Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Chroniques comics (2)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 14, 15, 16, 17  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 14/02/16 21:07    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Marrant, Gemini, l'effet donné dans ton article, mais ça ne me donne pas pour autant envie de lire la série en TPB, d'autant plus que tout ça semble très incomplet.

J'ai été bien plus intéressé par ton texte, Cosmos. Il apporte un éclairage intéressant sur le marché de la BD grand public américaine qui complète bien la conférence suivie au Festival d'Angoulême. C'est vraiment n'importe quoi, les comics Mort de rire

J'ai manqué de temps pour lire beaucoup de BD amerloque ces dernières semaines, mais je me suis rattrapé ces derniers jours. Grosso modo, ce n'était pas de bonnes lectures à quelques exceptions près.


Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu du Will Eisner. C'est clairement du fond de tiroir.


Une préquelle à The Cape. Vraiment très moyen. Heureusement que c'est de l'emprunt biblio...


Je l'ai emprunté en biblio, je vais me débarrasser de mes tomes, et je pense même arrêter de lire la série. Je ne supporte plus trop le dessin de Fiona Staples, l'histoire n'arrive plus à m'intéresser.


Lecture très laborieuse, Willingham s'amuse à tuer beaucoup de ses personnages de façon assez gratuite, il a encore inventé une histoire abracadabrantesque pour justifier tout cela. J'ai acheté le tome 25 mais je n'ai pas envie de l'ouvrir. Il le faudra bien, pourtant Sourire


J'avais remarqué cette couverture en les rentrant pour bubulle, je l'ai vu sur une tablette à la biblio, je l'ai pris. Dommage pour moi, c'est vraiment mauvais. Le dessin est insupportable tant il est artificiel (il est réalisé à la palette graphique) et bourrée de tous les effets à la con modernes quand ce sont des mauvais qui cherchent à en mettre plein les yeux. L'histoire aurait pu être pas mal, mais la narration est tellement ratée que l'on n'a qu'une envie, tourner les pages pour trouver un passage un peu intéressant. Et les couleurs... Disons qu'elles sont dans la droite ligne de tous ces foutus coloristes américains.


Un peu de moule-burnes sans burne (c'est comme ça que c'est le mieux). Sympa, mais j'ai décroché à un moment, ça devenait un peu trop fumeux. Je préfère largement Hydrologie (il faut que je lise la suite, d'ailleurs).


Alors que j'en attendais rien de bon (car il faut le dire, la collection Glénat Comics est quand même dénuée d'intérêt), j'ai eu une très bonne surprise. Alors, certes, ce n'est pas fin, mais c'est efficace. Une bonne petite histoire, au dessin assez sympa.

J'ai gardé le meilleur pour la fin :


Cadeau d'une (trop) gentille camarade, série à laquelle je songeais depuis quelques temps sans avoir l'occasion de l'emprunter ou de l'acheter (maintenant, je vais "devoir" acheter les tomes suivants), j'ai beaucoup aimé cette histoire souriço-fantastico-médiévale. Merci A. !!!


Alala, c'est beau le talent ! Sur une histoire de Neil Gaiman, Craig P. Russell a vraiment réussi son diptyque en bande dessinée. Dommage qu'il y ait une petite rupture de style à un moment du fait des dessinateurs variés qui interviennent à chaque nouveau chapitre. Mais à cette petite réserve, je ne peux que conseiller la lecture de L'étrange vie de Nobody Owens.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 14/02/16 21:51    Sujet du message: Re: Réaction Répondre en citant

herbv a écrit:
Marrant, Gemini, l'effet donné dans ton article, mais ça ne me donne pas pour autant envie de lire la série en TPB.
Ce n'est quand même pas ma faute, j'avais écrit un long article, mais il s'est fait vandaliser Neutre
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 14/02/16 22:07    Sujet du message: Oui Répondre en citant

C'est triste, tout ce texte devenu illisible Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 15/02/16 13:35    Sujet du message: Répondre en citant

herbv a écrit:
C'est vraiment n'importe quoi, les comics Mort de rire

Comment ça? Tu trouves ça anormal de voir qu'une série peut s'arrêter avant même la sortie d'un premier TPB? Mort de rire

Pour Fables, ce que tu en dis n'est pas super encourageant! En attendant, je n'ai pas beaucoup de lectures dont je peux parler ici ces temps-ci (je suis toujours drastiquement mes "lots") et puis je n'arrive plus à écrire correctement non plus.
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 29/02/16 12:56    Sujet du message: Répondre en citant

Je vous invite vraiment à lire les billets de cosmos à propos du fonctionnement de l'industrie des comics sur son blog. Ils sont à la fois bien écrits, clairs, précis et on apprend beaucoup! Enfin, vous connaissez déjà cosmos de toute manière...
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Key
Modérateur


Inscrit le : 06 Sept 2002

Message Posté le : 01/03/16 11:24    Sujet du message: Répondre en citant

Oui il est chiant, cosmos, d'être aussi pertinent et intelligent !
_________________
Sheldon: Why are you crying?
Penny: Because I'm stupid!
Sheldon: Well, that's no reason to cry. One cries because one is sad. For example, I cry because others are stupid, and that makes me sad.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 01/03/16 23:47    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

En tout cas, j'ai bien aimé lire les articles sur le monde de l'édition de comics. Le marché des floppies est vraiment devenu du grand n'importe quoi. À quand le prochain effondrement ?

Après, j'avoue que je ne me sens pas concerné par tout ça, lisant des Hardcovers VF que je paye une fortune à Urban Comics.



Sinon, je n'ai pas eu le temps de lire grand chose en deux semaines. J'ai quand même terminé Fables. Jusqu'au bout, ça aura été un pensum... En cette fin à la con... Ridicule, pour en arriver là. Je me relirais le tout quand même, enfin, au moins jusqu'à la chute de Gepetto.



Ce n'est pas américain mais anglais, ce n'est pas du comic book mais du daily strip et j'ai bien aimé. C'est quand même bien spécial mais il y a plus d'un strip d'intéressant, de profond. Fascinant, même.



J'ai commencé à lire le tome VII, le dernier donc, de Sandman. Cela s'annonce assez mauvais à part peut-être la nouvelle en prose illustrée par Amano. En tout cas, j'avais bien aimé la version BD.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 02/03/16 11:18    Sujet du message: Répondre en citant

Mes souvenirs sont loin mais j'avais revendu Nuits éternelles à l'époque. C'est un peu dommage d'avoir fait ce type de regroupement, et de ne pas avoir mis la dernière histoire de la série dans le volume précédent, obligeant donc le lecteur à acheter les histoires courtes. Tu me diras si tu as préféré l'adaptation BD par rapport à l'histoire en prose. Je vais peut-être finir par acheter l'adaptation avec P. Craig Russell, le recueil avec l'histoire dessinée par Amano étant juste un poil cher en anglais -__- désormais (encore un ratage 2014).

J'ai toujours voulu lire Leviathan ^^ !

Moi aussi je n'achète que les TPB, je fais partie de ces "coupables"!!! J'ai toujours un peu de mal avec Urban et leurs livres tellement lourds, presque encyclopédiques ^^; . J'ai l'impression que le sport du mois peut être fait rien qu'en transportant des Urban de la librairie à chez soi...
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Kotatsu-neko
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 18 Sept 2004

Message Posté le : 02/03/16 12:27    Sujet du message: Re: Réaction Répondre en citant

herbv a écrit:
(...)

Je l'ai emprunté en biblio, je vais me débarrasser de mes tomes, et je pense même arrêter de lire la série. Je ne supporte plus trop le dessin de Fiona Staples, l'histoire n'arrive plus à m'intéresser.


J'aime tellement Saga !
Au risque de paraitre hypocrite, je respecte totalement ton avis. Je sais qu'il y a une part de subjectivité en chacun de nous. Certaines œuvres ne me font ni chaud ni froid alors qu'elle sont encensés par beaucoup de personnes dont les goûts sont pourtant la plupart du temps similaires aux miens.
Mais j'adore Saga. J'aime les dessins hauts en couleurs de Fiona Staples. J'aime le ton adulte, la sexualité assez crue, le nawak space-opéra, l'impression de réalité et de préoccupations de tous les jours malgré les aventures plus grandes que nature.
Et j'apprécie la tendresse et la poésie qui se dégagent de ce comics malgré tout ce que j'ai dit auparavant Clin d'oeil

Je te rejoins sur Fables. La fin est décevante bien que ... euh... en absence de balise spoiler, je ne dis rien. Mais j'en suis sorti déçu comme pour la fin de l'arc de l'Adversaire.
Je me rappelle avec beaucoup aimé les 2 pages sur la vache bleue (désolé, je ne me rappelle plus du nom du personnage). Ça fait peu de pages totalement appréciées Clin d'oeil
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 03/03/16 18:01    Sujet du message: Répondre en citant

Pour rebondir ce que disait Cosmos sur son blog à propos de la folie des numéros #1, je viens de lire le premier TPB de la nouvelle série Batgirl, et honnêtement, repartir du #1 faisait totalement sens.
Le plus souvent, lorsqu'un auteur reprend une série en cours - ce qui, pour les comics, arrive absolument tout le temps - la ligne directrice de celle-ci ne change pas, l'éditeur reste là pour s'en assurer. Dans le cas de Batgirl, le changement de style s'avère radical. Le premier numéro du New 52 présentait une héroïne certes atypique dans son développement personnel, mais évoluant dans un univers très classique, affrontant un antagoniste certes inédit mais très classique, et avec un trait... je vous laisse deviner comment est le trait. Comparativement, la nouvelle version se retrouve affublée dans d'un dessin et d'une colorisation plus modernes et "pop", d'une héroïne plus extravertie, et de personnages qui se veulent beaucoup plus proches des jeunes étudiants (hipsters) d'aujourd'hui. De l'une à l'autre, le contraste est violent, la présence de quelques protagonistes communs reste finalement la seule chose qui les rattache ; à tel point que l'héroïne pourrait ne même pas être Batgirl mais une figure inédite nommée Ms Detective. Dans ces conditions, la reprise de la numérotation est logique.
Après, je suppose que cette nouvelle direction vient moins d'une volonté artistique des auteurs que d'impératifs commerciaux, mais en l'occurrence, cela me convient.
Le futur des comics se trouve peut-être là : une équipe créatrice reste sur un titre DC/Marvel aussi longtemps que l'éditeur le permet, impose sa patte, et lorsqu'ils passent le relai, nous partons du principe qu'il s'agit d'un nouveau titre. Pourquoi pas ? C'est plus ou moins ce qui s'est passé sur All-star Western et Wonder Woman au moment du New 52, et ce furent d'excellentes expériences.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 03/04/16 21:43    Sujet du message: Mon cas Répondre en citant

Un autre mois de lectures bédéesques d'origines anglo-saxonnes s'est écoulé.


Intéressé par une preview proposée par un site spécialisé et ayant noté l'intérêt que lui portait une frange de bubulliens, j'ai acheté l'ouvrage lors d'un samedi d'achats excessifs. Bien m'en a pris tant la lecture s'est révélée prenante. Le monde étrange mais familier mis en place par l'auteur fonctionne parfaitement. Il se dit qu'il pourrait y avoir une suite (et ça ne ferait pas de mal vu le cliffanger à la fin).


Dernier tome du premier cycle. Lord Baltimore va-y-il arriver à ses fins ? Suspens, hein ! C'est vraiment très bien, vivement la suite.


Déçu, j'ai été, par ce tome. Ce sont les débuts de Carl Barks, et on ne peut pas dire qu'ils sont excellents. Mais le meilleur est à venir...


Encore deux "Paul", encore une dose de Canada. Tabarnak, qu'ils étaient bien, ces deux opus !


Encore un achat "compulsif". C'est sympa mais c'est clairement réservé aux fans de la série.


Un peu trop spécial à mon goût, surtout au niveau de la narration. Heureusement qu'il y a un conte plaisant de Gaiman et le dessin de John Bolton.

A l'arrivée, il n'y a globalement que des bonnes lectures. Sûrement parce que j'ai évité les super collants moule-burnes.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 05/04/16 06:03    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas encore acheté le dernier Carl Barks mais j'attends surtout le volume contenant la première histoire avec Picsou.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 18/04/16 11:42    Sujet du message: Répondre en citant

Gotham Academy T2 : La série continue et fait définitivement de Maps, la rôliste hyper-active, l'héroïne de l'histoire, au détriment d'Olive, dont les origines familiales compliquées servent pourtant de fil rouge. L'ambiance oscille entre une relative légèreté avec une équipe qui ressemble de plus en plus au Scooby Gang (celui de Buffy contre les Vampires), et ton beaucoup plus sombre lié à Arkham, au bestiaire propre à Gotham City, et aux mystères de l'académie. Académie où il semble impossible de faire trois pas sans tomber sur un sorcier, un savant fou, où un rejeton de la Rogue Gallery. Cela fait un peu "Batman chez les Disparus de Saint-Agil" (ou plutôt l'inverse), avec un dessin rond et des couleurs chaudes. L'ensemble me rappelle l'excellente série Dead Boys Detectives - hélas! interrompue trop tôt - ce qui n'est pas pour me déplaire. Restent quelques facilités dans l'écriture, comme justement la surabondance de personnages étranges ou anormalement doués - j'adore Colton, mais l'adolescent trafiquant, roi de l'effraction, et capable de donner des leçons de génétique à Kirk Langstrom, j'ai un peu de mal à avaler - mais cela n'en demeure pas moins plaisant à suivre, amusant, et baignant dans une atmosphère de mystère du meilleur effet. Les intéractions entre les protagonistes et le Batverse sont systématiquement de grands moments, comme Tim Drake demandant à Maps quel genre de Robin elle est.
Un gros défaut dans cet album en particulier : les auteurs en sont encore à recycler des personnages de l'avant Flashpoint, donc quand des antagonistes avérés apparaissent, cela rend la résolution de certaines énigmes beaucoup trop faciles pour les lecteurs et ne surprend vraiment que les héroïnes.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 01/05/16 23:24    Sujet du message: Répondre en citant

L'étrange vie de Nobody Owens

Je ne peux qu'abonder dans le sens de herbv et vous encourager à lire ce diptyque si ce n'est pas encore fait. J'ai lu le roman d'origine de Neil Gaiman, destiné à un lectorat jeunesse, et j'avoue ne pas avoir été vraiment marquée. Aujourd'hui, je ne me souviens plus de l'histoire, je ne sais même plus vraiment pourquoi je n'avais pas aimé comme je l'aurais souhaité, alors que l'univers et le pitch me faisaient envie. En fait, je crois n'avoir jamais réellement aimé les romans jeunesse de Gaiman, alors que j'adore ses romans pour adultes. Même pas Coraline (peut-être que le roman graphique me plairait? ou le film?).

Pour la petite histoire, Nobody Owens est un bébé lorsque toute sa famille se fait assassiner par Jack. Par chance, Nobody a la bougeotte et part pour une balade à 4 pattes jusqu'au cimetière. C'est là que tous les fantômes des lieux, ainsi que Silas (un vampire, ce qui n'était pas aussi clair dans le roman), prennent le bébé sous son aile et le nomment Nobody Owens (nom du famille du couple qui l'adopte). Nobody, dit Bod, grandit ainsi dans cet environnement particulier.

Je dois dire que P. Craig Russell mène cette adaptation d'une très belle manière, et j'ai cette fois complètement adhéré à cette histoire. Le changement de graphismes ne m'a pas gêné même si j'ai quand même mes chouchous: Kevin Nowlann et P. Craig Russell, évidemment. J'ai trouvé la prestation de Jill Thompson un peu décevante. L'histoire se découpe en deux volumes, le premier étant consacré à l'enfance de Bod, et les chapitres racontant chacun un épisode de sa vie. Le second voit Bod grandir et découvrir un peu plus le monde extérieur, jusqu'à la résolution de l'histoire. D'ailleurs le petit défaut serait peut-être le côté prévisible de l'intrigue à un moment du second volume. J'ai aussi été particulièrement enchantée par le travail sur les couleurs, le bleu utilisé pour la nuit étant très joli.

L'ambiance de l'ensemble reste toujours un peu triste et mélancolique, en particulier la fin. Une étonnante découverte en bien, alors que je n'étais vraiment pas chaude sur ces adaptations de romans en "roman graphique" (n'ayant d'ailleurs toujours pas lu Neverwhere de Carey - que j'apprécie pourtant, ou encore l'adaptation comic de son Sandman: Dream Hunters, mais je vais finir en comics car la version avec Amano coûte cher en ce moment). Pour une autre adaptation, mais cette fois d'une nouvelle de Gaiman figurant dans Smoke & Mirrors, il y a Le mystère du meurtre toujours avec P. Craig Russell.

En parlant Gaiman, j'ai relu dernièrement le roman co-écrit avec Pratchett, De bons présages, en VO. Après des débuts très réussis et tordants, je dois dire que j'ai trouvé un coup de mou à la seconde moitié du livre, lorsque les auteurs s'intéressent aux autres personnages que l'ange et le démon qui se connaissent depuis une éternité. Bref, ça commence super bien, et puis ça déçoit un peu. Je comprends mieux pourquoi tous mes souvenirs (lu vers 2004 en VF) étaient surtout concentrés sur le début.


Dernièrement, en VO chez Image, des trucs me font sacrément de l'oeil: Monstress, Mirror et peut-être Arclight. J'ai très envie de commencer Phonogram. Quant à l'extrait offert en librairie de Deadly Class, ça m'a bien donné envie alors que je n'y voyais qu'un comic poseur avant tout (d'ailleurs je trouve les couvertures VO plus attirantes que celles de Urban). Bref, ça va me coûter cher...
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
samizo kouhei
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Juil 2004

Message Posté le : 02/05/16 19:42    Sujet du message: Répondre en citant

C'est dommage pour Deadly Class, Urban proposait le premier tome à 10€ l'année dernière.
_________________
Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 14, 15, 16, 17  Suivante
Page 15 sur 17

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation