Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[MON HISTOIRE], Le gros, la cruche et le distant
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Therru
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Avr 2007
Localisation : Liège

Message Posté le : 08/06/17 23:30    Sujet du message: Répondre en citant

Taliesin a écrit:
(et sinon quelqu'un a lu Jumping? les retours sont bons mais sur Twitter, je me méfie...)


Dessin super agréable et bon rythme, une héroïne pleurnicharde mais attachante et dont les préoccupations me parlent (et parleront à beaucoup d'autres) et que je trouve complètement crédible dans son discours et réactions, mais je comprendrais tout à fait que certains la trouvent soûlante.

L'équitation est vue en toile de fond pour le moment comme un moyen pour l'héroïne de se trouver elle-même, donc ça restera assez léger de ce côté-là à mon avis, mais très agréable tout de même et ça sera sûrement bien balancé à l'avenir sans entrer dans un esprit compétition pur.

Personnages secondaires sympathiques, notamment l'amie fidèle à la limite du too much mais qui reste tout à fait crédible, et le beau gosse avec un passé un peu "sombre" en rapport à l'équitation mais qui a un côté assez candide et ouvert à la fois derrière sa maturité (notamment dans l'excellent bonus de fin).

Lecture franchement agréable et apaisante avec son petit lot d'émotion si on ressent de l'empathie pour l'héroïne, mais pas indispensable non plus, vu qu'il y a peu d'enjeu réel si on ne s'intéresse pas plus que ça à son sort ou si on la trouve ennuyeuse. Néanmoins j'ai vraiment bien accroché et je continuerai volontiers la série.

C'est un peu du "Silver Spoon" mais qui serait focalisé principalement sur l'aspect "équitation" (et un peu scolaire tout de même aussi) de la vie dans la campagne (donc forcément plus limité dans son discours et infiniment moins didactique et beaucoup plus de pathos direct), où une citadine vient se ressourcer pour avancer dans la vie. Aimer ce titre dépendra autant de l'humeur dans laquelle on lit le titre que l'attachement qu'on porte à l'évolution de la protagoniste principale.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 14/08/17 16:48    Sujet du message: Répondre en citant

Pas d'autres retours sur le volume 12 de Mon histoire ?
Comme l'a dit Herbv, c'est vraiment très bon !
On peut dire que ça bouge, les intrigues "avancent", les histoires d'amour sont intéressantes et touchantes même si je trouve que celle de Suna et Takeo est mise au premier plan... L'humour est bien présent, on peut dire que la série revient à son meilleur niveau.
ça fait du bien un bon bouquin comme ça Sourire
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 15/08/17 20:34    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Il faudrait déjà que je prête les tomes 11 et 12 à Taliesin pour avoir sa réaction, pour commencer Sourire .


Sinon, j'ai essayé de lire le tome 3 de Short Love Stories (même pas eu le courage d'ouvrir - virtuellement - le 2). Et bien, c'est mauvais, très mauvais. Je n'ai pas encore été jusqu'au bout mais pour l'instant, il n'y a qu'une nouvelle à sauver. Il s'agit d'une histoire avec le pendant féminin de Takeo, mais à la sauce romantique. C'est la seule qui ne dégouline pas de guimauve car les autres...
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 15/12/17 05:46    Sujet du message: Répondre en citant

Personne pour parler du dernier tome de la série ?

On reste toujours dans le même ton, avec beaucoup d'amour, d'amitié et de bienveillance entre les personnages, ce dernier volume étant l'occasion de faire revenir tous ceux que Takeo a croisés au cours des 12 premiers volumes pour qu'ils apportent leur soutien au couple face à une séparation certes temporaire mais inéluctable.

Cette séparation amène de nombreux moments touchants et drôles, notamment quand on suit la vie de la famille de Yamato en Espagne, avec évidemment des décalages entre les habitudes japonaises et espagnoles mais aussi des points communs, comme les fêtes. En tout cas, que ce soit en Espagne ou au Japon,
Citation:
Takéo ne passe jamais inaperçu. L'idée de la rupture est un peu foireuse car absolument pas crédible mais elle a le mérite de nous offrir de belles scènes.


Sur la durée, on a eu un manga d'excellent qualité, simple mais sans niaiserie, toujours drôle et touchant et avec assez peu de longueurs J'aimerais d'ailleurs bien que la série animée en adapte les derniers volumes.



A la fin du manga, je me pose quand même 2 questions qui n'ont pas de réponse claire - et d'ailleurs c'est une bonne idée de laisser le lecteur avoir sa propre interprétation :
- finalement, est-ce que Yamato et Takéo ont couché ensemble ? J'aurais tendance à penser que oui, vu la façon dont c'est mis en scène et la dernière réflexion de Yamato. En tout cas, ce passage est très bien traité.
- pour les amatrices de yaoï du forum Mort de rire : est-ce que Sunakawa ne serait finalement pas vraiment amoureux de Takéo ? Même s'il panique quand l'autre tente de l'embrasser, pour s'entraîner ou alors qu'il rêve, je me suis posé la question durant ce volume tant celui-ci se montre présent et prévenant envers son ami.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.


Dernière édition : Cyril le 15/12/17 20:58; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mangachat
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 21 Jan 2009

Message Posté le : 15/12/17 10:22    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vrai que c'était une chouette fin avec tout le monde pour soutenir le couple formé par Takéo et Yamato.

Je pense aussi que Takéo et Yamato ont couché ensemble, ou du moins ont dépassé le stade du baiser et franchi un pas de plus... Mais comme tu dis, c'est laissé à la libre interprétation du lecteur et c'est très bien ainsi !

Quant à Sunakawa amoureux de Takéo... Dans ce cas, il ne devrait pas être horrifié quand ce dernier cherche à l'embrasser que ce soit pour s'entraîner ou en rêve, mais pas de doute, il y a un lien très fort entre eux.

Mon Histoire fait la part belle à l'amour et à l'amitié. C'est un titre très positif.
_________________
Le questionnaire du Mangachat pour trouver des mangas
Mangaconseil liste tous les mangas, manhwas et manhuas parus/à paraître en France et aux Etats-Unis
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 25/12/17 19:16    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant

Bien sûr qu'ils ont couché, depuis le temps qu'on attendait ce moment Sourire

Voici donc ma bullechronique du tome 13. J'ai été un peu long à la faire (alors que j'ai lu le tome depuis pas mal de temps) mais le temps est passé trop vite...



Ce treizième tome de Mon histoire est le dernier de la série. Lorsqu’on sait à quel point les auteur·e·s japonais·e·s ont du mal à terminer leur récit, il est difficile de ne pas avoir un peu d’appréhension en lisant les ultimes chapitres d’un titre qui a beaucoup plu. Il y a deux raisons principales à cette constante aux trop rares exceptions : si la série est longue, l’aspect feuilletonesque et répétitif des intrigues, rajoutées du fait du succès commercial, n’aide pas à conclure de façon très satisfaisante l’histoire qui se termine souvent de façon abrupte, et généralement très ouverte. Cela est surtout vrai dans les supports hebdomadaires, notamment les shônen manga. Dans les histoires très courtes (moins de cinq tomes, on va dire), la narration très peu elliptique empêche le ou la mangaka de bien développer son œuvre et de mettre en place un schéma narratif de façon équilibrée. Les situations initiales et finales sont réduites afin de laisser le plus de place aux péripéties nées des différents éléments perturbateurs mis en place. La résolution (le dénouement) est souvent bâclée du fait de la nécessité que la prépublication va s’arrêter sous peu.

D’ailleurs, l’histoire de Takéo et Yamato aurait pu très bien s’arrêter après la page 46, tant les dernières planches faisaient une belle conclusion. Le fait que la prépublication soit dans un magazine mensuel, le Bessatsu Margaret, ce qui permet de réaliser des chapitres plus longs et donc plus développés que dans un hebdomadaire et que Mon histoire soit d’une longueur moyenne ( le succès publique rencontré au Japon n’a donc pas conduit à un délayage à outrance) montrent que Kasure Kawahara et Aruko, les deux auteures, savaient où elles allaient. Du moins, on peut l’imaginer... Malheureusement, un dernier arc narratif, heureusement court, vient gâcher quelque peu le travail réalisé jusqu’ici en ajoutant une dernière péripétie qui sonne assez faux, du fait d’un certain décalage avec le ton général de la série. Cet ajout malheureux est-il dû à une pression éditoriale pour rajouter quelques chapitres ou à la volonté des auteures ? Il faudrait pouvoir leur poser la question même si une scène fait penser à de la préméditation. Quoiqu’il en soit, rassurez-vous, tout est bien qui se finit bien (la véritable fin est, elle aussi, plutôt réussie) et c’est là le principal.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Flore
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Mars 2008
Localisation : Strasbourg

Message Posté le : 27/12/17 10:20    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai trouvé la fin de Mon Histoire tout à fait au niveau de la série, et je suis surtout très satisfaite que Suna soit resté célibataire tout du long ! Parce que bon, dans les shôjo, c'est jamais gagné, faut toujours caser tout le monde avant la fin *gros soupir*.
Moi Suna, je le vois aromantique. Ca a pas l'air de l'intéresser, les histoires de cœurs, et tant mieux : il n'en a pas.
Chapeau à l'auteur pour avoir réussi à créer un personnage foncièrement sympathique et de montrer que non, son but dans la vie c'est pas d'avoir une petite amie.

J'ai aussi trouvé que le dernier petit rebondissement était peu crédible et n'apportait pas grand chose, mais c'était toujours très adorable.

Mon histoire reste une série particulièrement adaptée à prêter aux gens réfractaires aux shôjo !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 27/12/17 11:56    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de finir également la lecture de la série avec ce volume 13 sorti depuis quelques semaines !
Comme vous je trouve la fin parfaitement bien négociée. On voit tous les personnages rencontrés au cours de l'histoire, la narration prend le temps nécessaire pour installer la conclusion dans de bonnes conditions. On ressort donc de cette lecture satisfait avec le sentiment d'avoir lu un shôjô attachant.
Mon Histoire aura duré juste ce qu'il faut selon moi, avec peut-être quelques longueurs au milieu (la sœur de Suna), mais un final qui aura su ne pas trop tirer sur la corde ! Très bon point donc !
C'est un bon shôjô à recommander aux curieux qui voudraient s'essayer au genre.

Sinon malgré la réussite globale du titre je dois dire qu'il ne m'a pas donné envie de suivre la mangaka et sa scénariste sur d'autres séries. Tout cela reste un peu trop classique à mon goût et les qualités de ce shôjô reposent essentiellement sur le personnage de Takéo qui est une vraie réussite. Je pense que Mon Histoire est un succès, né grâce à une bonne idée de départ, qui a un peu dépassé ses 2 auteures car si on retire son personnage principal en le remplaçant par une version de Suna en archétype du beau brun ténébreux cela serait en fait plus que moyen et dispensable. D'ailleurs la collection d'histoires courtes de l'auteure publiée chez Kana ne me semble pas particulièrement attractive...

Mais la fraîcheur du titre nous aura apporté de bons petits moments !
Encore un shôjô en moins dans mes lectures en cours, il n'en reste plus beaucoup pour moi malheureusement. Pleure ou Très triste
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flore
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Mars 2008
Localisation : Strasbourg

Message Posté le : 28/12/17 09:30    Sujet du message: Répondre en citant

melvin a écrit:
Sinon malgré la réussite globale du titre je dois dire qu'il ne m'a pas donné envie de suivre la mangaka et sa scénariste sur d'autres séries.


Autant je suis d'accord sur la dessinatrice, autant pour la scénariste j'avais déjà super accroché à Aozora Yell (qu'il va falloir que je finisse en japonais à l'occasion), et j'ai testé So Charming qui vient de sortir et j'adhère vraiment.
C'est très classique, mais les personnages sont toujours adorables avec un humour très sympa.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 29/12/17 22:10    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

C'était très bien, Aozora Yell. Quelle misère que la série soit abandonnée par Pannini... Par contre, So Charming, je n'y arrive pas, c'est trop "classique" dans le sens "on a tous les poncifs du genre en concentré".
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 29/12/17 23:05    Sujet du message: Répondre en citant

So Charming, j'ai trouvé ça pénible rien qu'avec l'extrait en magasin ^^;
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 30/12/17 07:31    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai acheté mais n'ai lu que le début pour l'instant. J'ai plutôt apprécié ce que j'ai lu, notamment parce que j'y retrouve l'humour et la bienveillance de Mon histoire.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flore
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Mars 2008
Localisation : Strasbourg

Message Posté le : 02/01/18 10:10    Sujet du message: Répondre en citant

C'est effectivement ultra-classique, mais c'est très bien fait.
L'héroïne est drôle, le héros a une tête de sale fourbe alors qu'il est super sympa, ça se déroule sans se prendre le chou... non, vraiment, c'est de la bonne romance lycéenne Très content Après, faut quand même aimer le genre, hein Clin d'oeil
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 31/01/18 14:21    Sujet du message: Répondre en citant



Après une longue période après le volume 10, je reprends enfin Mon histoire avec les volumes 11 et 12. Je dois dire que la lecture fonctionne très bien grâce à la narration très réussie.

Le volume 11 s'intéresse aux désirs des deux tourtereaux. C'est bien mignon tout ça, je suis troublé, ou je veux le troubler. La tête de Takeo fait beaucoup dans l'appréciation de ce volume! Comme toujours notre couple est adorable, n'oubliant jamais de communiquer. Et évidemment, il y a l'ami en toutes circonstances, Sunakawa, qui aide bien Très content

Le volume 12 est un cran au-dessus et parle avant tout d'amitié!!! Et surtout, l'amitié entre Takeo et Sunakawa, qui ont toujours été ensemble... Mais Tanaka, un rival très beau gosse, veut mettre la main sur notre Sunakawa national. Comment va réagir Takeo? Et puis, pourquoi le smartphone et les réseaux sociaux sont-ils si présent?!!! Le tout aborde également la façade et surtout la solitude, le sujet étant particulièrement actuel. Encore une fois, c'est mignon comme tout, y'a pas à dire. Takeo est tellement gentil et premier degré que ça marche. La suite du volume se consacre à l'idée de séparation... avec un cliffhanger! Mais que va-t-il donc se passer? La suite au volume 13...

Y'a pas à dire, c'est mignon comme tout, c'est joyeux, bien raconté, c'est très attachant... Mon histoire est donc une réussite Surpris ! Et c'est bidon mais oui, l'important est de communiquer ^^ ! Fan de la couverture du 12...
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 04/02/18 07:29    Sujet du message: Répondre en citant

Flore a écrit:
C'est effectivement ultra-classique, mais c'est très bien fait.
L'héroïne est drôle, le héros a une tête de sale fourbe alors qu'il est super sympa, ça se déroule sans se prendre le chou... non, vraiment, c'est de la bonne romance lycéenne Très content Après, faut quand même aimer le genre, hein Clin d'oeil


Après avoir lu le tome 2, je trouve quand même que les défauts commencent à l'emporter sur les qualités et c'est notamment dû au fait que, contrairement à Mon histoire, les personnages traînent pour reconnaître qu'ils sont amoureux : surtout pour Nonoka en fait, Kiriyama restant faisant assez peu apparaître ses sentiments, sauf peut-être lors de son histoire avec son ex et se contentant de faire des "Ha ha" qui finissent par devenir agaçants à force d'être répétés.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
Page 6 sur 6

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation