Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Chaud Devant (ce qui n'a pas sa place ailleurs...)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 25, 26, 27, 28  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
yakutake83
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Mars 2006
Localisation : Saint Denis (93)

Message Posté le : 22/03/18 17:28    Sujet du message: Répondre en citant

"Les 7 princes et le labyrinthe millénaire" était plutôt sympa... on pourrait penser à un survival, mais pas tant que ça au fond.
"Une vie au zoo" est plutôt agréable à lire (curieux de lire l'ultime tome qui vient de sortir)
"Battle Rabbit" est un "sous" 7-GHOST... sympa, mais pas passionnant (et trop précipité)
"Good Morning Little Briar-Rose" est très intriguant... j'aime beaucoup le concept!
"Jumping" m'a beaucoup plu, mais rien d'étonnant vue la thématique de la phobie sociale ^^

ça fait 4 séries (5 avec "Battle Rabbit") pour lesquelles je pourrais voter... manque de bol, les 2 premières s'affrontent dès le premier tour ^^'


Concernant les shojos de ce début d'année, et les nouvelles licences à venir... Pour le moment, aucune nouvelle série shojo n'a atterri chez moi sur le premier trimestre (à part si on considère "Magical Dance" comme un shojo,... perso, je le mets plus en Kodomo, mais bon)... et de ce qui a été annoncé jusqu'à présent, seul "Le secret de l'ange" me branche. De là à dire que je ne m'intéresse plus aux shojos.....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Heiji
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 13/04/18 13:55    Sujet du message: Répondre en citant

Une petite question, vu que je ne suis pas un expert.

Au Japon, actuellement, le gouvernement, les éditeurs et les auteurs parlent beaucoup des sites pirates, que c'est mauvais, qu'ils perdent de l'argent, n'en gagnent pas (car les gens obtiennent les mangas/magazines gratuitement), que c'est le mal, etc...
https://www.animenewsnetwork.com/news/2018-04-13/japanese-government-officially-asks-internet-providers-to-block-manga-piracy-sites/.130325

Ils ont raisons bien sur. Par contre, ce que je comprends pas, c'est pourquoi dans ce cas, les magasins comme Book-off, les magasins de livres d'occasions, les sites comme Amazon (ou les gens peuvent vendre leur livres), ne sont pas attaqués ou alors critiqués par les éditeurs/auteurs. Car, peut être que je dis une bêtise, mais quand on achete un livre d'occasion, l'éditeur et/ou l'auteur ne reçoivent pas d'argent, non ? Amazon/Book-off ne donnent pas l'argent aux éditeurs/auteurs en contrepartie de vendre leurs livres, non?

Car si c'est pas le cas, j'ai du mal à voir la différence entre :
-Un gars qui fait un site, achète des magazines/mangas, et les partagent gratuitement sur internet (en gagnant de l'argent avec la pub)
-Un gars qui monte un magasin, rachète à très bas prix des mangas (book-off par exemple c'est quasiment 1/3 du prix) pour les revendre 2x plus cher et donc gagne de l'argent via les bénéfices. Par exemple, Book-off c'est 605 millions d'euros de ventes par an rien qu'avec les mangas.

Et autre question, si le problème c'est que ça soit disponible "gratuitement", si le gars décide alors, comme pour book-off par exemple, de faire payer les gens pour qu'ils puissent acheter, le problème serait résolu ?

Après, on peut étendre le problème. Les mangakissa ou pour pas cher (par exemple 10€ pour 7-8h) tu peux lires autant de mangas/magazines que tu veux. Est-ce-que les éditeurs/auteurs reçoivent de l'argent ? Idem pour les magasins où tu peux louer des mangas.

Évidement, si les auteurs/éditeurs reçoivent de l'argent quand on achetè un livre d'occasion alors là oui je comprendrais pourquoi on ne dit rien sur les magasins de livres d'occasions.

Mais bon le truc qui m’énerve un peu, c'est que les éditeurs/auteurs gueulent sur le fait qu'il ne touchent rien si les gens vont sur des sites pirates, mais ne disent rien contre les magasins d'occasion alors que là aussi il ne gagne rien.
_________________
S'occupe en partie des news en rapport avec le Japon sur Mangamag.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 13/04/18 14:53    Sujet du message: Répondre en citant

Ben, impossible de légiférer pour empêcher les gens de revendre sur le marché de l'occasion un bien physique qu'ils ont payé neuf, trop compliqué et impopulaire pour être mis en place. Le dématérialisé acheté par un lecteur ne peut pas être vendu en occasion de toute façon, et le scan c'est du dématérialisé sans aucun achat nul part.
Dans le cas d'un livre, l'auteur touche des sous lors de l'achat neuf et la revente en occasion concerne une seule personne.
Dans le cas du scan, les planches sont volées dès le départ, l'auteur ne touchera jamais rien et en plus c'est distribué à des milliers de lecteurs donc bien plus dérangeant.
C'est plutôt les bibliothèques ou les mangas-café qui pourraient être critiqués en allant dans ce sens concernant les sous qui ne rentrent pas dans le porte monnaie des auteurs.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 13/04/18 14:59    Sujet du message: Répondre en citant

L'occasion est un vieux débat, d'ailleurs du côté du jeux-vidéo les éditeurs ont bien tenté de la limiter au maximum. D'où l'intérêt d'une plate-forme comme Steam – et des produits dématérialisés au sens large – rendant la revente impossible. Evidemment, dans le cas du jeu vidéo, le problème est d’autant plus critique qu’un jeu coute bien plus cher – à produire et à l’achat – qu’un livre.

Je ne suis pas spécialiste de la question, mais voilà quelques éléments de réponse. Ce qui rend le marché de l’occasion acceptable, c’est que l’argent récoltée par les particuliers revendant leurs livres sera réinjectée dans l’économie, sans doute dans l’achat de nouveaux livres (potentiellement neufs). A l’inverse, certains lecteurs risqueraient de restreindre leurs achats de livres s’ils n’ont pas la possibilité par derrière de récupérer un peu d’argent en les revendant, tout simplement car ils n’ont de toute façon pas l’intention de les garder.
L’occasion peut aussi être un bon moyen de découvrir des titres à moindre coût, quitte à passer au neuf par la suite ou compléter les trous dans une collection de livres d’occasion avec des volumes neufs quand cela est possible.
L’occasion fait le larron, et une personne achetant un livre d’occasion ne l’aurait peut-être pas fait s’il n’avait pas eu d’autre alternative que le livre neuf. Ainsi un livre d’occasion vendu ne correspond pas nécessairement à une vente en moins pour les éditeurs.
Au final, cela crée une économie qui profite, indirectement, aux éditeurs.

Les sites pirates génèrent aussi de l’argent, il ne faut pas se leurrer. Ils sont souvent blindés de publicité. Cet argent ne profite qu’aux administrateurs, tandis que les utilisateurs de ces sites n’iront sans doute pas se dire qu’ils vont profiter des économies qu’ils réalisent – en lisant telle série sans l’acheter – pour réinvestir dans une autre série qu’ils pourraient tout-aussi bien lire sans l’acheter non plus. Evidemment, la lecture en ligne peut permettre de découvrir un titre, mais je suppose que cela représente une minorité d’utilisateurs. La différence avec l’occasion serait donc qu’une portion bien plus faible des profits reviendra aux éditeurs.

Pour les bibliothèques, en France, nous avons la SOFIA qui reversent des droits aux éditeurs, auteurs, et traducteurs : http://www.la-sofia.org/sofia/auteurs-illustrateurs-coauteurs.jsp Comme cela couvre les fournisseurs de livres au sens large, je suppose que les manga cafés y sont assujettis.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Heiji
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 13/04/18 15:31    Sujet du message: Répondre en citant

melvin a écrit:
Dans le cas du scan, les planches sont volées dès le départ, l'auteur ne touchera jamais rien et en plus c'est distribué à des milliers de lecteurs donc bien plus dérangeant.


Pour les scans je suis d'accord. Mais si un gars décide d'acheter tous les livres/magazines sur Kindle, en Japonais, par exemple et de les mettre ensuite à disposition gratuitement ou en demandant de l'argent, les auteurs/éditeurs auront touché de l'argent vu qu'au départ la personne a acheté le magazine/livre.

Gemini_ a écrit:
Je ne suis pas spécialiste de la question, mais voilà quelques éléments de réponse. Ce qui rend le marché de l’occasion acceptable, c’est que l’argent récoltée par les particuliers revendant leurs livres sera réinjectée dans l’économie, sans doute dans l’achat de nouveaux livres (potentiellement neufs). A l’inverse, certains lecteurs risqueraient de restreindre leurs achats de livres s’ils n’ont pas la possibilité par derrière de récupérer un peu d’argent en les revendant, tout simplement car ils n’ont de toute façon pas l’intention de les garder.
L’occasion peut aussi être un bon moyen de découvrir des titres à moindre coût, quitte à passer au neuf par la suite ou compléter les trous dans une collection de livres d’occasion avec des volumes neufs quand cela est possible.
L’occasion fait le larron, et une personne achetant un livre d’occasion ne l’aurait peut-être pas fait s’il n’avait pas eu d’autre alternative que le livre neuf. Ainsi un livre d’occasion vendu ne correspond pas nécessairement à une vente en moins pour les éditeurs.
Au final, cela crée une économie qui profite, indirectement, aux éditeurs.

Les sites pirates génèrent aussi de l’argent, il ne faut pas se leurrer. Ils sont souvent blindés de publicité. Cet argent ne profite qu’aux administrateurs, tandis que les utilisateurs de ces sites n’iront sans doute pas se dire qu’ils vont profiter des économies qu’ils réalisent – en lisant telle série sans l’acheter – pour réinvestir dans une autre série qu’ils pourraient tout-aussi bien lire sans l’acheter non plus. Évidemment, la lecture en ligne peut permettre de découvrir un titre, mais je suppose que cela représente une minorité d’utilisateurs. La différence avec l’occasion serait donc qu’une portion bien plus faible des profits reviendra aux éditeurs.


En effet, je vois mieux le problème. Et si les éditeurs/auteurs parlaient que de ça, je comprendrais en effet. Par contre, le fait qu'il insiste sur le fait que telecharger un manga est mauvais car ils ne gagnent rien dessus alors que c'est la même chose que d'acheter un manga d'occasion. Je veux dire dans les deux cas, ils ne gagnent rien sur le produit. Après comme tu l'as dis, en fonction des gens, ça peut les amener à acheter du neuf si ils sont aimés. Même si la aussi, c'est pas sur, car un pirate pourrait aussi penser la même chose.
_________________
S'occupe en partie des news en rapport avec le Japon sur Mangamag.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 13/04/18 16:20    Sujet du message: Répondre en citant

Un aspect qui joue peut-être, c'est que dans l'argumentaire habituel des éditeurs sur le sujet, un téléchargement est considéré comme une copie illégale - donc à une contrefaçon - et surtout un vol.

De plus, si ni les lecteurs d'occasion ni ceux de scans ne rémunèrent les éditeurs, ce n'est pas le cas de ceux qui ont acheté le livre avant de le mettre sur le marché de l'occasion. Ces-derniers sont d'ailleurs susceptibles de réinjecter l'argent obtenu grâce à la vente de leurs livres dans de nouveaux ouvrages.

Récemment, le libraire qui se cache a écrit un article sur les 48h de la BD, une initiative visant à attirer de nouveaux lecteurs. Or, ce qu’il en retient, c’est que le public profitant de l’opération a radicalement changé du moment où les livres n’ont plus été gratuits mais sont passés à 1€ puis 2€. Au début, pour l'essentiel, il ne s’agissait pas même de lecteurs occasionnels, seulement de personnes qui voulaient en profiter car ils n’avaient rien à payer, et qu’il n’a jamais revu en boutique. Avec la formule payante, les personnes intéressées sont des lecteurs habitués qui en profitent pour tester de nouveaux titres.
Je pense hélas que le phénomène peut s’étendre aux lecteurs de scans : s’ils avaient le choix entre acheter un manga pour le lire, ou ne pas pouvoir le lire, ils choisiraient la seconde option. Tandis que le lecteur de manga d’occasion paye pour ses lectures, même si moins que le coût d’un titre neuf (je mets sciemment de côté les titres rares dont les prix ont tendance à exploser). Ce geste, faire l’effort de payer pour une œuvre, même une somme réduite, dénote de l’attachement du lecteur au livre.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
XaV
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 30 Mai 2006
Localisation : Paris

Message Posté le : 13/04/18 17:34    Sujet du message: Répondre en citant

Gemini_ a écrit:
Je pense hélas que le phénomène peut s’étendre aux lecteurs de scans : s’ils avaient le choix entre acheter un manga pour le lire, ou ne pas pouvoir le lire, ils choisiraient la seconde option.

Ou pas.
Je cite:
Citation:
Toute l’originalité des pratiques d’accès illicites des mangas est que le scantrad n’est pas forcément un frein aux ventes papier. En effet, si les lecteurs aiment réellement une série, ils n’hésiteront pas à l’acheter en format physique après l’avoir lue sous forme de scantrad.

« Ils veulent acheter l’objet, ça c’est sûr, la plupart d’entre eux quand ils aiment la série ils veulent l’acheter, mais ils ont quand même envie de le lire avant. » (éditeur)
« C’est assez bluffant, ils vont le lire en numérique en amont et aller le racheter en papier après quand il sort. Donc c’est là qu’il y a quelque chose d’assez déconcertant. » (plateforme)

Si les usages illicites n’ont pas forcément un impact négatif sur les ventes physiques, ils posent un réel problème pour le développement de l’offre légale dématérialisée. Les éditeurs français commencent à s’organiser et à essayer de proposer des titres en sortie simultanée avec le Japon, afin d’endiguer la pratique du scantrad.

« Aujourd’hui , on voit certains éditeurs qui commencent à proposer la version numérique en France en simultané avec la version japonaise. Pour justement donner tout de suite accès à l’offre légale. Donc là effectivement on casse l’intérêt d’aller chercher des scantrads puisque l’offre est là. » (plateforme)

Malheureusement, ces offres ne sont pas encore la règle en France, les éditeurs japonais devant encore être convaincus du bien-fondé de ce mode de distribution.

Source: "La diffusion dématérialisée de BD et mangas en France", Hadopi, décembre 2017.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 13/04/18 18:32    Sujet du message: Répondre en citant

C'est inattendu, mais je prends note Sourire
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 13/04/18 18:44    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a aussi un article dans le dernier Animeland sur le marché de l'occasion : outre les arguments déjà évoqués, il mentionne, en prenant l'exemple de Manga-toys, que beaucoup de personnes qui viennent pour acheter d'occasion repartent également avec des livres neufs. La librairie avait d'ailleurs vu ses ventes augmenter de façon conséquente à partir du moment où elle avait proposé du neuf.

Sur les 48 heures de la BD, je fais partie des exceptions que cite l'auteur du blog. J'ai pris des séries que je n'aurais, pour la majorité, pas commencé autrement et, pour au moins 3 d'entre elles (To your eternity, Les enfants de la résistance, Le monde de Milo ; en revanche, j'ai détesté Frnck), je pense les continuer - mais ça a toutes les chances d'être... d'occasion.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Heiji
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 20/04/18 01:24    Sujet du message: Répondre en citant

Les chiffres clés des magazines de pré-publication de manga de Shûeisha en 2018 : http://www.mangamag.fr/actualite/actualite-manga/les-chiffres-cles-des-magazines-de-pre-publication-de-manga-de-shueisha-en-2018/
_________________
S'occupe en partie des news en rapport avec le Japon sur Mangamag.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 20/04/18 10:54    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Intéressant de voir les tranches d'âges des lecteurs et lectrices des magazines Shûeisha. Merci pour le lien, Heiji.

Par contre, j'ai noté que vous n'adhérez pas à l'écriture inclusive Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
shun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 20/04/18 14:01    Sujet du message: Répondre en citant

Intéressant les chiffres côté shojo. Ça prouve bien quel France on a surtout pour les jeunes. Je suis étonné des tirage de mag plus adulte.
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Heiji
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 21/04/18 03:35    Sujet du message: Re: Réaction Répondre en citant

herbv a écrit:
Intéressant de voir les tranches d'âges des lecteurs et lectrices des magazines Shûeisha. Merci pour le lien, Heiji.

Par contre, j'ai noté que vous n'adhérez pas à l'écriture inclusive Sourire


Je t'avoue que jusqu'à ce que tu en parles, je n'en avais jamais entendu parlé.
_________________
S'occupe en partie des news en rapport avec le Japon sur Mangamag.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 21/04/18 04:29    Sujet du message: Re: Réaction Répondre en citant

C'est pour ça que ses articles sont lisibles. Mort de rire

(bon, après, ça dépend de ce qu'on appelle l'écriture inclusive et du degré d'utilisation ; mais parfois, c'est vraiment chiant à lire)
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samizo kouhei
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Juil 2004

Message Posté le : 23/04/18 11:23    Sujet du message: Re: Réaction Répondre en citant

Heiji a écrit:
Je t'avoue que jusqu'à ce que tu en parles, je n'en avais jamais entendu parlé.

Tu vis dans une grotte ? Mort de rire
_________________
Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 25, 26, 27, 28  Suivante
Page 26 sur 28

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation