Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Quelques chiffres...
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 13, 14, 15
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
XaV
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Mai 2006
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/03/19 13:20    Sujet du message: Répondre en citant

melvin a écrit:
Il y a bien quelques petits nouveaux comme Tokyo Ghoul ou Ajin mais pour moi leur succès repose essentiellement sur le fond de catalogue remis en avant. Des indémodables rachetés par de nouvelles générations !

C'est discutable, vu l'importance qu'ont les nouvelles sorties pour ces titres. Je n'ai à disposition que les Top 50 annuels de Livres Hebdo, mais voici ce que ça donne (en cumulé):
One Piece: 3 volumes, 224k (2016) / 3 volumes, 205k (2017) / 4 volumes, 246k (2018)
Dragon Ball Super: 2 volumes, 171k (2017) / 4 volumes, 306k (2018)

Certes, cela peut sembler peu comparé au volume total vendu (25m environ en 2017, un peu moins de 29m en 2018), mais cela donne une indication. On n'est pas sur du fonds, mais bien sur de la nouveauté.

[Edit: erreur de ma part dans ces derniers chiffres, voir le post deux lignes plus bas -- ce ne sont pas 25m et 29m d'exemplaires, mais d'euros de chiffre d'affaire]


Dernière édition : XaV le 12/03/19 15:34; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/03/19 14:18    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire du coup XaV.
Tu penses que l'essentiel des ventes correspond aux nouveautés par rapport au fond pour Glénat ?
Pourtant, si je suis tes chiffres, Glénat a vendu 29m d'exemplaires en 2018 dont 246k pour one piece en nouveautés, 306k pour DBS en nouveautés, ce qui effectivement me semble peu comparé au volume total (sachant que ce sont 2 très grosses séries).
"On n'est pas sur du fonds, mais bien sur de la nouveauté" => Je ne vois pas vraiment d'où viennent ces 29 millions d'exemplaires total en proportion, nouveauté ou fond ?
En plus, je ne suis peut-être pas clair mais je vois les séries One Piece et DragonBall comme anciennes par rapport à un Tokyo Ghoul par exemple dans les meilleures ventes.
En effet, One Piece est publié depuis 2000 (soit 19 ans !) et DragonBall avec ses séries dérivées est publié depuis 1993 (soit 26 ans) même si il y a bien 3-4 tomes en nouveautés cette année, ces séries emblématiques sont anciennes et l'essentiel des revenus est assuré par les ventes de tomes publiés depuis des dizaines d'année (forcément si tu as 80 volumes en fond pour One Piece c'est dur de lutter avec seulement 3 nouveautés).
Ou alors tu parles juste des tomes dans le classement de meilleurs ventes de l'année ?
Dans ce cas, oui DBS 4 sera devant DB 1, de même OP 86 devant OP 1 mais le cumul des ventes du fond sera important.
Glénat a vraiment un catalogue solide basé sur des séries anciennes et toujours à la mode aujourd'hui.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
XaV
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Mai 2006
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/03/19 15:33    Sujet du message: Répondre en citant

melvin a écrit:
Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire du coup XaV.
Tu penses que l'essentiel des ventes correspond aux nouveautés par rapport au fond pour Glénat ?
Pourtant, si je suis tes chiffres, Glénat a vendu 29m d'exemplaires en 2018 dont 246k pour one piece en nouveautés, 306k pour DBS en nouveautés, ce qui effectivement me semble peu comparé au volume total (sachant que ce sont 2 très grosses séries).

My bad, j'ai rédigé trop vite: les parts de marché des éditeurs manga fournies par GfK sont en valeur, pas en volume (les 29m auraient dû me mettre la puce à l'oreille). On est plutôt, à la louche, sur 3,7m en 2017 et 3,8m en 2018 (resp. pour 25m€ et 29m€, donc).

Pour 2018, 550k sur les seules sorties One Piece + Dragon Ball Super, cela représente 15% du total pour 8 volumes -- ce qui est énorme. Autrement dit, au sein des 3,8m d'exemplaires vendus par Glénat en 2018, un sur six est une nouveauté One Piece ou Dragon Ball Super.
A mon sens, cela n'est pas l'indication d'un recrutement de nouveaux lecteurs (qui iraient acheter des titres de fonds, sortis il y a des années). On est bien plus dans ce qui est la caractéristique du marché manga depuis des années: un marché proche de celui du périodique, dans lequel en général les ventes se font au moment de la sortie. C'est d'ailleurs parce qu'il y a une prime écrasante à la nouveauté que les éditeurs ne cessent de procéder à du repackaging pour leurs best-sellers.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
XaV
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Mai 2006
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/03/19 15:46    Sujet du message: Répondre en citant

melvin a écrit:
En effet, One Piece est publié depuis 2000 (soit 19 ans !) et DragonBall avec ses séries dérivées est publié depuis 1993 (soit 26 ans) même si il y a bien 3-4 tomes en nouveautés cette année, ces séries emblématiques sont anciennes et l'essentiel des revenus est assuré par les ventes de tomes publiés depuis des dizaines d'année (forcément si tu as 80 volumes en fond pour One Piece c'est dur de lutter avec seulement 3 nouveautés).

Alors pas vraiment.
Je n'ai que des chiffres qui datent, mais je viens de regarder sur 2012-2014. Pour Naruto, sur cette période, les ventes des nouveautés de l'année (5 en 2012, 5 en 2013, 3 en 2014 + ressorties du 1 et du 2) représentent à elles seules en moyenne 38% des ventes de la série (qui compte alors plus de 60 volumes). Ou plus simplement: en 2013, deux volumes de Naruto vendus sur cinq (41%) sont parmi les derniers parus, du t58 au 62.

(j'ai évité de faire l'analyse sur One Piece, qui est faussée du fait d'une campagne de réédition des titres sur cette période même)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/03/19 16:35    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'avais même pas relevé ton erreur, en effet, 29M d'exemplaires pour Glénat seul c'est beaucoup ! Mort de rire
Le volume global de vente étant d'environ 15M d'exemplaires pour l'année 2017 tous éditeurs confondus (comme quoi je n'avais pas la moindre idée des chiffres pour ce nombre de ventes).
Je ne sais pas comment on doit considérer les rééditions de séries comme Gunnm, Akira ou encore le changement de traduction de One Piece par exemple, dans mon esprit c'est une remise en avant du fond de catalogue ce type d'opération chez Glénat.
Je sais aussi pour en avoir parlé avec des libraires que des séries comme Naruto ou Death Note par exemple sont des long-sellers qui continuent année après année à recruter de nouveaux lecteurs en nombre non négligeable.
Je suis toujours dépité de ne pas pouvoir lire un dossier bilan de ce type rédigé par tes soins dans Atom ! Mais comme Fausto pense que c'est juste de la tambouille... Triste
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
XaV
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Mai 2006
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/03/19 16:45    Sujet du message: Répondre en citant

melvin a écrit:
Je suis toujours dépité de ne pas pouvoir lire un dossier bilan de ce type rédigé par tes soins dans Atom ! Mais comme Fausto pense que c'est juste de la tambouille... Triste

Ce n'est pas tout à fait ça. Il me semble que Fausto considère que la ligne éditoriale d'ATOM doit s'intéresser avant tout aux auteurs et aux oeuvres.
Pour l'instant, de toutes façons, ce n'est pas à l'ordre du jour quel que soit le support, puisque je n'ai plus de chiffres. Il faudrait que je trouve une bonne âme ayant accès aux données GfK, mais pour l'instant, personne ne s'est manifesté (pourtant, je suis d'une discrétion exemplaire quant à mes sources).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 26/03/19 15:10    Sujet du message: Répondre en citant

Un article intéressant sur le blog du Vagabond :
Manga vers une nouvelle saturation du marché ?
C'est vrai que cette croissance des chiffres de vente nous ramène quelques années en arrière avec les conséquences que l'on connait... Confus
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 26/03/19 17:40    Sujet du message: Répondre en citant

melvin a écrit:
C'est vrai que cette croissance des chiffres de vente nous ramène quelques années en arrière avec les conséquences que l'on connait... Confus

ça va forcément retomber. Dans son livre "La force de l'Unryoku", Shiro Tenge (ancien ponte de Sony qui a pris pour pseudo le nom d'un des persos d'Ayako, oui, oui ^^) expliquait que les courants de la vie étaient pareils à la force en jeu lors de la création de vagues qui montent en creux, finissent par retomber, revenir et recommencer. J'ai beaucoup aimé cette idée qui permet de relativiser les échecs et les périodes moroses. La question est donc de savoir si les éditeurs ont tiré les leçons du passé et voir comment ils vont gérer le moment venu.
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
XaV
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Mai 2006
Localisation : Paris

Message Posté le : 26/03/19 19:00    Sujet du message: Répondre en citant

melvin a écrit:
Un article intéressant sur le blog du Vagabond :
Manga vers une nouvelle saturation du marché ?
C'est vrai que cette croissance des chiffres de vente nous ramène quelques années en arrière avec les conséquences que l'on connait... Confus

Mouais. Alors bon, il prévient que "Ce billet a pas pour but d’assommer avec des chiffres et des statistiques (car c’est efficace mais relou’)" (sic), mais ce serait bien parfois de regarder les chiffres, quand même.

Parce que globalement, si je regarde ce que j'ai comme données (en reprenant l'ensemble du planning des sorties mois après mois sur Manga-News), on voit une production stabilisée entre 1000 à 1100 références par an depuis 2010. Sachant qu'il y avait eu 940 sorties en 2007, 960 en 2008 et 987 en 2009.
J'ai regardé également le nombre de nouvelles séries lancées chaque année, et on tourne depuis 2006 autour d'une moyenne de 244. Certes, 2018 est une année "faste" (avec 284 tomes 1 sortis), mais 2010, année de "la claque" selon l'article était à 244.
Enfin, les chiffres donnés par GfK pour le marché du manga montrent un trou d'air sur 2013-2014, et une remontée très nette depuis. Or, une saturation n'apparaît que quand il y a trop de monde sur un petit périmètre -- ici, au pire, on a autant de monde sur un périmètre qui croît.

Je n'ai pas le temps de creuser plus avant, mais j'ai l'impression que ce texte souffre de deux biais fâcheux:
- d'une part, une mauvaise analyse de l'évolution du marché sur la période 2005-2010 (période de transition);
- d'autre part, une vision de la production à hauteur personnelle, soit basée sur du ressenti et pas sur du concret.
Bref, plus que discutable.


Dernière édition : XaV le 27/03/19 17:28; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 26/03/19 19:18    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Dans son livre "La force de l'Unryoku", Shiro Tenge (ancien ponte de Sony qui a pris pour pseudo le nom d'un des persos d'Ayako, oui, oui ^^) expliquait que les courants de la vie étaient pareils à la force en jeu lors de la création de vagues qui montent en creux, finissent par retomber, revenir et recommencer.


Il est marxiste ton Shiro, il ne fait que reprendre la définition du capitalisme de Marx :lol.
Un ponte de Snoy en plus...
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 13, 14, 15
Page 15 sur 15

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation