Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[LA CITE SATURNE] Hisae Iwaoka (Yumenosoko, Hana-Borô)
Se rendre à la page : 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 26/11/10 02:14    Sujet du message: [LA CITE SATURNE] Hisae Iwaoka (Yumenosoko, Hana-Borô) Répondre en citant



Hisae Iwaoka et son style graphique très particulier nous sont parvenus en France grâce aux one-shot Yumenosoko et Hana-Borô (qui est un recueil d'histoires). Tous deux font partie du catalogue de la collection Made In de Kana. Avec La Cité Saturne, Hisae Iwaoka signe enfin sa première série, elle qui n'a dessiné que des one-shot. La Cité Saturne est prépublié dans le magazine Ikki et sort au rythme d'environ un volume par an au Japon (volume 6 sorti en août). En France, le volume 5 sort en janvier.

Dans l'univers de La Cité Saturne, la Terre est devenue un espace protégé. Un anneau gravite à 35000 Km de la surface de la Terre, et c'est dans ce lieu confiné que l'humanité doit vivre. La vie est organisée selon trois niveaux, correspondant évidemment au niveau social: le niveau supérieur, le niveau médian et le niveau inférieur. A part pour le travail ou pour aller à l'école, les habitants des trois niveaux ne se mélangent pas, il faut un laisser-passer pour traverser les niveaux au moyen d'un ascenceur. Le niveau supérieur, bénéficiant de la lumière du soleil, est habité par des personnes au revenu aisé. Au niveau médian se trouve l'école, et elle bénéficie de lumière artificielle et de peu de lumière solaire. Quant au niveau inférieur, il ne bénéficie que de lumière artificielle.

L'histoire commence lorsque Mitsu obtient son diplôme après ses études au collège. Mitsu décide d'entrer immédiatement dans le monde du travail et exerce le métier de laveur de vitres, comme son père décédé cinq ans auparavant. Ce métier consiste à nettoyer les vitres de la paroi de l'anneau. Les clients faisant appel à ce service vivent pour la plupart au niveau supérieur. Le métier, exercé par des personnes du niveau inférieur, est particulièrement dangereux et c'est dans un accident de travail qu'est décédé le père de Mitsu. En reprenant le travail de son père, Mitsu en découvre plus sur lui à travers ses collègues, lui qui ne le connaissait au final que très peu. En effet, Mitsu ressent une certaine colère vis-à-vis de son paternel, considérant qu'il l'a abandonné. Consciencieux, persévérant, Mitsu a cependant peu confiance en lui et c'est petit à petit qu'il s'affirme, entre dans le monde des adultes, et est amené à cotoyer des personnes de tous les horizons.

La Cité Saturne est une série de SF contemplative. La narration est donc très lente et apaisante. Le métier particulier, les combinaisons rappellent Planètes de Makoto Yukimura, mais cette série est bien différente. On nous compte le quotidien de Mitsu, et petit à petit, de tout son entourage. Les personnages sont récurrents, il y a évidemment une intrigue qui se révèle au long de la série: la Terre. Petit à petit, car le manga parle de petits riens, de rapport au boulot, de la vie, d'assurance et de confiance, des rapports des uns avec les autres. Bref, ce n'est pas le genre de manga trépidant avec de l'action et certains risquent donc de s'ennuyer. Un peu comme pour Goyô, La Cité Saturne entre malheureusement dans cette fameuse catégorie des "soporifique ou génial". Ou on adore et on adhère complètement à l'histoire, ou on trouve qu'il ne se passe... rien. Que c'est insignifiant, qu'on a envie de dormir. Evidemment, La Cité Saturne étant un coup de coeur, je ne cache pas que je fais partie des personnes de la première catégorie.

Le scénario de la série se met en place, mais ceci ne se voit réellement qu'à partir du volume 3. Jusque là, il faut se contenter de petites discussions (sur les oeufs, notamment), d'un Mitsu qui progresse dans son travail, de petits riens. Et on se demande pourquoi les humains vivent dans un anneau autour de la Terre: pour les besoins de créer un métier tel que celui des laveurs de carreaux? Pour faire joli? Un fantasme? Peut-être le tout combiné, avec un fil rouge qui intervient donc au volume 3. Quoique dés le début, avec le décès du père de Mitsu fasciné par la Terre, l'histoire se pose déjà plus ou moins.

La Cité Saturne mise aussi pas mal sur l'ambiance et le dessin. Le dessin particulier de Hisae Iwaoka séduit ou repousse les lecteurs, selon les goûts. De mon côté, je suis fan du trait de Hisae Iwaoka depuis que j'ai lu Yumenosoko mais je n'ai pas vraiment apprécié son Hana-Borô. Si on n'aime ni l'ambiance lente de la série, ni le dessin, on a de grande chance de fuir. Pour les non réfractaires, ils découvriront une jolie pépite dans le marché du manga actuel. Autre qualité de la série, c'est le petit univers mis en place par Hisae Iwaoka. L'entourage de Mitsu est sympathique à suivre, et bien que tout le monde semble plutôt heureux, Hisae Iwaoka s'intéresse à quelques points sombres de leur vie. La tristesse et la solitude d'un Mitsu qui accepte difficilement l'aide des autres, un Makoto aux abords difficiles mais qui semble souffrir de solitude, Jin et sa carapace d'homme bourru mais qui est gentil et semble nostalgique d'une époque du syndicat, Tamachi qui ne parvient pas à retourner au syndicat, Kageyama le costaud exposé à trop d'ultra-violets, Satô qui se sent plus ou moins inutile/blasé, sans enthousiasme.

Le métier de laveur de carreaux est difficile et dangereux. Mais d'après Mitsu, dans le volume 3, le jeu en vaut la chandelle. C'est un métier qui lui apporte beaucoup humainement, c'est gratifiant. Une profession manuelle n'est pas forcément insultant, contrairement à certains qui passent leur journée dans un bureau à faire je-ne-sais de non-sensique quoi semble dire l'auteure. Si Mitsu est enthousiaste avec son métier, les volumes suivants commencent à faire poindre les divers risques de santé liés à cette activité. Et la pauvreté du matériel fourni, sûrement. En fait, c'est par de petites touches, plutôt subtiles, que Hisae Iwaoka pointe du doigts quelques maladresses de ce monde: la lumière artificielle n'est pas totalement bénéfique et l'homme a besoin de la lumière naturelle du soleil. L'exposition prolongée des ultra-violets n'est pas bonne pour le corps. C'est toujours sur une phrase assez brève en fait. Hisae Iwaoka parle beaucoup de travail, de sa valeur, de son ressenti par rapport à lui, une valeur centrale dans le manga. Enfin, on peut aussi se poser la question de ce qu'est advenue la Terre: les hommes vivent sur l'anneau car elle serait trop polluée. Comment en est-on arrivé là? Et en arrivera-t-on là? Hisae Iwaoka semble s'inquiéter de notre environnement.

Si vous en avez le courage, sautez le pas et découvrez La Cité Saturne. Une série qui construit lentement mais sûrement son histoire, son univers, ses personnages. Et un univers dans lequel on prend toujours plaisir à entrer. Une série qui méritait aussi son petit topic (j'ai dû relire le volume 1 pour écrire dessus car ma mémoire merde pas mal...), je suis sûre qu'on a des lecteurs ici. Et puis, les couvertures ne titillent pas votre oeil??? Sûrement un de mes grands coups de coeur 2010 (puisqu'on est dans le sujet en ce moment), avec Le pavillon des hommes.
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
kohaku
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Août 2005

Message Posté le : 26/11/10 14:06    Sujet du message: Répondre en citant

Oui c est vraiment tres bien, tres image, subtil, bref a recommander a tout le monde.
IKKI power Clin d'oeil
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 13/01/11 23:56    Sujet du message: Répondre en citant

Toujours pas lu mais acheté (et trop contente)! Au cas où l'info ne circule pas ou bien si vous ne le trouvez pas en librairie, sachez tout de même que depuis le 5 janvier, le volume 5 est sorti... C'était tout ^^;
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 13/01/11 23:59    Sujet du message: Oui Répondre en citant

Oui, moi je l'ai lu et énormément apprécié. L'histoire progresse toujours à son rythme mais elle progresse. Et il y a même du suspens à un moment... enfin, une sorte de suspens... Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 21/02/11 21:40    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant


(cliquez pour accéder à ma chronique MangaVoraces)
La série continue à être un des meilleurs mangas du moment, le tome 5 est tout simplement une réussite totale. Si vous n'êtes pas allergiques aux histoires où il ne se passe pas grand chose, où le maximum de violence est une bousculade, foncez !
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Kley
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Mai 2004
Localisation : Grenoble

Message Posté le : 26/02/11 00:19    Sujet du message: Répondre en citant

Lu le tome 5, j'aime bien cette série, j'ai bien fait de demander les 4 premiers tomes pour Noël Sourire

L'auteur me plaît, avec son style graphique si particulier, ça change des autres mangas.

Par contre, le tome 6 n'arrive qu'en juillet... ah, c'est loin... en même temps, il n'y a que 6 tomes parus au japon pour l'instant, j'aurais dû m'en douter.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Grincheux
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 17 Fév 2009

Message Posté le : 27/02/11 02:00    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
IKKI power

Le magazine a clairement des séries plus faibles, en particulier depuis quelque temps, mais quand elles sont bonnes, elles sont très très bonnes. Et puis Matsumoto est de retour, et ça...

Citation:
Et puis, les couvertures ne titillent pas votre oeil???

Ce qui serait génial, ce serait de poster les couverture dépliées avec l'illu complète. Et là je mets quiconque au défi de ne pas craquer !
_________________
Joss

Actuellement sur Smash : Que reste-t-il à sauver dans l'animation japonaise ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 09/03/11 02:19    Sujet du message: Répondre en citant

@Grincheux: je plussoie!!! Je n'ai pas de scanner dommage. Mais en effet, les couvertures dépliées... Quoique même repliées, elles sont déjà magnifiques et suscitent ou devraient l'envie, la convoitise, etc...

J'ai enfin lu le volume 5 il y a quelques semaines. On y voit un Mitsu évoluer professionnellement. Il a bien du mal à manager une équipe, surtout que tout le monde est plus âgé que lui. Il découvre donc les responsabilités. En même temps, l'intrigue sur le voyage vers notre bonne vieille Terre continue, mais je me demande vraiment ce que ça va donner. Notamment le personnage à lunettes et sa femme, car il semble de moins en moins maîtriser ce projet auquel il était pourtant à la base. La suite se fera attendre jusqu'en juillet, mais La Cité Saturne le vaut plus que bien.
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 11/07/11 23:54    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant


Le tome 6 amène de profonds bouleversements dans l'histoire. Imaginez qu'il y a même de l'action et des drames. En plus, le récit s'arrête en plein suspens et on ne peut pas s'empêcher d'être inquiet pour Sachi, surtout que Hisae Iwaoka vient de nous montrer qu'elle pouvait tuer ses personnages. Quelle lecture ! Quelle série ! Vivement la suite... dans de nombreux mois.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Heiji
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 12/07/11 01:33    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Vivement la suite... dans de nombreux mois.

Le dernier tome sort au Japon le 30 août. Donc on aura sans doute le dernier tome en France, dans pile un an.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 12/07/11 10:21    Sujet du message: Merci Répondre en citant

Merci Heiji. Taliesin m'avait informé que la série était terminée mais maintenant, on a une idée de l'attente pour la version française. Je pense qu'on aura le dernier tome dans 8 à 12 mois, effectivement.

En tout cas, ça confirme l'accélération des événements. Sacré changement de rythme pour une série qui faisait dans le contemplatif durant 5 tomes Sourire.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
chopper
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Oct 2003
Localisation : SQY

Message Posté le : 13/07/11 15:10    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais zappé ce topic & cette série.
Bref je sens que je vais me laisser tenté (surtout que la série est courte) et reviendrait donner mon avis après lecture
_________________
KRINEIN : La culture avec un K

http://manga-anime.krinein.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 14/07/11 01:00    Sujet du message: Répondre en citant

chopper, c'est une honte!!!! Et attendre la fin totale d'une série juste pour tout lire à la suite est injustifié pour une série comme La cité Saturne qui s'apprécie à la première lecture au fil des volumes, et qui s'appréciera en relecture à la suite les uns des autres Sourire.

Enfin, snif pour la fin de la série. Je pense qu'on peut en effet attendre 8 à 12 mois pour un volume 7 en France. Je n'ai pas encore lu mon volume 6, occupée par une autre lecture mais aussi parce que je "fais ma Taliesin", c'est-à-dire que j'achète mon volume pour le lire bien plus tard... J'ai aussi trop peur de ne plus avoir de volume de la série à lire avant un bon bout de temps ^^; mais va falloir se lancer!
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
chopper
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Oct 2003
Localisation : SQY

Message Posté le : 14/07/11 12:45    Sujet du message: Répondre en citant

t'inquiète taliesin, je n'attendrais pas la sortie du dernier tome pour me lancer dans cette série.
juste que j'étais complètement passé à côté
_________________
KRINEIN : La culture avec un K

http://manga-anime.krinein.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
chopper
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Oct 2003
Localisation : SQY

Message Posté le : 13/09/11 13:47    Sujet du message: Répondre en citant

D'ailleurs, je viens enfin de trouver le volume 01 en magasin.
J'ai lu pour le moment la moitié du premier volume et j'adhère totalement (enfin je m'en doutais).
Le rythme ne me gêne pas et pourtant juste avant je venais de m'enfiler Toriko.
_________________
KRINEIN : La culture avec un K

http://manga-anime.krinein.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation