Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[MON HISTOIRE], Le gros, la cruche et le distant
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 15/02/15 11:41    Sujet du message: Répondre en citant

Déjà le 6 de sorti ??
Bon, j'en aurai deux à lire du coup, plutôt une bonne nouvelle Sourire
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 15/02/15 12:12    Sujet du message: Non Répondre en citant

Non, le tome 6 sort en avril. Désolé pour la fausse joie. J'anticipe juste pour en parler car ça sera une lecture trop ancienne pour moi quand il sera disponible en librairie (l'enthousiasme est dans le moment de la découverte, pas dans celui de la relecture). Ceci dit, fonce pour le tome 5, il est tout à fait réussi.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 23/02/15 22:18    Sujet du message: Répondre en citant

Enfin lu Mon histoire 5 !
Deux chapitres consacrés à la conclusion de l'intrigue de "la rivale". Cela a su être touchant et on évite encore une fois bien des clichés shôjo puisqu'elle ne devient pas une peste manipulatrice, qu'elle subit plus ou moins ses propres sentiments et qu'elle ne tombe pas amoureuse d'un autre type à la sauvette pour que ça arrange bien tout le monde. Il y a du réalisme, un peu de souffrance et une tonne de bienveillance avec en fil rouge la même fraîcheur. Seul bémol : Saijo, la rivale en question, m'a paru plus touchante et attachante que Yamato, l'héroïne, trop cruchette et mélo.

Le chapitre suivant concerne une amourette entre un pote à Takeo et une copine à Yamoto. J'ai trouvé ça un peu moins passionnant mais honorable tout de même... et cela permet surtout d'introduire la dernière partie du bouquin qui tourne autour de l'anniversaire de Takeo et de leur premier baiser maintes fois reporté. Yamato gagne des points de charisme et j'ai éclaté de rire à plusieurs reprises tant Takeo est débile.

Bref, globalement je reste fan, pas la série du siècle mais très plaisante à lire et ça me suffit largement Très content
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 01/08/15 08:04    Sujet du message: Répondre en citant

Tome 7 : une histoire d'amour pour Sunakawa ? Dans ce volume, celui-ci passe au premier plan et suscite l'intérêt d'une fille qui n'est pas attirée que par son physique et a de réelles qualités. L'intrigue n'est pas forcément passionnante mais permet de creuser un peu plus le personnage et a le mérite de ne pas s'enliser et de ne pas proposer une solution trop facile.

A propos de creuser des personnages, je suis un peu surpris qu'on n'ait pas du tout vu la famille de Yamato jusque là - alors que celle de Takeo a été bien développée. On sait qu'elle a un frère (ou une soeur, je ne me souviens plus) et que sa mère s'est inquiétée quand elle a découché (ce qui est assez normal). Mais c'est tout : elle n'est pas bridée pour ses sorties, ne semble pas à plaindre mais, bizarrement, elle en parle peu et n'a jamais cherché à présenter son petit ami, alors qu'elle a rencontré assez tôt les parents de Takeo.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
namtrac
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Déc 2003
Localisation : The dark side of the road

Message Posté le : 02/08/15 19:55    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois me rappeler qu'on a vu sa mère vite fait déjà (dans le flashback au moins), mais pas le reste de sa famille. On les verra bientôt (je sais plus si c'est dans le prochain ou dans le 9, je m'embrouille maintenant qu'on rattrape la parution japonaise).


J'ai beaucoup aimé ce tome, toujours drôle et touchant, et ça fait plaisir de voir Suna au premier plan Sourire Pour ce qui est de l'intrigue peu passionnante, ben, c'est le cas depuis le début. La relation entre Yamato et Takeo n'est pas ce qu'il y a de plus originale et captivante (j'ai du mal à me rappeler les évènements des tomes précédents d'une sortie à l'autre, je suis souvent obligée de relire "ah ouais, il s'est passé ça, j'avais complètement oublié" Mort de rire ) Mais l'humour et les persos attachants font que ça fonctionne bien malgré tout Sourire
_________________
"Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow
But if we are wise, we know that there's always tomorrow"
------------------------------------------------------
http://www.freerice.com/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 09/08/15 22:45    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant



Excellent tome 8 ! Après un opus assez décevant, n'en déplaise à namtrac qui semble l'avoir beaucoup apprécié, les deux auteures retrouvent un souffle humoristique, tout en ajoutant beaucoup d'émotion, deux caractéristiques qui manquaient totalement au volume 7.

L'humour, c'est avec la rencontre entre Takéo et famille Yamato. Mention spéciale au clébard qui est totalement insupportable, comme tous ceux de ce type de "marque".

L'émotion, c'est grâce à l'histoire principale qui est centrée sur Ai (la grande sœur de Suna) et son prétendant très lourdingue, Oda. À l'occasion de la Golden Week, les voilà qui débarquent chez Takéo. Ou plutôt, Ai rentre chez elle et Oda vient taper l'incruste chez ses voisins... C'est l'occasion pour les auteures de conclure une histoire secondaire, celles des amours d'Ai, et elles le font d'une façon tout à fait réussie.

La fin du tome démarre un nouvel arc, avec une nouvelle compétition amoureuse, sauf que cette fois, c'est Takéo qui se retrouve dans la position du "compétiteur"... Mais l'amour est-il vraiment une confrontation entre individus ?

Au fait, ne trouvez pas que la couverture est une sorte de croisement entre Aruko, Araki et Michael Jackson ?
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 09/08/15 23:05    Sujet du message: Répondre en citant

La couverture déchire ^^ .
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 04/09/15 21:15    Sujet du message: Répondre en citant

Débordé, tellement débordé que je n'ai pas pris le temps de dire tout le bien que je pense des tomes 6 et 7 de la série que j'apprécie le plus de suivre actuellement.

J'ai vraiment adoré le 6 avec l'accouchement de la maman, il y a beaucoup de passages hilarants et d'autres très touchants. Le meilleur de la série pour moi.
Le 7 est un peu en deçà, c'est vrai, et se lit plus vite, mais j'ai aimé tout de même pour le personnage de Suna un peu mis en avant et toujours pour cette ambiance débordante de bienveillance et de tendresse sans qu'on touche au mélo... Qu'est-ce que ça fait du bien ! Très content
J'en ressors toujours avec le sourire et l'attente du suivant.

J'aimerai développer plus mais là ça va être compliqué. Superbe découverte faite une nouvelle fois grâce au forum en tous les cas, merci à vous Clin d'oeil
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 05/09/15 13:54    Sujet du message: Répondre en citant

Je me rattrape avec les 3 volumes empruntés depuis longtemps à herbv.

J'ai lu les volumes 5 et 6, tous deux se sont révélés excellents, alors que je restais sur les mauvais souvenirs du volume 4.

Le volume 5 se concentre sur l'affaire Maria Saijô et se conclut sans drame. J'avais vraiment peur de la nana qui a le mauvais rôle et qui devient méchante, aigrie, faisant des coups bas pour "obtenir" Takeo. Se pose aussi la question du premier baiser, et un nouveau couple à Noël. Je crois que le coup de l'insecte m'a fait hurler de rire Mort de rire (pauvre Yamato par moments).

Le volume 6 laisse place à la vie familiale de Takéo avec l'arrivée d'un nouveau bébé. Surtout, malgré la solidité de la maman, Takéo ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour elle, de même que son mari (véritable physique de yakuza des années 70 Mort de rire ). J'adore l'hôpital où tout le monde prend Takéo pour le père. On découvre aussi les photos de Takéo bébé (un bébé plein de santé Mort de rire ). Beaucoup de chaleur dans ce volume, et puis la Saint-Valentin qui pointe son nez! Le tout se conclut sur une histoire d'amour potentielle pour Suna...?

Les auteures sont toujours aussi douées. Elles parviennent à passionner leur public pour une histoire d'amour... totalement positive, sans véritable accroc, avec des personnages tellement heureux ^^ . Une dose de bonne humeur garantie!!!

Je me suis aperçue que Kongoh Banchô et Mon histoire ne sont pas chez le même éditeur au Japon. J'aurais aimé des illustrations avec les deux héros ^^ (regardez-les côte à côte) ! Le goodies du coussin en forme de bras de Takéo fait rêver Embarassé
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 05/09/15 18:10    Sujet du message: Répondre en citant

michael a écrit:

Le 7 est un peu en deçà, c'est vrai, et se lit plus vite, mais j'ai aimé tout de même pour le personnage de Suna un peu mis en avant et toujours pour cette ambiance débordante de bienveillance et de tendresse sans qu'on touche au mélo... Qu'est-ce que ça fait du bien ! Très content


J'aime bien aussi cette atmosphère. C'est quelque chose qu'on retrouve également dans les mangas de Io Sakisaka (Strobe Edge, Blue spring ride), même si l'humour n'est pas aussi présent que dans Mon histoire. Et ça fait plaisir à côté des nombreux mangas parsemés, souvent de façon artificielle, de drames et de coups de pute.

Comme je suis la série animée sur Crunchyroll (très agréable aussi : la musique et le style de dessin restituent parfaitement cette ambiance bienveillante typique du manga), je pense que j'arriverai au contenu du tome 8 avant que le manga ne sorte chez Kana. La série en est justement à l'adaptation du tome 7.

Il y a aussi un film live qui ne va pas tarder à sortir. La bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=iRRlwzgOArY
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kent
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Jan 2003
Localisation : in ze kenthouse

Message Posté le : 07/09/15 22:48    Sujet du message: Répondre en citant

Merci de vos critiques sur la série !
La publication de la série en epub m'intéresse fortement du coup. ^^
_________________
Si je meurs, embrasses moi!
Si tu meurs je te rejoindrai
Ma collection :
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 07/09/15 23:40    Sujet du message: Répondre en citant

J'espère que ça va te plaire kent Sourire .

J'ai lu le volume 7 et je n'ai pas donné mon petit avis dessus. Comme vous tous, je le trouve moins réussi, moins rythmé mais pas désagréable à lire pour autant. J'ai trouvé amusant de voir comment Yamato arrive si bien à se lier d'amitié avec toutes les filles (j'aimerais bien avoir ce pouvoir Mort de rire ). Yamato et Takeo, deux bons samaritains, se sont bien trouvés, aidant sans cesse les autres dans leurs histoires de cœurs (la soirée de Noël, c'était tellement gentil de leur part Embarassé ).

Quant au moment au zoo... le coup du gorille, ça me rappelle tellement Akagi slam ... Il faudra que je me relise Slam Dunk pour le revoir tiens ^^
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 17/10/15 06:33    Sujet du message: Répondre en citant

Volume 8 : j'ai beaucoup aimé le début du volume, avec l'apparition de la famille de Yamato. C'était drôle, les parents étaient un peu empotés (comme Takeo) mais plein de bonnes intentions, la soeur était rigolote. Je trouve juste dommage que ça n'ait pas été un peu plus long

Quant à la partie suivante, c'est un peu l'inverse : pas forcément désagréable mais longuet, d'autant plus que cette relation avait déjà été développée dans une partie précédente Je ne déteste pas les deux personnages mais, en sachant qu'ils reviendront certainement par la suite pour que le couple soit officialisé, ça fait un peu beaucoup

Dernière partie : j'aime bien mais pas de surprise vu qu'il s'agit de l'histoire adaptée dans les deux derniers épisodes du DA et que j'en connais donc la fin.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 01/11/15 16:26    Sujet du message: Répondre en citant

Lu le tome 8 ce matin, ça fait du bien Très content

Il y a trois intrigues, trois parties, je les ai toutes autant apprécié les unes que les autres, même si contrairement à toi Cyril c'est plutôt la deuxième avec la grande sœur de Suna qui a eu ma préférence je pense (elle est touchante, son soupirant est drôle (sauf dans une scène) et Takeo "claque" la classe).
L'équilibre dans le cocktail qui fait le charme de la série (humour, émotions, bienveillance) est à nouveau atteint avec brio... Le petit teaser à la fin fait grave envie de lire le tome 9... Vraiment ma série du moment Exclamation
(J'espère tout de même qu'on reverra la soupirante de Suna ou qu'il sera remis en avant...)
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 27/12/15 12:23    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai remarqué il y a quelques jours seulement que l'on m'avait prêté le volume 8! Je vous rejoins donc enfin dans le suivi de Mon histoire.

Si la couverture est une vraie réussite, je n'en dirais pas de même pour le contenu. J'ai lu ce volume sans grand plaisir à vrai dire. La première partie est rigolote et bien gentille. La seconde partie, la plus longue, revient sur la soeur de Sunakawa et son collant prétendant. J'ai trouvé que le tout était un peu trop long... cela vient peut-être aussi de mon manque d'intérêt quant à cette romance-là. Je ne suis pas une grande fan d'histoires d'amour avec un gars super collant (et super gentil), et d'une nana qui a l'air plus froide, c'est vraiment un sujet qui ne me touche ABSOLUMENT pas. De plus, c'était, ton de la série oblige, hyper rose bonbon.

La fin du volume promet de bonnes tranches de rigolade avec Yamato qui se trouve un petit job. Sacré Takeo et ses techniques de camouflage Sourire . Le nouveau personnage me fait un peu penser au beau gosse de Kongoh Banchô physiquement (celui qui est masqué).
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 4 sur 6

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation