Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Toriko
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 06/07/15 07:19    Sujet du message: Répondre en citant



Ce tome regroupe des histoires courtes créées par Shimabukuro avant qu'il ne se mette à Toriko -dont une est un chapitre pilote (une autre version de celui-ci étant disponible dans le fanbook sorti en même temps). J'ai bien aimé ce pilote, qui insiste plus que l'autre sur les inégalités sociales (et les rapports avec la nourriture qu'elles entraînent) dans le monde de Toriko.

Pour le reste, le journaliste Yuria et ses questions toujours hors de propos m'ont bien fait rire. La version du lièvre et de la tortue était bien débile également, de même que l'histoire du footballeur à tête de singe ou celle, plus courte, du patron culturiste. J'ai moins accroché à la dernière, qui est pourtant la préférée de l'auteur. Celui-ci nous fait à chaque fois quelques commentaires assez intéressants sur ses différentes oeuvres passées. Un tome à posséder pour les fans de l'auteur.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 02/06/16 19:33    Sujet du message: Répondre en citant

Le volume 30 est encore une fois excellent, avec l'entrée dans le monde gourmet et, avant cela, la tentative de résoudre le problème de manque de nourriture lié à l'épice météorique de Midora. Des moments assez touchants nous sont présentés, avec les policiers ou le gamin qui veut à tout prix apporter un vrai radis à sa mère et le retour de Toriko n'en est que plus réussi.

Suivent les traditionnelles retrouvailles, avec également une demande en mariage complètement inattendue et particulièrement loufoque, comme on n'en avait plus guère vu depuis Chichi et Son Goku. Les passages touchants et drôles se succèdent et, s'il n'y a pas de combat pour l'instant, le plaisir de la découverte est toujours là et ne devrait faire que s'accroître dans les prochains volumes.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 26/01/17 08:59    Sujet du message: Répondre en citant

Depuis qu'on est dans le monde gourmet, la narration s'est considérablement accélérée, ce qui est dommage car j'aurais bien aimé que ce monde gourmet soit un peu plus développé, que son écosystème soit un peu plus mis en valeur au-delà de la trame principale, comme ça avait été fait dans la première moitié de la série. Mais le manque de succès du manga de Shimabukuro l'a obligé à accélérer, ce qui est assez dommage. Au moins cela a-t-il le mérite de garantir que les principaux mystères et thèmes de la série devraient avoir une conclusion satisfaisante, contrairement à Bleach

Dans le tome, Toriko, Sunny, Coco et Zébra sont donc opposés à Bambina, l'un des 8 souverains du monde gourmet. Enfin, opposition, il faut le dire vite tant la différence de niveau est abyssale et tant le macaque ne les voit pas comme des adversaires. Son look est d'ailleurs excellent, avec une belle tête d'abruti :



Et il reflète bien son caractère complètement délirant. Ce qui ne l'empêche pas d'être dangereux. D'où un côté grotesque (au sens positif du terme) très réussi. Pour non pas le vaincre mais espérer récupérer Pair, les 4 rois doivent donc s'astreindre à un nouvel entraînement, dans lequel Shimabukuro montre encore son sens de la démesure. Le volume 34 est donc, comme son prédécesseur, très fun à lire. Et au-delà de Bambina, un nouveau danger se laisse entrevoir, Kaka (super nom Mort de rire ) n'apparaissant pas très clean.

Pour ma part, c'est le meilleur manga de baston-aventure actuel, avec One piece et Hunter x Hunter.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 13/07/18 20:42    Sujet du message: Répondre en citant

Après Fairy tail, c'est un nouveau manga de baston qui s'achève avec ce quarante-troisième tome de Toriko. Au final, la série me laisse une impression mitigée : l'auteur regorgeait d'idées mais a été trop pressé pour la deuxième partie de son manga, d'où une découverte des 8 souverains et du menu idéal d'Acacia beaucoup trop rapides . Il y avait des trucs super sympas, comme le combat contre Bambina, mais aussi des passages ennuyeux et exagérément lents (surtout compte tenu du peu de temps qui restait à l'auteur) , comme tout ce qui se passe dans le coquillage et toute la préparation d'Another.

Heureusement, les derniers volumes nous offrent un excellent combat contre le duo Acacia-Joah. Ca tient principalement à un personnage :



Midora, qui était au départ le méchant principal du manga, le chef de la gourmet corp, se révèle un personnage souvent touchant et surtout particulièrement classe et puissant lorsqu'il se bat. J'ai beaucoup aimé la description de son menu idéal ainsi que tout son combat contre Joah. Contre Acacia, c'est aussi lui qui prend la tête du groupe et qui livre de superbes attaques.

A côté de cela, il y a un peu trop de facilités dans les derniers chapitres, qui ont tendance à finir sur un "Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil". Mais ça va bien avec le message de partage et de découverte que fait passer le manga dans son ensemble. Malgré les défauts de sa seconde partie, Shimabukuro a su globalement rester fidèle à ses thèmes de prédilection, la nourriture, l'importance du partage, la démesure des combats et des puissances et c'est à son honneur.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 13/07/18 21:06    Sujet du message: Répondre en citant

Rah j'ai tellement de retard sur cette série ! J'aimerais beaucoup tout lire depuis le début.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
Page 10 sur 10

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation