Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Kids on the slope, la jeunesse des années 60 en musique.
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 11/06/14 04:08    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu le tome : les histoires d'amour sont vraiment au centre de ce volume (du coup, quelqu'un sur ce forum risque de ne pas aimer Mort de rire ) mais, si celle sur le triangle amoureux principal m'a semblé vue et revue, j'ai beaucoup aimé celle de Yurikia et de Junichi sur fond d'intrigues politiques et de conflit familial : la jeune fille sait ce qu'elle veut et ça change agréablement de ce qu'on voit d'habitude (ou même de Kaoru dans ce manga).
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 20/11/14 06:42    Sujet du message: Répondre en citant

Tome 9 (et dernier) : j'ai beaucoup aimé ce volume. Contrairement aux précédents, il a le mérite de se démarquer de la série animée en apportant plus de détails (et donc de profondeur) sur ce qui arrive au trio de personnages principaux après la fin de leur scolarité : ce sont surtout Kaoru et Ritsu qui en bénéficient, avec une relation parfois chaotique et difficile mais bien plus développée et une conclusion que je trouve plus satisfaisante. Le trait de Yuki Kodama, inhabituel pour un shojo, convient très bien à ces personnages et met bien en valeur leur personnalité et leurs sentiments. Au final, en 9 volumes, l'auteur a su créer un univers et un ton bien particuliers qui font de ce manga une réussite.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yakutake83
Mangaversien·ne


Inscrit le : 28 Mars 2006
Localisation : Saint Denis (93)

Message Posté le : 20/11/14 12:06    Sujet du message: Répondre en citant

Cyril a écrit:
Le trait de Yuki Kodama, inhabituel pour un shojo[...]


Ceci s'explique par le fait que c'est un josei, et non un shojo ^^'
En tous cas, j'ai hâte d'être à Dimanche pour le lire Sourire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
taikun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Fév 2003
Localisation : entre les monts kun lun et la porte des enfers

Message Posté le : 22/11/14 00:27    Sujet du message: Répondre en citant

Un dernier volume qui conclu de fort belle manière une série toujours juste, jamais dans le superflu. Un final dans l'esprit des opus précédents avec de vrais sentiments, des personnages humains. Peut-être l'oeuvre majeure de la décennie en cours pour moi tant elle est complète, tant elle transporte et tant elle sait allier simplicité et subtilité.
_________________
Le (Re)retour de Ryu Fujisaki, auteur de Hoshin et Shi Ki , Stray Souls chez Pika Edition en 8 tomes Très content

Fondateur www.tokyo-hajime.fr
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Flore
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Mars 2008
Localisation : Strasbourg

Message Posté le : 30/11/14 13:49    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai été agréablement surprise par la fin. J'ai vu l'anime récemment et j'avais trouvé la fin un peu trop abrupte. Ici, on prend le temps de suivre Kaoru après le lycée et c'est une étape qui manquait dans l'anime. Et surtout, on a une suite plus compréhensible à sa relation avec Ritsuko !
Y a pas à dire, c'était un manga charmant de bout en bout, j'ai adoré !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Corti
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 01/12/14 18:12    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai cru que tu parlais de la fin d'Evangelion... J'ai eu peur (oui, oui, il y a bien un Kaoru et une Ritsuko dans Evangelion).
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Flore
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Mars 2008
Localisation : Strasbourg

Message Posté le : 04/12/14 17:08    Sujet du message: Répondre en citant

LOL c'est clair que l'étape "Kaoru après le lycée" elle manque dans EVA Mort de rire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kley
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Mai 2004
Localisation : Grenoble

Message Posté le : 15/12/14 17:05    Sujet du message: Répondre en citant

Très belle série, j'ai adoré.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 11/06/15 21:44    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai terminé la série, en lisant les volumes 5 à 9 d'un coup. Au final, Kodama réussit à entraîner son public dans un petit univers pour le moins classique! Il y a tout: l'amitié, l'amour, les triangles, le couple romantique (je lâche tout pour toi!!!), les quiproquos, les moments où on n'ose pas, et même l'ellipse temporelle du "mais que s'est-il passé entre temps???". Et pourtant, j'ai adoré cette série!!!! Seulement, je sens que je tourne vieille peau car je n'arrêtais pas de pousser des "C'est tellement beau la jeunesse, l'amitié!!!" lors de ma lecture Mort de rire Mort de rire . Le dessin de Kodama en ligne clair est extrêmement joli et séduisant, simple mais tellement attachant! Les décors dans ce manga m'ont fait penser aux décors qu'on peut trouver dans des manga de Natsume Ono comme Tsuratsura waraji. Il y a quelque chose dans cette manière de dessiner le sol, les nuages dans le vent, les arbres.

Et puis Sentarô... Rholalalalala j'ai adoré voir ce qu'est devenu Sentarô ^^ . Les personnages sont stéréotypés, mais Kodama y injecte de l'énergie et les rend particulièrement attachants! Alors ça marche ^^ . C'est vraiment un manga hyper chou! Il faudra que j'aille écouter tous les morceaux mentionnés par Kodama. Aaah... Moaning... My Favorite Things...

Quant aux histoires courtes, je les trouve très réussies ^^ avec la petite touche de fantastique à chaque fois! Je me demande ce que donne son manga en cours, Tsukikage Baby.
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Youry
Mangaversien·ne


Inscrit le : 13 Fév 2015
Localisation : Lot

Message Posté le : 12/06/15 14:18    Sujet du message: Répondre en citant

Moi aussi j'ai terminé l'oeuvre il y a peu
Le dernier volume est genial ça on sort du cadre lycee n
Dommage que le tome 10 ne verra jamais le jour :'(

On y apprend pas mal de truc.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 16/06/15 23:14    Sujet du message: Répondre en citant

Je me demande à quel point cette série a été un échec. Pour le coup, je me demande si l'anime ne l'a pas desservi, un peu comme Nodame Cantabile déjà très célèbre avant sa sortie manga, par l'anime et le drama.
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Youry
Mangaversien·ne


Inscrit le : 13 Fév 2015
Localisation : Lot

Message Posté le : 16/06/15 23:36    Sujet du message: Répondre en citant

Peut être
C'est vrai que vu ique l'anime couvre tout le manga avec des ellipses ça a empêche les gens d'acheter les mangas en plus sans la musique ça rebute un peu
En tout cas je ne peux que conseiller cette série !
Ça me rappelle Beck un peu.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 08/09/19 23:02    Sujet du message: Répondre en citant

Comme je suppose que nous n'aurons pas tous les jours de nouveaux manga de l'autrice, autant reprendre le sujet de Kids on the Slope pour parler de Chiisako Garden.

Merci Stef ! Non, vraiment. Alors, si je voulais faire la difficile, je dirais que le vendre sous label seinen me pose problème pour un manga du Flowers, mais ce n'est pas comme si son précédent titre en langue française n'avait pas eu droit exactement au même traitement (en venant exactement du même magazine). C'est dommage, mais classique.

Pourtant, il y a effectivement de l'amour dans ce manga.

Chiisako Garden est un recueil d'histoires courtes, liées par un thème commun, et dont nous pouvons dégager une chronologie puisque certaines histoires se répondent. Ici, les chiisako sont des créatures minuscules que seules certaines personnes peuvent apercevoir. Hors de question que je vous dise lesquelles, mais de la façon dont c'est amené par l'autrice, cela fonctionne très bien ; la relation entre les personnages et les chiisako servant de révélateur. Elle trouve le moyen d'associer émotion et fantastique, d'une façon qui ne parait en aucun cas exagérée. C'est bien pensé.

Comme vous pouvez vous en doutez après le début de ce message, j'ai adoré ce manga. Trop court à mon goût, dans le sens où la mangaka met en place un concept permettant de multiplier les situations, mais en même temps, cette courte durée permet de ne pas lasser. Le résultat est mignon comme tout, tendre, et poétique, servi par un dessin clair et magnifique. C'est un bonheur que de se plonger dans le quotidien des personnages, dans leurs amours, et dans ce qui les relie aux chiisako. Il s'agit d'un manga sur l'enfance, l'amour, la nostalgie d'une époque perdue, avec une petite touche d'humour quand besoin est, le mélange prend immédiatement.

En un tome, c'est absolument indispensable.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Flore
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Mars 2008
Localisation : Strasbourg

Message Posté le : 09/09/19 10:13    Sujet du message: Répondre en citant

Je confirme l'impression de Gemini, pour un recueil de chapitres plutôt indépendant, c'est vraiment frais et touchant !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 09/09/19 12:09    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne me retrouve pas dans l'enthousiasme exprimé pour Chiisako Garden, j'ai trouvé ça plutôt anecdotique comme lecture.
Le thème centré sur ces êtres minuscules ne me parle pas du tout car en général, je n'aime pas ce qui se rapproche de l'univers des contes de fées à l'ancienne.
En plus, on est sur un recueil de nouvelles, genre que j'ai beaucoup de mal à apprécier en raison du faible nombre de pages disponibles pour installer une histoire et ses personnages.
J'ai tenté la lecture malgré ces a priori négatifs et au final sans surprise je n'ai pas apprécié ce volume plus que ça, c'est juste sympathique, pas vraiment indispensable de mon point de vue avec toutes les excellentes nouveautés de cette année.
Mais l'auteure est quand même douée et je surveillerai ses futurs travaux dans d'autres styles qui pourraient me plaire davantage.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 4 sur 5

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation