Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Dernières lectures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 116, 117, 118, 119, 120, 121  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 04/04/18 18:52    Sujet du message: Répondre en citant

Heu, gaffe au lien que tu donnes, ça a l'air d'être un site porno. Embarassé
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 04/04/18 19:18    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Ah oui, je comprends mieux pourquoi Maël l'a lu et l'a apprécié, ce titre, tellement éloigné des centres d'intérêt que je lui connais Sourire

Ceci dit, c'est un site culturel, spécialisé en culture porno, il n'y a rien de choquant au niveau des images...
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Heiji
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 05/04/18 12:29    Sujet du message: Répondre en citant

En terme de chiffres pour Game - Entre nos corps :
-Les trois premiers volumes, de l'édition papier, se sont très bien vendus et de ce fait le tirage initial du 4e opus, sorti aujourd'hui, a été revu à la hausse. Il est passé à 100 000 exemplaires.
-Au niveau des ventes numériques, le titre est numéro un sur le site de Yahoo.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 05/04/18 18:37    Sujet du message: Re: Remarque Répondre en citant

herbv a écrit:
Ah oui, je comprends mieux pourquoi Maël l'a lu et l'a apprécié, ce titre, tellement éloigné des centres d'intérêt que je lui connais Sourire

Ceci dit, c'est un site culturel, spécialisé en culture porno, il n'y a rien de choquant au niveau des images...

Explique, je n'ai rien compris à propos de Maël!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Manuka
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 26 Juin 2004
Localisation : dans le Tea tree !

Message Posté le : 05/04/18 19:05    Sujet du message: Re: Remarque Répondre en citant

Herbv ayant oublié l'espace d'un instant que Maël était l'éditeur de l'anthologie Porno Crade, tu peux considérer son commentaire comme nul et non avenu...
_________________
Emmène Lucy Hole dans un ciel de diamants. ©
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 05/04/18 19:08    Sujet du message: Répondre en citant

Je vois une remarque intéressante faite dans cette critique : l'étude sociologique qui sert de base au manga est faite à partir de personnes qui ont contacté l'auteur. Du coup, comme le dit la chronique, ça fausse probablement la représentativité des faits racontés, en mettant en valeur les cas les plus extrêmes.

Sur le portrait de Suzuka, qui est au coeur de la critique : ça fait partie de ceux que j'ai feuilletés rapidos donc il est tout à fait possible que je me trompe (je vérifierai ça) mais, à propos de ça :

Citation:
Il est alors embauché, mais pour un rôle atypique : celui du mec qui arrive et qui dégoûte tellement l’actrice qu’elle le repousse.


J'avais au contraire l'impression qu'il était embauché pour participer aux scènes de cul mais qu'à chaque fois, l'actrice le trouvait tellement repoussant qu'elle refusait d'avoir une relation sexuelle avec lui alors que c'était prévu dans le script.

Edit : après vérification, confirmation de ce que j'en avais retenu.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.


Dernière édition : Cyril le 06/04/18 14:08; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 05/04/18 22:35    Sujet du message: Répondre en citant

Notre Aniki est très enthousiaste aussi (son tweet, peut-être une chronique en préparation sur Bodoï?)
https://twitter.com/fureddo_jigoku/status/977116312181903360
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 05/04/18 22:52    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

J'ai préféré lire ce soir le PDF presse de Sky-High Survival 10 que de poursuivre la lecture du PDF de La Virginité passé 30 ans. Je n'ai lu que le premier chapitre qui est quand même très mauvais. Cependant, je note qu'il n'est pas représentatif du titre et que ça s'améliorera par la suite (heureusement)... Mais bon, d'ici à parler d'un "des meilleurs bouquins que j'ai pu lire ces 12 derniers mois", il faut savoir raison garder. Pourtant, Aniki n'est pas un "puceau du manga", je ne comprends pas pourquoi il se "touche" à ce point sur ce titre Mort de rire

Heiji, merci pour les chiffres sur GAME - Entre nos corps. Effectivement, avec un tirage à 100 000 ex. il n'y aucune chance de voir le titre apparaitre dans le top 500. Après, j'imagine que pour un josei, ce sont de très bonnes ventes. Tout le monde ne peut être Nodame Cantabile ou Chihayafuru.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Heiji
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 05/04/18 23:48    Sujet du message: Re: Remarque Répondre en citant

Sur l'année effectivement. Par contre, on le verra peut être la semaine prochaine dans le top 50 hebdomadaire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 06/04/18 12:10    Sujet du message: Répondre en citant

Herbv : Mais que trouves-tu donc à Sky-High Survival ? Clin d'oeil

Pour la Virginité, éléments de réponse en quelques tweets que je copie/colle ici par souci pratique :

Citation:
L'emphase est en effet la 1e chose qui saute aux yeux (bave, pets & laideur sans fard) mais au fil du livre, on découvre une vraie tendresse et un énorme effort de compréhension d'autrui (raisons sociétales à l'appui). C'est même parfois très émouvant.

C'est justement, je pense, le genre de livre qui permet de regarder ce qu'on appellerait des "cas sociaux" avec moins de mépris, en les comprenant mieux. Dans l'idée, je trouve d'ailleurs assez malin de sortir Aromantic love story dans la foulée.

Je trouve aussi très intéressant que ça couvre un large spectre socio-professionnel. Toutes sortes de métiers, de niveaux d'études et de degrés d'aisance financière.

Pour le côté caricatural : c'est vrai, c'est le registre graphique de l'auteur. Ceci dit... la dernière fois que je suis allé à Akihabara, par ex, j'ai croisé des gens à l'aspect plus "caricatural" encore que les persos de Sakurai. Et néanmoins vrais. Ça fait aussi relativiser.

Pour une fois qu'un auteur montre la réalité (même avec emphase), l'explique et s'en sert pour nous frapper en plein ventre, quitte à en vomir, perso je salue. On n'est pas si loin des passages crades de Ki-itchi!! et sa suite (ceux à base de personnes âgées qui se font dessus).



C'est un bouquin très audacieux, bien plus profond et connecté au réel que ce qui sort habituellement. Il divise et c'est tant mieux, ça ouvre la discussion. Je l'ai lu il y a un moment, déjà, mais il continue de vivre en moi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 06/04/18 14:36    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Aniki a écrit:
Herbv : Mais que trouves-tu donc à Sky-High Survival ? Clin d'oeil

Je me le demande aussi Sourire

Plus sérieusement, c'est juste une lecture détente, de l'action sans prétention, classique mais bien faite.

Dans le genre, j'aime bien Gleipnir mais le tome 2 me laisse augurer une mauvaise évolution et une perte des qualités du premier tome. Au moins, Sky-High Survival est assez constant.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 06/04/18 15:19    Sujet du message: Répondre en citant

25 histoires d'un monde en 4 dimensions : Recueil d'histoires courtes écrites par Leiji Matsumoto.
Contrairement au précédent titre similaire de l'auteur publié par Kana, il ne s'agit pas d'une série de courts récits pensée pour un magazine en particulier, mais bien d'une compilation d'histoires écrites à différentes périodes et pour différentes publications. Ce qui explique sans doute que certains chapitres se ressemblent énormément, l'auteur ayant apparemment une tendance à faire dans le recyclage.
Surtout, 25 histoires d'un monde en 4 dimensions met parfaitement en lumière les thèmes de prédilection de Leiji Matsumoto, lesquelles reviennent en boucle. A savoir la science-fiction, la guerre, l’apocalypse, les insectes, et l'infinie bassesse dont sont capables ces êtres démoniaques nommés les femmes (qui de toute façon ne comprendront jamais le cœur des hommes).
Autant dire que ce recueil alterne le meilleur et le pire de l'auteur. Nous y trouvons à la fois des récits dramatiques, humanistes, ou fatalistes, des exercices de style en quelques pages, mais aussi toute l'expression de son masculinisme et de sa misogynie. Sans compter que ses métaphores entomologiques, dans un premier temps amusantes car montrant un aspect de sa carrière auquel nous ne sommes pas habitués, m’ont rapidement lassé.
Nous retrouvons régulièrement une histoire avec un petit personnage aux jambes arquées, peu gâté par la nature, mangaka, victime d’un amour impossible et tragique avec une femme magnifique mais le plus souvent insensible. En lisant ça, j’éprouve de plus en plus de sympathie pour Miyako Maki.
Les héroïnes de Leiji Matsumoto ont marqué mon enfance, et si quelques passages de Galaxy Express 999 peuvent laisser planer le doute quant à la personnalité de l’auteur, Gun Frontier et aujourd’hui 25 histoires d'un monde en 4 dimensions mettent malheureusement en lumière sa vision de la gent féminine. Cela rend déplaisante la lecture de nombreuses histoires de ce recueil, malgré leurs indéniables qualités. Couplé à la redondance de ses schémas narratifs, cela en fait une de ses œuvres les plus décevantes disponibles en langue française.
25 histoires d'un monde en 4 dimensions possède ses instants de grâce, mais cela ne compense pas ses importants défauts.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !


Dernière édition : Gemini_ le 06/04/18 19:57; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 06/04/18 19:48    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Merci du retour. Je m'aperçois que j'ai bien fait de ne même pas faire l'effort d'ouvrir (virtuellement) l'ouvrage tant je pensais que ça serait mauvais (pour moi, il ne peut pas y avoir de "meilleur", que du "pire" de la part de Masumoto-le-mauvais). D'ailleurs, je ne l'ai même pas téléchargé...
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Manuka
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 26 Juin 2004
Localisation : dans le Tea tree !

Message Posté le : 06/04/18 21:28    Sujet du message: Re: Remarque Répondre en citant

Un communiqué de Maël transmis via l'AMP*. Il y a écrit:
Je tiens à dire que ma chronique est sans doute expéditive mais oui il n'est pas recruté spécialement pour ce rôle mais s'y 'spécialise' de fait, répondant à une vraie recherche du porno underground.

C'est un livre très intéressant malgré ses biais. Pour cet article j'ai accentué sur celui parlant de porno, vu le site (qui peut contenir des photos trash, mes articles sur ma BD porno non généralement mais l'avertissement est obligatoire, après tout même bédéthèque en met sur ses BD porno), j'en ai fait une version plus 'Généraliste' pour le prochain Cahier de la BD.

* Agence MangaverPresse
_________________
Emmène Lucy Hole dans un ciel de diamants. ©
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 06/04/18 22:59    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant

Alors, j'ai lu La Virginité passé 30 ans. Effectivement, ça s'améliore grandement au fil des cas (le deuxième chapitre est assez raté, lui aussi, mais au moins, il est court). En fait, à mon avis, il y a un gros soucis d'organisation : il aurait fallu mettre au tout début du manga le dernier chapitre centré sur le "'journaliste", et supprimer l'histoire "Le métier d’auxiliaire de vie, refuge des puceaux tardifs" qui est redondante avec le dernier chapitre (qui aurait dû être le premier, ok ?), bien trop caricaturale, mal racontée, trop excessive graphiquement, et trop longue. Cela décrédibilise presque l'ensemble de l'ouvrage et c'est bien dommage. Globalement, je trouve que le dessin affaiblit le propos car le mangaka cherche trop à ridiculiser les protagonistes en les représentant sous un aspect vraiment pitoyable. Enfin, il ne faut pas prendre l'ouvrage pour une étude sociologique mais pour une sélection d'entretiens faits par un journaliste (à la carrière, il faut le dire, plutôt en dent de scie) mettant en avant des cas vraiment pathologiques. Cependant, il faut reconnaitre qu'il y a des passages réussis et qu'il n'y a que le début à jeter. Comme quoi, il ne faut jamais se faire un avis définitif après un ou deux chapitres Sourire

Au passage, j'ai relu la chronique de Maël après avoir fini le manga, et je confirme ma première impression, même si elle se focalise principalement sur un cas (un des plus intéressants), quelle est réussie et présente bien le manga Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 116, 117, 118, 119, 120, 121  Suivante
Page 117 sur 121

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation