Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Last pretender - Yoshiyuki Miwa et Shunji Etô

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 14/07/18 07:18    Sujet du message: Last pretender - Yoshiyuki Miwa et Shunji Etô Répondre en citant



J'avais fait un message sur ce manga après avoir lu le premier tome. Après lecture des deux suivants, je pense que la série vaut bien un sujet propre.

Last pretender a donc pour héros Kris et Kalki. Dans un monde de science-fiction, Kris, âgé de 16 ans, est le fils du roi de l'univers et destiné à prendre sa place lorsqu'il se mariera. Seulement, ce mariage ne sera pas ordinaire : pour garantir la paix universelle et la puissance de la lignée, la mariée sera la vainqueur d'un tournoi universel. Afin de ne pas connaître le destin de son père qui a épousé une femme qu'il n'aimait pas (et qui a tué celle qu'il aimait lors du tournoi) et est devenu une loque sous l'emprise de celle-ci, Kris a une idée "géniale" : créer un clone de lui-même mais au féminin pour qu'elle gagne le tournoi et l'épouse. Mais les choses ne se passeront pas comme il l'avait prévu puisque son clone, Kalki, voudra non pas l'épouser mais le tuer.

Le manga nous présente un monde intéressant et assez riche, avec ses règles propres. Notamment la présence d'un "oeuf de l'univers" qui protège les membres de la famille royale de toute agression (mais aussi de la faim : Kris n'éprouve pas le besoin de manger ; on peut supposer que ça fonctionne aussi contre le poison ou les maladies) et constitue une défense parfaite et absolue : un peu l'équivalent, en défense, du coup de poing de Saitama. Le voyage que font les personnages pour développer les pouvoirs latents de kalki permet de découvrir plusieurs planètes, dont les populations ont des caractéristiques spécifiques : par exemple, Jana, la planète d'où est originaire la première reine, abrite un peuple qui vit très vieux (environ 500 ans) mais, pour sa majorité, n'est guère puissant ni intelligent. A l'inverse, la planète d'où est originaire la reine actuelle, Garmaia, abrite des femmes ultra-puissantes mais à l'espérance de vie limitée à 50 ans - et dont la force diminue avec l'âge. Ce qui engendre une antipathie entre les deux peuples.

Mais le manga vaut surtout par son ambiance et ses personnages : on est assez proche de Togashi, avec des relations souvent malsaines entre les personnages. Kris tente attaque ainsi sa mère avec une épée gigantesque juste pour tester la puissance de la protection offerte par l'oeuf et, lorsqu'il part faire son tour dans l'espace, elle est exaspérée et fait une tête effrayante. La relation entre Kris et son clone est aussi originale puisque le fait qu'elle veuille le tuer ne le dérange pas et qu'il cherche toujours à la faire progresser. Cela crée une ambiance à la fois drôle et malsaine très proche de ce que peut faire un Togashi - qui a d'ailleurs fait l'éloge de Last pretender.

Kris est un très bon personnage : il n'est pas quelqu'un de mauvais. On le voit, par exemple, dans le volume 3, vouloir abolir l'esclavage rétabli par sa mère. Il est intelligent et n'a pas de mauvaises intentions. Mais il a un gros défaut : sa curiosité qui prend le pas sur tout le reste et le pousse à faire n'importe quoi, comme demander à son père s'il peut détruire le Soleil création ou créer son clone féminin - et lui laisser une totale liberté, ce qui va la conduire à vouloir le tuer pour protéger l'univers que sa curiosité risque de détruire.
Kalki est plus une héroïne classique (hormis le fait qu'il est rare de voir une série où ce sont principalement les femmes qui combattent) avec une grande puissance cachée qu'il faut éveiller, une gentillesse et une attention envers les autres plus faible qu'elle et une grande détermination. Dans le tome 3, elle a droit à un superbe combat contre l'ex-reine Grimviace, Miwa se montrant très doué pour montrer la puissance des combattantes et mettre en valeur la violence des affrontements.

Ca n'empêche pas l'humour d'être présent, grâce notamment aux réactions atypiques de Kris. Comme souvent dans les mangas, on a aussi droit à d'excellents strips entre les chapitres. Ceux du premier volume, notamment, permettent de développer Lucius, le roi actuel, en lui donnant un côté assez pathétique, puisque désabusé après la mort de celle qu'il aimait et limite gâteux. ceux du 2ème volume, en revanche, donnent davantage d'humanité à la reine, en développant ses relations avec une soeur fantasque et une servante qui est surtout une amie.


On a donc un bon shônen, qui respecte globalement les codes du genre mais sait aussi faire preuve d'originalité sur certains points et créer une ambiance qui lui est propre. Pour l'instant, c'est une très bonne lecture.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation