Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[I AM A HERO]
Se rendre à la page : 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
taikun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Fév 2003
Localisation : entre les monts kun lun et la porte des enfers

Message Posté le : 28/04/12 11:13    Sujet du message: [I AM A HERO] Répondre en citant



Résumé : Hideo Suzuki, 35 ans, est un assistant de mangaka en manque de succès. Sa petite amie, Tetsuko, ne cesse de parler de son ex, un talentueux mangaka très en vue. Hideo est un homme craintif et souffre d’hallucinations : il parle avec un ami imaginaire... Cet homme est ce qu’on appelle un LOSER ! Tellement absorbé par sa médiocre vie, il ne remarque pas qu’il se passe des choses suspectes autour de lui... Tokyo va soudainement sombrer dans le chaos et être envahi d’humains qui n’en sont plus vraiment… Hideo va devoir se faire violence et se reprendre en main. Il en va de sa survie !!!

Avis : Un héros parano, fou, qui se parle à lui-même, qui se prend pour un héros, ayant une vie monotone, sans réel but dans la vie et accusant tous les échecs. Oui nous sommes déjà dans le bain avec un personnage principal complêtement barré. L'ambiance est lourde, malsaine et tout semble mis en place pour une suite cauchemardesque. Le premier volume était une introduction longue et spéciale du personnage principal de l'histoire. Seuls quelques éléments étranges laissaient présager une suite bien plus noire, jusqu'à la fin du volume amorçant le commencement de la fin. Directement dans le tome 2, nous dommes plongés dans l'horreur, la violence et le glauque. Mais contrairement aux mangas horrifiques ou sur le thème des zombies, ici, on se marre vraiment de situations toutes plus burlesques les unes que les autres. C'est violent, très violent, très gore mais le tout est saupoudré de second degré à la Braindead, ce qui fais pas mal marrer. En tout cas ce volume va à 100 à lheure et il est difficile de s'ennuyer tant la lecture est rythmée. Vivement début juin pour la suite !
_________________
Le (Re)retour de Ryu Fujisaki, auteur de Hoshin et Shi Ki , Stray Souls chez Pika Edition en 8 tomes Très content

Fondateur www.tokyo-hajime.fr
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 29/04/12 15:29    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis en train de lire le tome 1 et je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi particulier/barré, I am a hero dépasse mes espérances. Je suis également frappé par le souci du détail dont fait preuve le dessinateur, c'est très réussi, en plus d'un style très agréable (un peu à la Inio Asano).

En tout cas, ce n'est (ou ne semble pas être) un enième Walking Dead et autres clones du genre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 29/04/12 16:26    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais repéré le titre dès qu'Heiji avait posté les pages couleurs du 1er chapitre sur le forum (où on voit le héros qui rentre chez lui avec un plan sur ses étagères à mangas où on aperçoit entre autres Gantz, Beck, etc...), sans même savoir de quoi le récit allait parler, j'étais curieux de le découvrir.

Après lecture des 2 premiers volumes sortis chez kana, j'ai été emballé par ce seinen, coup de coeur personnel !
C'est un mélange réussi de Gantz, Homunculus et Bakuman comme je l'avais déjà dit, avec un premier volume d'introduction très bien foutu où l'auteur prend son temps pour installer l'histoire et tout faire basculer du quotidien vers l'horreur lentement par petites touches.
Je regarde la série Walking Dead aussi et là dans I am a hero, on a une histoire de zombie assez barrée et originale (pour peu que l'on puisse être original dans le genre) par rapport au genre vu par les américains. Le héros est plein de T.O.C., il parle à son ami imaginaire et ballade son regard dans ce monde qui bascule en étant lui-même pas vraiment normal. Les zombies sont assez ridicules et les situations horribles auxquelles les protagonistes font face sont aussi bien hilarantes qu'effrayantes !
Vraiment content de pouvoir lire cette série. Surpris
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kent
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Jan 2003
Localisation : in ze kenthouse

Message Posté le : 14/05/12 15:03    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens tout juste d'essayer la série à la fnac ce midi. Avis différent par rapport à vous autres. Aucun coup de coeur et finalement j'ai trouvé ça trop barré alors que j'ai accroché à Hommonculus, Dorohedoro et Gantz. En fait pour expliquer, j'ai trouvé assez incompréhensible la narration du perso principale et la seule chose qui m'a plu c'est les dernières pages du tome 1, impression complètement cassées par les pages couleurs du début du tome 2. En fait, le côté 2nd degré m'a dérangé je pense et il faudrait une lecture au calme.
_________________
Si je meurs, embrasses moi!
Si tu meurs je te rejoindrai
Ma collection :
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 14/05/12 17:43    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil que kent. J'ai le souvenir de ne même pas avoir terminé le premier volume. Je m'ennuyais à la lecture et je ne comprenais rien à ce que trippait le héros que j'avais envie de frapper.

Faudrait que je lui laisse à nouveau sa chance vu vos retours.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
shun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 14/05/12 20:50    Sujet du message: Répondre en citant

Corti a écrit:
Pareil que kent. J'ai le souvenir de ne même pas avoir terminé le premier volume. Je m'ennuyais à la lecture et je ne comprenais rien à ce que trippait le héros que j'avais envie de frapper.



+1 et pour avoir feuilleté aussi le tome 2 ça ne s'arrange pas.
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 14/05/12 21:24    Sujet du message: Répondre en citant

Z'êtes trop premier degré, les gars Cool
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 18/06/12 18:47    Sujet du message: Répondre en citant

Encore une fois je suis sous le charme de cette série.
J'ai dévoré ce 3ème volume, où notre héros fait face à des situations toujours aussi drôles et horribles.
Il prend le train de banlieue pour s'enfuir de la ville malheureusement un infecté est présent dans le wagon et commence à agresser des passagers sous le regard indifférent des autres. Arrêt et fuite à la station suivante pour prendre le taxi avec un couple alors que l'on croise des infectés en mutation au volant sur la nationale. Mort de rire
Scène culte où après un accident le chauffeur du taxi transformé lui aussi en zombi hurle depuis sa voiture en flamme, avec la tête explosée dans le pare brise, pour réclamer la note de 19000 yens au héros complètement à côté de ses pompes qui s'exécute et dépose l'argent avant de s'enfuir vers les bois où il va passer une nuit... spéciale.
J'adore !
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kent
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Jan 2003
Localisation : in ze kenthouse

Message Posté le : 18/06/12 23:23    Sujet du message: Répondre en citant

Mais question: y'a un but/une quête/un objectif du héros ou de l'histoire même à cette série??
_________________
Si je meurs, embrasses moi!
Si tu meurs je te rejoindrai
Ma collection :
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 19/06/12 14:42    Sujet du message: Répondre en citant

Ben l'objectif c'est juste la survie face aux zombies.
Le premier volume nous montre la vie quotidienne du héros assistant mangaka, on nous présente son métier, ses collègues, ses problèmes psychologiques.
Ensuite tout bascule dans le second volume, avec l’apparition des premiers infectés, panique générale. il essaye alors de s'enfuir de la ville et rencontre au fur et à mesure de ses déplacements de plus en plus de zombies assoiffés de sang.
Ce qui est intéressant aussi c'est que comme le héros est atteint de problèmes psychologiques, on a encore un doute pour savoir si ce qu'il voit est réel ou si il a basculé dans la folie, mais pour cette analyse je te renvoie à la chronique de ce manga sur le site Du9 : http://www.du9.org/chronique/i-am-a-hero/
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kent
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Jan 2003
Localisation : in ze kenthouse

Message Posté le : 20/06/12 10:42    Sujet du message: Répondre en citant

C'est comme the walking dead du coup ou Resident Evil, ça peut durer indéfiniment ou alors le heros crève ou alors il se rend compte que c pas la réalité
_________________
Si je meurs, embrasses moi!
Si tu meurs je te rejoindrai
Ma collection :
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 20/06/12 14:46    Sujet du message: Répondre en citant

Je dois admettre que même si les zombis c'est pas mon truc, certains messages dans le sujet m'ont donné envie d'essayer.
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 18/08/12 14:18    Sujet du message: Répondre en citant

Avez-vous continué à lire la série, chers Mangaversiens ? En ce qui me concerne, je continue à prendre du plaisir.

Pour faire simple, je colle ma chronique du T3 pour Mangavoraces.

Citation:
Ça y est, I am a Hero a quitté les starting blocks. Après un second tome pour le moins apocalyptique, notre héros autoproclamé s'éloigne gauchement mais sûrement d'une capitale nippone où rien ne tourne plus rond. Cela dit, l'esprit d'Hideo ne se porte pas beaucoup mieux, ce qui donne lieu à des hallucinations hautes en loufoquerie. Dans ces conditions, comment distinguer le réel de l'imaginaire ?

Quel talent ! Du talent, c'est bien ce qui dégouline des planches de Kengo Hanazawa. Déjà, avouons que le monsieur se défend plutôt pas mal, encre et plume en mains, mais qu'il est aussi armé d'un sens de la mise en scène peu ordinaire. En particulier quand il s'agit de jouer avec le rythme ou la décomposition du temps, telles ces vignettes qui représentent un même sujet à différents instants clés. Imaginez les clichés que capturerait une caméra fixe, toujours à un moment surprenant, drôle ou insolite. Bien entendu, caméra rime avec cinéma et les cadrages du metteur en scène Hanazawa évoquent fortement le septième art. Un cinéma à la caméra défaillante, aux perspectives curvilignes (forte utilisation d'effets fish eye) et qui, parfois, s'autoriserait à capturer autre chose que le réel. Mais que raconte-t-il, ce metteur en scène ? Une promenade en taxi, une nuitée au clair de lune et une chaleureuse escapade forestière... avec des cadavres ambulants aux trousses ; tout cela dans les détails, en s'attardant sur les manies d'Hideo et le comportement humain en général. Infecté, l'humain selon Hanazawa catalyse ses vices et devient parodie enragée de lui-même, prononçant, tel un disque rayé, des embryons de phrases issues d'un quotidien peu reluisant. Et si, finalement, notre héros inadapté était plus pur que ses congénères ?

A l'image d'un bon jus de cerveau bien frais, I am a Hero s'engloutit trop vite. Les descriptions sont tellement minutieuses, les planches si pleines de grandes illustrations détaillées qu'en contrepartie, les pages défilent à toute vitesse. Immolons les caprices : cette originale variation sur le récit de zombies brille à tous points de vue et c'est bien là l'essentiel.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 27/08/12 10:10    Sujet du message: Répondre en citant

Hum... autant j'étais enthousiaste jusque là, autant le tome 4 m'a refroidi.
Malheureusement, il ne s'y passe à peu près rien et je trouve le personnage qui accompagne Hideo assez inintéressant.

Les séquences sont ici inutilement sur-découpées/détaillées (dans le genre on dépasse même des séries comme Vagabond), du coup il a dû s'écouler 1h dans le récit, à tout casser. Si dans le T1, par exemple, ça permettait d'en apprendre beaucoup sur le mode de vie d'Hideo, et si même dans le 3 ça appuyait le propos de l'auteur, ici ça ne sert pas à grand chose si ce n'est l'étalage de virtuosité technique au détriment du fond. C'est ce que je craignais...

En espérant un changement dans le prochain opus, sous peine de mettre fin à ma lecture.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 29/08/12 00:22    Sujet du message: Répondre en citant

Je reste enthousiaste pour ma part. C'est vraiment l'une des séries que je lis avec le plus de plaisir en ce moment.
C'est vrai que l'auteur use et abuse des doubles pages et que du coup la lecture se fait rapidement. Cela implique aussi qu'il se passe assez peu de choses dans ce volume mais au moins ça rythme sacrément bien la narration de manière très visuelle !
L'univers en décomposition, le personnage d'Hidéo et ses réactions / répliques combinés au découpage rythmé du récit, tout cela fait que j'accroche pleinement à ce manga.
En plus j'aime bien ce genre d'histoire où on avance sans trop savoir dans quelle direction le récit va s'orienter, chaque tome peut apporter de belles surprises. C'est sûr que ça reste juste du bon gros divertissement, sans prise de tête et sans prétention.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation