Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Angoulême 2015
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 02/02/15 00:59    Sujet du message: Répondre en citant



Je reviens enfin du festival, et à chaud quelques réactions Sourire . L'édition fut difficile car très touffue dans sa programmation, et je me suis parfois retrouvée devant un choix cornélien pour ce qui est des conférences, surtout le vendredi. Sinon, j'ai vu herbv, SHK, Tanuki, Xav, Aniki (et son pote) puis une ancienne Mangaversienne dont je ne trouve plus le pseudo. Enfin, niveau éditeur, j'ai entrevu Dominique Véret et parlé un peu avec Stéphane Duval.



Jeudi matin, j'essaie de me débarrasser de l'expo Calvin & Hobbes, vedette du festival. Malheureusement, je lis très lentement mais surtout, il y a plein de groupes scolaires! Je finis par y arriver. J'ai trouvé l'expo très bien, surtout son incrustation dans l'histoire du strip américain en fait. Pas vu le documentaire Stripped qui était paraît-il très intéressant.

Juste au-dessus dans le même bâtiment, une expo consacrée à Fabien Nury, scénariste très en vue du moment en bande dessinée franco-belge a lieu. Je ne le connaissais pas mais l'expo est beaucoup plus riche qu'il n'y paraît. La salle semble petite mais très profonde. Surtout, les textes sont très nombreux. On revient sur les séries Tyler Cross et Atar Gull avec Brüno, Il était une fois en France avec Sylvain Vallée, La mort de Staline avec Thierry Robin, L'or et le sang avec Merwann et Bedouel, puis Silas Corey avec Pierre Alary en passant brièvement sur XIII Mystery. Sur chaque série présentée, on y voit des planches et à côté de chacune d'elles, un dialogue entre Nury et son dessinateur. Je ne connaissais pas du tout Noury ni les séries (parfois de vue seulement), et j'ai eu envie d'en lire certaines. Pas mal de temps à passer si on lit tous les textes, ce que je n'ai donc pas fait, mais le travail de Nury est vraiment très varié. Un endroit était consacré à toutes ses inspirations, littéraires et cinématographiques, par genre. Une expo très complète.



A 12h, conférence Comix Home Base, un lieu inauguré en 2013 à Hong Kong consacré à la bande dessinée, avec Connie Lam et apparemment le rédac chef de Coyote Mag. Initiative intéressante basée à Wanchai, un district de Hong Kong central ayant une vieille histoire car pas mal d'auteures de BD y ont vécu. Un ancien bâtiment a été rénové pour donner quelque chose entre l'ancien et le neuf, fusion entre l'architecture européenne et chinoise (pour ses toits notamment). Comix Home Base vise à promouvoir la bande dessinée dans sa généralité à Hong Kong. Il faut savoir que la lecture n'a jamais été un grand loisir des jeunes de l'île, et Connie aimerait faire aimer la BD aux jeunes. Elle y organise des expositions, mais c'est aussi un lieu d'échange et de business pour les auteurs, avec un studio à louer à leur disposition, que ce soit pour la BD ou l'animation, les deux domaines étant étroitement liés. Sinon, il y a aussi une bibliothèque de lectures gratuite où se trouvent beaucoup d'épisodes de comics à la mode hongkongaise car il y a peu de rééditions. Un lieu intéressant que j'aimerais beaucoup visiter si je me rends un jour là-bas...



Mon impératif de la journée était la conférence sur Carlos Trillo menée par Camilla Patruno. On voit une passion et beaucoup d'attachement pour l'oeuvre de ce scénariste argentin aujourd'hui décédé. Si son nom est peu connu comme ça, en France, il n'en est rien dans toute l'Amérique latine, en Espagne et en Italie. D'ailleurs, pas mal d'oeuvres ont été traduites en France et si au début, le public disait ne pas vraiment connaître, il s'est révélé finalement que des personnes ont finalement lu quelques oeuvres, plus ou moins connues. Le tout commençait donc par un quizz où le public devait deviner de quelle série provenait l'image, afin de prendre la température. En fait, plus qu'une conférence structurée sur la carrière de Trillo, il s'agissait de l'expression d'une passion. Camilla s'est beaucoup attardée sur ce qui n'était pas sorti en France, en l'occurrence Les petites portes de Mr Lopez, très lié avec la dictature, ou "réorganisation nationale" dans les années 70. Ce passage était très intéressant dans le sens où Trillo, contrairement à d'autres auteurs, ne s'est jamais exilé et est resté durant la dictature, où Les petites portes lui servait de soupape: un fonctionnaire de bureau insignifiant amoureux d'une blonde plantureuse qui ne connaît pas son existence s'évade, aux toilettes, en visitant des mondes divers et variés en poussant une petite porte. Apparemment, le titre ne fut pas traduit car les dessins de certains mondes étaient trop moebiusiens. Il a été fait mention de Spaghetti Brothers, de Torpedo, Cybersix, Je suis un vampire. Dans son oeuvre, Trillo était toujours extrêmement sombre, mais il y avait toujours une situation abracadabresque ou du cul pour permettre de désamorcer le tout. Sauf dans Point de rupture, qu'on trouve chez Delcourt, seule série que l'intervenante n'a d'ailleurs pas aimée Mort de rire . Elle a aussi fait mention de la figure d'une femme forte et digne, à travers Fulù ou Claire de Lune (mère prostituée, personnage de Torpedo), toujours à poil mais s'en sortant seules, sans l'aide d'hommes. Enfin, j'ai surtout appris que Chicanos (voir mon avatar Sourire ) n'était pas la série la plus connue de Trillo Triste . Autre truc récurrent dans l'oeuvre de Trillo, les poupées, mais aussi les démunis qui finissent souvent par s'en sortir. Bref, c'était un peu décousu, mais j'ai appris des choses. Enfin, promo d'une série n'ayant finalement jamais vu le jour et qui aurait dû sortir chez Casterman dans KSTR.



Expo Jiro Taniguchi, autre expo star que j'ai préféré liquider. Au final, je suis revenue vendredi pour faire le 1er étage que je n'avais pas vu, où on y trouvait les aquarelles de Venise, vraiment très belles. Une expo qui déçoit par son manque de cohérence, son côté décousu et des textes assez peu nombreux, avec des reprographies parfois pas terribles, très peu de textes et une ambiance "zen" à la japonaise. Le travail de Taniguchi est beau et ça m'a donné envie de lire voire relire ses oeuvres (j'ai saturé vers 2008 je crois, et j'ai arrêté depuis).


Vendredi, grosse journée de rencontres internationale. J'ai fait Eiji Otsuka où il n'y avait pas masse de monde! Au début, un peu de mal sur les questions (la traduction sûrement). De plus, les questions n'étaient pas des plus intéressantes à mes yeux. Pour Otsuka, on apprend qu'en France sont parues ses oeuvres surtout psycho thriller seinen mais qu'il dit son travail plus varié. J'ai été voir cette conférence car Otsuka est aussi un critique et théoricien très connu du manga. En fait, il s'avère qu'il est surtout un critique de vieux manga, et pas de l'actuel. Les questions étaient plutôt sur un côté interprétation de la signification de l'âme et du corps notamment à travers MPD Psycho ou d'autres titres, mais finalement, tout ceci est aux yeux de Otsuka du pur divertissement. Pour ma part, ça m'a donné envie de lire Kurosagi. Il ne voit ses manga que comme du divertissement, enfin ceux sortis en France, rien de profond. SI un personnage lui correspond, ce serait un certain Sasayama qu'on retrouverait dans toutes ses séries, une sorte d'alter ego. Otsuka fait le lien réel entre narration cinématographique et manga, presque un storyboard de film adaptable tel quel. Ce qui fut le cas de Otomo avec Akira ou Miyazaki avec Nausicaä. En revanche, il distingue l'adaptation comme Dragon Ball en anime, là, il ne s'agit pas d'une adaptation tel quel car pas par l'auteur. Mais pour lui, en terme de narration, l'auteur raisonne bel et bien comme un réalisateur de films. Il fait le parallèle avec la BD franco-belge où chaque case est plutôt, à ses yeux, comme un tableau pouvant être prise séparément, alors que ce n'est pas le cas du manga. Il a aussi évoqué l'adaptation de ses manga en film, et j'ai cru comprendre que le plus intéressant était pour lui le casting, notamment le choix des actrices Mort de rire (rien dit sur les acteurs...). Mais c'est après tout ceci que le débat est devenu plus intéressant. En effet, si Otsuka est là, c'est surtout pour faire éditer certains travaux qu'il n'arrive pas à publier au Japon, car bien trop politiquement incorrect voire tabou. Il s'agit de Mishima Boy, un manga créé par l'un de ses élèves. En fait, il explique que son manga parle des années 60, notamment le terrorisme, avec Mishima qui est un personnage très différent de ce qu'on peut penser de lui en France. Donc, gros appels du pieds aux éditeurs qui seraient présents dans la salle, il évoque le côté très politiquement correct du Japon, où un consentement mainstream existe (on aurait cru entendre Noam Chomsky), où la liberté est soi-disant là quand il s'agit de petites culottes, moe, corps dénudés, mais où des oeuvres avec un discours politique fort ne peuvent éclore! A la fin, il a demandé au public de prendre des manga, et j'en ai pris deux aux designs très shôjo, dont l'un où il est scénariste Surpris . Ah oui, l'intervenant était Pierre Pulliat. Et j'ai pu voir un manga qui m'était totalement passé inaperçu: Detective Ritual chez Pika *_* .



Je suis restée au même endroit car c'était déjà la cohue pour voir... Jiro Taniguchi en rencontre internationale! L'entretien fut mené par Nicolas Finet, et celui-ci s'est appuyé sur plusieurs oeuvres qu'il a choisies: L'homme qui marche, Furari, Le journal de mon père et Le sommet des dieux. Entretien intéressant où j'ai eu l'impression que le pauvre auteur est quand même très souvent enfermé dans son atelier Mort de rire . Il évoque donc L'homme qui marche et l'importance de cette oeuvre dans sa carrière, ses héros virils comme dans Garoden ou Le sommet des dieux qui sont une sorte de fantasme car il n'est pas du tout comme ça, ou encore la piété filiale. J'ai trouvé le tout vraiment bien mais je ne suis pas la meilleure personne pour critiquer quoi que ce soit... Taniguchi semble aimer les films de zombie (en fait toutes sortes de films) mais non, il ne fera pas de manga de zombie ou ne dessinera pas dans Walking Dead!

Fin d'après-midi avec la rencontre Junji Itô. Rien à voir, mais j'ai vu pour la première fois de ma vie Pascal Lafine. L'entretien était mené par Thomas Mourier. Là encore, pas foule. Je n'ai pas beaucoup de souvenirs de cette rencontre, sauf qu'elle ne m'a pas marquée au final. On apprend que Junji Itô a fait des prothèses dentaires avant d'être mangaka. On apprend ses influences littéraires (un romancier ayant aussi influencé Rumiko Takahashi et dont le nom m'échappe!), Lovecraft, mais aussi en manga L'école emportée de Umezu, maître de l'horreur. Je ne me souviens beaucoup car j'étais super crevée à ce moment là. Mais je me souviens d'une anecdote où il a lu la série par le dernier volume quand il l'a découverte, pour tout acheter par la suite. Dans Spirale, il a fait, en quelque sorte, un happy end car ses séries se finissent souvent mal. Il écrit aussi un manga de chat pas super mignon et a fait un appel du pied aux éditeurs Mort de rire . Peut-être que d'autres détails me reviendront Triste .

La suite je ne sais quand, et j'espère plus lisible O_O
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!


Dernière édition : Taliesin le 03/02/15 16:08; Edité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 02/02/15 10:47    Sujet du message: Répondre en citant

Taliesin >> J'adorerais lire Cybersix (j'avais bien aimé la série). Mais il y a plus facile à trouver, en Europe, que la BD sud-américaine (à part Mafalda)...
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Sever
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 18 Avr 2003
Localisation : Au sud...

Message Posté le : 02/02/15 11:18    Sujet du message: Répondre en citant

Merci du compte-rendu
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 02/02/15 11:23    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, dans beaucoup de bibliothèques, on trouve Cybersix.
[EDIT] on trouvait ...

De rien Sever. Ce n'est pas fini, mais j'étais physiquement HS quand j'ai écrit le post du dessus Mort de rire
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!


Dernière édition : Taliesin le 03/02/15 00:19; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 02/02/15 11:38    Sujet du message: Répondre en citant

Taliesin a écrit:
En fait, dans beaucoup de bibliothèques, on trouve Cybersix.

Je crains qu'il ne me faille trouver une autre solution.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 02/02/15 13:00    Sujet du message: Répondre en citant

Finalement, je vois de moins en moins de Trillo et Cybersix a disparu du catalogue de la bibliothèque de ma ville. Depuis un bon moment, les volumes de Trillo n'étaient plus dans les bacs mais dans la réserve. Je suppose que Cybersix a dû être donné à une association ou pilonné Triste . L'intervenante, Camilla Patruno, avait raison de s'inquiéter du recrutement de lecteurs et lectrices plus jeunes, que le nom de Trillo s'éteigne en quelque sorte.

Si tu lis l'italien Gemini, il y a eu une fin pour Cybersix, ce qui n'est pas le cas en France où seule la moitié est sortie chez Vents d'Ouest. En plus je trouve nos livres moches. En italien en ce moment sort une édition plus luxueuse, en intégrale. Je ne sais pas si c'est en couleur ou noir et blanc et j'espère que c'est la seconde option Surpris !!!!
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
namtrac
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Déc 2003
Localisation : The dark side of the road

Message Posté le : 02/02/15 13:27    Sujet du message: Répondre en citant

Taliesin a écrit:
Fin d'après-midi avec la rencontre Junji Itô.


Pffrggsttzxxx!!! De quoi ????? Junji Itô était à Angoulême ???? Oh putain ! >____<

Si t'as des photos de lui j'en veux bien pour accrocher sur mon mur ^^ (non seulement il est doué mais en plus il est trop beau ç_____ç)


Taliesin a écrit:
Et j'ai pu voir un manga qui m'était totalement passé inaperçu: Detective Ritual chez Pika *_* .



Pareil l'an dernier en fouillant dans les catalogues d'éditeurs je suis tombée dessus pour voir que ce n'était plus édité. J'ai juste pu lire le tome 1, intrigant et prometteur même si un peu difficile à suivre par moments.
_________________
"Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow
But if we are wise, we know that there's always tomorrow"
------------------------------------------------------
http://www.freerice.com/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 02/02/15 13:32    Sujet du message: Répondre en citant

Taliesin >> Malheureusement, je ne lis pas l'Italien ^^'
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 02/02/15 15:20    Sujet du message: Répondre en citant

@namtrac: Tu as des goûts qui m'échappent parfois Mort de rire . Je n'ai malheureusement pas pris de photos de lui Triste désolée. J'ai beaucoup pensé à toi et à Natth quand j'ai vu Itô sur le programme. Des auteurs hongkongais étaient aussi venus assister à la rencontre. En tout cas, ça m'a fait penser que je n'ai lu que Spirale, et que j'aimerais en lire d'autres. Sinon, il dit qu'il essaie vraiment de faire peur et non de faire rire, et que si c'est le cas involontairement, il a l'impression d'avoir échoué Mort de rire . Il a réussi en tout cas, car depuis son manga, je reste mal à l'aise à la vue de spirales Neutre

Pour namtrac:


Aniki l'a rencontré et il y aura sûrement plus d'éléments dans son interview. J'étais vraiment crevée à ce moment de la journée, malheureusement, et ma mémoire fait parfois défaut >_<

J'ai kiffé la tête de Otsuka, on aurait dit un tanuki blasé Mort de rire

@Gemini: Si jamais tu passes sur Paris, la librairie Aaapoum Baapoum vend les 12 volumes parus chez Vents d'Ouest. En BD c'est top Cybersix, j'ai longtemps aimé cette série en bibliothèque Sourire .
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
namtrac
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Déc 2003
Localisation : The dark side of the road

Message Posté le : 02/02/15 18:45    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Tu as des goûts qui m'échappent parfois Mort de rire


Attends, c'est le sosie d'Alan Tudyk (ou Michael Douglas jeune, comme on veut) avec des lunettes ! #butterfly




Citation:
Pour namtrac:



Kyaaaaah >___<

(merci ^^)
_________________
"Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow
But if we are wise, we know that there's always tomorrow"
------------------------------------------------------
http://www.freerice.com/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
EdenA
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 07 Nov 2007

Message Posté le : 02/02/15 19:48    Sujet du message: Répondre en citant

namtrac a écrit:
Pareil l'an dernier en fouillant dans les catalogues d'éditeurs je suis tombée dessus pour voir que ce n'était plus édité. J'ai juste pu lire le tome 1, intrigant et prometteur même si un peu difficile à suivre par moments.


Si ça peut vous rassurer, j'ai trouvé que le titre partait clairement en vrille et était au final assez vain et sans grand intérêt...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 02/02/15 22:57    Sujet du message: Répondre en citant

namtrac a écrit:
Pffrggsttzxxx!!! De quoi ????? Junji Itô était à Angoulême ???? Oh putain ! >____<

Si t'as des photos de lui j'en veux bien pour accrocher sur mon mur ^^ (non seulement il est doué mais en plus il est trop beau ç_____ç)


Ça peut s'arranger Cool

(bon, il y en a où je pose avec lui)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 02/02/15 23:26    Sujet du message: Répondre en citant

Réaction sur le festival suite et fin Sourire . C'est illisible mais au moins, je n'aurai pas eu la mega flemme d'écrire un truc...

Vendredi, entre les rencontres de Taniguchi et Itô, j'ai fait quelques expo, en profitant de l'endroit car il y a ces histoires de navette pas pratiques ^^; ... et la pluie. Personnellement, étant très sensible à la météo, cette ville me traumatise...



Expo L'employé du moi
J'ai oublié la petite expo revenant sur les 15 ans de l'éditeur indépendant belge L'employé du moi, où les auteurs ont préféré se mettre à apprendre les métiers de l'édition plutôt que de se faire éditer par une plus grande structure. J'ai pu découvrir Blackbird de Pierre Maurel, et que j'ai fini par acheter Sourire . J'ai pu mettre un visage sur Max de Radiguès que je n'imaginais pas du tout comme ça!!! Et je me suis demandé si c'était obligatoire de porter une barbe pour être auteur chez eux Mort de rire . Ca fait très hipster en tout cas les photos que j'ai vues ^^ .



Expo Moomins
L'expo Moomins est clairement la plus mignonne de toutes!!! C'est adorable et on a envie de repartir avec un mug Moomins ^^ . L'expo brasse la carrière de Tove Jansson, que ce soit les Moomins ou d'autres illustrations, des peintures, et ses illustrations pour Le seigneur des anneaux par exemple. La salle se compose de plusieurs petits univers, avec des agrandissements d'illustrations de Moomins. Plus d'images sur Bodoï pour se faire une idée Sourire .

L'expo Jack Kirby n'est pas grande mais fournie en textes. Il n'y a cependant pas d'originaux, mais des reprographies. On apprend en tout cas que tout le monde a beaucoup profité du génie de Kirby, que ce soit Marvel ou DC...



Expo Charlie Hebdo
Au même endroit a lieu l'expo Charlie Hebdo, montée dans l'urgence. Il y avait du monde et peu de temps, je ne me suis donc pas attardée. Mais ça brassait large, des débuts de Hara-Kiri, à Charlie Mensuel, Charlie Hebdo, et des murs, à la fin, consacrés à plusieurs auteurs tels Wolinski, Cabu, Tignous, Charb, Honoré et Willem. Enfin, il y avait un grand mur où le public pouvait laisser une trace, et une salle consacrée à Charlie Chaplin.



Conférence Vertigo

Le samedi était moins chargé, et seule la conférence sur Vertigo m'intéressait. Celle-ci avait lieu à 13h30, ce qui fait qu'il était difficile de faire la rencontre internationale avec Brian K. Vaughan et Fiona Staples, le duo du comics Saga. Et en effet, j'ai bien fait de renoncer car il y avait du monde, et c'était loin.

La conférence Vertigo était animée par Xavier Lancel, rédacteur en chef du fanzine Scarce (que je trouve vraiment génial au passage Surpris ). Lancel est revenu sur toute l'histoire de Vertigo, du début à aujourd'hui, en brassant beaucoup de thèmes. La conférence était riche en information, et selon Tanuki, peut-être un peu trop riche. Lancel a présenté les débuts, en expliquant donc que les séries emblématiques telles que Swamp Thing, Doom Patrol étaient au début des séries DC passées par la suite chez Vertigo. Au début, Karen Berger travaillait dans l'univers DC et s'occupait surtout des séries avec des personnages principaux bizarres voire magiques.

Elle a donc emmené ces séries avec elle lorsque DC a voulu étendre ses horizons vers l'autre côté de l'Atlantique, en quête de nouveaux talents afin de redynamiser le comics. En réalité, et je trouve que le conférencier n'a pas trop insisté dessus, il fallait surtout trouver des auteurs écrivant dans un style proche de Alan Moore après le carton de Watchmen et Batman: The Dark Knight returns de Miller. Bref, Karen ramène alors Neil Gaiman, Peter Milligan et Grant Morrison.

Lancel s'est aussi attardé sur les comics, l'objet, soit le format fascicule, les recueils (trade paperback) et l'environnement comics des années 90 avec la crise des super héros chez Marvel et DC, puis le succès de Vertigo grâce aux TPB placés en librairies. je n'avais pas remarqué la stratégie des prix Vertigo pour ma part, le premier TPB coûtant souvent 9.99$. Lancel a fait remarqué un autre truc que je n'avais pas vu: sur les fascicules, il y a une marge à gauche où on trouve les logo DC et Vertigo, précisant qu'il s'agit d'un contenu pour adulte. Le design des couvertures donne donc une cohérence à cette ligne éditoriale, et le graphisme même des couvertures, de même que l'intérieur, donne aussi une identité. Plus brute, moins jolie mais surtout très punk dans son style. Les histoires sont noires, violentes, parfois difficiles à suivre, mais l'identité est bien là.

Si les débuts de Vertigo sont beaucoup plus littéraires, ce n'est plus le cas, selon le conférencier, depuis la sortie de deux séries à succès: Fables et Y the Last Man (et en succès moins grand, 100 Bullets, mais je le cite car je l'aime tant...). On passe d'une écriture littéraire, avec beaucoup d'introspection (Hellblazer peut en témoigner!!!) à quelque chose de plus dans un style série TV US, avec de nombreux dialogues (je comprends mieux pourquoi j'aime moins les deux grands succès Surpris ). De mon côté, et je suis allée le dire à Lancel, je suis moins d'accord avec ce constat dans la mesure où déjà dans Preacher, on avait une écriture beaucoup plus aérée, avec moins de cases, et plus simple à lire. Même si pour le coup, le côté trash et punk est bel et bien présent. Même The Invisibles de Morrison, de mon point de vue, est moins dans le littéraire, bien que difficile à appréhender, la narration étant plus dynamique et spectaculaire que sur les anciennes séries.

Lancel s'est également attardé sur deux séries emblématiques de l'univers Vertigo: John Constantine Hellblazer et The Books Of Magic. En effet, on trouve les deux personnages assez souvent dans l'univers Vertigo. Hellblazer est là pratiquement dés les premières années de Vertigo jusqu'en 2013, où John Constantine rejoint l'univers DC suite au départ de Karen Berger. Mais ceci est moins vrai pour The Books Of Magic, dont le succès reste moyen, et où le personnage de Timothy Hunter se trouve dans la série régulière (75 numéros), mais revient dans la mini-série The Names of Magic, il y a aussi la série Hunter: The Age of Magic et Books of Magick: Life During Wartime en 2005, dernière apparition du personnage. Mais Tim ne décolle pas, alors que Vertigo n'attendait que ça. Car quelques années après la création de Tim Hunter début des années 90, un autre personnage apparaît et fait un carton: Harry Potter. En 2005, en pleine Pottermania, Vertigo relance donc le personnage. Mais ça ne marche pas non plus. Une chose que Lancel n'a pas dite, c'est que Tim a été créé par Neil Gaiman dans une mini-série. La série régulière, elle, est confiée à John Ney Rieber, avec Neil Gaiman en tant que consultant.

Lancel a présenté une partie de Vertigo que je ne connaissais pas trop. Car au sein de Vertigo, il y a des collections, mais aucune d'elle ne décolle réellement, malheureusement. Il y a même la ligne Minx, destinée à un public féminin. Apparemment, il y a eu de bons titres dedans. DC Focus avait l'air aussi bien étrange. Dans cette partie, Lancel a aussi parlé de l'erreur sur la série Hard Time qui est repassée ensuite en DC normal et qui s'est planté. A également été évoqué, dans les débuts de Vertigo (arf) le fait que Disney a aussi essayé de créer des comics avec Touchstone. Mais ça n'a jamais décollé, et les séries ont intégré Vertigo: on y trouve Enigma de Milligan (bientôt chez Urban) et Mercy de JM DeMatteis.

Enfin, l'avenir de Vertigo a été abordé, notamment par le départ de Karen Berger. En effet, ne se trouvent désormais plus que les séries creater owned. Celles-ci ont une histoire sans être intégrée dans l'univers DC (comme Fables, Preacher) avec une équipe fixe (pas de changement comme Hellblazer) et une fin. Car les séries liées de loin ou de près à l'univers DC comme Animal Man, Swamp Thing, mais surtout Hellblazer rejoignent depuis 2013 l'univers DC normal, notamment après l'événement (que je ne connais pas du tout...) New 52. Comme beaucoup, il n'a pas retrouvé John Constantine dans sa nouvelle série, l'ancienne s'étant terminée avec le numéro 300. Comme il l'expliquait, les derniers cartons de Vertigo sont Y the Last Man, 100 Bullets et Fables, mais rien n'a réellement cartonné depuis. De plus, Fables se termine dans quelques mois aux Etats-Unis, de même pour The Unwritten de Mike Carey, qui ne marche pas autant mais bénéficie d'un certain beau succès critique. L'avenir s'annonce donc assez noir, et je me demandais effectivement pourquoi un spin off de 100 Bullets sur Lono, ou encore ces Dead Boys Detective...

Surtout, les auteurs de séries ne viennent plus cogner à la porte de Vertigo, mais préfèrent se diriger vers Image, où le contrat y est plus intéressant. Enfin, Vertigo intègre la ligne Wild Storm et d'après Lancel, n'a plus vraiment de cohérence ni d'identité. Parmi les nouvelles séries sorties, il n'y a eu aucun succès. D'habitude, Vertigo attend 6 numéros environ pour voir si le TPB va fonctionner, et il s'avère que ce n'est pas trop le cas. Même l'argument du prix ne joue plus beaucoup, notamment les 9.99$ puisque Image le pratique aussi! J'ai oublié aussi de dire que Lancel a parlé de l'influence de Vertigo sur le comics d'aujourd'hui. Avec le succès de ses TPB, tout le monde ou presque s'est mis à écrire de manière à former des arcs, donnant lieu à des TPB, que ce soit dans le comics de super héros ou autre.



Expo Alex Barbier

Le même jour, j'ai fait l'expo consacrée à Alex Barbier, que je ne connaissais absolument pas. C'était petit mais très bien et condensé. Il s'agit d'un artiste ayant plutôt fait de la BD sous forme de peinture, avec pas mal de violence et de la sexualité, des obsessions qui reviennent souvent. Le clou de l'expo est l'ensemble de planches brûlées lors d'un incendie (Lyacons?) et exposées telles quelles. Et même l'album a été édité ainsi, avec les bords brûlés. En fait, ça donnait même pas mal de style Surpris !

Expo Au pays du cerf blanc

J'ai aussi fait l'expo très petite sur le lianhuanhua Au pays du cerf blanc de Li Zhiwu édité par La Cerise. C'est évidemment très beau et pas très pratique car il faut emprunter un escalier très étroit dans une tour médiévale Mort de rire .



Expo Cosy & Kinky

L'expo Cosy & Kinky est très fun. Plus qu'une expo, il s'agit d'une animation permettant de s'immerger dans cette série flamande à l'humour décalé. Deux filles terribles, Kinky et Cosy, se chargent de laver le cerveau des participants en leur effaçant tout ce qui a été inculqué par l'éducation des parents et l'école, afin de mieux réussir dans la vie Sourire . La première étape est donc un véritable lavage de cerveau où on met sa tête dans une machine à laver. La seconde étape consiste à répondre à un questionnaire pour savoir si on a bien été conditionné! Les réponses sont alors très marrantes. La troisième étape consiste à un jeu vidéo pour voir si on a bien tout compris, avec une musique 8 bits qui m'est restée en mémoire Mort de rire . Le tout termine sur un commissariat où on peut se prendre en photo comme des criminels, avec un flic qui pisse continuellement ^^; . A la toute fin, un long couloir avec des planches et des écrits Sourire . Puis évidemment, une boutique avec tous les livres de BD flamande, dont Cowboy Henk dont je ne connaissais pas la nationalité avant ça Surpris .

Expo Jim Curious

Enfin, j'avais deux conférences le dimanche. Et j'ai pu faire l'expo Jim Curious.

L'expo Jim Curious est vraiment ludique. La première salle nous met complètement dans l'ambiance, sous la mer, sans lumière avec quelques poissons en lumière bleue Sourire . Après, on y voit des planches et on peut feuilleter les livres, des lunettes 3D sur le nez. C'est juste superbe! Quelques "planches" originales et plusieurs BD où l'auteur explique la 3D et le procédé utilisé pour créer son livre Sourire .

Expo Anna et Froga

Expo de Anna et Froga, BD jeunesse décalée chez Sarbacane, par Anouk Ricard. Je ne sais pourquoi j'ai toujours cru que c'était scandinave, sûrement le design! L'expo est courte et vraiment sympa.

Expo Les Démons du Blues

L'expo Les démons du blues mettait en perspective Mezzo, Crumb et Frantz Duchateau. Du beau noir et blanc en perspective et surtout, on baigne dans une belle ambiance musicale (aaah, le blues...).



Conférence La censure des super héros en France

J'ai participé à une première conférence sur la censure des super héros en France, par Bernard Joubert. La salle était pleine et je ne connaissais pas le bonhomme. En fait, il a un sens de l'humour très prononcé et aime commencer chacune de ses conférences par une chansonnette, au piano Mort de rire (on est au conservatoire). Son exposé était tout aussi drôle et superbe. Il est revenu sur la loi d'après-guerre visant les publications jeunesse, et comment immédiatement après les Etats-Unis, on a eu Superman dans les années 30, et des super héros locaux comme Fantask. En fait, c'est le côté coincé des années 50 qui aura condamné les super héros. Le livre de Wertham (?) aux Etats-Unis avait déjà fait des dégâts, mais d'autres intellectuels et la fameuse commission a renforcé les choses. Autocensure des éditeurs ne voulant pas trop de problèmes, mais quelques petits publient quand même dans des mag TV n'étant pourtant pas destinés à la jeunesse. Ils auront évidemment de petits ennuis. On apprend par exemple que les planches sont souvent redessinées, notamment avec le super héros sans masque, tant cela entraîne le mensonge (immoralité sur les enfants!). Enfin, Joubert revient sur Lug et on y voit des trucs hilarants de l'autocensure, avec les planches redessinées: monstres disparaissant, pas d'onomatopées, donnant lieu à des nonsenses. Pauvre Jack Kirby... Les morceaux choisis de la commission pour décrire les comics de super héros étaient hilarants Sourire .



Conférence Rumiko Takahashi: De Lamu à Ranma

Et enfin, les conférences se terminent avec Rumiko Takahashi, de Lamu à Ranma, animée par... notre herbv national Sourire !!! La conférence fut intéressante, avec un début très étoffé, mais une fin plus expédiée alors qu'en fait, on était dans les temps!!! Herbv a passé beaucoup de temps sur le shônen, sur la publication manga au Japon. On a fait connaissance avec Takahashi, son exceptionnelle réussite dans le shônen ayant ouvert la voie à d'autres femmes dans la catégorie éditoriale, puis ses influences: Obakeno Q-Taro (des auteurs de Doraemon, moi je préférais le petit fantôme ^^) et Osomatsu-kun (aaah que c'est drôle, du moins l'anime que j'ai pu voir). Plus inattendu, on y voit aussi Spider-man! Et le même romancier que pour Junji Itô, son nom m'échappe Triste . Incursion assez longue sur Lamu, présentation de plusieurs personnages aussi. Petit passage sur Maison Ikkoku, les Gekijou, Rumic World, ou encore Mermaid Saga. Puis enfin vient Ranma 1/2, où on sent quand même herbv moins passionné que pour la petite extra-terrestre en bikini. Il explique alors que le folklore japonais sera le jalon de l'oeuvre de Takahashi. Il a un peu expédié, je trouve, le passage sur les personnages de Ranma, mais encore plus expédié était Inu Yasha et un peu Rinne. La conférence était pleine et je pense qu'elle a intéressé pas mal de monde Sourire . Bravo à lui Clin d'oeil !!


Ainsi s'achève pour moi Angoulême 2015, une édition qui a été bien riche et qui m'a épuisée physiquement!! Pauvre Manuka m'aura suivi... Au niveau achats, je me suis bien lâchée cette année, voulant soutenir Akata et un peu L'employé du moi (car j'ai lu pas mal de Max de Radiguès en bibliothèque). C'est donc l'hécatombe du budget que j'ai heureusement levé momentanément, et de nombreuses lectures à venir!!! J'ai acheté quelques numéros de Scarce, je trouve vraiment l'équipe sympa.

Niveau rencontres, j'ai beaucoup aimé ce repas avec SHK où on a encore discuté de shôjo (et notamment sa vision sur les années 80 par Ikuemi et Kuramochi, j'aimerais bien qu'il écrive un livre dessus ^^ ou un long article dans un mag). J'ai appris quelques trucs qui sont, à mes yeux, collectors...

Aniki:
je veux la photo où tu poses aussi!!! Et j'ai enfin lu ton entretien avec Golo Zhao, trop envie de lire Entre ciel et terre >_< .

Gemini, en BD argentine, je conseille vraiment Spaghetti Brothers et Chicanos ^^ . Je suis un vampire n'est pas mal non plus mais les souvenirs sont tellement loin... En fait, mes souvenirs de BD de Trillo sont presque tous très loin Triste . C'est le moment de se refaire un tour dans mes livres ET un tour de bibliothèques ^^ !!!! Mais ça me rappelle trop mon chômage douloureux Triste (et pas trop besoin ces temps-ci).
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!


Dernière édition : Taliesin le 03/02/15 00:14; Edité 6 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 02/02/15 23:38    Sujet du message: Répondre en citant

Elle avait l'air trop bien la conférence Vertigo ! >.<

Pour la censure des super-héros, en France du moins, je recommande l'excellent documentaire Marvel 14, à condition de le trouver dans son montage intégrale.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 02/02/15 23:46    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai trouvée très bien même si je savais la plupart des choses (Tanuki a trouvé ça un peu décousu et Lancel a voulu parler de trop de choses, c'est vrai)!!! J'ai oublié de citer les conseils lectures de Xavier Lancel tiens. En tout cas, il est passionné et m'a expliqué qu'il n'achetait pas les TPB mais collectionnait les single issues, ce qui lui mettait beaucoup de temps avant de commencer à lire une série Mort de rire (je n'aimerais pas voir son lieu de vie Mort de rire ). D'où le fait qu'il a peu lu Preacher d'ailleurs Sourire . En tout cas, mon petit coeur de fan de Vertigo était bien content ^^ .

Petrefax de Mike Carey et Steve Leialoha (connu comme encreur sur Fables). Il s'agit d'un spin-off de Sandman durant 4 épisodes. J'ai envie mais jamais trouvé en TPB. En tout cas, l'intérieur est beaucoup plus beau que la couverture Surpris !!!

Scene of the crime: A little piece of goodnight de Brubaker, Philips et Lark.

Je ne me souviens plus du troisième >_<

Sinon, Lancel m'a donné envie de lire The House of Secret, The Books of Magick: Life during wartime, Petrefax, Crossing Midnight arg >_< !!!!


Je crois que Joubert a évoqué Marvel 14 en effet Sourire . J'adore surtout le livre qu'il vendait et qui datait de Mathusalem, avec une photo culte de sa jeunesse *__* ! Parfois, faut faire gaffe à son look... Mort de rire

Ah oui, pour en revenir à la conférence: les sièges de l'auditorium avaient l'air confortables!!! Des gens qui dormaient, un qui lisait carrément une BD n'ayant rien à voir avec Vertigo, je ne sais pas si elle était intéressante du coup Triste . Mais il y avait du monde, vraiment, et pas mal de jeunes. Je pense que Vertigo a quelque chose de hype depuis Urban (et depuis quelques années). Je ne me rendais pas compte que c'était aussi peu traduit finalement, et que j'avais lu tant de trucs (même si toujours en TPB). Lisez The Unwritten! Rien à voir ^^ . Xavier Lancel semble très fan de Lucifer sinon.
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!


Dernière édition : Taliesin le 03/02/15 00:25; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 2 sur 4

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation