino, toujours en cours au Japon. L’auteure est connue en francophonie grâce à son précédent titre : Honey and Clover. March comes in like a lion a raflé de nombreux prix dont le remarquable Prix Culturel Osamu Tezuka en 2014. Cette distinction, en plus du fait d’être adapté en série d’animation depuis peu (diffusée sur Wakanim en francophonie), a sans nul doute aidé à sa publication en France alors que Honey and Clover, malgré toutes ses qualités, n’avait pas su trouver son public il y a quelques années. Le fait que ce soit techniquement un seinen et pas un shôjo du fait du changement de support de prépublication et de choix de collection (mais dans la pratique, la nuance est inexistante) permet aussi de donner une seconde chance à l’auteure.

Comme la présentation le laisse pressentir, l’histoire n’est pas très gaie, c’est le moins que l’on puisse dire. Rei est asocial, neurasthénique et peu sûr de lui. Akari Kawamoto et ses deux jeunes sœurs, Hinata et Momo, ont perdu leur mère alors que leur père s’est enfui il y a de nombreuses années pour vivre avec une autre femme. Harunobu Nikaido, le rival en shôgi mais néanmoins auto-proclamé ami, est de santé très fragile, ce qui n’augure pas une longue carrière. Ne parlons pas des joueurs professionnels qui croisent la route de Rei à l’occasion de différentes rencontres : certains sont loin de vendre du rêve aux lecteurs tant ils sont pathétiques, comme ce vieillard qui n'arrive pas à raccrocher. Pourtant, Chica Umino réussit à développer une histoire captivante. Elle place régulièrement des petites touches d’humour variées, ce qui apporte une respiration bienvenue.

Il y a un autre point qui risque de rebuter une partie du public, qu’il soit familiarisé avec le manga ou non. La narration de Chica Umino est très foisonnante, sans sens de lecture strict, avec de très nombreux dialogues placés un peu partout dans la page. Si, par rapport à Honey and Clover, le dessin de March comes in like a lion est plus aéré et si la traduction semble de bien meilleure facture, il reste que les planches sont parfois un peu difficiles à lire. La série demande des efforts pour l’apprécier ; mais il serait regrettable de ne pas les faire, tant les personnages sont attachants. Surtout, l’auteure sait développer son récit centré sur de la vie de tous les jours d’un joueur de shôgi, sans exagération et sans que les parties durent sur plusieurs chapitres, comme c’est malheureusement le cas dans la majeure partie des mangas de sport, qu’ils soient physiques ou cérébraux.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 31/03/17 18:11    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant

Avant de vous parler prochainement de Après la pluie (j'ai adoré le tome 1) et d'éviter d'écrire sur Moving Forward (qui m'est tombé des mains tellement les deux tomes m’ont insupporté), voici mon avis (une bullechronique) sur le tome 3 :



Rei Kiriyama traverse une nouvelle crise existentielle. Il n’arrive pas à trouver la motivation pour faire les efforts qui lui permettraient de s’épanouir dans son métier : joueur professionnel de shôgi. Pourtant, alors qu’il pense n’avoir aucune raison de gagner, il se demande pourquoi perdre le fait autant souffrir. Il va pourtant falloir qu’il se décide à se battre pour avoir un avenir ; un professionnel ne peut pas se permettre trop de défaites sous peine d’être déchu de son rang.

Avec le deuxième tome, Chica Umino, l’auteure, continuait à mettre en place son univers et à approfondir le caractère de ses personnages. Manifestement, le récit s’est centré sur deux protagonistes, Rei et Hinata, la sœur cadette de la famille Kawamoto. Ce sont toujours l’un ou l’autre qui sont en voix off, à tour de rôle, même si le « héros » reste incontestablement Rei. Le récit continue à s’articuler autour de ses actes (ou de l’absence d’acte).

Dans le troisième tome, un nouveau personnage secondaire, apparu quelques chapitres plus tôt, l’amant de la « sœur » de Rei, un champion de shôgi, est développé sur plusieurs chapitres. Il apparait encore plus antipathique que ce que de sa première évocation pouvait laisser présager. Cependant, ne serait-ce pas ce dont aurait besoin Rei pour se bouger ? Il est encore trop tôt pour avoir la réponse à cette question, même si certains éléments de réponses sont donnés.

Malheureusement, la grande importance donnée aux rencontres de shôgi a pour conséquence de réduire le temps passé avec la famille Kawamoto. De plus, l’auteure a du mal à lier harmonieusement les chapitres entre eux, ce qui hache un peu la lecture des onze nouveaux chapitres. Il en résulte que certains lecteurs pourraient décrocher de l’histoire, ce qui serait bien regrettable, tant le potentiel de la série semble important. Après tout, n’est pas Prix Culturel Osamu Tezuka qui veut...
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 31/03/17 19:52    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais vite laissé tomber Honey and clover. Je vais essayer de me forcer pour cette série, malgré le titre que j'ai du mal à comprendre (Mars vient comme un lion ?) et les dessins auxquels je n'accroche pas trop. J'ai trouvé le tome 2 d'occasion, j'attends de tomber sur le 1er pour commencer le manga.

Sur Moving Forward, j'ai lu les deux premiers tomes et j'ai du mal à voir où l'auteur veut en venir (même s'il y a quelques thèmes qui sont développés) et surtout où les personnages vont aller, aucun n'étant vraiment intéressant. Je vais laisser tomber.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 31/03/17 21:06    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Pour ma part, j'aime beaucoup le dessin. C'est avec l'histoire que je commence à avoir un peu de mal. Pourtant, j'adorais tout dans Honey and Clover. Mais je continuerai (j'ai même lu quelques chapitres en scans US par curiosité).

Concernant Moving Forward, ce sont les réactions des personnages, surtout celui de la fille, qui m'insupportent. Et comme le dessin est quelconque, banal... La suite se fera sans moi.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Heiji
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 01/04/17 02:44    Sujet du message: Re: Mon avis Répondre en citant

herbv a écrit:
Avant de vous parler prochainement de Après la pluie (j'ai adoré le tome 1)


Ça fait plaisir. J’espère que la série trouvera son public en France.
_________________
S'occupe en partie des news en rapport avec le Japon sur Mangamag.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 17/04/17 15:25    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu le premier tome de la série.
Je me suis délecté en quatre mois des 7 volumes sortis de Kamakura diary et March comes in... souffre très franchement de la comparaison. Entre la description subtile des ressentis de chacun, les caractères vraisemblables des personnages ainsi que des intrigues simples basées sur le quotidien mais qui mettent en évidence la force du lien familial, il faut dire que Kamakura a mis la barre très haut. Chacun des éléments que j'ai cité est inférieur dans la présente série, je n'ai pas ressenti grand chose, pas accroché aux perso, j'ai du mal à trouver l'ensemble crédible et en gros je ne lirai pas la suite.
Sinon, je crois l'avoir déjà écrit, mais l'adaptation du titre en anglais me parait vraiment dégueulasse et c'est un argument de plus pour ne pas poursuivre ma lecture.
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 25/04/17 17:09    Sujet du message: Répondre en citant

Un peu déçu comme michael, je continuerai quand même la série mais c'est loin d'être un coup de cœur.
Bon, je m'attendais de base à un truc moyen, n'étant pas fan de l'auteure mais les prix gagnés et la réputation ont titillé ma curiosité...
Comme tu le dis, ce n'est pas très crédible, et les personnages sont peu vraisemblables ce qui rend la lecture parfois un brin lourdingue.
Ben oui, c'est bien connu, dans la vraie vie quand une jolie jeune femme trouve un étudiant bourré dans la rue, elle le ramène chez elle pour qu'il puisse dormir tranquillement.
Euh, voilà leur genre de truc qui m'a gonflé. Neutre
Si on rajoute à ça le rival Nikaido au caractère exubérant, et le type qui adopte le héros alors qu'il n'est pas vraiment si proche de sa famille, ça fait beaucoup de trucs qui cassent l'effet d'immersion pour le lecteur dans ce seinen.
Et aussi le shôgi, c'est loin d'être passionnant. Mais pour le moment, ça reste supportable, car ce n'est pas le centre de l'histoire. Attention tout de même si par la suite on a des matchs à rallonge où trop de détails tactiques, je risque fort de décrocher.
Bref, ça reste très moyen tout ça.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 07/06/17 20:33    Sujet du message: Répondre en citant



J'ai lu les tomes 4 et 5, et je dois dire qu'ils sont un peu trop dans la lignée du 3 : trop de shôgi, et pas assez de sœurs Kawamoto. Dommage car le tome 5 se referme sur une belle scène poignante concernant Rei et Hinata.

Je suis fan de l'auteure, je n'ai donc pas d'un avis un peu objectif, mais je crains que la série perde vite ses quelques lecteurs et quelle se transforme en bide commercial (si ce n'est pas déjà fait).
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 08/06/17 23:01    Sujet du message: Répondre en citant

La couverture du volume 5 est juste trop... chou!!!

J'aimerais beaucoup vous rejoindre et au-delà du volume 1!!! C'est drôle que je sois tombée dans le panneau en achetant en chinois pour Kamakura Diary et March Comes in like a lion qui ont un petit quelque chose qui les rassemble (à mes yeux), et qui ont tous deux terminé chez même éditeur français Clin d'oeil .

Les parties de shôgi vont sûrement me plaire. Surtout en français (je n'y pigeais pas grand chose en chinois Mort de rire )
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 04/07/17 14:30    Sujet du message: Répondre en citant


Quelques dialogues incompréhensibles autour du shôgi mais globalement je commence à apprécier la série, petit à petit. Retrouver cet univers tous les 2 mois n'est pas désagréable et en dehors des matchs, le quotidien des protagonistes m'intéresse suffisamment pour continuer et c'est bien là l'essentiel...
Le bon équilibre entre les matchs et le quotidien exposé fera pencher mon avis comme pour Chihayafuru que j'ai fini par arrêter.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 20/08/17 15:20    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant



Si je n'étais pas très fan des tomes 4 et 5, le sixième a totalement inversé la tendance, au point d'estimer que c'est le meilleur volume de la série. Il n'y a quasiment pas de shôgi, les parties du tournoi des jeunes talents sont évacuées rapidement. En fait, Hina et Rei sont au centre des 10 nouveaux chapitres, et les promesses entrevues lors du cliffanger du tome 5 sont plus que tenues. Par contre, ça pleure beaucoup, les cœurs insensibles (non, je ne vise pas Taliesin, ha ha) vont avoir du mal à supporter tout ça ! Du coup, je comprends mieux que Chica Umino ait gagné le prix Manga Taishô en 2011 (année de la prépublication de ces chapitres).
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 20/08/17 17:40    Sujet du message: Répondre en citant

Arrête avec tes chroniques en avance le 5 n'est même pas encore sorti et tu nous parles déjà du 6 ! Mort de rire
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 20/08/17 17:53    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Ben oui, mais l'enthousiasme, je ne fonctionne qu'à ça.

D'ailleurs, je suis en train de lire les scans US maintenant... Du coup, je lirais trois fois les tomes 7 et suivants (en scans, en PDF presse, en acheté) Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
e m
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 21 Nov 2004

Message Posté le : 16/10/17 22:14    Sujet du message: Répondre en citant

herbv a écrit:

J'ai lu les tomes 4 et 5, et je dois dire qu'ils sont un peu trop dans la lignée du 3 : trop de shôgi, et pas assez de sœurs Kawamoto. Dommage car le tome 5 se referme sur une belle scène poignante concernant Rei et Hinata.


Je viens de finir le tome 4, et enchainer directement avec le tome 5.

J'ai eu beaucoup de mal à terminer les derniers chapitres du 4. Des semaines qu'il est resté sur mes étagères sans que je ne trouve la motivation pour m'y remettre. Je m'y ennuyais.
Puis entretemps je me suis un peu intéressé au shōgi, et ce fut le déclic !

Donc plus de shōgi pour moi dans les prochains tomes Mort de rire
_________________
n.n
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 02/12/17 12:12    Sujet du message: Répondre en citant

Petite question, il est sorti le tome 7 ?
Je ne l'ai pas trouvé à la fnac et sur internet la date de sorti est au 01/12 sur le site de kana mais au 08/12 sur amazon et fnac.com...
Euh c'est quoi ce bordel !?
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation