Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Le chemin des fleurs
Se rendre à la page : Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 21/09/18 10:54    Sujet du message: Répondre en citant

@michael: Finalement tu auras peut-être un avis (si je n'ai pas la flemme comme c'est le cas depuis des années) car je viens de tout acheter d'occasion (sauf le 11 que je prendrai neuf tant qu'il existe encore). En voyant TOUT, j'ai craqué pour le kabuki. D'après certains avis, le kabuki prend plus de place par la suite. Je suis un peu moins agacée que jadis par les triangles amoureux aussi. Par contre, aujourd'hui, je trouve le dessin hyper froid ^^; un peu comme le Obata de maintenant!

Pour rester sur le kabuki, je lirai sans doute Le Théâtre des fleurs sorti chez Taifu (un BL donc).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 21/09/18 22:46    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui, 5 ans après ^^ j'avais un peu oublié mais je suis toujours preneur d'avis sur des lectures potentiellement intéressantes !
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 22/09/18 00:21    Sujet du message: Répondre en citant

Après ce ne sera que mon avis! Mais on en trouve peu sur ce manga. Il est sorti à un moment où j'achetais beaucoup moins de manga. Puis là, je me suis dit que c'était vraiment l'occasion ^^; .
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 22/09/18 01:03    Sujet du message: Répondre en citant

En tout cas, son nouveau manga à paraitre chez Akata est totalement fumé ! (Mais j'adore !) Mort de rire Mort de rire (du coup, je vais peut-être me pencher sur les travaux d'Ako Shimaki à côtés desquels j'étais passé jusqu'à présent...)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 22/09/18 05:18    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Oui, l'extrait récupéré en librairie de Made In Heaven m'a beaucoup amusé. Partant sur une base inversée de Aromantic (Love) Story, ça semble partir dans une direction totalement différente et bien plus intéressante.

Disons le, ça me motive plus que Goodnight, I Love You… que j'ai acheté et qui est parti directement sur la pile des trucs à lire... un jour.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 08/01/19 18:13    Sujet du message: Volumes 1 à 5 Répondre en citant



Je reviens donc donner mon avis après avoir lu 5 volumes du Chemin des fleurs (comme je le disais à michael :p). Le Chemin des fleurs est une série terminée en 16 volumes, éditée chez Kaze et prépubliée dans le Cheese (Shogakukan). Visiblement, Shimaki est une fidèle de ce mag.

Comme dit plus haut, cette série est un triangle amoureux se déroulant dans l'univers du kabuki. Le héros est Kyônosuke, héritier d'une famille installée dans le milieu du kabuki. Aujourd'hui au lycée, il est complètement démotivé dans son art jusqu'au jour où il rencontre Ayame, une fille de son lycée passionnée par le kabuki. Belle, intelligente, forte de caractère mais vivant dans une grande pauvreté, Ayame est amoureuse de son ami d'enfance, Hiroki. Hiroki est aussi entré dans le milieu du kabuki chez un maître. Bien qu'il ne soit pas héritier, son grand talent, son intelligence, sa ténacité, son ambition et sa persévérance lui permettent d'interpréter de grands rôles et de se faire remarquer dans le milieu. En réalité, Hiroki est dans le kabuki pour sa bien aimée: Ayame. D'un côté, Kyônosuke est tombé fou amoureux d'Ayame et se trouve dans le même lycée. De l'autre, Hiroki et Ayame s'aiment à distance alors qu'ils sont séparés depuis 7 ans. A cette rivalité amoureuse s'ajoute aussi une rivalité en tant qu'artistes. Et pourquoi pas aussi l'amitié? Car bien que vantard, Kyô sait se montrer sincère et va faire des efforts dans le kabuki, poussé par Hiroki mais aussi pour conquérir la belle Ayame. Mais voilà, c'est sans compter Yûna, la fille du maître de Hiroki, complètement amoureuse de ce dernier et capable de tout pour le garder. Ah oui, Yûna et Ayame se connaissent aussi et sont amies...

Je dois dire que j'accroche bien à ce manga. Je trouve le dessin très moderne (lorgnant un peu du côté de Takeshi Obata, pour les cheveux notamment), le découpage est maîtrisé, mais aussi le scénario. Ako Shimaki sait rendre la narration très vivante et insère pas mal de rebondissements dans sa romance qui se veut palpitante et pleine de suspense. Car avec tous ces chassés-croisés, on ne sait pas trop qui va terminer avec qui, surtout que les passions et les sentiments sont forts... et que certains éléments perturbateurs n'hésitent pas à utiliser leur corps. Je connais peu le Cheese mais il faut croire que c'est une marque de ce mag si on en croit les sorties françaises qui en sont issues. Bref, pas grand chose à reprocher du côté de la mangaka qui fait largement son travail. Le récit est soutenu et tient plutôt bien en haleine, avec des fins de chapitres ou de volumes donnant envie de lire le suivant. Je lis surtout ce manga pour le kabuki et celui-ci se montre plutôt présent, en particulier dans le volume 5. Mais il faut bien dire que la romance est vraiment le fond de cette histoire. Avec le dessin de Shimaki, je ne suis pas vraiment subjuguée par les scènes en kimono, cela venant probablement de son style très moderne (et un poil froid pour moi), aimant plutôt les traits moins "précis" (je suis plutôt dans un trip graphique Reiko Okano ou Ichiko Ima en kimono ^^ ).

Si j'ai un reproche à faire, ce n'est donc pas du côté de la maîtrise de la mangaka, une pro qui sait vraiment mener son affaire, mais plutôt du côté des personnages... Je dois dire qu'aucun d'eux ne m'a paru sympathiques, à la rigueur, par moments, par sa franchise (avec les autres et lui-même) Kyô, qui fait office de héros. Il a un côté vantard et sa position d'héritier en fait une tête-à-claques. Hiroki est plutôt froid et pense surtout à son ambition. Ayame a toutes les qualités sauf que, COMME PAR HASARD, elle ne connaît rien à l'amour, ne se maquille pas (alors qu'elle est canon quand elle le fait...) mais les hommes se l'arrachent. Ah oui, elle est pauvre et complètement délaissée par son père (on ne l'a jamais vu même quand elle n'avait que 10 ans...). Yûna est le personnage le plus ingrat: fille à papa, elle n'hésite pas à donner son corps pour arriver à ses fins. Il y a aussi un prétendant à Yûna, autre lycéen acteur qui n'est pas issu d'une grande famille du kabuki.

L'histoire d'amour Hiroki-Ayame est juste complètement improbable avec ses promesses platoniques rappelant Bakuman (pour rebondir sur Obata, et sinon je n'ai pas été plus loin que le volume 2). Improbable aussi le flashback de ces deux personnages enfants qui se comportent de manière tellement mature... Et puis le récit est alambiquée, tout est fait pour justifier l'éloignement entre les deux personnages pour donner plus de suspense dans la romance: Ayame est tellement pauuuuuuuuvre qu'elle n'a le temps pour rien (elle ne cesse de faire des petits jobs à la manière de Taro Yamada... et se sert du potager du lycée pour planter des légumes -___- eeeeh oui ça sent la Cendrillon ^^; des temps modernes). Cela n'avance donc pas Hiroki (accaparé en plus par Yûna - que je déteste ce personnage...)

Pour le moment, je trouve cette série très entraînante mais je ne peux pas dire que je l'apprécie vraiment!

Dans le volume 2 (ou le 3?) une histoire courte s'inspirant du film Un jour sans fin répète donc la journée de mon anniversaire Cool

Sinon, je voulais ajouter que les couvertures sont réussies, mêlant souvent des kimono avec un objet complètement ancré des années 2000. J'adore la couverture du volume 5 dans le métro Sourire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation