Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

{Komikku}
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 01/10/19 21:56    Sujet du message: Répondre en citant

Ils ont souvent eu des planning qui bougent. Il semble y avoir eu du changement. On verra. En tout cas pour l'instant sur Amazon tout est annoncé pour le 17 octobre soit 16 sorties, le temps d'avoir les dates définitives
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 19/10/19 08:45    Sujet du message: Répondre en citant

Tweet de Komikku :

Citation:
YES !!! Back !
Maintenant que la situation se résout (c'est incroyable sur twitter), on va faire un large communiqué qui sera diffusé aux médias spécialisés dans les prochains jours. Et, non, aucune série ne sera arrêtée ! Merci à ceux qui ont exprimé leur soutien !!


Tel que c'est écrit, on a l'impression que c'est le bug sur twitter qui les empêchait de donner la moindre explication à leurs lecteurs pour les séries ralenties. Pas très convaincant. Mais je suis curieux de voir leur communiqué.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 13/11/19 13:24    Sujet du message: Répondre en citant

Chères lectrices, chers lecteurs,

Comme vous avez pu le constater nous avons été obligés de mettre la production en hiatus un court instant pendant l’été 2019 et le début de cet automne, non pas par choix, mais plutôt contraints. Nous en sommes sincèrement désolés.
La réalité du marché français n’est pas si rose et nos choix éditoriaux osés, souvent salués, ne rencontrent pas toujours le succès escompté.
Mais par respect pour nos lecteurs et les auteurs, nous ne voulons interrompre aucune série. C’est un choix, mais vous devez savoir que ce choix nous met régulièrement dans une situation financière intenable.
Prenons par exemple la série Inspecteur Kurokôchi. Les lecteurs ne sont plus au rendez-vous et à peine 800 exemplaires ont été vendus pour les derniers tomes. Ce qui signifie que pour sortir un seul nouveau tome, la perte sèche est d’un peu plus de 2000 euros. Toutes les charges (achat du matériel auprès des ayants droit, traduction, correction, lettrage, impression, etc…) sont pour la plupart incompressibles.
Dans le contexte d’un marché ultra saturé, beaucoup de nos titres n’arrivent pas à rencontrer leur public. C’est par exemple le cas de quasiment toutes les séries de Nokuto Koike (Les oubliés, Firefly, Scary Town). Autres exemples : la série Dragon Seekers a terminé à environ 310 exemplaires vendus pour le dernier tome, La Petite Fille aux Allumettes a terminé à environ 600 exemplaires vendus pour le dernier tome, Le Chef de Nobunaga plafonne à 700 exemplaires sur ses derniers tomes, idem pour Monkey Peak, Les Petits Vélos atteint à peine les 500 exemplaires, les derniers tomes de Divci Valka plafonnent à 300 exemplaires et la liste pourrait encore être longue… Autant d’échecs qui multiplient d’autant les pertes sèches. C’est le jeu, un éditeur a toujours des titres qui portent son catalogue et d’autres qui ne fonctionnent pas. Nos choix sont ambitieux et tout est une question d’équilibre. Malheureusement, cet équilibre nous ne l’avions plus depuis quelques mois.

L’autre réalité du marché est qu’il y a une érosion quasi identique pour tout le monde entre les ventes du tome 1 et celles du tome 2, puis entre celles du tome 2 et celles du tome 3, etc. Des titres qui permettent de maintenir la maison d’édition sur les rails sont de moins en moins aptes à le faire. Ainsi un titre phare comme L’Enfant et le Maudit qui est à environ 16 000 exemplaires sur le tome 1 (un best-seller) se retrouve seulement avec 3400 exemplaires sur le dernier tome sorti en début d’année. Cette courbe d’érosion est la même pour la très grande majorité des titres et voir cette courbe s’inverser tient du miracle. C’est triste, mais c’est comme ça. Des rappels promo et marketing ou encore l’invitation des auteurs pour des séances de dédicace ne changent rien à cette diminution, seule la volumétrie peut légèrement grimper, mais le tracé de la courbe reste inchangé et le niveau d’érosion reste le même.

Nous sommes fiers de nos choix éditoriaux et nous sommes fiers d’introduire sur le marché de nouveaux auteurs pour essayer de le stimuler et tenter d’atteindre un public un peu plus large. Par exemple, L’Enfant et le Maudit était un pari. Et l’accueil a été au rendez-vous pour les deux premiers tomes. Ça nous motive et nous donne envie de continuer dans cette direction.

Nous n’avons pas eu de chance depuis le début de cette année. Nous sommes une toute petite équipe et cela peut devenir très vite chaotique si nous rencontrons des difficultés. Notre assistante communication a eu de lourds problèmes de santé et était sous le coup d’un arrêt maladie longue durée. Notre directeur éditorial a également connu des problèmes personnels, et nous avons rencontré des difficultés techniques avec notre compte twitter ce qui a laissé place à tout un tas de rumeurs alors que nous essayions de sortir la tête de l’eau.

Après tout ce qui a pu se dire, nous confirmons, encore, que nous n’interromprons aucune série. Mais vous l’avez compris, tout se joue (hélas) sur la sortie du tome 1 et sa rapidité d’écoulement. Si le titre ne décolle pas rapidement, la sanction des libraires et notamment des grandes chaînes est immédiate. Vu le volume de livres en France et les rayonnages qui ne sont pas extensibles, très rapidement certaines séries ne sont plus référencées et ça devient le cercle infernal : le livre ne se trouve plus en magasin, donc ne se voit pas, donc ne se vend pas. Les fans restants se tournent vers les sites de vente en ligne ou bien le commandent chez leur libraire indépendant qu’ils soutiennent, mais la série ne recrute plus de nouveaux lecteurs.

Par ailleurs, depuis 7 ans, nous avons fait le choix de soutenir les entreprises françaises. Tous nos ouvrages étaient imprimés en France et nous étions l’un des derniers à le faire. Le niveau des cotisations sociales de notre pays est élevé et les imprimeurs français n’arrivent plus à être compétitifs. Nous avons donc dû entamer des discussions avec des imprimeurs à l’étranger qui peuvent nous offrir le même niveau de qualité à de meilleurs tarifs. Les négociations ont pris du temps. Ainsi, comme la plupart de nos confrères, nos ouvrages seront dorénavant imprimés en majeure partie en Italie.

Pour aider vos éditeurs préférés, tentez de les soutenir en achetant vos nouvelles séries rapidement. Beaucoup se disent qu’ils attendront que la série soit terminée pour tout acheter, mais c’est la meilleure façon de pousser vers l’abîme une série originale qui aurait mérité d’avoir du succès. Après, nous sommes aussi des lecteurs et nous savons aussi bien que vous que les porte-monnaies ne sont pas extensibles. C’est justement cette saturation du marché qui pose un vrai souci…

Quoi qu’il en soit, sachez que nos sorties reprendront un rythme normal de parution dès cette fin du mois de novembre. Un planning de sorties et des annonces seront transmis très prochainement. Nous mettons tout en œuvre pour que vous puissiez rapidement retrouver la suite de vos séries préférées ainsi que de nouvelles séries qui nous aideront, on l’espère, à continuer d’avoir un catalogue éclectique et osé.

Merci de votre patience pendant ces quelques mois difficiles et merci à toutes celles et ceux qui nous soutiennent depuis 7 ans !

-L’équipe de Komikku
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Natth
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Mai 2008

Message Posté le : 13/11/19 14:19    Sujet du message: Répondre en citant

C'est courageux de leur part de poursuivre toutes leurs séries. J'espère qu'ils pourront continuer à le faire sur la durée, sans mettre en danger leur structure. Les ventes sont déprimantes sur certains de leurs titres, c'est loin d'être mérité au vu de leurs qualités et du travail fait dessus par l'éditeur.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 13/11/19 14:58    Sujet du message: Répondre en citant

Et ce ne sont pas les seuls à avoir des difficultés, la réalité du marché c'est aussi cela. Derrière les chiffres de croissance en trompe l’œil qui concernent seulement 10 ou 15 shônens - voir seinen - vendeurs (One Piece, Promised Neverland, Tokyo Ghoul, Dr Stone, OPM, MHA, Fairy Tail, DBS, Attaque des Titans, Kingdom), il y a de plus en plus de middle-sellers et aussi beaucoup de flops. Quand à leur remarque sur l'érosion des ventes, c'est aussi un facteur important et trop souvent ignoré, une série qui est au top sur le premier volume peut devenir moins rentable voir même un boulet au bout de X années...
Je me demande sur quoi Komikku va s'appuyer pour continuer maintenant, car franchement, ils n'ont pas de titres forts pour contenir les pertes et la tactique qui consistait à lancer de nouveaux titres en permanence pour trouver l’équilibre a fini par les fragiliser en ajoutant des pertes supplémentaires.
Komikku est en danger mais aussi Panini qui s'appuie sur Demon Slayer pour se relancer, c'est dur pour les petits nouveaux comme Vega ou même dans une moindre mesure pour des gros comme Kurokawa dont les lancements sont en demi-teinte pour ne pas dire pire (Helvetica, Kemono Incident, Shinobi Gataki, Basilisk, Bounder) et tentent de réagir face au danger en se diversifiant avec des paris risqués comme KuroSavoir + KuroTsume.
Pourvu que nos séries adorées et aux ventes confidentielles ne se retrouvent pas en pause bientôt...
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong


Dernière édition : melvin le 13/11/19 16:27; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
egil
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Avr 2004
Localisation : sur site

Message Posté le : 13/11/19 16:03    Sujet du message: Répondre en citant

melvin a écrit:
Et ce ne sont pas les seuls à avoir des difficultés, la réalité du marché c'est aussi cela. Derrière les chiffres de croissance en trompe l’œil qui concernent seulement 10 ou 15 shônens - voir seinen - vendeurs (One Piece, Promised Neverland, Tokyo Ghoul, Dr Stone, OPM, MHA, Fairy Tail, DBS, Attaque des Titans, Kingdom), il y a de plus en plus de middle-sellers et aussi beaucoup de flops.


Non non, je ne peux pas te laisser dire ça. Ce ne sont pas des résultats en trompe l'oeil et cela ne concerne pas seulement 10 ou 15 shonen.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 13/11/19 16:21    Sujet du message: Répondre en citant

Communication courageuse de Komikku, d'autant plus qu'ils annoncent malgré tout vouloir aller au bout de leurs séries.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 13/11/19 16:24    Sujet du message: Répondre en citant

C'est à dire egil ? Si tu ne développes pas pour contredire mon ressenti, cela ne va pas nous expliquer l'état concret du marché.
La croissance se retrouve t'elle chez de nombreux éditeurs ?
La surproduction et les mauvaises ventes comme pour Komikku ne menacent que peu de monde ?
Pour moi la croissance est toujours portée par les meilleurs ventes, par exemple en librairie, on dit que l'année est bien meilleure quand il y a un nouvel album d'Astérix et je pense que c'est en trompe l’œil car les middle-sellers qui augmentent en nombre sont risqués à cause de l'érosion des ventes justement. Le top des ventes en France est très peu diversifié en nombre de titres...
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 13/11/19 17:02    Sujet du message: Répondre en citant

Le nouvel Astérix, justement, c'est l'arbre qui cache la forêt, une augmentation des ventes permettant de ne pas voir une diminution des ventes moyennes de chaque nouveauté (et du revenu des auteurs) ; même du côté des libraires, puisque les ventes pour ce titre en particulier se feront plus chez les grandes surfaces que chez les spécialistes. Il me semble que c'est un journaliste de Libération, relayé par du9, qui comparait chaque nouvel album de la série à un chocolat chaud : les personnes l'achètent pour la nostalgie d'une époque, pour les souvenirs d'enfance associés au produit, plus pour ses qualités ou un affect particulier pour la BD en général. Une bonne vente d'Astérix ne bénéficie vraiment qu'à son éditeur, lequel n'a aucune obligation de réinvestir ses profits dans des œuvres plus difficiles à imposer (nous parlons de la même maison-mère que Pika).

Du côté des manga, il faut prendre en compte le seuil de rentabilité. Avec sa politique, Komikku mise probablement rarement sur des séries dont les droits nécessitent un nombre important (à relativiser) d'exemplaires écoulés, par opposition à des titres attendus dont les éditeurs français ont besoin de faire de bonnes ventes (toujours à relativiser) afin de rentrer dans leurs frais. Glénat doit bien sentir passer Dream Team.

Pour rester sur Demon Slayer, comme il s'agit d'un titre issu du Shônen Jump, même si les droits ont pu être négociés avant la diffusion de l'anime et l'augmentation des ventes au Japon (mais probablement renégociés avant d'être relancé par Panini Manga), ce n'est peut-être pas une affaire aussi rentable qu'une vente plus faible chez Komikku.

Ceci étant, nous en venons toujours au même problème : ce que les éditeurs et les médias spécialisés veulent et peuvent communiquer, notamment concernant ces histoires de minimum garanti et de seuil de rentabilité. Difficile de reprocher au lectorat de ne pas avoir une vision réaliste du marché, lorsque celui-ci n'a pas accès aux informations et doit se débrouiller avec ce qu'il a pour tirer ses conclusions. Conclusions qu'il essayerait de tirer de toute façon.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 13/11/19 21:00    Sujet du message: Répondre en citant

Merci, Shun. Bon, je râlais pas mal sur Komiiku ces derniers temps mais je comprends mieux leur situation, même si l'éditeur a à mon avis eu tort de ne pas communiquer pendant quasiment une année, alors mêmes que les parutions étaient constamment reportées. Comme on n'était pas habitué, contrairement à Panini, ça ne pouvait qu'augmenter la suspicion et donc nuire aux ventes de l'éditeur, dont je ne supposais d'ailleurs pas qu'elles étaient si basses, notamment pour Le chef de Nobunaga. Je salue aussi leur choix de soutenir les sous-traitants français, même si cela a eu un coût qui semble aujourd'hui trop important.

J'espère maintenant que, comme annoncé dans le communiqué, les sorties vont reprendre de façon plus régulière.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 14/11/19 13:37    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Effectivement, c'est reparti. Je viens de recevoir les CP concernant les sorties de fin novembre avec 5 titres de prévus. Et l'annonce d'une nouvelle série, Divine Meteor dont le premier tome doit être en vente en même temps que les 5 autres sorties Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 14/11/19 14:19    Sujet du message: Répondre en citant

Encore une nouvelle série? ^^;

Honnêtement, je suis contente que Komikku respecte ses lecteurs et lectrices. Par contre, depuis longtemps, je trouve qu'il y a beaucoup de nouvelles séries (je ne les ai pas toutes lues mais beaucoup ne m'ont pas donné très envie) chez cet éditeur. Et il y a effectivement l'embellie, mais en même temps, les éditeurs eux aussi multiplient leurs sorties...
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 14/11/19 20:14    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de voir la couverture du chef de Nobuanga sur amazon, alors qu'avant il n'y avait qu'une date. C'est effectivement bon signe.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Natth
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Mai 2008

Message Posté le : 21/11/19 23:16    Sujet du message: Répondre en citant

Cela fait un moment que je ne vais plus sur les sites de vente pour voir les nouvelles licences en avance, du coup j'avais raté celle-là :



1ère réaction : "Oh cool, un manga de Nagabe du mag Opera ! J'y croyais plus !!!"
10 secondes après : "Le 28 novembre ??? Mais... mais... c'est vachement court !"

Du coup ne ratez pas ce one-shot, car vous risquez de ne pas en entendre parler bien longtemps M. Green
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 21/11/19 23:27    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Note que le CP vient d'être envoyé aujourd'hui Sourire

J'ai prévu de l'acheter dans une semaine Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 6 sur 8

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation