Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[Le Disciple de Doraku] Avez-vous des goûts de vieux ?
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 15/09/15 22:08    Sujet du message: Répondre en citant



Il m'a aussi fallu du temps pour commencer et terminer le volume 2 de ce "manga pour vieux" Sourire . Je rechigne souvent à commencer le volume, peut-être à cause de son format impressionnant, mais à chaque fois que je commence, je n'arrête plus (sauf si je prends les transports vu la flemme pour porter le bestiau Mort de rire ). Doraichi continue son apprentissage comme zenza et comme le dit herbv, y voit défiler pas mal d'injustices. Il faut dire que les maîtres de rakugo sont sacrément capricieux ^^; . Je rêve parfois de prendre des zenza moi-même uniquement pour qu'on me serve du thé à longueur de journée Flèche . Il faut donc être très patient et avoir les nerfs solides. D'ailleurs, un proche à qui je prête aussi la série n'a plus eu envie d'en lire plus: cet aspect très hiérarchique l'a juste énervé et fatigué. De mon côté, je trouve très intéressant de voir cette formation de l'intérieur, et ce malgré la hiérarchie. Je trouve cette pénétration dans les coulisses vraiment passionnante!

Oze parvient à nous intéresser à tout ce beau monde, à travers un Doraichi parfois un peu trop naïf et maladroit, mais cet artifice permet de s'immerger très facilement et de faire pas mal de rencontres. Mine de rien, je trouve que Oze développe pas mal tout l'entourage de Doraichi alors qu'on n'a l'impression que de le suivre lui. J'adore le trait du mangaka aussi, un peu vieillot mais dégageant beaucoup de charme. Les personnages me sont sympathiques, en l’occurrence Dorami sur qui pèse pas mal d'injustice quand on sait qu'elle subit plus que les autres parce qu'elle est une femme: ce n'est pas à un homme qu'on demandera de promettre de ne pas se marier afin de devenir conteuse de rakugo! Quant aux moments de rakugo, ils sont toujours aussi bien illustrés et immersifs ^^ .

Je ne saurais trop m'étendre, à part que oui, j'adhère pas mal à cette série Surpris !!! D'ailleurs, elle fait un complément à une autre série de rakugo que je suis en chinois (et j'ai parfois bien du mal), Shôwa genroku rakugo shinjû de Haruko Kumota, dans le Itan (mag josei).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 11/10/15 20:12    Sujet du message: Répondre en citant

Au fait à propos du volume 2, il n'y a que moi que cette scène a fait rire?

https://twitter.com/sugar_yin/status/653188948819185664

Oui, je ne suis pas la plus raffinée des lectrices (est-ce que je mérite même de lire ce manga ciblant un lectorat plutôt "Télérama"? Est-ce que je devrais même dire que cela m'a fait rire ici? Mort de rire ).

Sinon, malgré le travail de qualité d'Isan Manga sur ce titre, je me demande si ce format est adapté pour une série toujours pas finie et faisant au moins 10 volumes au Japon...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 11/10/15 22:02    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant

J'avoue que cette scène ne m'a pas fait rire. Je trouve que c'est symptomatique de l'attitude scandaleuse et insupportable des maitres envers leurs disciples Sourire .
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 11/10/15 22:05    Sujet du message: Répondre en citant

Moi si. Le sérieux avec lequel la situation est prise, le focus sur l'expression colérique du maître, et le sujet en soi mélangé... ça a bien fonctionné sur moi... Embarassé
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 11/10/15 23:10    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne me souviens pas avoir ri sur le moment (pour les mêmes raisons qu'Hervé), mais en prenant la planche sortie de son contexte, par contre... Mort de rire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 28/02/16 21:20    Sujet du message: Répondre en citant

Je poste surtout pour faire la publicité de l'anime Le rakugo ou la vie actuellement en simulcast chez ADN, dont le manga d'origine est l'oeuvre de Kumota Haruko (également auteure de BL). Le manga d'origine est excellent et l'anime l'est tout autant, d'après les dires Sourire .
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 10/04/16 23:15    Sujet du message: Répondre en citant

Cette fois c'est sûr, le tome 3 de Doraku est chez l'imprimeur. Vivement Embarassé
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ivan isaak
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 10 Nov 2009
Localisation : Bordeaux

Message Posté le : 11/04/16 14:09    Sujet du message: Répondre en citant

Ha, c'est cool ça ! J'aime beaucoup lire ce titre, sans trop savoir pourquoi...
_________________
http://iletaitunefoisunmanga.wordpress.com/
http://iletaitunefoisunroman.wordpress.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 12/04/16 12:13    Sujet du message: Répondre en citant

En effet Très content il y a même une date de sortie!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 16/05/16 21:36    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant

Le tome 3 est enfin disponible.

Pour fêter cela, je me suis fendu d'une bullechronique que je vous recopie ci-dessous :



Shota est un incapable qui, à 26 ans, se prépare à passer sans conviction le concours d’instituteur. En attendant, il anime depuis un an un atelier théâtre dans l’école maternelle de sa tante. C’est un peu par hasard, et sous l’impulsion de sa directrice de parente, qu’il découvre le rakugo, l’art de raconter des histoires à chute. De plus, il le découvre par le biais d’un de ses maîtres : Doraku. Pensant avoir trouvé sa voie, totalement inconscient des convenances et des règles passéistes qui règnent dans ce petit monde, il n’a de cesse d’importuner ce dernier jusqu’à ce qu’il soit accepté comme zenza, c’est-à-dire comme apprenti. C’est alors le début d’un long et pénible apprentissage, surtout pour quelqu’un d’aussi dilettante et peu doué que lui. Pourtant, à force de courage et de détermination malgré ses nombreuses erreurs et limites, Shota, sous le nom de Doraichi, réussit petit à petit à passer tous les obstacles. Son rêve de devenir maître est encore lointain mais ne semble plus impossible à atteindre, surtout depuis qu’il a su trouver une aide imprévue et imprévisible.

Le Disciple de Doraku est un manga d’Akira Oze, toujours en cours au Japon dans la revue Big Comic Original des éditions Shôgakukan et qui comptait 14 tomes en janvier 2016. En France, Isan Manga l’édite en volume double, il s’agit donc ici des volumes 5 et 6. Le mangaka, dont c’est la première œuvre traduite dans nos contrées, n’est pas un débutant. Il est né en 1947 et a débuté dans le métier comme assistant d’Ishinomori après avoir terminé le lycée. Il a connu une première carrière durant les années 1970, marquée par un travail d’adaptateur de séries télés sous forme de bande dessinée pour des magazines TV sous un autre pseudonyme (Megumu Matsumoto). C’est à partir de 1979 et du titre Match Point (un court shôjo manga, le seul qu'il ait fait) qu’il devient un auteur complet sous le nom d’Akira Oze. Depuis plus de vingt ans, il s’est spécialisé dans le seinen, dans les magazines de prépublication Morning de Kodansha et Big Comic Original, donc. Natsuko no Sake (1988-1991, Kodansha), une série sur la fabrication du saké, est son plus grand succès et a été adapté en drama en 1994.

La première chose qui frappe en ouvrant le premier tome, c’est le dessin « old school », très inspiré par celui pratiqué dans les années 1980, c’est-à-dire assez rond, surtout au niveau des nez. Si, de ce fait, les visages ne sont pas réalistes, il n’en est pas de même des décors, qu’ils soient intérieurs ou extérieurs, urbains ou naturels, actuels ou passés. Ils sont plutôt photo-réalistes avec un gros travail sur les trames, même si ces dernières restent assez simples. La narration, elle aussi, est simple, ce qui est assez habituels avec les seinen, notamment ceux issus du Big Comic Original. La seconde caractéristique qui marque, et qui peut même irriter le lecteur, surtout s’il est occidental et individualiste, est la soumission à un maître qui aura toujours raison, même quand il est dans l'erreur. Cela fait penser à la religion, notamment aux sectes, ou à la politique. Cet aspect du manga culmine dans le tome précédent. Dans ce troisième opus, l’auteur semble partir dans une autre direction, avec peut-être une petite remise en cause du conservatisme qui règne en souverain dans le rakugo. Nous verrons comment cela va évoluer...
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 19/06/16 14:30    Sujet du message: Répondre en citant

Taliesin a écrit:
Au fait à propos du volume 2, il n'y a que moi que cette scène a fait rire?

https://twitter.com/sugar_yin/status/653188948819185664

Oui, je ne suis pas la plus raffinée des lectrices (est-ce que je mérite même de lire ce manga ciblant un lectorat plutôt "Télérama"? Est-ce que je devrais même dire que cela m'a fait rire ici? Mort de rire ).



Le coup du PQ est effectivement assez marquant, d'autant plus qu'il apparaît à la fin du volume. Et effectivement, tout le côté avec les zenzas obligés de se plier aux 4 volontés de leurs aînés, y compris quand ça n'a aucun rapport avec le rakugo, est assez gonflant. A côté de ça, il y a des passages intéressants lorsque les personnages jouent et quand de vrais conseils (pas : fais gaffe, machin veut que son thé soit bien chaud et bidule veut que son kimono soit plié de telle façon) sont donnés ou dans les relations entre les disciples. Découvrir des histoires, simples mais amusantes (les deux étourdis par exemple) est aussi très plaisant.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 27/06/16 18:31    Sujet du message: Répondre en citant

Merci cyril, je me sens moins seule Mort de rire



A chaque volume, je me demande si je ne vais pas acheter le suivant, mais une âme généreuse est toujours à jour pour me prêter Doraku... Le volume 3 ne fait pas exception, et le charme agit toujours pour moi. Le héros est toujours un peu benêt, mais le voir interagir avec du monde permet de l'oublier car les autres personnes rencontrées ont plus d’aplomb. Ainsi, dans la première partie du volume, il est question du maître Yumeroku, un alcoolique ayant très mauvaise réputation que fréquentera Shota régulièrement. Mais la seconde partie, qui suit plus Dorami m'a plus plu. Là, on rencontre une autre femme zenza avec qui une rivalité a l'air de naître (d'un côté plutôt que de l'autre en fait). C'est comme toujours passionnant, la narration est claire, sans fantaisie, mais s'avère très efficace. Et surtout, il y a le dessin de Oze que je trouve chaleureux et que j'apprécie beaucoup par ses rondeurs, son côté "bande dessinée" (dans le sens pas anime, pas du tout moe aussi), très Big Comics au final. C'est un titre passionnant tout en étant très humain. Pour ma part, le côté relation maître élève ne me choque pas plus ^^; .

C'est une lecture vivement conseillée, un titre à découvrir, assurément. Même Télérama le dit (le bandeau m'a valu d'être chambrée...)!

Sinon, le format me rebute un peu aussi tellement c'est gros. Si il faut se coltiner plus de 10 volumes ainsi, ça va être dur pour avoir de la place (volume 15 en juillet au Japon...).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
ivan isaak
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 10 Nov 2009
Localisation : Bordeaux

Message Posté le : 27/06/16 19:11    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas le 3 mais j'aime aussi beaucoup ce titre. Il faut que je réussisse à faire de la place dans mes bibliothèques pour y voir plus clair mais ce titre, pour le moment, fait partie de l'un des rares que je vais poursuivre parce qu'il sort de la norme et que j'aime bien ce type de lecture.
_________________
http://iletaitunefoisunmanga.wordpress.com/
http://iletaitunefoisunroman.wordpress.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 01/07/16 10:35    Sujet du message: Répondre en citant

Je dirais qu'il est "hors-norme" dans son côté classique un peu old school ce manga Sourire . Sa narration est très simple et lisible aussi, il n'y a pas d’esbroufe! Je trouve ce manga très humain et il dégage quelque chose de sincère aussi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
kent
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Jan 2003
Localisation : in ze kenthouse

Message Posté le : 01/07/16 19:21    Sujet du message: Répondre en citant

Est-ce que on peut se contenter du 1er ou des 2ers ou 3ers tomes dans un sens scénaristique?
_________________
Si je meurs, embrasses moi!
Si tu meurs je te rejoindrai
Ma collection :
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation