Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[DEATH NOTE] (4)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hugues
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Juil 2007
Localisation : Dijon

Message Posté le : 04/10/08 19:35    Sujet du message: Répondre en citant

Olivier Hague a écrit:
Matsuda ne pense pas qu'il a gardé le cahier après toute l'affaire dans le hangar, hein? Juste qu'il l'avait utilisé pour s'assurer que Mikami tomberait bien dans le piège. Et après, il le brûle devant tout le monde...

Oh, oh!! Vilain contre-sens de ma part! ça m'apprendra à lire un manga à toute vitesse avant de venir en parler Mort de rire Merci Olivier pour tes explications ainsi que pour celles concernant certaines scènes et la genèse de la série.

Citation:
il effectivement devenu un dieu

Oui, tout à fait, mais à voir la tête de ses dévots, le monde est loin d'être conforme à son idéal (et on revoit même un gang de motards, je les avais oubliés eux!). C'est en ce sens que je parlais de son échec. Light voulait construire un monde denué de tout criminel et un an après sa mort, Kira n'est plus qu'un mauvais souvenir.

Pour Mikami, je trouve qu'il y a pas mal d'ambiguité avec un état psychatrique lourd qui aurait pu être responsable de sa mort. Lorsqu'on apprend sa jeunesse on se dit qu'il aurait fait exactement la même utilisation du death note que Light.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Spawn
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : dans le labyrinthe du go

Message Posté le : 04/10/08 19:52    Sujet du message: Répondre en citant

olivier : ou ai je dit que la fin de Yotsuba verrait enchainé avec l'intrigue finale du film ? De plus ca n'est en rien si "con" : Le shinigami est decouvert, le Death Note est decouvert, Light ne peut plus etre enfermé ou attaché tellement les preuves de sa culpabilité ont disparu, L sait que si Kira est Light (et il en reste convaincu) il mourra tres rapidement. Le risque de demasquer le vrai Kira en 1 mois en se fixant cette limite a la fois pour se proteger durant cette periode (et piegé Light et Misa) et se fixer la limite parait un acte dont il est capable. La mise en scene de l'apres Yotsuba aurait alors une tournure logiquement differente mais tant pis si tu n'y crois pas ^^
_________________
Le Go est sans fin.
on ne peut qu'y avancer pas à pas, recherchant la lumiere.
Le labyrinthe du go me tient pour toujours.
Je n'ai pas encore atteint le coup divin...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Olivier Hague
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 09 Juil 2007

Message Posté le : 04/10/08 20:07    Sujet du message: Répondre en citant

Hugues a écrit:
à voir la tête de ses dévots, le monde est loin d'être conforme à son idéal (et on revoit même un gang de motards, je les avais oubliés eux!). C'est en ce sens que je parlais de son échec. Light voulait construire un monde denué de tout criminel et un an après sa mort, Kira n'est plus qu'un mauvais souvenir.

Je crois surtout que Light s'emmerdait et voulait satisfaire son ego...
'M'enfin oui, dans un sens comme dans l'autre, il s'est bien planté. ^^


Spawn a écrit:
ou ai je dit que la fin de Yotsuba verrait enchainé avec l'intrigue finale du film ?

Euh... Hein?

"il semblerait qu'a la base le manga etait censé se finir avec la mort de L mais de la meme facon du film que le realistateur aurait repris comme Obha aurait voulu finir son oeuvre"

'Pas sûr de complètement suivre la phrase, mais ça m'a l'air d'être ça, grosso modo, non? ^^;;
Ou alors, tu tiens à préciser que tu n'as jamais dit que ça se passerait exactement comme dans le deuxième film? Si c'est ça, ça tombe bien : je n'ai jamais prétendu le contraire. ^_^;

Citation:
De plus ca n'est en rien si "con"

Ben, j'ai déjà expliqué le problème : comment L peut-il mettre en scène sa mort de façon convaincante s'il n'a aucun moyen de savoir exactement quand on va essayer de le tuer?

Citation:
Le risque de demasquer le vrai Kira en 1 mois en se fixant cette limite a la fois pour se proteger durant cette periode (et piegé Light et Misa) et se fixer la limite parait un acte dont il est capable.

Pas d'accord avec l'idée d'un L qui se sacrifie, comme dit plus haut, mais bon. ^^;
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shirogane
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Août 2006
Localisation : En train d'affronter le cirque de minuit...

Message Posté le : 26/10/08 20:27    Sujet du message: Répondre en citant

Désolé si ça a déjà été demandé mais j'ai une question pour les fans de Death Note :

Il semblerait qu'il y ait une fin alternative à Death note, visible en scans sur internet et pas en manga papier. Est ce quelqu'un aurait-il connaissance d'une conclusion différente ou rallongée?
_________________
Forum Karakuri Circus


"La manière d'agir, c'est la manière d'être"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
taikun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Fév 2003
Localisation : entre les monts kun lun et la porte des enfers

Message Posté le : 26/10/08 20:34    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a en effet une sortie de chapitre supplémentaire que l'on pouvait lire quand la série existai en scans. Si tu veux savoir tout ce qui s'y déroulai, je peux te le dire en Mp Sourire
_________________
Le (Re)retour de Ryu Fujisaki, auteur de Hoshin et Shi Ki , Stray Souls chez Pika Edition en 8 tomes Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Flysmoke
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 19 Juil 2007
Localisation : 59

Message Posté le : 26/10/08 21:14    Sujet du message: Répondre en citant

Ah tiens, vu que le topic est remonté, je vais poster mon avis sur la série. J'ai rattrapé les 3 derniers tomes d'un coup pour savoir la fin. Logique. Mort de rire "Bof", c'est tout.
_________________
peanuts
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Spawn
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : dans le labyrinthe du go

Message Posté le : 26/10/08 21:30    Sujet du message: Répondre en citant

Il n'y a pas de fin alternative, juste un chapitre se passant quelques années apres la fin de la serie où un nouveau Kira apparait mais L (Near) n'en a rien a faire

Spoiler : Il ne veut pas s'en occuper car il n'est pas "interressant". Il explique qu'il est comme l'ancien L et n'aime pas s'occuper des affaires qui ne l'interresse pas, meme si elles sont importante. Le chapitre n'est pas vraiment indispensable, on apprend juste que Near et Mello n'ont jamais rencontré L mais l'ont juste une fois entendu parler. Near pousse le nouveau Kira a se suicider en lui disant (par les medias) qu'il est une sous merde. On apprend aussi ce que devient Ryuk : il deal avec le roi des Shinigami (qu'il a rendu addict) des pommes pour qu'il lui offre des Death Note. Le nouveau Kira avait d'ailleurs recu un Death Note d'un autre shinigami (lui etant adepte des bananes) qui voulait essayer de s'amuser a faire comme Ryuk sur terre.
_________________
Le Go est sans fin.
on ne peut qu'y avancer pas à pas, recherchant la lumiere.
Le labyrinthe du go me tient pour toujours.
Je n'ai pas encore atteint le coup divin...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shirogane
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Août 2006
Localisation : En train d'affronter le cirque de minuit...

Message Posté le : 26/10/08 23:25    Sujet du message: Répondre en citant

taikun a écrit:
Il y a en effet une sortie de chapitre supplémentaire que l'on pouvait lire quand la série existai en scans. Si tu veux savoir tout ce qui s'y déroulai, je peux te le dire en Mp Sourire


Merci à toi et merci à Spawn pour le coup. J'ai la réponse donc.

Bon, c'est bizarre : D'autres personnes m'avaient parlé du fait que Light une fois mort, demande à Ryuk s'il existe un roi. Il lui demande alors de le mener à lui, light voulant alors conquérir le monde des enfers...


C'est étrange pour le coup...
_________________
Forum Karakuri Circus


"La manière d'agir, c'est la manière d'être"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Agito
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 16 Avr 2008

Message Posté le : 26/10/08 23:29    Sujet du message: Répondre en citant

Ce dont on t'a parlé, c'est un chapitre monté (en partie dessiné Question ) par une team de scantrad.
Beaucoup de gens ont cru que c'était un vrai chapitre dessiné par Obata mais en faite non.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shirogane
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Août 2006
Localisation : En train d'affronter le cirque de minuit...

Message Posté le : 26/10/08 23:42    Sujet du message: Répondre en citant

Agito a écrit:
Ce dont on t'a parlé, c'est un chapitre monté (en partie dessiné Question ) par une team de scantrad.
Beaucoup de gens ont cru que c'était un vrai chapitre dessiné par Obata mais en faite non.




Merci. Je vais en taquiner deux trois pour le coup Sourire
_________________
Forum Karakuri Circus


"La manière d'agir, c'est la manière d'être"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Olivier Hague
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 09 Juil 2007

Message Posté le : 27/10/08 18:24    Sujet du message: Répondre en citant

Agito a écrit:
Ce dont on t'a parlé, c'est un chapitre monté (en partie dessiné Question ) par une team de scantrad.

Ouh là, non. C'est un montage fait par des fans japonais un peu avant la fin de la série qui a ensuite simplement été traduit ici et là.
Il y en aura eu un paquet, des montages de ce genre, dont certains vraiment bien pensés/écrits.

(mais quand même... ces montages sont certes bien fichus, mais de là à prendre ça pour un truc officiel? le style et les vêtements qui changent d'une case à l'autre? la mise en page bancale? le format du truc? non? ^^;; )
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
asakura
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 15 Jan 2006

Message Posté le : 09/11/08 14:13    Sujet du message: Répondre en citant

Egalement lu ce fameux tome. Pour ma par, je l'ai trouvé très interessant, et remonte le niveau de cette seconde partie que j'ai trouvé en partie ennuyeuse et somnolente. Trop de blabla, de "Si Light était L alors...", etc... bien que certains faits se soient révélés prenant comme la tentative de capture de Mello.

Le moment de l'affrontement final a donc sonné. Il est dommage de Near manque toujours autant de charisme, et se révèle un simple erzats de L, mais en moins réussi. D'autant que son alter ego, Mello, qui était également présenté comme un cerveau supérieur meurt de façon si rapide dans ce volume. Où était son intelligence ici ? Il n'a pas su protégé la vie de son coéquipié et s'est laissé tué par Takeda sans rien faire. On peut surement imputer cela à l'utilisation du Death Note, mais il aurait put y penser sachant que la personne qu'il enlevait était en contact depuis plusieurs mois avec Kira. On remarquera que Light fait également le salaud avec Takada qu'il draguait depuis tout ce temps pour se débarrasser d'elle sans état d'âme. Il n'a pas changé et désir toujours atteindre son but quitte à se débarasser de tous. Son but final restant de toute manière l'élimination de tous les membres du bureau.
Dans les persos interessants, on a également Mikami, posé, travailleur, sérieux, et surtout diaboliquement charismatique. Il avait déjà contribué au réhaussement du volume précédent par sa simple présence. Nouveau personnage calculateur, intelligent et instable mentalement, bien entendu. Sa perte de pédale lors du face à face montre bien son fanatisme exacerbé envers Light, qui le pousse à tuer pour la cause qu'il pense juste. Il renira pourtant son dieu voyant que celui-ci n'est en réalité qu'un simple homme, incapable d'agir directement en situation de crise, et également qui a été incapable de prévoir la situation qui arrivait.
Un autre personnage interessant est Matsuda. Membre du bureau qui s'est toujours révélé être le "jeunot", celui qui prenait les situations à la légère. Elément comique du bureau qui savait pourtant se montrer courageux et obstiné. Pourtant, toujours indécit sur les conséquences des meurtres de Kira il vouait pourtant une admiration sans borne à Light en raison de son intelligence et de sa détermination quand au respect de la loi et des individus. Anéantis par la découverte de l'identité de Kira, il se révèlera surement le personnage le plus humain de la série et un élément décisif pour la résolution de l'enquête. Car malgré sa personnalité qui passe au dessus de la tête, il reste un membre du bureau, et un excellent policier.

Enfin, le personnage qui s'est montré le plus à la hauteur dans ce volume, a été pour moi Light. Toujours autain et sûr de lui, qui ne peut s'empêcher de fanfaronner et qui se délecte de sa supériorité qui le pousse à informer ses rivaux de cette supérioté. C'est cela qui l'aura perdu. Dieu n'était pas infaillible. Incapable de gérer la situation de crise, il pète un plomb et s'abaisse à supplier à tout bout de champ, d'abord Mikami, Matsuda et même Ryûk. On voit clairement, que Light n'est bien qu'un homme, comme tous les autres. Quand il se retrouve acculé, il se montre lâche et bas. L'homme qui se tenait dans l'ombre et possédait tant de pouvoir se montre être faible et impuissant dès qu'il a du se dévoiler à visage découvert.
Cerise sur le gâteau : Ryûk. Qui était plutôt discret depuis quelques temps. A peine quelques bulles pour faire des remarques ironiques, s'est avéré être l'instigateur de tous, et se servaient des hommes comme des pantins pour se divertir. Et lorsque le jeu est terminé, on range et on rentre...

Personnellement le meilleur tome de cette seconde partie. Même si elle est nettement inférieur à la première.
_________________
Qu'est-ce que le bronzage à part une cuisson pas terminé ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Therru
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Avr 2007
Localisation : Liège

Message Posté le : 27/08/17 23:28    Sujet du message: Répondre en citant

Death note le film version Netflix

Death Note est une série à laquelle je n'ai absolument jamais accroché. La principale raison étant que les personnages ne sont que des pions au service de l'intrigue.
Intrigue elle-même étant dénuée de vraie réflexion ou de profondeur ou même de finalité en soi, un simple face-à-face entre des personnages sans profondeur qui s'extasient devant leur soi-disant "génie".
"Génie" étant un terme extrêmement relatif, vu que les auteurs se contentent de "tricher" en inventant des règles et des situations qui mettent en avant certains personnages et en faisant prendre des décisions stupides à d'autres, ce qui entraîne un effet de contraste, rendant très artificielle la notion d'intelligence dans la série.
Plus une série de textes interminables et inintéressants... Death Note est juste une longue série d'exposés, des commentateurs sportifs sur des événements insignifiants, où la moindre action est décortiquée jusqu'à l'écoeurement.
Je n'ai jamais compris où certains voient une réflexion sur la peine de mort là-dedans...


Pourquoi ai-je regarder le film Netflix dans ce cas-là ? Parce que ça ne coûte rien, j'avais du temps et le trailer avait l'air cool, donc pourquoi pas ?

Résultat, si ce n'est pas un grand film, il corrige néanmoins tous les défauts majeurs que je ressentais dans le manga concernant les motivations et les réactions des personnages et qui me faisaient rejeter le manga en bloc.
Light est bien plus crédible dans le film, qui en fait un ado simplement intelligent, qui essaie de se la jouer avec un pouvoir qui le dépasse largement pour se venger d'un malfrat et ensuite par amour pour une fille qui lui a mis des idées de grandeur dans la tête, et qui finalement se fait rattraper par ses actions. Un simple "rise & fall" au niveau de son développement (même si la chute reste en suspens à la fin) mais qui correspond à ce qu'un gamin ferait avec un tel pouvoir. Pareil pour Misa (qui devient Mia dans le film), tellement moins cruche et tellement plus indépendante de Light, et qui a des motivations propres, et très crédible aussi dans ses réactions par rapport à son âge. Certes, c'est une peste égocentrique, mais au moins c'est crédible.
L était excellent aussi, le rendant bien plus humain derrière ses étranges manies, et toutes ses déductions et actions ont du sens par rapport à ce qui est humainement possible. Même Ryuk se paie le luxe d'être plus intéressant, bien plus manipulateur et qui prend plaisir à voir les humains s'entretuer avec son pouvoir.

Alors certes, ce n'est toujours pas la grande réflexion, c'est assez direct avec quelques clichés très visibles et c'est assez convenu dans son déroulement, avec juste un petit suspens à la fin et quelques bonnes scènes et une bonne interprétation de l'acteur qui joue L. Au moins le film rend crédible ses personnages et leurs réactions, ainsi que l'idée d'un death note dans notre monde et son utilisation. Il y a nettement plus de coeur et d'humanité dans le film que dans le manga (ce qui n'est guère difficile, avouons-le). Un film juste ok, pas mémorable du tout mais qui se laisse regarder, et qui se permet pourtant d'être bien plus maîtrisé que l'original dans sa crédibilité et ses personnages.

Évidemment, j'ai vu plein de commentaires Twitter qui clashent le film, mais bon, ça confirme juste que les otakus n'ont aucune réflexion sur les médias qu'ils consomment.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samizo kouhei
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Juil 2004

Message Posté le : 28/08/17 10:21    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne suis pas un fan hardcore du manga (que j'ai d'ailleurs revendu une fois la fin lue) mais ce film est quand même une insulte à ce titre. Quel intérêt de prendre un thriller psychologique (certes pompeux et souvent facile avec ses régles) pour en faire un film d'horreur gore avec des personnages qui n'ont aucun rapport avec ceux du manga (mention spéciale à L devenu une sorte d'inspecteur Harry et Ryuk qui perd tout détachement et ambiguité pour devenir un vilain ricanant) ?
_________________
Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 28/08/17 14:48    Sujet du message: Répondre en citant

Therru a écrit:
j'ai vu plein de commentaires Twitter qui clashent le film,

Y a-t-il seulement autre chose que des gens qui râlent ou qui clashent sur Twitter ?
Citation:
Quel intérêt de prendre un thriller psychologique (certes pompeux et souvent facile avec ses régles) pour en faire un film d'horreur gore avec des personnages qui n'ont aucun rapport avec ceux du manga (mention spéciale à L devenu une sorte d'inspecteur Harry et Ryuk qui perd tout détachement et ambiguité pour devenir un vilain ricanant) ?

Quel intérêt pour Christopher Nolan de faire une trilogie Batman après les films de Burton ou la formidable série télé des années 60 ?

J'ai pas vu le film (j'ai pas Netflix !), mais je viens de lire le commentaire de Therru et j'ai enchainé sur la chronique de Manga-News, du coup, j'ai un peu l'impression, Samizo, que tu, autant que Takato, aurais peut-être besoin de relire la série originelle avec ton regard actuel. Parce que j'ai l'impression que tu l'idéalises ^^;
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 5 sur 6

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation