Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[MOYASIMON] Il était une fois les microbes
Se rendre à la page : 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 15/12/14 13:38    Sujet du message: [MOYASIMON] Il était une fois les microbes Répondre en citant

Il me semble, curieusement, qu'il n'y a pas encore de topic pour ce titre Sourire pourtant très attendu (un peu comme Gokusen) et qui a bénéficié d'une certaine notoriété via Internet. Je ne suis pas super inspirée, mais je m'y attelle.



Moyasimon est un manga terminé au Japon en 13 volumes, et écrit par Masayuki Ishikawa. Il a connu 2 adaptations animées et un drama. Il a la particularité de se pencher sur les micro-organismes: microbes et autres bactéries.

Sawaki fait son entrée dans une université agricole en compagnie de son ami d'enfance Kei. Depuis petit, Sawaki a un pouvoir: il arrive à voir à l’œil nu les micro-organismes sous la forme de mignonnes petites créatures toujours souriantes. Dés son premier jour, il doit se rendre au labo du professeur Itsuki, homme passionné par son sujet de recherche: la fermentation et qui connaît son grand-p-re. Les journées risquent d'être rythmées à l'université!

Voilà un manga que j'attendais car son sujet m'intriguait beaucoup. J'avais la première série animée dans un coin de mon disque dur depuis des années, mais j'ai toujours eu la flemme de la regarder. Même chose, j'ai toujours eu la flemme de lire le manga en ligne. Pourtant, je ne pensais pas le voir un jour en français, qui plus est chez Glénat (qui dépoussière bien son image depuis un-deux ans). A sa sortie en octobre, j'ai vécu un véritable enfer interne: je craque ou non, étant donné mon absence de budget?

Au final, je dois dire que ce manga est un coup de coeur. Je n'ai pour le moment lu que le volume 1, mais c'est très drôle et éducatif. On apprend beaucoup sur les microbes, bactéries et fermentation. Le tout est parsemé d'un humour rigolo mais bien crade comme j'affectionne (le kiviak Mort de rire ou la chute à la toute fin du volume). Le pouvoir du héros est donc sujet à de belles rigolades, et pour rien au monde j'aimerais être à la place de Sawaki: imaginons l'utilisation de toilettes publiques, ou chaque fois qu'il faut serrer la main à quelqu'un, aller chez une personne manquant d'hygiène ou encore, taper sur un clavier, utiliser un téléphone. Beurk.

En plus de cela, je suis évidemment séduite par la mignonnie des microbes. Les petites bouilles rondes et simples, toujours souriantes, parlant en plus "allez on fermente!!!" Mort de rire . En tout cas, ça a dû en faire des goodies et autres peluches au Japon! Au-delà de ça, j'adore le graphisme, simple mais efficace et très soigné (les décors, le trait). Je suis aussi super fan des présentations de personnages qui se trouvent sur les marges entre les cases!!! La lecture du volume est clairement dense tant il y a d'informations à digérer. En tout cas, j'ai dû m'y mettre plusieurs fois pour venir à bout du bestiau.

Les personnages sont assez caricaturaux mais cela ne m'a pas dérangé dans ce titre. Pour le moment, on constate sur tout que Kei ne sert pas à grand chose Mort de rire Mort de rire . Moi qui n'aime pas manger de produits fermentés (vinaigre, fromages, poissons séchés, l'alcool, j'arrive à manger des yaourts sans être fan, et plein d'autres choses), je dois dire que malgré les apports nutritifs pour mon corps, le manga m'a encore donné moins envie d'en consommer Mort de rire Mort de rire

Quant à l'édition de Glénat, je la trouve vraiment soignée. Les couvertures sont belles mais un poil fragiles. Malheureusement, j'ai une petite trace sur mon volume 1. Et si le prix est en autocollant, je conseille de l'enlever très vite avant que la colle ne s'incruste plus longtemps Surpris .
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content


Dernière édition : Taliesin le 15/12/14 14:44; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 15/12/14 14:27    Sujet du message: Répondre en citant

pas trop lourd a lire car toutes lez critiques se rejoigne la dessus ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 15/12/14 14:33    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, une amie m'a dit la même chose. Ca dépend peut-être du moment ou de chaque personne, moi non Sourire .
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Aniki
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 15/12/14 15:25    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part je le trouve eeeeeextrêmement lourd, je n'ai pas réussi à terminer le tome 1. Peut-être parce que je n'ai aucun intérêt pour toutes ces explications.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 15/12/14 16:03    Sujet du message: Répondre en citant

Le manga est lourd si tu décides de lire toutes les annotations, les descriptions de chaque personnage renouvelées à chaque chapitre - lesquelles n'apportent pas grand chose, sinon un peu d'humour supplémentaire - ou les explications concernant chaque microorganisme. Là oui, cela devient lourd, à plus forte raison si tu n'es pas versé en biologie, chimie, bactériologie, zymologie, voire agronomie. Mais si tu décides de sauter tout ce texte annexe, c'est tout-de-suite plus fluide ; moins instructif, mais plus fluide.

Pour commencer par ce qui fâche, j'ai eu de gros problèmes avec mes deux volumes de Moyasimon : pages coupées, défauts de conception divers,... Ce n'est pas la faute de Glénat, mais cela m'énerve, et il a fallu que cela tombe deux fois sur le même titre. A part ça, l'éditeur a fait de gros efforts sur la traduction et l'adaptation, avec énormément d'explications et d'annotations ; cela représente un investissement important pour un manga qui, je le crains, risque de ne rencontrer qu'un succès d'estime. Mais cela témoigne d'un grand respect à la fois pour l'oeuvre et le lectorat, ce qui fait énormément de bien ; d'autant plus quand certains concurrents n'en ont clairement plus rien à foutre (au hasard Panini Comics ?) Par contre, je ne m'explique pas l'absence d'une définition pour le mot "koji", ce que produit la famille du héros ; il a fallu que je regarde sur internet, et c'est finalement le second tome de Food Wars qui m'a apporté l'explication la plus complète, ce alors que tous les autres termes sont parfaitement détaillés.

Ceci étant dit : c'est clairement une des excellentes surprises de l'année. Un titre que je n'attendais plus, dont j'avais apprécié l'anime sans plus mais dont je sentais que le manga pouvait m'offrir un bon moment. Et il s'avère effectivement à la fois plus drôle et plus érudit que son adaptation, qui se devait de composer avec d'autres impératifs. Hormis le héros, la plupart des personnages sont bien allumés comme je les aime, entre l'étrange professeur, la collectionneuse de vêtements en cuir, l'expert en sake, le club d'ufologie et sa présidente qui refuse de voir la réalité en face,... c'est du délire. Et ce qui leur arrive va de pair avec leurs personnalités. J'espère que l'auteur arrivera à maintenir la même qualité par la suite, même si je crains un événement du scénario qui, s'il est traité comme dans l'anime, risque de me déplaire.

Là, je suis impatient de voir ce qui a pu arriver à Kei Mort de rire
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
EdenA
Mangaversien·ne


Inscrit le : 07 Nov 2007

Message Posté le : 18/12/14 15:54    Sujet du message: Répondre en citant

C'est effectivement assez lourd à la lecture, ça ralentit beaucoup celle-ci. Mais sur la fin du tome 2, j'ai décidé de changer d'approche : d'abord lire toutes les annotations et autres descriptions de microbes, puis lire l'intrigue en elle-même dans un second temps. Et tout de suite, c'était plus agréable.

Après, c'est un style particulier, donc à tester avant d'acheter. Pour ma part, je continuerai avec intérêt pour l'instant même si ce n'est pas un coup de coeur.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 13/01/15 00:06    Sujet du message: Répondre en citant

Lu le volume 2 Sourire



Dans ce volume, l'histoire continue sur le saké (avec un autre vieux barbu ^^ j'adore sa barbe constituée de traits verticaux Surpris ) et un nouveau personnage féminin fait son apparition, pour avoir un 3-3. Mais surtout, moment important car on voit le départ de Kei, et on ne sait vraiment pas ce qui va advenir du personnage! Depuis le début, on le voyait surtout en larbin Mort de rire . Enfin, question utilité, celle du héros se pose (alors que les deux barbu et bouboule, au moins, mènent l'action Mort de rire ), j'ai l'impression qu'il s'agit plutôt d'un outil que tout le monde s'accapare pour voir des microbes Mort de rire Mort de rire ! Au programme, bar clandestin, mauvaises odeurs, la grippe, la guerre des microbes contre les humains, une fille qui fuit la réalité, du cosplay de Nausicaä (on apprend dans les marges que pour l'auteur, Nausicaä est un autre manga sur les microbes, ça permet aussi à Glénat de faire du placement de produit Clin d'oeil ) et surtout, un festival super bizarre!!! Et c'est peut-être là que le bas blesse, durant cette seconde moitié de volume et pendant plusieurs chapitres où le festival se déroule. Le côté histoire de survie avec des étudiants en galère est rigolo au début, mais c'est un peu trop long à mon goût, et on laisse un peu de côté les microbes. Côté cœur, des intrigues ou plutôt stratagèmes se préparent (où est le consentement dans tout cela *_*). Enfin, un peu de fan service pour gratiner tout ça, grâce aux personnages féminins (gâtés par la nature) ce qui n'est pas le cas de nos trois larrons...

En tout cas, je continue à accrocher à ce manga et surtout, j'adore les bonus qui parlent du corps humains ^^ : nos amis les microbes de la peau!!! Il y avait la flore intestinale dans le volume précédent. Je trouve le tout passionnant, même si j'ai parfois du mal à retenir les noms de microbes (oui je sais...). En tout cas, je suis convaincue que c'est largement compréhensible si on le veut, et qu'on lit le manga en se concentrant plus que dans un simple divertissement. Mais côté divertissement, le manga remplit tout aussi son rôle. Je craque complètement sur l'utilisation des marges que l'auteur fait. Enfin, je dis bravo au travail de Glénat Sourire . Bon, je me rattrape et j'achète le volume 3 neuf >_< . Sinon, Ishikawa n'arrête pas de me rappeler que je veux relire Nausicaä le salaud ;__; (je me tâte sur l'édition Viz, désolée Glénat).

Sinon, Ishikawa est en ce moment sur un manga médiéval se déroulant pendant la guerre de cent ans. D'ailleurs, l'anime est sur Crunchyroll (et j'ai l'impression que le design la rend plus jeune et plus kawai...). Je trouve dans Moyasimon que Muto et Hasegawa se ressemblent pas mal physiquement ^^; .


_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 13/01/15 05:53    Sujet du message: Répondre en citant

Taliesin a écrit:
D'ailleurs, l'anime est sur Crunchyroll (et j'ai l'impression que le design la rend plus jeune et plus kawai...)


Ah, c'est ça, le truc titré en français "Sorcière de gré, pucelle de force" Mort de rire ?
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 13/01/15 10:17    Sujet du message: Répondre en citant

C'est du même auteur, cette histoire de sorcière pucelle ? Bon, il faudra que j'y jette un oeil.

Tu as de la chance, Taliesin, de ne pas savoir ce qu'il va advenir de Kei. La surprise n'en sera que meilleure.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 13/01/15 11:02    Sujet du message: Répondre en citant

Cyril a écrit:
Ah, c'est ça, le truc titré en français "Sorcière de gré, pucelle de force" Mort de rire ?

Oui je ne trouvais pas le titre mais j'étais mdr quand j'ai vu la news Mort de rire Mort de rire c'est vraiment ridicule...

Gemini: je veux bien te croire ^^ !!! Hâte!!!
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 17/01/15 06:39    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de lire le premier tome et je n'ai vraiment pas accroché. Plusieurs raisons à cela, qui peuvent se résumer en un mot : fadeur. Le manga n'a jamais réussi à me surprendre ou à susciter mon attention, malgré un thème potentiellement intéressant.

Ca tient en partie à la quantité de texte : les notes, qui sont parfois inutiles et qui sont liées parfois à des choix de traduction qui alourdissent la lecture et à un vocabulaire trop technique, que ce soit pour les microbes (là, c'était probablement inévitable) ou pour la nourriture(exemple : p. 16 : T'as vu ce daikon ? avec en note : radis blanc ; pourquoi ne pas avoir mis simplement radis blanc dans la bulle ?). Des tunnels de dialogue trop longs pour des explications ennuyeuses : sur un thème en partie similaire, on est en quelque sorte dans un anti-Silver Spoon.

Autre défaut, qui me fait sortir du manga : les microbes. Ils sont rigolos, le pouvoir du héros est sympa mais, si je peux admettre qu'il peut les voir (ce qui est le postulat de base du manga), comment fait-il pour les toucher ou jouer avec alors qu'ils font, en moyenne, 0,001 mm (source wiki) ?
Le scénario, pour autant qu'il y en ait un, et les personnages ne me touchent pas : on parle au début de l'exclusion de Sawaki mais on ne la montre pas vraiment et il ne semble pas trop en avoir souffert grâce à son ami Kei. Le prof et la fille aux talons m'amusent mais ça reste léger. Quant au scénario, entre tranche de vie, découverte de la biologie liée à l'agriculture, problèmes liés aux pouvoirs de Sawaki, on ne sait pas trop vers quoi on va se diriger et, pour l'instant, aucune piste ne me semble exploitée de façon intéressante. Rien ne me donne vraiment envie d'aller plus loin et je pense que je vais arrêter là.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 17/01/15 09:53    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Je suis à peu près de ton avis (notamment sur la traduction et sur le manque de direction du récit), sauf que j'ai décidé de donner sa chance au produit. Et il faut dire que le tome 2 corrige au moins un des principaux défaut de la série, le manque de cap : on est clairement dans de la tranche de vie d'un lycée agricole à vocation pédagogique. Et les nouveaux personnages sont plus réussis. Maintenant, je ne suis pas plus emballé que cela... Au moins, j'ai décidé d'acheter le tome 3 Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 06/02/15 12:26    Sujet du message: Répondre en citant

Le tome 3 m'a fait du profit, avec ses longues descriptions ; l'auteur ne s'en cache absolument plus et abreuve ses personnages d'informations passionnantes - par l'intermédiaire du professeur Itsuki - lesquels ont souvent du mal à suivre... Les annotations sont toujours aussi drôles, tout comme le manga lui-même, en grande partie grâce au trio Hasegawa / Misato / Kawahama ; Muto et Itsuki sont eux-aussi bien allumés, et je me méfie de la goth loli.
La surprise des deux premiers tomes est un peu retombée, mais cela reste du très haut-de-gamme, un régal !
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !


Dernière édition : Gemini_ le 06/02/15 22:01; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 06/02/15 21:17    Sujet du message: Répondre en citant

Je dois absolument me l'acheter neuf cette fois, et je n'attendrai pas vu que la série est souvent d'occasion (et quand c'est ainsi, je craque Triste j'essaie d'être un poil moins pingre). La couverture est excellente ^__^ !
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 14/02/15 23:48    Sujet du message: Répondre en citant


Tout ce que je retiendrai de ce tome 3, c'est sa formidable couverture. J'avoue que la lecture a été assez pénible, n'arrivant pas à m'intéresser à ces histoires de fermentation et de microbes. Bon, je vais encore laisser une chance au produit, mais si ça ne m'accroche pas plus que ça au tome 4, je passerai en mode "emprunt".
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation