Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[SARAMI, PRINCESSE DE L'ENFER]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
cosmos
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 03/10/06 00:35    Sujet du message: [SARAMI, PRINCESSE DE L'ENFER] Répondre en citant

On doit être que 3 à l'avoir lu mais tant pis ^^



Sarami est le nom de l'héroïne du manga, qui comme le titre l'indique est la fille du roi des enfers. Seulement elle s'y ennuie, et décide alors de venir sur Terre en espérant devenir top-model. C'est la jeune tenancière d'un petit restaurant qui va faire les frais de son caractère à peine insupportable et de ses innombrables frasques.

La série est constituée d'un unique tome de 320 pages (oui, il faut le savoir, parce qu'arrivé à la fin du tome, rien ne permet de se douter que l'histoire s'arrête là, il n'y a pas vraiment de fin, mais bon, ce n'est pas non plus comme s'il y avait réellement eu une histoire). Lui-même se découpe en plein de petits chapitres de 7 pages. Typiquement pas un manga qu'on va lire d'une traite, donc.

J'ai beaucoup aimé le graphisme : très enfantin, il m'a rappelé les dessins des magazines pour enfants. En plus les personnages ont un look euh... ranch / morbide vraiment sympa. Par contre, niveau narration c'est pas vraiment ça. C'est un peu dommage parce qu'en plus les dialogues sont tout sauf fluides (vive GBOne ?), bref on se demande souvent ce qu'il vient de se passer ou pourquoi untel répond telle chose à machin sans trop voir le rapport. Vu que les chapitres ne font même pas 10 pages, j'ai souvent eu la nette impression de passer complètement à côté de la chute (s'il y en avait une). Je ne crois pas non plus me souvenir d'avoir ri à un moment ou à un autre, mais globalement mon impression n'est pas si mauvaise. Le graphisme particulier et le côté "on comprend pas trop mais c'est pas grave" exercent un (léger) charme inattendu. Ca ne ressemble à rien d'autre (voire à rien tout court) et je crois que c'est ce qui m'a plu.
_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Docteur Spider
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Oct 2005

Message Posté le : 03/10/06 09:02    Sujet du message: Répondre en citant

Un lecteur de plus ;-) :

"Méfiez-vous du style enfantin de l'auteur, qui vous montre des petits bonshommes à grosses têtes, il recèle bien des surprises ! Il vous rappellera quelque chose, mais quoi ? Le vieux dessin animé français Les dieux de l'olympe ? ou peut être encore Kowa de Toriyama ? Je ne saurais le dire pour le moment.

Formellement Sarami se présente comme une succession d'histoire en 6 pages. Le volume se compose de 318 pages, pendant lesquelles l'histoire évolue bien que n'étant qu'une succession de petites scènes : Sarami ne réussi pas à organiser un pique-nique, Sarami frape son amoureux faute de réussir à dévoiler ses sentiments, Sarami brûle les gens qui ne reconnaissent pas son talent de mannequin. A Sarami et son chef lapine, vient s'ajouter le "truc" couturier (entre autres) et chacune va avoir un chéri, mais comme ce sont des gaffeuses toutes les trois, on rigole bien à leurs dépends.
Je n'aime pas les mangas humouristiques comme Shin Chan ou Kimengumi, bref je ne suis pas la cible de ce genre de manga, et pourtant, j'ai bien accroché :
Le dessin est très maîtrisé, pour ne vous donner qu'un exemple les quelques cases où l'auteur utilise des plongé-contreplongé sont très réussies. Il donne de bonnes expressions à ses personnages, que ce soit la coquetterie, la peur, la honte ou autre, bref un dessin qui fait passer beaucoup de choses, quoi qu'on en pense au premier abord.
Ce qui est agréable également dans ce manga, c'est cet "univers" bien trouvé, celui du rapport entre l'enfer et la terre, avec Sarami qui a un comportement désastreux, avec l'utilisation de fantômes, de devilomobile, et d'inspecteur momie que ça implique, bref il y a de l'imagination derrière le crayon, pour trouver tout un tas de situations rigolotes, sans jamais être répétitif, ou ennuyer le lecteur (deux grosses difficultés qui sont surmontés).

On regretterait presque que ça ne soit pas plus long. Un manga à découvrir, car c'est un manga humouristique réussi, tant par le dessin que par le scénario."
_________________
"Les manieurs de Stand finissent fatalement par se rencontrer."
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation