Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Daisy, lycéennes à Fukushima
Se rendre à la page : 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 27/07/14 10:56    Sujet du message: Daisy, lycéennes à Fukushima Répondre en citant



Suite à cet article, j'ai lu Daisy lycéennes à Fukushima.

Et bien ma foi, j'ai été particulièrement touché. J'ignore si c'est le côté réaliste, mais j'ai été ému comme je ne l'avais pas été depuis longtemps.

Certes, il y a quelques clichés qui traînent ici et là, mais on se fait facilement happer par cette histoire qui décrit une réalité que l'on enterre facilement sous les chiffres et les torrents d'information. Ou plutôt, une réalité que l'on ne prend jamais le temps de traiter. À savoir : ça se passe comment pour les personnes au sein d'un tel maelström que Fukushima. Certes, on peut sortir les stats, les chiffres et tout et tout, mais ce manga se contente juste de raconter leurs histoires, ni plus ni moins. Et tout ce qui est raconté semble affreusement plausible, malgré quelques légères exagérations.
Mais en plus de ça, le manga a la force de s'intéresser à des lycéennes, ce qui renforcent sa portée. Car là, on parle de personnes qui commencent tout juste à envisager leur futur avec leurs rêves, et qui sont forcés par l'accident de Fukushima de revenir à la réalité.
L'histoire se paye le luxe d'éviter dans le misérabilisme facile et de traiter ces différents sujets de manière assez juste. Et en dehors de quelques tacles faciles sur les politiques et TEPCO (qui les méritent aisément pour être honnête), cette histoire ne sombre dans le manichéisme. Le message délivré est que, finalement, on n'a pas le choix, des fois il faut juste avancer en espérant avoir une lumière au bout du tunnel. Ce qui abandonnent, meurent. C'est naïf. C'est touchant. Mais ils n'ont pas d'autres choix que de penser ainsi si ils souhaitent survivre.

Je pense que la plus grande force de cette histoire est sans doute sa crédibilité en tant que telle. Les réactions des persos ne semblent pas exagérés et m'ont apparu assez juste. Il y a un côté naturel qui se dégage de l'œuvre et elle déborde juste de sincérité.

Bref, cette histoire en deux tomes me semblent être incontournable, malgré les petites facilités qui sont présentes ici et là. Ce n'est pas tous les jours que l'on peut avoir un tel témoignage dans un manga, ce serait dommage de passer outre. Surtout que le fait que ça soit basé sur des histoires réelles, donnent une épaisseur qui serait dur de nier à cette courte histoire. Même si bon… Il y a quand même un peu de faiblesse scénaristique ici ou là, l'ensemble tient bien.

Et pis bon, un shôjo qui ne saoule pas avec des histoires d'amour, ça vaut d'office son pesant de cacahuètes...Un incontournable à mes yeux malgré ses petits défauts.

Et qui nous pousse à nous demander à nous-mêmes ce que l'on ferait si l'on se retrouvait dans le même cas que les personnes de Fukushima. Rester ? Partir ? Vivre avec un ennemi insidieux mille fois plus dangereux que la pollution "standard" que l'on supporte déjà ? Vivement notre gouvernement a-t- il réellement prévu quelque chose en cas d'accident (Haha, évidemment que non Y_Y aucune chance que l'on puisse organiser une évacuation sur 200 km de rayon, ça correspondrait à la moitié du pays dans le cas d'une centrale dans le centre de notre pays...) ?
Des réponses qui ne sont jamais faciles à prendre et qui ne peuvent être prises que sous la contrainte…
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 27/07/14 11:30    Sujet du message: Répondre en citant

Daisy, Lycéennes à Fukushima m'a moi-aussi beaucoup touché. C'est un manga que je recommande chaudement, non pas pour se donner bonne conscience mais parce qu'il s'agit d'une œuvre réellement poignante et passionnante.

Je ne sais pas si notre gouvernement a prévu quelque chose en cas d'accident nucléaire - il y a des stocks de pastilles d'iode, mais beaucoup de boites périmées dans le lot - mais la désinformation serait semblable à celle produite au Japon.

Après l'accident de Tchernobyl, la version officielle, c'était ça :


Et la réalité, ben c'était ça :

_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 17/08/14 17:45    Sujet du message: Répondre en citant

Ce sujet manque cruellement d'activité ! J'en profite pour signaler que j'ai prêté ce manga à ma mère, et qu'elle a adoré de bout-en-bout. Jusqu'ici, elle ne lisait que du Osamu Tezuka.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 18/08/14 16:30    Sujet du message: Répondre en citant

Deux tomes en plus !

Peu d'argent investi pour une prise de plaisir maximum !

(on milite comme on peut....).

Et comme ça, si une centrale pète en France non loin de chez vous, vous aurez un bon aperçu de ce que vous vivrez en France (pour rappel, on a 19 centrales nucléaires en France, et la ville de Fukushima était à 60 km de la centrale, ce qui peut être représenté ainsi pour notre pays :
(oui, je triche, y'a 20 centrales sur l'image, je n'en ai pas trouvé une récente ou j'ai raté un truc).

La question n'est pas de savoir si c'est bien ou mal de maintenir le nucléaire, mais plutôt : on fait quoi si ça pète ?
Et ce manga est une "belle" illustration de cette tranche de vie quand ça a pété, malgré ses petits défauts.
Et je pense que c'est un sujet qui devrait concerner les français un ch'tit peu quand même, et qu'il ne faudrait pas jeter un voile pudique sur la gestion de ce genre d'évènement juste parce que la probabilité qu'il arrive est basse. Ca me semble un peu fondamental quand même, ne serait-ce que pour voir par quoi un peuple "développé" comme nous peut passer.

Bon après, si tout le monde considère que "ça ne peut pas dérailler" ou ne préfère pas se poser la question, c'est sûr que bon...

Mais hé, l'histoire de ce manga reste sympa aussi !
Lisez-le !
Je suis curieux de lire vos retours !
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
ivan isaak
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 10 Nov 2009
Localisation : Bordeaux

Message Posté le : 18/08/14 16:39    Sujet du message: Répondre en citant

Puisqu'on est dans le sujet, un reportage intéressant ce week-end sur France 5 à voir en replay :

http://www.france5.fr/emission/fukushima-des-particules-et-des-hommes/diffusion-du-16-08-2014-19h00
_________________
http://iletaitunefoisunmanga.wordpress.com/
http://iletaitunefoisunroman.wordpress.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 18/08/14 16:50    Sujet du message: Répondre en citant

Dans le genre : http://gemini.neetwork.net/2011/02/20/tchernobyl-24-ans-apres-consequences-sur-la-vie-quotidienne-a-proximite/
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 18/08/14 17:01    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Oui, j'ai regardé le reportage sur France 5, il était plutôt bien fait. Pourtant, je suis plutôt pro-nucléaire (enfin, pas à la japonaise ou à la russe...)

A part ça, il faut que j'arrive à me motiver pour Daisy, ce qui n'est pas encore le cas...
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 18/08/14 18:15    Sujet du message: Répondre en citant

Il est certain que je vais me le prendre.
Merci Corti.
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 19/08/14 16:00    Sujet du message: Répondre en citant

Hâte de lire ton retour, en bien ou en mal Clin d'oeil
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 19/08/14 20:58    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Bon, je viens de lire les deux premiers chapitres et j'ai refermé la tablette tant je n'arrive pas à accrocher à l'histoire. Je trouve la narration très lourde, trop bavarde, tout en démonstration surlignée... Aucune subtilité, rien ne me touche, ni les situations, ni les personnages.

Je vais plutôt aller me lire un autre tome d'Inu-Yasha, faut que je boucle au plus vite la série. Encore de la lecture très moyenne en perspective...
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Heiji
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 20/08/14 05:34    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Bon, je viens de lire les deux premiers chapitres et j'ai refermé la tablette tant je n'arrive pas à accrocher à l'histoire. Je trouve la narration très lourde, trop bavarde, tout en démonstration surlignée... Aucune subtilité, rien ne me touche, ni les situations, ni les personnages.

Je me sens moins seul Mort de rire Je me disais que je devais être bizarre de ne pas du tout avoir accrocher a la série (bon ma femme aussi n'avait pas accrochée lol), ça me rassure de voir que c'est pareil pour d'autre personnes.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 08/10/14 17:41    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.bodoi.info/daisy-lyceennes-a-fukushima-1-2/
Chronique sur Bodoï !

Je voulais te dire Aniki, que je trouve quand même les shôjo plus proches de la réalité -dans le sens terre-à-terre- que les shônen.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 08/10/14 20:13    Sujet du message: Répondre en citant

Tu as raison, le shôjo traite davantage d'un vrai quotidien que le shônen, qui d'une manière générale ne cherche pas à s'ancrer dans le réel mais plutôt à faire rêver via toutes sortes d'excentricités et autres mondes fantastiques. Mais s'ancrer dans le vrai monde ne signifie pas que les personnages sont bien campés ou que les situations sont crédibles : au contraire, ça crée le risque de tomber dans de la mauvaise caricature, car au plus on s'approche du réel, et au plus les différences avec celui-ci sautent aux yeux (comme si on avait le réel en arrière-plan tout en étant déconnecté de ses problématiques, et parfois coincé dans des sortes de stéréotypes pas super reluisants du sexe féminin). C'est justement pour ça qu'il (m')est bien plus facile d'accepter des trucs caricaturaux dans un shônen.
Dans Daisy, là, j'ai vraiment cru aux personnages et ce n'est pas souvent le cas ^^ (même si l'épilogue, bof) D'autant plus que c'est un shôjo au moule assez archétypal.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 10/10/14 12:09    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Mais s'ancrer dans le vrai monde ne signifie pas que les personnages sont bien campés ou que les situations sont crédibles : au contraire, ça crée le risque de tomber dans de la mauvaise caricature, car au plus on s'approche du réel, et au plus les différences avec celui-ci sautent aux yeux (comme si on avait le réel en arrière-plan tout en étant déconnecté de ses problématiques, et parfois coincé dans des sortes de stéréotypes pas super reluisants du sexe féminin).

Ah mais ça je suis totalement d'accord Sourire . C'est juste que comme c'est dit dans la chronique, on a l'impression que c'est rare que les shôjo soient réalistes (comme une opposition à d'autres types de manga). C'est peut-être moi qui l'interprète mal.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 10/10/14 21:28    Sujet du message: Répondre en citant

Ou bien c'est moi qui l'ai exprimé de façon trop équivoque. Sourire

En tout cas, un truc que j'ai aimé, dans Daisy, c'est justement cette déconstruction du cliché de la midinette, typique de ce que certains appellent le "shôjo pouffe". Ici, d'un coup, il y a une reconnexion à la réalité. Je parle de cette "it girl" à première vue très stéréotypée, le personnage qui décide de reprendre les rizières familiales. Déjà, dans les premières pages, je la trouvais assez touchante lorsqu'elle essayait maladroitement de donner le sourire à Fumi, mais c'est vraiment à la fin du T1 qu'elle m'a ému.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation