Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Fumi YOSHINAGA [All My Darling Daughters...]
Se rendre à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 14/09/06 02:52    Sujet du message: Fumi YOSHINAGA [All My Darling Daughters...] Répondre en citant

L'auteur :
Née en 1971 à Tôkyô, Fumi Yoshinaga fait ses premiers pas dans le circuit des dôjinshi, fanzines qui détournent avec humour les manga à succès. Yoshinaga se fait ainsi connaître en parodiant Slam Dunk, la série de Takehiko Inoue mettant en scène de jeunes basketteurs, qu’elle revisite en joutes amoureuses homosexuelles. Aussi est-ce logiquement dans “Hanaoto”, revue qui consacre une place importante aux romances entre hommes – un genre à part entière nommé yaoi –, qu’elle débute comme auteur professionnel, en 1994, avec Tsuki to sandal. Depuis, les amours masculines demeurent son sujet favori, qu’elle dédaigne cependant pour les chroniques familiales que sont Kodomo no taion (1998) et Ai subeki musume tachi e/All my darling daughters (2003), où fait merveille sa finesse d’observation des comportements humains.
(source : Sakka)

(Nota : Elle a aussi fait un machin qui s'appelle Gérard et Jacques O_o )

Une partie de sa bibliographie ici (je suis sûr que namtrac se fera un plaisir de complèter ! Clin d'oeil ), ses ouvrages reliés là (partiellement).

All my darling daughters :

Résumé éditeur :
La trentaine séduisante, Yukiko est choquée lorsque Marie, sa mère, qui l’a élevé seule depuis ses douze ans, lui annonce s’être remariée. Yukiko s’emporte encore davantage lorsqu’elle découvre que son beau-père est un apprenti acteur d’à peine trente ans. Echouant à convaincre Marie que son mari veut juste profiter d’elle, Yukiko quitte la maison et emménage chez son petit ami. Joli portrait d’un couple mère-fille, All my darling daughters décrit aussi les interrogations amoureuses des proches de Marie et Yukiko, telles ces amies de jeunesse aux idéaux battus en brèche par la vie. Un rien cruel, le dernier des cinq récits de ce recueil dévoile le pourquoi de la triste mésentente entre Marie et, cette fois, sa mère.
C’est avec sensibilité et humour que la jeune auteur Fumi Yoshinaga dépeint des relations humaines où l’affection peine parfois à s’exprimer.


Les avis Mangavoraces :
Namtrac
Medulla

Mon avis :
Pendant six chapitres, Fumi Yoshinaga nous entraîne dans le monde de Yukiko (chez ses amis, sa famille, ses connaissances…) avec une trame narrative des plus inhabituelles et réellement inattendue.
Naviguant avec humour dans la vie de ses personnages, l’auteur réussit le tour de force de faire (sou)rire le lecteur avec des situations loin d’être (toujours) drôles et de conclure chaque chapitre en faisant vibrer la corde sensible qui est en nous, tantôt avec un zeste de tendresse tantôt avec une once de pitié, mais jamais à coups de pathos. C’est fin, raffiné, subtil et terriblement bien écrit. Un manga où la mise en scène, le sens de la narration et la traduction donnent le meilleur d’eux-mêmes pour un confort de lecture optimal, en adéquation avec le graphisme de Yoshinaga.
le reste ici...

Peut-être suis-je un sadique né (mon psy préféré in forum saura certainement me répondre Clin d'oeil ), en tout cas, je me suis marré quasiment de bout en bout. Que ce soit les tronches des persos, les phrases assassines, les situations tragiques désamorcées, les situations improbables, les running gag... Tout ou presque m'a fait rire. Ces personnages sont attachants et sonnent si vrais que lors des moments d'émotions, on ne peut s'empêcher d'avoir de l'affection pour eux.
En fait, All my darling daughters, c'est un peu Desperate Housewives en manga avant l'heure. Pour résumer vite fait parce qu'il est tard.

Je tempèrerai aussi les propos de namtrac dans sa chronique :
Citation:
Sur la forme, on avoisine la vingtaine de coquilles, dont beaucoup font quand même plutôt mal aux yeux, mais aucun souci du côté de la traduction et du naturel de la langue.

Rien de dramatique non plus. Y a coquille et coquille. Le plus gênant ici ce sont les mots manquants dans des bulles. J'en ai compté 2, mais on devine aisément de quoi il s'agit.
Mais chose rare en ce moment en France, la trad est extrêmement fluide. C'est à mes yeux bien plus important !
Citation:
bien que les scans soient malheureusement moirés, ce qui gâche tout de même un peu.

Celà arrive assez peu tout de même. Et majoritairement vers la fin dans les pages avec beaucoup de trames, mais les planches restent largement lisibles. Si ça n'aurait pas du passer, d'autres éditeurs nous ont vendu bien pire. Roulement des yeux
Et là, on a quand même (dans l'ensemble), un très beau bouquin (dans le fond et dans la forme) pour moins de 10 euros. Et c'est ça qu'il faut retenir. Maléfique

Ah ! Encore une chose...
Medulla a écrit:
Ainsi, le premier chapitre donne une impression diffuse de sous-Tensai Family Company, l'humour et la fantaisie en moins, sans qu'on puisse qualifier le tout de réaliste.

J'ai plus rigolé avec ce premier chapitre de AMDD qu'avec un volume entier de Tensai Family Company. Donc, soit c'est plus drôle, soit c'est mieux traduit... Moqueur

En ce qui me concerne, AMDD est une découverte formidable, mon coup de coeur du moment, mais surtout ma meilleure lecture de l'année (voire de ces deux dernières années) !!! Filles ou garçons, je ne peux que très chaudement vous le recommander. Embarassé Embarassé
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Medulla
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2006

Message Posté le : 14/09/06 03:07    Sujet du message: Re: Fumi YOSHINAGA [All My Darling Daughters...] Répondre en citant

sushikouli a écrit:
(Nota : Elle a aussi fait un machin qui s'appelle Gérard et Jacques O_o


Tiens, il me semble que j'ai lu ce truc il y a quelque temps... Mort de rire
Bien dessiné, du shônen ai (soft si ma mémoire est bonne) dans un cadre historique français (il me semble du moins et vu les noms...), une lecture plutôt agréable pour ceux qui aiment le genre. Par contre, rien à voir avec AMDD, comme quoi, elle sépare bien les genres. Pour ceux qui se demandent à quoi ça ressemble : ICI
_________________
Mangavoraces : "un guide pour aider les lecteurs, néophytes ou non, à trouver les mangas qui leur correspondent", Le Saichou-Boss.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
namtrac
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Déc 2003
Localisation : The dark side of the road

Message Posté le : 14/09/06 10:17    Sujet du message: Re: Fumi YOSHINAGA [All My Darling Daughters...] Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Une partie de sa bibliographie ici (je suis sûr que namtrac se fera un plaisir de complèter ! Clin d'oeil ), ses ouvrages reliés là (partiellement).


Pour une biographie complète c'est par là :

http://yoshinagafc.web.infoseek.co.jp/book.html

Sur le même site, on trouve aussi la liste de ses dôjin (je serais curieuse de lire ses dj de Versailles no Bara, mais c'est sûrement introuvable à l'heure qu'il est...)

Et sur le site de la Hakusensha, des extraits de Ô Oku, son second manga josei (série en cours) :

http://www.hakusensha.co.jp/women/com.html

http://www.hakusensha.co.jp/cgi-bin/comics/comics3.cgi?isbn=4592143019&mode=0

sushikouli a écrit:
Y a coquille et coquille.


Les trucs qui m'ont fait mal aux yeux :

"quelle manque de"

"vous faîtes"

"Beckam" (pas que je sois fan mais les coquilles sur les noms propres ça fait pas sérieux)

"décidemment" (je vois ça souvent ce type de faute/coquille sur les adverbes en "ément"/"emment")

"si j'étais...je laisserai"

"s'est normal" (ouch)


sushikouli a écrit:
Celà arrive assez peu tout de même. Et majoritairement vers la fin dans les pages avec beaucoup de trames, mais les planches restent largement lisibles. Si ça n'aurait pas du passer, d'autres éditeurs nous ont vendu bien pire. Roulement des yeux


Néanmoins je préfère le mentionner (surtout que le format ayant été boosté, je me demande si çe n'est pas ça qui a pu jouer).

Ce n'est gênant que sur très peu de pages c'est vrai, mais sur ces quelques pages où c'est vraiment flagrant ça ne rend vraiment pas bien : pages 122-123-124, 127-128-129, 131 (quand on regarde la page 130 à côté, on voit la différence), 133-134, 147, 174.

sushikouli a écrit:
Et là, on a quand même (dans l'ensemble), un très beau bouquin (dans le fond et dans la forme) pour moins de 10 euros. Et c'est ça qu'il faut retenir. Maléfique


Tout à fait (mais ça peut encore s'améliorer et y a pas de raison pour ne pas le faire savoir) ^^
_________________
"Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow
But if we are wise, we know that there's always tomorrow"
------------------------------------------------------
http://www.freerice.com/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 14/09/06 11:30    Sujet du message: Re: Fumi YOSHINAGA [All My Darling Daughters...] Répondre en citant

namtrac a écrit:
des extraits de Ô Oku, son second manga josei (série en cours) :

ça c'est du titre ! J'espère que ça sortira en France et que l'éditeur choisira de le garder (ça pourrait être drôle ^^ )
Citation:
Tout à fait (mais ça peut encore s'améliorer et y a pas de raison pour ne pas le faire savoir) ^^

Je ne dis pas que tu as tors de le signaler, je pense juste que ce n'est pas fait au bon endroit Sourire
Un mail envoyé directement à l'éditeur me paraît plus judicieux.

Quant à encore s'améliorer, on parle d'un one shot, là ^^;;;;
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Miko-chan
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 07 Oct 2004
Localisation : Villiers, entre ici et là

Message Posté le : 14/09/06 11:41    Sujet du message: Re: Fumi YOSHINAGA [All My Darling Daughters...] Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Et là, on a quand même (dans l'ensemble), un très beau bouquin (dans le fond et dans la forme) pour moins de 10 euros. Et c'est ça qu'il faut retenir. Maléfique


Non aux mangas trop chers !
mouais mettre 9.95 pour eviter de passer la barrière psychologique des 10 €, pourquoi pas, mais jtrouve quand même que c'est plus que borderline ce type de prix qui se repetent voire meme qui depassent allegrement ce genre de tarif.
plutot dissuasif.
ce qui etait auparavant quelques exceptions se generalise un peu trop chez certains editeurs

_________________
Oui ce que j'ai à dire n'est probablement pas interessant, mais la vie n'est pas faite que de choses interessantes !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
namtrac
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Déc 2003
Localisation : The dark side of the road

Message Posté le : 14/09/06 12:08    Sujet du message: Re: Fumi YOSHINAGA [All My Darling Daughters...] Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Un mail envoyé directement à l'éditeur me paraît plus judicieux.


Mais c'était bien mon intention aussi, seulement je trouve nécessaire de le porter à l'attention des lecteurs, afin qu'ils ne tolèrent plus ce genre de défauts encore récurrents chez les éditeurs mangas. C'est surtout eux que je souhaite interpeler. Je sais que ça peut soûler, mais j'assume. A force d'être répété, de pinailler dessus, ça finit par s'insinuer dans les esprits, même inconsciemment. C'est rébarbatif, mais je ne connais pas de moyen plus efficace.

sushikouli a écrit:
Quant à encore s'améliorer, on parle d'un one shot, là ^^;;;;


Tu ne vois pas assez loin Sourire je parle pour leurs futurs titres, et pas que ceux de Yoshinaga. Y a pas de raison qu'ils ne fassent pas plus attention aux coquilles et aux scans à l'avenir !
_________________
"Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow
But if we are wise, we know that there's always tomorrow"
------------------------------------------------------
http://www.freerice.com/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 14/09/06 12:22    Sujet du message: Re: Fumi YOSHINAGA [All My Darling Daughters...] Répondre en citant

Miko-chan a écrit:
Non aux mangas trop chers !

Non à la bêtise ! Moqueur

(Vil détourneur de topic, va ! Maléfique )

Avant de râler contre un manga trop cher, il faut déjà définir en quoi il est trop cher. Tant que le produit est correct, soigné, interessant et qu'il remplit toutes ses fonctions de livre (trad, lettrage, impression...), je suis prêt à mettre le prix qu'il faut. En ce sens, j'estime que AMDD vaut ses 10 euros. Je l'aurais même acheté s'il en avait coûté 15. Parce que derrière, Casterman fait du bon taf. Qu'il y a une véritable volonté éditoriale derrière (on y adhère ou pas, d'accord ! - moi, je ne suis qu'à moitié fan...), un travail éditorial (nouvel auteur dégoté...) et un intérêt certain pour le medium avant le profit.

D'autres feraient bien d'en prendre de la graine puisque certains bouquins français ne valent même pas les 5,75 euros qu'ils sont vendus...
Citation:
mouais mettre 9.95 pour eviter de passer la barrière psychologique des 10 €, pourquoi pas, mais jtrouve quand même que c'est plus que borderline ce type de prix qui se repetent voire meme qui depassent allegrement ce genre de tarif.

As-tu déjà acheté des manga Casterman ? Sakka, pour être exact...
La plupart sont au même format et au même prix. ça fait deux ans que ça dure. On peut donc en conclure qu'ils ne choisissent pas la facilité et qu'ils n'ont pas l'ambition d'un catalogue "accessible" (à noter que je n'ai jamais entendu Spawn se plaindre du prix de l'Habitant de l'Infini Clin d'oeil ).
Si un manga Sakka est plus cher, c'est que son nombre de pages dépasse les 200.
Citation:
plutot dissuasif.
ce qui etait auparavant quelques exceptions se generalise un peu trop chez certains editeurs

Voire ma réponse au dessus.
J'ajouterai que pour un one shot (surtout de cette qualité), il est un peu idiot (oui, j'ose !) de se focaliser sur le prix...

Pour finir, un petit comparatif... Si AMDD avait été chez Delcourt ou Asuka (les deux seuls éditeurs chez qui ce titre aurait eu sa place éventuellement), pour le même format mais papier de moindre qualité et SANS jaquette rabatable :
- Delcourt : Après l'amour (9,50) ; Vague à l'âme (10,50) ; Complément affectif (9)
- Asuka : Indigo Blue (9) et Entre les draps (9)
Loin de moi l'idée de casser ces 2 éditeurs. Les livres cités valent leur prix de vente (quoique, on peut débattre sur les différences pas forcément justifiées des Mari Okazaki ! Maléfique ). Mais les produits Sakka sont un cran au dessus (et cette différence a un prix).

Namtrac > c'est bien, continue ! Tu mériteras bientôt ton statut de co-bouffeuse de mollets sur Mangaverse / Akata ^^;;;
(enfin, ce que je voulais dire, c'est que les one shot ont déjà du mal à se placer en librairie et à se vendre, c'est pas encore pour leur faire une mauvaise pub quand il y en a un de bien qui sort... ^^;; Ce serait dommage que ce soit le dernier ^^;;;; )

EDIT : Un commentaire trouvé sur Manga-news. Et un avis positif, un !! Clin d'oeil


Dernière édition : sushikouli le 14/09/06 12:55; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
namtrac
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Déc 2003
Localisation : The dark side of the road

Message Posté le : 14/09/06 12:27    Sujet du message: Re: Fumi YOSHINAGA [All My Darling Daughters...] Répondre en citant

sushikouli a écrit:
les one shot ont déjà du mal à se placer en librairie et à se vendre, c'est pas encore pour leur faire une mauvaise pub quand il y en a un de bien qui sort... ^^;; Ce serait dommage que ce soit le dernier ^^;;;; )


Une mauvaise pub est toujours mieux que pas de pub du tout ! ^^ Cf cet autre one-shot dont j'ai préféré ne pas parler à cause du boulot médiocre dessus...Qu'il sombre dans l'oubli, ce sera bien fait pour eux (oui je suis mauvaise Maléfique ) !
_________________
"Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow
But if we are wise, we know that there's always tomorrow"
------------------------------------------------------
http://www.freerice.com/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Medulla
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2006

Message Posté le : 14/09/06 13:36    Sujet du message: Re: Fumi YOSHINAGA [All My Darling Daughters...] Répondre en citant

namtrac a écrit:
Une mauvaise pub est toujours mieux que pas de pub du tout ! ^^ Cf cet autre one-shot dont j'ai préféré ne pas parler à cause du boulot médiocre dessus...Qu'il sombre dans l'oubli, ce sera bien fait pour eux (oui je suis mauvaise Maléfique ) !


Oui, c'est vrai, aux oubliettes ! (Jamais vu un travail aussi pourri...).

Sinon, Sushi, ne te focalise pas sur les quelques réserves que nous avons pu émettre sur ce très bon one shot puisque nos avis restent tout de même positifs, voire très positifs quand même. Ce que l'on a pu critiquer, ce ne sont finalement que des détails et l'on termine tout de même tous les trois sur la même conclusion : AMDD est un manga qui vaut le détour. En étant tordu, peut-être que nos remarques négatives attireront quelques curieux qui voudront voir de quoi il retourne et juger par eux-mêmes de la qualité du recueil. Clin d'oeil

PS : Tout à fait d'accord avec toi sur le prix des Sakka par ailleurs. Personnellement, ça (plus la hausse des prix et la multiplication des sorties) m'a amenée à réfléchir sur mes achats et à finalement préférer la qualité à la quantité, et ça, c'est pas plus mal.
Dommage par contre si ça décourage des lecteurs potentiels, mais faut voir qu'un Sakka, ce n'est même pas le prix de deux daubes de n'importe quel autre éditeur... ça relativise un peu les choses.
_________________
Mangavoraces : "un guide pour aider les lecteurs, néophytes ou non, à trouver les mangas qui leur correspondent", Le Saichou-Boss.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 17/09/06 10:52    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis mitigé sur cette oeuvre, le graphisme déjà j'aime beaucoup, c'est beau, fin, on exprime bien, mais c'est sur l'ensemble des chapitres, je m'attendais surtout a 1 one shot d'une traite, voilà peut être pourquoi j'ai été un peu déboussolé avec les histoires, qui sont liées entre elles sans l'être vraiment.
Comme tout le monde l'histoire en 2 chap. est la meilleur, la relation qui ma marqué le plus tout le long du récit c’est le lien mères filles (j’ai adoré la dernière image du premier chap. qui exprime pleinement ce lien), mais je n'ai pas retrouvé ce côté "critique de la femme au japon et tralala", qui ma bien plus marqué dans d'autres oeuvres.

Au final un bon moment de lecture, mais qui manque de sentiment alors que c'était mon attente, de là a l'acheter ? c'est a voir si on rentre a fond dedans comme sushi ou pas.

Attendons de voir si asuka proposera effectivement un autre titre de l'auteur comme bender l'avait annoncé pour se faire une autre idée de la mangaka.

J’attendais donc avec impatience cette oeuvre, mais malheureusement elle ne se rajoutera pas a mon petit coin sakka qui reste minime sur le temps (kaikisen, la musique de marie).
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/


Dernière édition : shun le 17/09/06 16:38; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 17/09/06 11:48    Sujet du message: Répondre en citant

shun a écrit:
j'ai été un peu déboussolé avec les histoires, qui sont liées entre elles sans l'être vraiment.

Il y a fort à parier que ce soit le but de l'auteur. (d'ailleurs, tu n'as pas été le seul à avoir été déboussolé...)
En tout cas, ça change de toutes ces trames narratives plates et sans originalité...
Citation:
Au final un bon moment de lecture, mais qui manque de sentiement alors que c'était mon attente, de là a l'acheter ? c'est a voir si on rentre a fond dedans comme sushi ou pas.

Attendons de voir si asuka proposera effectivement un autre titre de l'auteur comme bender l'avait annoncé pour se faire une autre idée de la mangaka.

Ouais. Ben c'est pas en évitant d'acheter un malheureux one shot chez Sakka que tu inciteras l'éditeur à sortir d'autres titres de l'auteur.
J'ajouterai qu'à la place d'Asuka, je réfléchirai à 2 fois avant de sortir un truc qui ne plaira qu'à 2 personnes dont une qui ne sera pas sûre de l'acheter, même si c'est bien.

Enfin, je ne crois pas que ce soit une question de rentrer dans l'histoire, mais plus de laisser parler la partie féminine qui est en en nous.

Pour le reste de tes propos, je laisse à d'autres le soin d'y répondre... Pas envie d'être le seul (ou l'un des seuls) à faire vivre ce topic...
Et si Sidney souhaite vraiment sortir d'autres titres de cet auteur, je serais curieux d'avoir son avis sur AMDD (bien sûr, autre que "oh bah oui, c'est très bien, mais ça on le savait puisque qu'on avait repéré l'auteur !")... Un véritable petit commentaire de fond sur une oeuvre de la part d'un éditeur, ça pourrait être interessant Clin d'oeil
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Medulla
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Jan 2006

Message Posté le : 17/09/06 16:35    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Pour le reste de tes propos, je laisse à d'autres le soin d'y répondre... Pas envie d'être le seul (ou l'un des seuls) à faire vivre ce topic...


D'un autre côté, que veux-tu répondre à cela ? Toutes les remarques et critiques formulées viennent d'un décalage entre des attentes de lecture fondées sur une idée préconçue fausse de AMDD et la réalité de l'oeuvre (les histoires sans réel lien, l'absence de critique de la femme au Japon - quel que soit le sens de cette expression...).
Quant au manque de sentiment, je ne vois pas trop ce que ça veut dire (Le manga est trop sobre/froid ? Les larmes ne coulent pas à flots ? Y a pas de romance ? L'auteur ne sait pas faire passer les émotions ?).

Bon, rassure-toi Sushi, l'avis finit quand même par 'Au final, un bon moment de lecture' ! Mort de rire (Comme quoi...) Pas d'avis totalement négatif sur ce one shot pour l'instant, donc.
_________________
Mangavoraces : "un guide pour aider les lecteurs, néophytes ou non, à trouver les mangas qui leur correspondent", Le Saichou-Boss.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 17/09/06 16:40    Sujet du message: Répondre en citant

par le manque de sentiment je dirigerais ça vers Tensai family company, le titre de sakka se rapproche plus de lui a ce niveau, alors qu'il est censé justement porter sur les liens entre les persos, ressentir la relation.
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 18/09/06 00:45    Sujet du message: Répondre en citant

Medulla >> J'ai Bp qui m'interdit de trop quoter, alors je taille dans le gras et y a des ratés ^^;;;

Quand je parle du reste des propos de shun, effectivement, je faisais surtout référence à la thématique de la femme au Japon. Je pourrais développer quelque chose sur le sujet mais :
1) j'ai prêté mon tome à Bp
2) j'ai pas des masses de temps
3) j'aimerais vraiment que ce topic vive avec des avis variés. Et il y a suffisement de gens doués sur Mangaverse pour animer un débat sur la question !

Donc, je suis prêt à me jeter dans la mêlée, mais j'attend que quelqu'un renvoi le ballon ! Clin d'oeil
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
wolfblue
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 27 Mars 2005

Message Posté le : 18/09/06 19:12    Sujet du message: Répondre en citant

Tout avis est subjectif, mais le mien l'est particulièrement. Fumi Yoshinaga est une de mes mangaka préférées.

Le dessin peut paraître froid, mais personnellement, je le trouve très expressif. Des dessins qui se passent de mots aussi bien, ce n'est pas si fréquent.
Pas de surprise excessive pour ma part devant ces histoires qui sont liées sans l'être, c'est une spécialité de Fumi Yoshinaga. Antique Bakery est dans le même style : des tas de personnages se croisent dans cette pâtisserie pas tout à fait comme les autres et on s'intéresse autant à leurhistoire qu'à celle des quatre héros. C'est vrai que c'est déconcertant, mais c'est plus vivant ainsi.
Quant à la "critique de la femme au Japon", elle est tout de même là.N'est-ce pas intéressant de voir l'évolution de la grand-mère à la petite-fille ? Sans oublier, les trois amies et leur réflexion sur l'avenir. Bon, évidemment cette critique est légère et ce n'est pas le centre de l'oeuvre, le sujet, c'est plutôt les sentiments humains : l'amour entre homme et femme, entre mère et fille, entre amies, et entre individus en général.

Petit commentaire chapitres par chapitres :
*Le préjugé qui veut qu'un beau jeune homme ne puisse être intéressé que par l'argent d'une femme plus âgée est cassé.
La relation entre Marie et Yukiko est complexe et tout en demie teinte, les deux femmes ne s'entendent pas parfaitement, mais elles s'aiment tout de même.
*L'histoire avec le prof et son élève est intéressante aussi, même si je l'avoue, je n'ai pas aimé la fin parce je trouve cela horrible du point de vue psychologique, mais il y a des gens comme cela : la fille se croit tellement moche qu'il faut qu'elle se dégotte des gars qui vont profiter d'elle et la maltraiter !!!
*L'histoire de Sayako (amie de yukiko ) a une chute vraiment étonnante.
* Yukiko et son petit ami n'ont pas de disputes spectaculaires, mais leur quotidien leur pose tout de même des problèmes. On peut se reconnaître dans ce couple.
* Dernier chapitre, magistral, qui permet de voir sous un nouveau jour le premier. Pourquoi Marie a un complexe sur son physique et comment ce complexe lui a été donné par amour - si, si d'une certaine façon - par sa mère...

Je trouve personnellement que "All my darling Daughters" vaut son prix vu le format et la page couleur. Ce prix n'est pas si effrayant que cela et puis, ce n'est comme si c'était une longue série qui plombait le budget à vie...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivante
Page 1 sur 12

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation