Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Entretien avec les éditeurs : la recherche du succès
Se rendre à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
shun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 14/07/11 19:24    Sujet du message: Entretien avec les éditeurs : la recherche du succès Répondre en citant

interview de tonkam ( après celle de kaze ) :
en 2 parties.

un peu déçu de cette réponse :

Citation:
Ki-oon achète quelques licences SQUARE ENIX mais ils ne font pas forcément les plus gros titres de cet éditeur, qui sont généralement publiés par Kurokawa (Fullmetal Alchemist, Soul Eater).

Donc ils font des succès d’estime ou en devenir de SQUARE ENIX et des titres moins connus d'éditeurs. Et là où est leur mérite, c'est qu'avec ces titres ils parviennent à avoir des succès à 30 ou 40 000 exemplaires.

Donc ça déstabilise les éditeurs français, qui se demandent alors pourquoi ils continueraient à travailler avec les gros et se battre pour des licences connues alors qu’avec des licences inconnues ça fonctionne.


car si ça marche avec ki oon c'est uniquement car ki oon y croit et investi beaucoup dans la publicité, contrairement aux autres éditeurs.
si c'était tonkam qui avait sorti doubt je suis quasi certain que les ventes ne ferait pas 1/3 de celle de ki oon!

EDIT de la modération : Afin de donner son autonomie au débat, celui-ci a été divisé du sujet concernant Tonkam
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sidney
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 19 Sept 2003
Localisation : paris XX

Message Posté le : 14/07/11 23:01    Sujet du message: Répondre en citant

Heureusement que même si c'est Ki-oon et qu'ils tabassent de pub, des titres moyen d'éditeurs moyens ne marchent pas mieux chez eux que chez les autres : Amanchu, Artelier Collection, La mosca, Batispm, Hellblade... Depuis 6/8 mois hormis Judge ils n'avaient pas fait sauter la banque comme ils l'avaient toujours fait.

Et le pire c'est que franchement avec Doubt qui est quand même ce que je qualifierai de titre tendance sans grand intérêt au final, les lecteurs se ruent sur Judge qui en plus est moins bon à mon sens, vu que copié collé ++.

Comme quoi, en effet, si le titre a un bel emballage, avec la blinde de pub les ventes suivent. Mais rassures toi Shun, si Ki-oon avait fait chez nous Bokurano ou Freesia, pub ou pas pub massive, ça fonctionnerait pas bcp plus. Mais à mon sens Ki-oon c'est surtout, dans la plupart des cas un vrai talent pour dénicher un truc de sous les fagôts qui a le potentiel d'attirer les foules en étant projeté sous les projecteurs. Du coup ils n'auraient pas risqué des trucs de cet acabit. Pour moi la première vrai prise de risque c'est Bride Stories, titre qui a d'ailleurs surpris je pense l'ensemble des éditeurs car il tranche nettement avec leur politique historique.

Mais tu as raison sur un point, Doubt n'aurait pas marcher autant chez Tonkam ou Kazé, on ne peut pas se permettre de mettre autant d'argent sur un titre, c'est insensé même avec 50,000 exemplaires de ventes derrière, enfin plutôt uniquement avec au moins 50,000 exemplaires de ventes.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 14/07/11 23:08    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

sidney a écrit:
Heureusement que même si c'est Ki-oon et qu'ils tabassent de pub, des titres moyen d'éditeurs moyens ne marchent pas mieux chez eux que chez les autres : Amanchu, Artelier Collection, La mosca, Batispm, Hellblade... Depuis 6/8 mois hormis Judge ils n'avaient pas fait sauter la banque comme ils l'avaient toujours fait.

Et le pire c'est que franchement avec Doubt qui est quand même ce que je qualifierai de titre tendance sans grand intérêt au final, les lecteurs se ruent sur Judge qui en plus est moins bon à mon sens, vu que copié collé ++.

Comme quoi, en effet, si le titre a un bel emballage, avec la blinde de pub les ventes suivent. Mais rassures toi Shun, si Ki-oon avait fait chez nous Bokurano ou Freesia, pub ou pas pub massive, ça fonctionnerait pas bcp plus. Mais à mon sens Ki-oon c'est surtout, dans la plupart des cas un vrai talent pour dénicher un truc de sous les fagôts qui a le potentiel d'attirer les foules en étant projeté sous les projecteurs. Du coup ils n'auraient pas risqué des trucs de cet acabit. Pour moi la première vrai prise de risque c'est Bride Stories, titre qui a d'ailleurs surpris je pense l'ensemble des éditeurs car il tranche nettement avec leur politique historique.

Mais tu as raison sur un point, Doubt n'aurait pas marcher autant chez Tonkam ou Kazé, on ne peut pas se permettre de mettre autant d'argent sur un titre, c'est insensé même avec 50,000 exemplaires de ventes derrière, enfin plutôt uniquement avec au moins 50,000 exemplaires de ventes.

J'ai moi aussi d'énormes doutes sur le potentiel commercial de Bride Stories et j'ai aussi été très surpris de ce choix éditorial. Bah, qui vivra verra...

Quand à Judge, il n'y a pas que l'emballage qui est réussi (et la com') mais le contenu (vraisemblablement très moyen comme Doubt, je suis d'accord) correspond, d'après moi, aux attentes actuelles, notamment sur le plan graphique, du lectorat manga.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 14/07/11 23:47    Sujet du message: Répondre en citant

Bride Stories bénéficie d'une bonne couverture en temps que titre "haut de gamme" ; j'en ai lu des critiques positives dans des journaux très généralistes qui ne parlent pour ainsi dire jamais de manga.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 15/07/11 09:23    Sujet du message: Répondre en citant

Quand je vois le succès de titres comme Death Note, Doubt, Mirai Nikki ou même Naruto, je me dis que le niveau d'exigence du lectorat a sacrément baissé au fil du temps. Ou que sa culture littéraire est tellement faible qu'il se satisfait de peu.

Pour en revenir à Ki-oon, je crois qu'ils ont surtout réussi à cerner le lectorat et à être en phase avec lui, ce que d'autres n'arrivent plus forcément à faire (je pense à Tonkam ou Kana qui donnent l'impression de naviguer à vue).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bp
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 08 Mai 2003
Localisation : Sur la Drina

Message Posté le : 15/07/11 09:58    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Ou que sa culture littéraire est tellement faible qu'il se satisfait de peu.


Que vient faire la culture littéraire là-dedans?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 15/07/11 11:35    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne suis pas sûr qu'on était plus exigeant il y a 15 ans. C'est juste qu'on n'avait pas de choix. Et qu'on achetait tout ce qui daignait sortir.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 15/07/11 11:44    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Pour en revenir à Ki-oon, je crois qu'ils ont surtout réussi à cerner le lectorat et à être en phase avec lui, ce que d'autres n'arrivent plus forcément à faire (je pense à Tonkam ou Kana qui donnent l'impression de naviguer à vue).


Je n'ai pas l'impression que Kana navigue à vue : ils profitent du succès de leurs shônens du Jump (qu'il exploitent à fond, via notamment des rééditions) pour proposer des oeuvres plus originales, moins faciles et de très bonne qualité, que ce soit en shojo (Cat Street), en shônen (Kangoh Bancho) ou pour des oeuvres classiques (les Ishinomori). C'est une politique qui me convient très bien.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 15/07/11 12:27    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Comme Corti, je ne pense pas qu'il y ait une baisse dans l'exigence des lecteurs et qu'effectivement, avant 2005, il n'y avait pas le choix, il fallait se contenter de ce qu'il y avait. Maintenant qu'il y a pléthore de sorties, il est tout à fait "normal" que la majorité du lectorat se dirige vers des lectures faciles et correspondant à certains canons esthétiques à la mode. Le manga (je ne vois pas ce que la culture littéraire à voir ici, tout comme Bp) est avant tout un produit de distraction, juste qu'il est plus ou moins sur papier (histoire de le rattacher au livre). Ki-oon a su coller à cette demande et pas Tonkam qui est complétement passé à côté. Mais Tonkam n'est pas le seul éditeur à être dans une configuration de fort recul de ses ventes et rien n'interdit à l'éditeur historique de rebondir un jour.

Ceci dit, on va rentrer dans une grande période d'incertitude si Delcourt décide de rationaliser ses départements manga et de fusionner le tout sous un label unique.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 15/07/11 14:01    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Quand je vois le succès de titres comme Death Note, Doubt, Mirai Nikki ou même Naruto, je me dis que le niveau d'exigence du lectorat a sacrément baissé au fil du temps.
J'en déduis que mon niveau d'exigence doit être bas, ce qui explique que j'arrive à supporter Kamui-den et Une Vie entre les Marges Confus
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Goku
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 05 Avr 2004

Message Posté le : 15/07/11 16:23    Sujet du message: Re: Remarque Répondre en citant

herbv a écrit:
Ceci dit, on va rentrer dans une grande période d'incertitude si Delcourt décide de rationaliser ses départements manga et de fusionner le tout sous un label unique.


A priori je ne vois pas trop l'intérêt car tout d'abord ils perdraient Akata (pourquoi ils continueraient à travailler avec eux dans ce cas là?) ainsi que l'individualité de chaque maison. L'avantage en ayant Akata, Tonkam et Soleil c'est que c'est des éditeurs qui ne jouent presque pas dans la même cour.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 17/07/11 04:39    Sujet du message: Répondre en citant

Quand je parle de "culture littéraire", je parle du "bagage de lecteur" de chacun, qui se construit au fil de ses lectures. Et j'ai l'impression, en lisant certains commentaires sur le net, que celui-ci se résume aujourd'hui au minimum vital (genre le sac, le slip et la trousse de toilette).

Ce qui me dépite, globalement, c'est qu'on a d'un côté des éditeurs qui prennent de moins en moins de risques financiers et qui formatent leurs produits en utilisant des recettes qui ont fait leur preuves, et, de l'autre, des lecteurs qui se contentent (et se satisfont voire se gargarisent et s'émerveillent) de ces recettes, de ces produits, dénués de substances, qui sauvent les apparences avec un bel emballage mais qui sont tout aussi interchangeables que vite oubliés car dénués de véritable contenu (à savoir : une histoire qui tient la route). Et c'est frustrant parce que si les lecteurs suivent, on ne peut plus donner tort aux éditeurs (et aux auteurs) de céder à la facilité. Et j'aurais aussi pu rajouter Code Geass ou Deadman Wonderland à ma liste.

Globalement, ça me fait le même effet qu'un long métrage où le physique des acteurs et les effets spéciaux viennent masquer le vide scénaristique de l'ensemble : ça me gène.

En clair, on est en plein dans une industrie qui semble avoir oublié la notion même de "créativité". Et ça fait quand même sacrément peur.
Heureusement qu'il reste encore des titres comme FMA, pour démontrer qu'on peut faire du commercial intelligent. Néanmoins, au regard du peu de texte que je lis pour la fin de la série, j'ai peur qu'elle soit tout aussi vite oubliée que les autres (ce qui serait clairement immérité).

Citation:
Je ne suis pas sûr qu'on était plus exigeant il y a 15 ans.

Si on l'était. Les discussions générées par des séries comme Nadia ou Evangelion étaient aussi nombreuses, longues et tarabiscotées que réelles. Un manga comme Kenshin a incité plein de gens à s'intéresser au Shinsengumi ou à la restauration Meiji (et à traquer dans le manga les libertés de l'auteur et la réalité historique). Tout comme St Seiya a ouvert à de nombreux jeunes des perspectives sur les mythologies grecques et nordiques. Et ça n'interdisait nullement de garder un œil critique sur ces différentes productions. Au-delà du divertissement, le contenu permettait à chacun d'ouvrir son regard vers ce qu'on appelle tout connement la culture générale. Aujourd'hui, y a plus grand chose de tout ça dans les titres les plus populaires, et ça ne semble pas déranger grand monde... (en même temps, si les gens n'en ont pas conscience...) Suffit de placer un psychopathe comme héros de l'histoire et le tour est joué.
Citation:
Je n'ai pas l'impression que Kana navigue à vue

Quand tu commences à attaquer les rééditions, c'est que tu commences à plus savoir quoi sortir ^^;; On sent quand même dans les choix récents de l'éditeur qu'il peine à trouver de nouveaux hits tant ça ne colle pas avec leur image d'avant... Qu'est-ce qu'ils ont été prendre Hayate et Kongoh Bancho dans le Shonen Sunday alors que Arata et Defense Devil avaient un plus gros potentiel ? Et Nura ? Alors que le dessin est moche et qu'on sait que le thème des yokais n'intéresse pas le moins du monde le lectorat français... (et que tu t'y retrouve, c'est autre chose - et c'est tant mieux pour toi Surpris)
Citation:
Maintenant qu'il y a pléthore de sorties, il est tout à fait "normal" que la majorité du lectorat se dirige vers des lectures faciles et correspondant à certains canons esthétiques à la mode.

Tu trouves normal que des gens définissent les dessins de Mirai Nikki comme jolis ? Choqué
Quand j'avais 15 ans, j'aimais autant les dessins de Dragon Ball que ceux de City Hunter, mais j'étais capable de hiérarchiser, d'argumenter, et ça ne m'empêchais pas de constater les évolutions graphiques des auteurs (en bien pour Hôjô, en mal pour Toriyama).
(et en l’occurrence, ce qui a motivé mon précédent message était un constat sur les artifices utilisés dans certains récits, mais je pensais davantage aux ressorts scénaristiques)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 17/07/11 05:19    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:

Citation:
Je n'ai pas l'impression que Kana navigue à vue

Quand tu commences à attaquer les rééditions, c'est que tu commences à plus savoir quoi sortir ^^;; On sent quand même dans les choix récents de l'éditeur qu'il peine à trouver de nouveaux hits tant ça ne colle pas avec leur image d'avant... Qu'est-ce qu'ils ont été prendre Hayate et Kongoh Bancho dans le Shonen Sunday alors que Arata et Defense Devil avaient un plus gros potentiel ? Et Nura ? Alors que le dessin est moche et qu'on sait que le thème des yokais n'intéresse pas le moins du monde le lectorat français... (et que tu t'y retrouve, c'est autre chose - et c'est tant mieux pour toi Surpris)


Pour les rééditions, il faut distinguer 2 choses : Kyo et yu-Gi-Oh, c'est clairement et uniquement pour le fric. En revanche, je pense que les éditions deluxe (pour Saint Seiya pour l'instant) répondent à une vraie demande.

Pour les autres séries, c'est une question de point de vue : moi, j'ai l'impression d'un éditeur qui a quelques gros hits qui lui assurent une certaine marge de manoeuvre pour faire ensuite des choix variés, osés et de qualité. Les shônens du type Nura (que je n'ai pas continué au delà du premier volume) ou Psyren (là, je mes suis arrêté à la moitié) sont censés prendre la relève des hits : est-ce que ça va marcher ? Aucune idée.

En revanche, il y a des choix ouverts et variés pour d'autres titres et je trouve que Kana fait des choix très osés et intéressants : Kongoh Bancho, par exemple, n'est pas vraiment un titre promis au succès avec son héros hyper old school. Les collections shôjo et senseï proposent aussi des choix originaux. Je ne sais pas s'ils sont couronnés de succès mais la plupart de leurs titres récents me semblent le mériter.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 17/07/11 07:18    Sujet du message: Répondre en citant

Disons que là où toi tu vois de l'audace, moi je ne vois que dépit (sortir des trucs parce qu'il faut sortir des trucs).
Avant, Kana se contentait d'aligner le pognon pour acheter ce qui se vendait au Japon (pensant, souvent à tort, que le succès serait identique en France). Là, on peut débattre sur tout un tas de choses, mais Kana renvoyait une image de winner. Mais avec leurs dernières acquisitions, pour la première fois depuis dix ans, j'ai vraiment l'impression que l'éditeur se retrouve avec des fond de catalogue. Maintenant que tous les hits japonais sont acquis chez nous ou presque, ils sont obligés de faire un vrai travail éditorial de recherche et je ne vois pas de cohérence dans leurs choix (contrairement à Soleil, par exemple, même si je ne suis pas du tout client de leurs titres, ou à Doki-doki actuellement). Je ne suis même pas sûr de savoir à quel public ils s'adressent (jeune ? vieux ?).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Morgan
Modératrice


Inscrit le : 23 Août 2002
Localisation : Annecy

Message Posté le : 17/07/11 09:15    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Si on l'était. Les discussions générées par des séries comme Nadia ou Evangelion étaient aussi nombreuses, longues et tarabiscotées que réelles. Un manga comme Kenshin a incité plein de gens à s'intéresser au Shinsengumi ou à la restauration Meiji (et à traquer dans le manga les libertés de l'auteur et la réalité historique). Tout comme St Seiya a ouvert à de nombreux jeunes des perspectives sur les mythologies grecques et nordiques. Et ça n'interdisait nullement de garder un œil critique sur ces différentes productions.


Oui enfin peut-être est-ce tout simplement parce qu'à l'époque de Nadia, Eva ou Kenshin, on avait 30 volumes par mois grand max et qu'il était donc facile de trouver le temps de s'intéresser réellement à une œuvre en profondeur. Le fan de shônen avait relativement vite fait le tour de la prod disponible en librairie et s'il voulait quand même lire, il était bien obligé de regarder un peu plus loin, vers des genres qui a priori ne lui parlaient pas forcément. Ou alors il avait plein de temps pour créer un site ultra fourni sur sa série préférée.
Aujourd'hui, le fan de shônen a tellement de trucs différents à lire qu'il lui est facile de passer en mode pure consommation façon fast food "quand j'ai fini un volume, je passe au suivant, sans prendre le temps de m'arrêter", sans jamais avoir besoin d'aller voir du côté shôjo ou seinen puisqu'il a un méga-choix dans le shônen. Un peu comme le fan de séries TV qui peut s'avaler toute une saison en une nuit sur son PC et passer à la série suivante deux heures après, en ne connaissant donc plus du tout le petit plaisir d'un ep par semaine qui te faisait cogiter, imaginer des trucs, etc. Plus on a de choix, plus on consomme, on surconsomme même et moins on prend le temps d'apprécier...

Alors a-t-on moins d'esprit critique ou de "culture littéraire" aujourd'hui ? Sans doute pas mais on prend vachement moins le temps d'apprécier ou de décortiquer une série puisqu'à peine on a fini un volume, on en a 50 autres qui attendent d'être lus. Rien n'empêche bien sûr de prendre ce temps, de se poser, de dire "stop je vais fouiller un peu là-dessus" mais ce n'est pas vraiment le discours ambiant aujourd'hui, pas facile de résister au courant du "toujours plus toujours plus vite" qui ne pousse donc pas à la curiosité du tout puisqu'on ne se pose aucune question.
Pour donner un exemple, il y a des séries que j'ai lues il y a des années dont certaines scènes me restent en mémoire parce que j'ai pu prendre le temps de rester un peu dessus... Alors que des séries lues il y a quelques mois ou semaines, je garde peu de souvenirs, alors que certaines sont de qualité, parce qu'elles ont été remplacées très vite par d'autres et que je n'ai donc pas pu prendre le temps de les "enregistrer" (et pourtant, je suis méga à la bourre niveau lecture, j'ai tout FMA à me lire par exemple).
(ça fait pas trop vieille réac aigrie, hein Sourire)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 1 sur 8

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation