Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Vertical (Gaku), Manga Taisho 2008
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 19/10/13 13:21    Sujet du message: Répondre en citant

Moi, je le trouve "trop bon" dans le sens "trop gentil", et c'est parfois agaçant. Je trouve Kumi plus intéressante, pour le coup.

Alors, oui, le postulat de la série est rafraichissant, mais si l'auteur ne développe pas rapidement un fil rouge, je ne pense pas tenir plus de 5 tomes.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ivan isaak
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 10 Nov 2009
Localisation : Bordeaux

Message Posté le : 19/10/13 18:34    Sujet du message: Répondre en citant

Aniki a écrit:
Pas d'accord. Comme tu l'as toi-même dit, ça finit souvent mal.
Ce que j'aime avec ce personnage, c'est qu'il a dû encaisser pas mal de choses difficiles mais n'en est pas "dark et tourmenté" pour autant. Il est simplement pragmatique et naturellement positif (sans être optimiste: quand la cause est perdue, il ne s'acharne pas), un peu épicurien.
C'est un super personnage, je trouve, très rafraichissant Sourire


Pourtant, lorsque toutes les équipes de sauvetage abandonnent les recherches à cause du danger, lui, pépère, retrouve les disparus (morts ou vivants, ce n'est pas la question) et n'a, finalement, jamais de problèmes - pour le moment du moins.
_________________
http://iletaitunefoisunmanga.wordpress.com/
http://iletaitunefoisunroman.wordpress.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 07/02/14 17:53    Sujet du message: Répondre en citant

Toujours sympathique à suivre mais le schéma chapitre unique reste le même sans aucun lien entre les différents sauvetages. On pourrait lire les chapitres dans le désordre sans problème.
Dommage par exemple que Shiina qui a un accident et se blesse dans une des histoires, apparaisse en pleine forme dès le chapitre suivant sans aucune mention sur son rétablissement.
Bon ça ne m'empêche pas de prendre plaisir à lire ce seinen mais j'aurais aimé une évolution de ce point de vue ou pourquoi pas une trame plus développée avec un scénario sur un volume entier, ou le quotidien des persos qui évolue au fur et à mesure en dehors des sauvetages.
Le présent volume a de bonnes histoires, avec un personnage principal très gentil, serviable, respectueux et résolument tourné vers les autres quand il s'agit d'apporter son aide en milieu hostile. J'aime bien ce brave Sanpo !
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
clash
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Sept 2005
Localisation : Genève

Message Posté le : 02/04/14 22:24    Sujet du message: Répondre en citant

J'hésite un peu à me lancer dans le Vertical. Sachant que j'ai beaucoup aimé Le Sommet des Dieux et pas beaucoup Ascension (lu que les 2 premiers), vous le conseilleriez?
_________________
Les gens mettent beaucoup de temps à changer, mais le temps, lui, passe inexorablement...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 03/04/14 15:00    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai acheté le Sommet des Dieux, Ascension et Vertical.
Les 3 séries sont assez différentes et chacune m'a semblé intéressante à lire, avec des qualités qui lui sont propres.
Pour Vertical, on a un personnage principal attachant, un graphisme maîtrisé et une narration efficace. Le seul bémol c'est l'absence d'histoire de fond, la série étant composée de chapitres auto-conclusifs. Cela peut assez rapidement tourner en rond pour certains lecteurs, comme en plus chaque histoire contient plus ou moins les mêmes ingrédients (sauvetage de blessés, recherche de disparus, etc...), on peut légitimement se demander si le titre ne lassera pas sur la longueur...
A mon sens ça vaut le coup de s'y plonger si son principal défaut ne te rebute pas trop, en même temps tu peux arrêter de l'acheter quand tu veux, sans soucis puisqu'il n'y a pas de trame à suivre et donc pas de fin indispensable à lire.

Le dernier tome sorti était réussi avec des passages assez émouvants.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
EdenA
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 07 Nov 2007

Message Posté le : 03/04/14 16:24    Sujet du message: Répondre en citant

Un bémol sur le graphisme de mon côté, que je ne trouve pour l'instant pas forcément super maitrisé. C'est parfois un peu approximatif même si ça remplit son office (et c'est à des années-lumières de Taniguchi ou Sakamoto).
Mais, oui, c'est sympa à lire et puis il a gagné le prix Taisho, ce qui augure une suite de qualité. Donc je suis moi aussi cette série après avoir investi dans le Sommet des Dieux et Ascension Sourire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 04/04/14 16:36    Sujet du message: Répondre en citant

EdenA a écrit:
Un bémol sur le graphisme de mon côté, que je ne trouve pour l'instant pas forcément super maitrisé. C'est parfois un peu approximatif même si ça remplit son office (et c'est à des années-lumières de Taniguchi ou Sakamoto).

En fait, l'impression que j'ai eu à la lecture du tome 1 (et qui est restée au 2 - puis j'ai pris du retard), c'est que l'auteur est d'abord fan de montagne avant d'être dessinateur. Là où Taniguchi et Sakamoto sont des dessinateurs avant d'être des passionnés de montagne (qui n'est pour eux qu'un sujet parmi d'autres).

Du coup, avant de te répondre, j'ai voulu vérifier et Wikipedia confirme :
l'auteur est né en 1971. Il a gagné son 1er concours de manga en 2001 (donc à 30 ans - plus tard encore que Tetsuya Toyoda) et Vertical est son 1er manga. Sa fiche va même plus loin : il aurait appris à dessiner des mangas à 28 ans en achetant un bouquin à 340 yens (ce dont il ne se cacherait pas) Mort de rire Mort de rire Mort de rire

Le tome 4 étant sorti en 2007, l'auteur en était à 6 ans de pratique. Je dirais qu'il maitrise mieux que bien des auteurs au bout de 40 ans (Leiji Matsumoto, si tu nous regarde !)...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
EdenA
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 07 Nov 2007

Message Posté le : 08/04/14 15:12    Sujet du message: Répondre en citant

Ahaha grandiose ! Intéressante info. Surpris
N'oublions pas ce tâcheron de Kurumada dont je ne me suis toujours pas remis des magnifiques affiches de film Mort de rire Mort de rire Mort de rire

http://www.nekoden.com/3890-le-choc-des-titans-revu-par-masami-kurumada/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 30/04/14 17:11    Sujet du message: Répondre en citant

Voici donc une nouvelle série manga sur la montagne, bien différente du Sommet des dieux ou d'Ascension (en ce qui me concerne, c'est même un peu l'anti-Ascension).

Vertical c'est avant tout un personnage principal : Sanpo, qui pourra rebuter le lecteur lors des premières pages. Il apparaît en effet épanoui sur la cuvette des toilettes et a l'air d'un bon gros benêt... Il est ensuite idéalisé à l'extrême, puisqu'il vit seul en montagne, sous sa tente, et lorsqu'il aide bénévolement les secours c'est avec une aisance peu crédible, il escalade par exemple des parois avec un blessé sur le dos et le sourire aux lèvres, sans aucun effort apparent (ce qui laisse très sceptique quiconque à déjà fait un peu d'escalade).

Ce n'est qu'au fil de ses "interventions" que nous apprendrons à véritablement le découvrir.
Il intervient en effet régulièrement sur des incidents pour conseiller les secours ou pour atteindre différents endroits inaccessibles, et il devient alors fascinant.
La montagne est un milieu sublime mais où le danger guette à chaque pas, produisant son lot de drames. Sanpo y fait face, avec un savoir-faire et une bienveillance ahurissants. Composé de plusieurs chapitres qui relatent chacun un événement sans développer d'intrigue globale, nous découvrons un homme qui côtoie la mort au quotidien, et qui aime la montagne, les autres et la vie. Ses réactions et ses attitudes, surtout "au cœur de la tempête", si je puis pire, m'ont beaucoup touché.

Le dessin agréable et maîtrisé n'a fait qu'accentuer la très forte impression que m'a fait ce premier volume, qui m'a glacé les sangs à plusieurs reprises, et dont la subtilité est exemplaire.

C'est un petit coup de cœur.
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 30/04/14 20:30    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis tellement d'accord avec toi, Michael ! Sourire (sauf pour le dessin, que je trouve en accord, mais pas si maitrisé que ça)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
clash
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Sept 2005
Localisation : Genève

Message Posté le : 06/07/14 00:20    Sujet du message: Répondre en citant

clash a écrit:
J'hésite un peu à me lancer dans le Vertical. Sachant que j'ai beaucoup aimé Le Sommet des Dieux et pas beaucoup Ascension (lu que les 2 premiers), vous le conseilleriez?


J'ai ma réponse. C'est GRANDIOSE!
Un énorme coup de coeur, pour deux raisons.
Tout d'abord, l'amour de la montagne qui émane de cette série est extrêmement fort, vibrant même!
Ensuite, parce que la vision libertaire de la montagne que transmet l'auteur me réjouit. Franchement, quel plaisir de lire ça! Dans une société où on transforme à grande vitesse ce sublime espace de liberté en parc d'attraction géant... Et qu'un tel discours provienne du Japon est encore plus étonnant, tant le poids de la responsabilité collective y est lourd et entrave l'individu dans bien des entreprises individuelles...
_________________
Les gens mettent beaucoup de temps à changer, mais le temps, lui, passe inexorablement...


Dernière édition : clash le 03/08/15 21:24; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Youry
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 13 Fév 2015
Localisation : Lot

Message Posté le : 29/03/15 17:22    Sujet du message: Répondre en citant

pour ceux qui ont suivi on reste toujours au schéma un chapitre une histoire après plus de 5 volumes passés ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
clash
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Sept 2005
Localisation : Genève

Message Posté le : 03/08/15 21:17    Sujet du message: Répondre en citant



Je m'arrête un moment sur le tome 3 de ce manga (je n'ai pas encore lu la suite). Si les deux premiers tomes m'ont comblé, le 3ème m'a vraiment retourné. Il faut dire que l'auteur a une perception de la montagne qui colle parfaitement à la mienne, à mes expériences et ma pratique. Forcément, ça aide à faire vibrer la corde émotionnelle...

La trame du manga ne bouge pas et ne bougera probablement pas par la suite (à confirmer par quelqu'un qui a lu toute la série?): il s'agit d'une succession de petites histoires auto-conclusives, articulées la plupart du temps autour d'un sauvetage, réussi ou non.

Le tome 3 permet, plus que jamais, de cerner le personnage de Sanpo. Il est, dans Vertical, l'archétype même du sauveteur en montagne. Passionné mais lucide, responsable mais fait du même bois que tous les assoiffés de sommets. Il est l'un des leurs. Vous savez, c'est le mec qui déclare, lorsqu'il est interviewé au journal télévisé, "J'y vais, simplement. Mon boulot, c'est de sauver ces gens", au beau milieu d'un sujet-torchon consacré aux inconscients, aux touristes en baskets et autres mal préparés qui mettent la vie d'autrui en danger, et qui sont toujours les autres. Ceux à qui il faudrait interdire la montagne, qu'on entourerait d'une barrière avec un panneau ouvert/fermé.
"J'espère que vous reviendrez en montagne": voilà son leitmotiv. Ferme et inflexible dans les situations d'urgence, rassurant et compréhensif lorsque le drame est dénoué: "Vous avez été très courageux", dit-il à chaque fois qu'il retrouve un égaré, vivant ou mort, sans jamais se lancer dans des leçons de morale. Il n'est pas là pour ça. Il est là pour sauver des gens, afin qu'ils puissent, encore, vivre leur amour de la montagne.

Son duo avec le personnage de Kumi, la novice, l'"étrangère" au milieu alpin, est très réussi. Son personnage est touchant et crée un contraste bienvenu face à la personnalité éminemment montagnarde de Sanpo. Cela n'empêche pas l'auteur, dans ce tome 3, de lancer une méchante charge contre les moralisateurs de tout poil: ainsi, dans le chapitre 2 (Avertissement), Kumi se lance dans une violente diatribe contre un randonneur blessé et tout juste secouru ("Vous vous croyez où, au juste? Vous ne savez pas distinguer la ville de la montagne?! [...] Les sauveteurs ne sont pas là pour jouer les taxis. En montagne, la moindre petite imprudence peut vous coûter la vie. Réfléchissez-y"). Elle reproche ensuite à Sanpo son angélisme, sa trop grande gentillesse... Un faux pas dans la descente qu'elle a voulu parcourir seule, une chute qui laisse son bras et sa radio sur le carreau, et la voilà devenue victime à son tour.

Voir de l'angélisme dans le comportement de Sanpo, c'est viser à côté. A travers ses histoires, surtout celles du tomes 3, je ne trouve pas que l'auteur minimise le coût humain des accidents en montagne. Les chapitres 3 et 8, violents s'il en est, montrent bien les ravages qu'une disparition provoque dans l'entourage d'une victime, et l'anxiété des proches transparait dans plus d'un chapitre (voire encore le 1, tout en sensibilité, qui voit la sœur de Sanpo venir lui rendre visite pour lui annoncer sa fausse couche).

Vertical, c'est avant tout une déclaration d'amour à la montagne, comme je n'en avais encore jamais lue dans le monde du manga et de la B.D.

sushikouli a écrit:
En fait, l'impression que j'ai eu à la lecture du tome 1 (et qui est restée au 2 - puis j'ai pris du retard), c'est que l'auteur est d'abord fan de montagne avant d'être dessinateur. Là où Taniguchi et Sakamoto sont des dessinateurs avant d'être des passionnés de montagne (qui n'est pour eux qu'un sujet parmi d'autres).

J'ai exactement la même impression. Ceci dit, si les dessins ne valent pas ceux du Sommet des Dieux ou de plein d'autres séries sur la montagne, ils ne sont pas dégeu' pour autant. En contrepartie, je trouve le manga assez réaliste dans ses descriptions et situations (hormis le côté surhomme de Sanpo par moments, certes). D'ailleurs, on sait un minimum à qui s'adresse la série, parce que... Glénat n'a pas mis un astérisque après le mot "piolet" pour expliquer dans un lexique en fin de volume ce que ça signifie, comme dans Ascension Clin d'oeil
_________________
Les gens mettent beaucoup de temps à changer, mais le temps, lui, passe inexorablement...


Dernière édition : clash le 17/03/16 18:52; Edité 5 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 03/08/15 23:27    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part, je ne m'intéresse absolument pas à l'alpinisme et pourtant je trouve ce manga vraiment brillant. C'est avant tout la justesse humaine qui me passionne ici.
"L'inconvénient" étant que comme les histoires sont auto-conclusives, aucun cliffhanger (hahaha...) ne m'a poussé au tome suivant, et j'ai laissé le retard s'accumuler comme ça. J'ai une brochette de tomes à rattraper.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 15/12/15 12:45    Sujet du message: Répondre en citant



Aaaarf, j'ai du retard dans mes lectures et je viens seulement de me rendre compte hier soir que mon volume 10 de Vertical a un problème d'inversion de cahiers vers la p65. Les chapitres sont complètement mélangés. Pleure ou Très triste
D'autres personnes ont eu ce souci, est-ce un lot défectueux ou l'ensemble des volumes est-il foiré ?
Je vais essayer de faire un échange si il existe une version "correcte" de ce tome 10...
Merci pour vos infos !
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation