Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[RANMA 1/2]
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 24/06/10 20:13    Sujet du message: Répondre en citant

Le volume 24 se consacre à une histoire qui se continuera au volume 25. Cette fois, on a un volume totalement orienté action et arts martiaux, avec l'intrigue de la source qui revient.

Mousse se fait battre par un adversaire particulièrement en tentant d'aider Shampoo qui se fait enlever. Pareil pour Ryôga qui a aidé Akane. Il s'agit d'une bande de trois descendants de la tribu Jako en Chine qui rendent visite à Cologne. Afin d'acquérir la force de certains animaux, les ancêtres des Jako épousaient des animaux après les avoir jetés dans la source de la jeune fille noyée. Pour les garder sous cette forme et éviter qu'elles se retransforment en animaux, ils les mettaient au contact de l'eau Chisui qui annule donc l'effet de l'eau chaude. Ranma, après avoir combattu le chef des Jako sous sa forme féminine est ainsi arrosé et ne peut plus redevenir un homme. De même pour Ryôga et Mousse qui sont contraints de rester sous leur formes animales. Mais d'après Cologne, il existe une eau qui annule l'effet de l'eau Chisui: l'eau Kaisui. Afin de redevenir des hommes, Ranma, Ryôga et Mousse vont poursuivre le trio Jako.

Action, arts martiaux, magie, eau (enfin!), voyage sont au rendez-vous! Et secrets également Sourire! L'humour est heureusement toujours là et on obtient un volume dynamique et très divertissant! Les sous-fifres Jako, Menthe et Citron sont ridicules avec leur point faible des seins Mort de rire . Ranma n'hésite pas à user de ceux-ci pour obtenir des occasions de frapper. Mousse et Ryôga sont bien entendu opportunistes Mort de rire
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 14/01/11 00:06    Sujet du message: Répondre en citant

Depuis le temps que j'ai mis en pause ma lecture de la série... Après le volume 26 environ, j'ai eu l'impression que la série était moins drôle. Ou bien, je les ai lus de manière trop rapprochée? Toujours est-il que je me suis moins marrée comme une baleine, alors que les 20 premiers volumes, c'était plutôt le cas.

Enfin, j'arrive au volume 36, consacré en long et large à la mère de Ranma, Nodaka. Et l'histoire entre Ranma et sa mère avance enfin! Jusque là, le début de son apparition était à se tordre de rire, mais petit à petit, j'admets que ça devenait répétitif. Dans ce volume, Rumiko Takahashi fait avancer l'histoire, mais en même temps, elle retrouve une certaine inspiration pour les gags et je me suis surprise plusieurs fois à me marrer seule dans le métro Mort de rire . Lorsque Genma se fait passer pour Ranma en se mettant une date, et que... et puis cette réplique culte "je t'ai reconnu, je suis tout de même la femme d'un pratiquant d'arts martiaux" et Akane qui pense "euh même sans..." Mort de rire Quant à Ryôga, bien qu'Akane l'attire toujours, il semble quand même avancer dans sa vie sentimentale avec cette femme qui aime tant les cochons...

Allez, encore deux volumes et j'aurai terminé la série =) (j'avais lu la fin il y a bien 10 ans en fait...). Lorsque je relis cette série, ça me fait penser que Rinne, dont j'ai lu 3 volumes, est graphiquement bien plus froid. Et puis, c'est quand même moins inspiré, très sage au niveau de l'humour. Les personnages sont aussi moins inoubliables. Dans Ranma 1/2, on se souvient de chaque, même s'ils sont nombreux. Elle a réussi à créer des personnages ayant chacun une particularité telle qu'ils en sont cultes...
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 14/01/11 01:29    Sujet du message: Répondre en citant

Yep. Le seul défaut au niveau des personnages, c'est le coup des travestis. On s'en bouffe deux avec les mêmes ambitions à un moment donné. Ce qui fait qu'on l'impression que l'auteur a oublié qu'elle a oublié qu'elle a déjà utilisé cette ficelle pour exactement la même situation. De mémoire, c'est le mec/fille qui se déguise en élément du décor et la fille/homme ninja martyrisé par sa famille. J'avoue que ça m'avait déçu pour le coup.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 14/01/11 01:33    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, j'étais un peu déçue que Konatsu soit "encore" un garçon ^^; j'ai eu l'impression que Takahashi a décidé ça un peu avant de conclure afin de donner une espèce de "compagnon" à Ukyo étant donné que Ryôga "avance" un peu de son côté aussi.

Sinon, chose à part, j'aimerais bien vivre chez les Tendo, ils ont l'air si tolérants dans cette famille à force de voir passer des dingues chez eux Mort de rire
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 14/01/11 02:23    Sujet du message: Répondre en citant

Faut juste pas toucher aux filles, sinon le papa Tendô sort son armure et son arc (ou sa tête géante) !

Qui ne sert à rien certes, mais lui permet d'avoir la classe (?) quand il déboule avec en ville, accompagné par un courageux Genma sous forme de Panda.

C'est ça qui m'ennuie un peu avec Rumiko. J'avais trouvé une super idée de fanfiction sur Ranma, mais le souci, c'est que l'humour de Rumiko repose tellement sur du graphique que je me dis que ce n'est absolument pas adaptable en écrit. Ch'suis desu.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 16/01/11 13:49    Sujet du message: Répondre en citant

C'est sûr que l'humour de Takahahashi =)!!! Avec tous ces personnages qui valdinguent dans les airs Mort de rire ce serait dur de retranscrire ça à l'écrit Mort de rire

J'adore Soun Tendô et ses larmes, sa grosse tête, le fait qu'il ne foute rien de la journée (avec Genma)... Je crois que j'aime beaucoup le duo Genma/Soun, tous deux pères mais bons à rien Mort de rire
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 21/01/11 00:44    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, je me permets de recoller les avis sur la fin de Ranma 1/2 dans le topic dédié, vu que tout ceci a eu lieu dans le topic Glénat Sourire

Corti a écrit:
Citation:
De plus seul le manga conclut l'histoire à l'instar du DA.


J'aurai quand même du mal à appeler ça une fin. C'est simple, à la fin, la situation est exactement la même qu'au début. La relation qu'ils ont, est exactement la même que 38 tomes auparavant. Ce n'est pas parce que Ranma annonce une chose un peu plus directement que d'habitude, que ça change quoi que ce soit. Après tout, rien qu'au tome 4, il balance : "Akané est ma fiancée, touche-la et je t'éclate !". J'veux bien qu'Akané soit cruche, mais quand même, à ce moment-là, elle sait déjà que Ranma est amoureux d'elle.

Je crois que cette fin est la pire fin que j'ai jamais lu. Limite, la fin de Twilight ou l'épilogue de Harry Potter sont plus passionnants.

J'ai tellement haï cette non-fin, que ça démotive complètement de tester une autre oeuvre de Rumiko Takahashi.


Cyril a écrit:
Il y a quand même une intrigue amoureuse, plus développée que dans Uruseï Yatsura (même si j'ai aussi été frustré par la fin de ce manga) et j'aurais bien aimée qu'elle soit réellement conclue. Pas forcément avec un mariage, mais au moins avec des aveux clairs entre Ranma et Akané. Parce que, si on voit bien qu'ils sont amoureux, si les personnages le savent certainement eux-mêmes, ils ne se l'avouent jamais clairement et en même temps.

Ca vaut aussi pour les personnages secondaires d'ailleurs.


Taliesin a écrit:
kent a écrit:
Y'a pas mieux avec plein d'autres séries, je pense comme d'autres, c le manga qui veut ça. Et sa série fleuve, Inu Yasha d'ailleurs, ça donne quoi?

Bonne question vu qu'on a ici une intrigue...

De ce que je comprends, seul Maison Ikkoku se conclut pour de vrai Mort de rire

En même temps dans Ranma 1/2, certes les intrigues amoureuses mais je voyais vraiment mal une fin avec des couples tout faits etc etc, c'est une série tellement dingue... Dans ma tête, même aujourd'hui, j'imagine qu'ils évoluent encore en train de se battre les uns les autres Mort de rire pour des histoires de coeur débiles... Je préfère vraiment une fin comme on a eue. Après, j'ai lu que les lecteurs allemands étaient également frustrés je me demande comment cette fin a été perçue chez les Japonais.


Corti a écrit:
Mmmhhh... Je ne demandais pas à ce que toutes les histoires de coeur soient résolues, toutefois, l'auteur a quand même filé des pistes. Même Ryoga a quelqu'un d'autre qu'Akane finalement.


Franswa a écrit:
Cyril a écrit:
Il y a quand même une intrigue amoureuse, plus développée que dans Uruseï Yatsura (même si j'ai aussi été frustré par la fin de ce manga)


A quel type de fin t'attendais-tu pour Lamu?
En ce qui concerne la relation amoureuse dans ce dernier, je serais tenté de dire que tout est dit ou plutôt tout est suggéré et, en refermant le dernier tome, plus aucune question ne persiste que ce soit pour nous les lecteurs ou bien pour Ataru et même Lamu (qui sait parfaitement ce que pense Ataru d'elle).
Contrairement à bien du monde, la fin de Lamu ne m'a pas déçu !


Concernant la réédition de Ranma, comme je ne possède pas la version d'origine en entier, je serai sans doute au rendez-vous si je n'ai pas trop de séries en cours à ce moment là.


Cyril a écrit:
J'espérais, comme pour Ranma, que les sentiments soient clairement avoués ; et ils le sont encore moins que pour Ranma, même si on a compris que oui, Ataru aimait bien Lum. Et ça vaut encore plus pour les personnages secondaires qui, à part Shinobu, n'ont pas vraiment évolué. Je pense ainsi à Ryoonosuke qui, de mémoire, a trouvé un équivalent masculin mais n'a jamais réussi à s'habiller en femme ; même problème pour les Mendô et la famille rivale et probablement pour d'autres (ça fait quelques années que je n'ai pas relu les mangas et d'ailleurs, je n'en ai pas particulièrement envie).


namtrac a écrit:
Franswa a écrit:
Contrairement à bien du monde, la fin de Lamu ne m'a pas déçu !


Ah bon, la fin a déçu ? Moi je la trouve très bien… mis à part le fait que ça s'est terminé. J'aurais bien aimé que Takahashi continue un peu Sourire Enfin c'est vrai que dans les derniers tomes les histoires sur Ryûnosuke m'ont un peu gavée, ça tournait en rond et ça devenait vraiment répétitif alors que jusque-là Takahashi arrivait à se renouveler. Et puis on voyait moins les super persos du début, ils n'avaient plus la même importance (Sakura, ou même la mère, snif). Elle aurait pas envie de reprendre ses vieilles séries par hasard ? Tous les autres auteurs en mal de succès le font, pourquoi pas elle ? Je serais d'ailleurs curieuse de voir son traitement des persos après autant de temps, ce serait intéressant ^^


Je viens de terminer la lecture du volume 38 (j'y suis enfin arrivée ^__^) et je rajouterai mon petit grain de sel (pas grand hein).
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 17/07/11 12:05    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Tu veux bien me passer le sel vu que tu n'as pas l'air d'en vouloir ? Hein ! Sourire



Je profite d'une petite retraite bretonnante pour relire la série Ranma 1/2 et je ne me rappelais pas que la série était aussi réussie, du moins, dans les premiers tomes. Je comprends mieux pourquoi je ne l'ai jamais stoppée alors que j'ai abandonné deux fois la lectures des mangas entre 1994 et 2001.

En fait, je comprends mieux ce qui manque à Rinne : le n'importe quoi assumé qui rythme pratiquement chaque page.

En plus des remarques de Taliesin du 14/01, j'ajouterai cette propension à faire apparaître les objets de nulle part, ce qui constitue un gag en soi. Combien de fois une bouilloire, une arme, une fleur, un animal, un objet providentiel apparaît subitement dans les mains des personnages (principaux ou secondaires) ? Quasiment une fois par page ! Cela donne un rythme incroyable au récit.

Alors, certes, ça donne une impression de n'importe quoi, de facilité scénaristique alors qu'en réalité, ça donne un humour extrêmement pêchu.

Pour ce qui est des personnages secondaires typés qu'on retiendrait mieux dans Ranma 1/2 que dans Rinne, je ne suis pas d'accord par contre. Mais je bénéficie d'une lecture plus avancée de la nouvelle série par rapport à Taliesin. Justement, et c'est ça que j'apprécie dans Rinne, c'est que Rumiko Takahashi a retrouvé cette faculté de créer des personnages loufoques que l'on retient.

Malheureusement, du fait de l'évolution graphique de l'auteure, ils sont moins charmants. Qu'est-ce qu'ils sont mignons les personnages aussi bien masculins que féminins de Ranma 1/2. Les filles sont super sexy avec leurs rondeurs et les gars sont vraiment bien foutus. En plus, la mangaka passait son temps à les habiller et à les déshabiller dans Ranma 1/2 Sourire

Bref, si Glénat décide de ressortir la série en version deluxe, je pense que je ferai une dérogation à mes principes et que je referais le titre tant il est réussi.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair


Dernière édition : herbv le 17/07/11 12:10; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
shun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 17/07/11 12:09    Sujet du message: Répondre en citant

pour ranma j'ai peur d'une réédition, car quoiqu'on en disent, même si la trad était un peu exagérée et vulgaire ça a renforcer le côté comique! les derniers volumes "mieux traduits" sont bien moins marrants.

le syndrome city hunter.
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 17/07/11 12:13    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Je crains aussi qu'une nouvelle traduction soit nettement moins réussie car trop sage (et surtout trop otak' avec trop de termes japonais). Hazui Tokage m'avait dit il y a quelques années que la VO est incroyablement vulgaire et que cet aspect avait été très édulcoré dans la VF.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 17/07/11 18:04    Sujet du message: Répondre en citant

Pour le coup des objets apparaissant de nulle part, on a aussi la massue dans City Hunter. Je pense que c'est plus un humour des années 80/90 dans les manga qu'on ne retrouve plus trop aujourd'hui. Je crois que j'en parle dans ce topic, mais l'humour dans les manga en général a pas mal évolué je trouve. Je n'ai pas assez de connaissance mais il serait "drôle" d'analyser les formes d'humour d'aujourd'hui par rapport à celles d'avant. En lisant Le vagabond de Tokyo, je crois qu'on voit aussi des gens tomber à la renverse lorsqu'une connerie est dite, c'est le genre de phénomène qu'on ne voit plus trop aujourd'hui.

J'ai aussi peur d'une traduction tellement bien faite qu'elle en est moins drôle. Shun, j'ai ressenti la même chose que toi en lisant les nouveaux City Hunter. Même si l'ancienne édition est toute pourrie de papier, j'ai eu bien plus de fun en la lisant.

Si mes souvenirs sont bons, les 15 premiers volumes de Ranma 1/2 sont à se rouler par terre. Par la suite, il vaut mieux prendre un peu de distance entre deux volumes, les délires sont toujours un peu les mêmes avec quelques coups d'éclat du genre l'arrivée de la mère de Ranma Mort de rire. Pour rester dans Rumiko Takahashi, j'ai relu le volume 2 de Maison Ikkoku très récemment et je me surprends à adorer alors que je ne l'ai lu que pour acquérir de la culture la première fois.

Pour ce qui est de Rinne, je n'ai lu que 3 volumes. Je crois que tu dis dans tes chroniques Mangavoraces, herbv, que ça s'améliore par la suite au niveau de l'humour. En tout cas, on est bien d'accord pour les dessins Triste ...
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 17/07/11 18:14    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Le coup de la massue de City Hunter, j'y ai pensé aussi mais je ne pense pas qu'il s'agisse de la même chose. Là, c'est vraiment quelque chose de particulier, au delà de faire un running gag. On touche à la structure même de l'humour de Ranma 1/2. Au delà des personnages hauts en couleur, des combats à répétition et des situations de départ loufoques, on a ici une histoire de rythme permanent qui est donné par l'apparition de ces objets, comme je le disais.

Surtout, cela crée une aussi ambiance comique toute particulière qui me semble assez spécifique à la série. Je manque malheureusement de connaissances dans les shônen, notamment ceux des années 1980-1990 pour savoir si c'est une originalité de Rumiko Takahashi ou si c'est représentatif d'une époque révolue.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair


Dernière édition : herbv le 17/07/11 20:07; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 17/07/11 18:19    Sujet du message: Répondre en citant

Je vois ce que tu veux dire. Justement, je me demande si c'est si spécifique à Ranma 1/2 le coup des objets qui apparaissent brusquement... Il y aurait à faire sur l'humour de Rumiko Takahashi, c'est sûr, mais aussi sur l'humour d'une "époque révolue" comme tu le dis Clin d'oeil
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 17/07/11 23:04    Sujet du message: Remarque Répondre en citant



Tu as une bonne mémoire, Taliesin. En fait, la série commence à baisser notablement de qualité à partir du tome 15. Est-ce que cette impression est causée par une relecture des tomes trop rapprochée ou il y a réellement un changement ? Si la première raison peut jouer, ce n'est qu'en tant qu'amplificateur, je pense. En fait, je note deux changements, voire trois, qui pourraient expliquer cette évolution.

Les histoires tiennent sur de plus nombreux chapitres, assez parfois pour correspondre à la longueur d'un tome entier (je pense au combat des gourmets). Cela induit forcément un rythme plus lent dans la narration. Toujours à propos du rythme, Rumiko Takahashi ne fait presque plus appel au gag de l'objet providentiel qui apparaît comme magie. En effet, cela avait pour effet de dynamiser les combats et de les rendre très courts. Malheureusement, on perd l'effet comique qui y était associé.

Enfin, les nouveaux personnages ne sont plus qu'à apparition unique, ils ne sont pas destinés à revenir et leur extravagance est poussée trop loin, elle devient trop artificielle, "irréaliste". Mister King, les petits hommes à tête de brioche, Picolet Chardin ne respectent pas le "pacte de l'exagération" passé entre l'auteur et le lecteur et ne s'intègrent pas à la série.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 17/07/11 23:48    Sujet du message: Répondre en citant

Donc en gros, ça devient moins bien quand Takahashi tente de développer et d'épaissir son récit pour se renouveler ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 8 sur 9

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation