Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Seven Deadly Sins - Nakaba Suzuki
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 06/02/21 08:47    Sujet du message: Répondre en citant

Enfin le tome 41, je l'aurais attendu ce tome, repoussé de plusieurs mois a priori pour coller avec la sortie de l'édition Collector (artbook d'ailleurs très sympathique)

Pour ma part je ne dirais pas que j'ai trouvé le voyage trop long, peut être quelque longueur par çi par là en cherchant un peu mais globalement l'action s'est toujours plutôt bien suivie, les transitions entre les arcs étant plutôt rapides, les héros le rappelant bien à la fin, il ne s'est passé qu'un an !

Concernant la conclusion et ce qu'on y apprend :
- la vraie nature de Mama
- le véritable ennemi final, qui était déjà présent mais qui sort un peu de nulle part... toutefois de part sa nature ça reste logique, il vient du chaos et le chaos vient de partout et nulle part à la fois (enfin c'est comme ça que je l'interprète)
- la nature du mystérieux samouraï qui aidait Arthur, j'avoue avoir été surpris et ça permet un beau rebondissement

Si nous n'avons pas l'attribution du péché à Merlin comme pour les autres, on comprend quand même sa gourmandise extrême (et puis comme avec Meliodas ils sont à l'origine des Sins on peut se dire que c'est logique que personne ne l'ait attribué directement)

Pour le combat final c'est un peu vite expédié mais très bien dessiné, après l'idée était clairement que ça soit l'ennemi d'Arthur et que ça soit Arthur qui résolve le problème, pas les Sins. L'ennemi m'a un peu fait penser au chat de Cheshire, qui ne fait pas partie du folklore arthurien mais quand même du folklore britannique (carollien), pour le côté d'être partout et nulle part en même temps

Il reste pour moi une inconnue majeure, le pourquoi des malédictions de Meliodas et Elizabeth, je l'ai répété plusieurs fois mais clairement il y a baleine sous gravillon :
- ils sont tous les deux punis par les deux divinités chacun
- a priori c'est leur amour qui est en cause
- on peut supposer que c'est surtout le déséquilibre dans la guerre sainte qui n'a surtout pas été apprécié
- une malédiction pareille parait disproportionnée pour "juste" s'aimer (Zeldris et Gerda s'aime aussi, la conséquence a été de vouloir tuer Gerda, pas les maudire sur des générations)
en conséquence si leur amour représente un crime majeur aux yeux des divinités (et s'il n'y avait pas d'enfant à l'époque), alors quid de Tristan ? Il serait au final l'incarnation du péché suprême à leurs yeux

Du coup c'est de rester sur cette interrogation là qui me fait dire que la suite est nécessaire, pour moi ce n'est pas fini tant que nous n'avons pas l'histoire de Méliodas et Elizabeth, et l'histoire de leur enfant parait le cheminement logique pour l'apprendre (comme on le voit, Meliodas ne cherche pas spécialement à lui apprendre le passé, ce qui pose toujours un souci un jour)

En plus une nouvelle génération dans cet univers serait un peu particulière :
- un métis démon / déesse / un peu humain
- un métis humain / fée
- un métis géant / fée
- un enfant humain / humain mais avec une humaine habitée quelque temps par un Ange
- un métis démon / vampire

La question reste quand même celle de l'antagoniste... que je verrais bien être la déesse suprême vu que le roi des démons c'est fait
Il n'en reste pas moins que ce qui est difficile à faire c'est de faire évoluer des personnages dans un univers ou leurs ainés ont déjà tout combattu et peuvent ressentir les puissances à des kilomètres à la ronde et intervenir vite, peut être l'occasion de sortir de Brittania

Bref j'ai beaucoup aimé ce shonen qui avance sans temps mort et qui sait bien là où il va
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Corti
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 06/02/21 11:50    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
une malédiction pareille parait disproportionnée pour "juste" s'aimer


Pas tellement en fait de mon point de vue. Ce qu'il faut voir, c'est qu'avant leur amour, les deux races se haïssent mutuellement et la guerre fait rage. S'entreteuer est leur plaisir et leur joie.
(attention, je vais extrapoler un peu quand même)C'est un modèle où les dieux, grand chef de chaque côté, y trouvent leur compte. Le peuple a son méchant qui peut encaisser tous les maux de la planète, c'est parfait pour garder son pouvoir sur les masses. Limite, ça ne me surprendrait pas qu'ils bossent ensemble pour gagner et perdre régulièrement de chaque côté. Ne serait-ce que pour la malédiction, les deux dieux l'infligent ensemble aux héros.
(fin de l'extrapolation)

Et c'est là où Meliodas et Elizabeth sont un problème : ils ne suivent pas les règles et proposent un nouveau système de vie où les gens ne s'entretuent pas. Si c'était des vulgaires péons, ça ne serait pas un souci, mais ce sont des gros cadors, des leaders très importants au sein de chaque armée, donc il y a un risque que des tonnes de gens les suivent dans leur idéal.Donc ça la fout mal. Ils sont des révolutionnaires, et les révolutionnaires sont toujours dangereux. Et pouvoir et révolution, ça ne fait jamais bon ménage. Du coup, le pouvoir veut/doit se débarasser d'eux pour continuer à assurer son pouvoir. Et en faire un exemple (mais non des martyrs). D'où la malédiction.

Donc oui, juste s'aimer, c'était dangeureux pour la survie du système qui vit dans/pour/avec la guerre.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 06/02/21 12:27    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis d'accord avec ton analyse, mais pour autant ce qui a mis fin à la Guerre Sainte c'est Gowther (en perturbant le rapport de forces par un autre moyen) donc leur amour ne semble pas avoir eu un impact si important (même s'ils sont tous les deux "enfants de" par rapport aux divinités donc un risque de "mauvais exemple" surement plus important à leurs yeux)
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 07/02/21 00:12    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, maintenant que j'ai fini la série et que je ne risque plus de me faire divulgacher dessus, je suis allé cherché quelques infos complémentaires

J'ai en particulier trouvé un chapitre spécial, en anglais, concernant le fils de Ban et Ellaine (https://mangadex.org/chapter/982242/gap), c'est la préquelle de la séquelle, pas un épilogue de SDS

Sinon je ne mettrais pas les liens mais il y a les 2 chapitres parus qui sont en scantrad vf, j'ai lu le premier pour me faire une idée et au niveau dessin c'est aussi bon

Au niveau des infos sur cette suite, ce que j'ai noté d'intéressant, c'est que d'une part cette suite est réfléchie depuis 2015, à la base ça devait être un arc de la série, mais vue la longueur il a été décidé de faire une "suite" pouvant être lue de façon indépendante (je trouve ce choix discutable car plus commercial qu'éditorial mais soit), d'autre part elle devrait répondre à plusieurs interrogations que j'ai justement, à savoir des flashbacks sur Merlin (donc plus complet que celui du tome 40), sur Meliodas et Elizabeth (je l'attends celui là), le pourquoi de la grâce de Mael qui se retrouve chez les humains (un des persos devrait en hériter, certains pensent que l'héritier serait l'enfant de Merlin et Escanor mais je ne vois pas le comment et le pourquoi), et on devrait aussi en savoir plus sur la déité suprême (sans non plus savoir s'il s'agit de l'antagoniste principal)

A priori le titre des 4 cavaliers de l'apocalypse correspond à 4 enfants, un dont au chapitre 1 on ne connait pas l'origine mais est très fort quoiqu'élevé de façon naïve, probablement ensuite Tristan l'enfant de Meliodas et Elizabeth, Lancelot l'enfant de Ban et Ellaine et probablement l'enfant de King et Diane qui n'est pas nommé

Du coup avec tout ce que j'ai trouvé, j'ai maintenant clairement envie de lire cette suite qui pour moi est plus un nouvel arc
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
Page 12 sur 12

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation