Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[PINK DIARY] le premier shôjo français !!
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Lulu
Mangaversien·ne


Inscrit le : 09 Nov 2004
Localisation : La ou je vais(vive mes chansons^^)

Message Posté le : 23/04/06 22:39    Sujet du message: Répondre en citant

La couverture (assez moche) et les extraits (bof bof) m'avaient laissé assez froide quant à ce manga. Mais prise dans un élan de solidarité (envers les jeunes autreurs francais^^), je me suis quand meme retrouvé avec le manga dans les mains, a la sortie du magasin.
Le dessin, plutot bof au debut(surtout apres avoir vu la gallerie de son site^^), s'ameliore beaucoup au fil du volumes, malgré quelques problemes de proportion de temps en temps. J'aime beaucoup les vision en plongé/contre plongée.
L'histoire a l'air sympa, meme si pour l'instant peu développée, et j'espère que le deuxieme m'eclaircira un peu.
Le point fort est selon moi la narration, qui nous renvoit toujours a un passé (inconnu), qui l'air à la clé de l'histoire. Ce qui me fait peur dans ces histoire, est que le "mystère", ne soit pas à la hauteur de ce qu'on esperait.
Malgré le fait que ca se passe au Japon, je n'ai pas ressentie la meme "ambiance" des manga dit "lycéen" que je lis habituellement (pas que je lise des masses de mangas non plus^^).
J'ai bien appréciée les caractères des personnages, en particulier de l'héroïne, qui ne m'a paru "tête a clques" comme j'aivais lu dans un magasine (lequel?!), ce qui m'avait d'autant plus refroidie.

Une lecture sympathique, malgré quelques problemes avec le dessin (surtout au début), où la narration fait la force du manga, ainsi que ses "mystères".
Je suis donc agréablement surprise par la lecture de ce "shojo" francais dont je n'esperais pas tant, à causes de certaines critiques peu élogieuses, et aussi du fait que l'action se passe au Japon.
J'espère qu'on aura bientot d'autres mangas shojos a la frenchy!! (qui se passe en France, svp, sans mini uniformes Confus )
_________________
ZZZ........
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
marcy
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Avr 2003
Localisation : Poulpy land avec Nuku

Message Posté le : 23/04/06 23:18    Sujet du message: Répondre en citant

Coté heroine ce qui est justement sympa c'est qu'elle occupe les deux postes
celui de la victime qui pleure pas mal, que l'on a envie de frapper pour qu'elle se bouge et avance dans la vie
et l'héroine fonceuse qui se laisse pas faire (notamment avec la seconde fille de l'histoire) qui peut en mettre une elle aussi

un bon ptit mélange =)
_________________
Mieux vaut allumer une bougie que de maudire les ténèbres
Laissez moi vous mordre
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Fo_cube
Mangaversien·ne


Inscrit le : 27 Nov 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 24/04/06 01:13    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
La couverture (assez moche)


Je la trouve bof aussi Triste
J'en ai parler à Jenny qui m'a dit qu'elle ferai des superbes illustres pour une éventuelle réédition ^^ alors foncez et épuisez le stock de Pink Diary !!

Oui, c'est vrai pour le mélange de l'héroine on a rarement dans les shojos envie de baffer la fille qui se la joue justicière lol 1 point pour le scénar de Jenny
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Den
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Oct 2003
Localisation : in translation

Message Posté le : 13/05/06 17:13    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai mis la main dessus hier (enfin !).

Dans la catégorie des "jeunes auteurs occidentaux utilisant les techniques japonaises de la BD", Jenny me paraît être l'auteur la plus prometteuse avec Hanike Hage (Gothic Sports).

Son dessin est agréable, l'histoire se laisse lire, il y a aussi un effort assez remarquable pour faire vivre les personnages dans un environnement japonais, et plein d'autres petites qualités que j'oublie mais qui sont bien présentes dans la BD.

En plus, je dois dire qu'il y a une utilisation intensive et très pertinente des symboles graphiques de la BD japonaise (gouttes de gêne, veine de colère, etc.). Enfin un auteur qui a compris l'importance de ces éléments graphiques, non pas pour "faire joli" ou pour "faire japonais", mais pour mettre en place des raccourcis de sens qui assurent une compréhension immédiate chez le lecteur !

Je rajoute qu'elle possède une qualité très avancée (mais peu exploitée !), celle de dessiner les visages selon des angles très variés ; dans ce domaine, elle surpasse de nombreux professionnels japonais.

J'apprécie également les cases qui expriment la souffrance des personnages, qui sont délicates et très réussies (postures, cadrage).

Cependant, je pense qu'on peut raisonnablement attendre davantage de Jenny, qui signe là son premier album. Par exemple, j'espère qu'elle va se rendre compte que ses pages sont narrativement trop chargées : un peu d'air, que diable ! il faut t'étaler Jenny, ton histoire le mérite ! Et pourquoi pas des pages voire des double-pages ne contenant qu'une seule image ? la dernière image du volume est l'une des plus réussies, notamment parce qu'elle s'impose spatialement dans la page.

Paradoxalement, le récit n'avance pas assez vite à mon goût : le contenu narratif qui constitue le premier volume aurait pu à mes yeux tenir en 100 pages, voire un seul chapitre d'une soixantaine de pages. Pour ceux qui ne me croieraient pas, relisez les grandes réussites du shojo manga publiées en France (de Sailormoon à Oran Highschool Host Club), vous verrez qu'un très peu de temps tout est mis en place.

Enfin, je termine sur le point polémique du manga au début de ce topic : effectivement, il y a des moments où situer au Japon l'action est franchement peu pertinent, notamment pour les relations entre les deux familles de personnages. Rien ne ressemble de près ou de loin à des relations familiales japonaises dans ces passages-là.

D'ailleurs, je trouve qu'il y a beaucoup de passages où Jenny transmet une sorte d'amour familial débordant que j'ai trouvé encombrant dans l'économie de l'histoire (mais il est vrai que c'est un défaut très courant dans les BD d'aujourd'hui, que dis-je les fictions d'aujourd'hui).

Bref, j'attends le volume 2 de Pink Diary car je suis optimiste pour ce que Jenny peut faire dans l'avenir.
_________________
Radio Nova, la radio préférée de Gally.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
moudidoung
Mangaversien·ne


Inscrit le : 24 Oct 2005
Localisation : Louvain-la-Neuve

Message Posté le : 14/05/06 09:21    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis allé à la dédicace de Jenny il y a quelques jours à la librairie Bédélire de Bordeaux, et j'ai pu discuter un peu avec elle (et récupérer une dédicace pour ma chtite soeur adorée ^^)

et vraiment, elle n'a rien de prétentieuse, loin de là... seulement quand on lit des mangas depuis bieeen longtemps (en vo non sous titré avant même que video girl ai) ben forcément on se met à dessiner comme les japonais, à faire des histoires comme les japonais, et même des histoires DE japonais Sourire (m'enfin un manga sur mon petit lycée et mes profs, ça me plairait bien Pleure ou Très triste ). D'autant que semble-t-il elle avait ce projet en tête depuis son adolescence... donc Jenny est loin de "surfer sur la vague" mais au contraire ses références japonaises sont profondément ancrées en elle, et je pense que c'est pour ça que le dessin et les différents codes du manga (graphiques ou narratifs) se mettent en place automatiquement sous sa plume...

je suis d'accord avec Den... c'est dommage qu'on ait tant de cases et que l'histoire avance peu '^^. surtout ce foutu mystère... je sens qu'après le flash back tout le monde va se dire "aaaaah... c'était pour ça... mais quelle cruche fallait pas en faire tout un fromage Roulement des yeux ". M'enfin ce manga m'aura rappelé à quel point les filles sont compliquées xD
compliquée mais touchante je trouve, l'héroïne... Elle est beaucoup plus complexée qu'elle n'y parait, et finalement garde ses pleurs lorsqu'elle est avec quelqu'un d'autre, même son frère jumeau... je comprends qu'elle pète les plombs quand sa bourrine de famille et son bourrin de copain lui font un sale coup ('vais lui exploser sa chetron au mec si il continue #Cussing out )

malgré ses quelques défauts (une méchante banale, on s'en passerait) j'ai été bien pris dans l'histoire et j'attends le volume 2 avec impatience ^^ (à la japan expo, justement... je demanderai une dédicace pour moi cette fois Sourire )
_________________
Close The World, Open The Next
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cosmos
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 21/05/06 16:53    Sujet du message: Répondre en citant

Den a écrit:
il y a des moments où situer au Japon l'action est franchement peu pertinent, notamment pour les relations entre les deux familles de personnages. Rien ne ressemble de près ou de loin à des relations familiales japonaises dans ces passages-là.

Lesquels par exemple ? Ne connaissant pas du tout les relations familiales japonaises, je passe complètement à côté de ce genre d'aspect alors quelques détails supplémentaires ne seraient pas de trop ^^;

Sinon, j'ai aussi lu ce volume (après avoir été longtemps rebuté par sa couverture...). Niveau graphisme, ça va : pour les dessins "normaux" on sent que c'est encore perfectible, mais pas spécialement plus que certains mangas faits par des auteurs japonais à leurs débuts et qui nous sont parvenus en France. J'aime beaucoup les aplats de noir qu'elle utilise pour les cheveux de ses personnages (notamment l'héroïne) ainsi que la relative sobriété de ses planches. Sans être du Nananan non plus (c'est pas forcément un mal), leur clarté se rapprocherait plutôt de celles de Kyôko Karasuma. Les SD quant à eux sont absolument parfaits Mort de rire Bref, de ce côté-là Jenny n'a rien à envier à ses homologues japonaises.

Pour ce qui est de l'histoire, je me suis aussi dit que ça aurait pu être plus ramassé et n'ai pas grand-chose à rajouter à ce qui a été dit précédemment. Ce n'est vraiment qu'à la fin que je me suis senti réellement intéressé par ce qu'il se passait.

Les textes m'ont paru assez peu naturels parfois (ils parlent drôlement bien ses lycéens ^^;) : ça aurait été un *vrai* manga, je me serais dit que l'adaptation était moyenne ^^ J'aime bien le ton dramatico-emphatique qu'utilise l'héroïne pour écrire dans son journal par contre, c'est trop le style de certains blogs d'adolescentes qui racontent de manière ultra-sophistiquée des trucs ultra-banals Mort de rire

Bref, une oeuvre intéressante, mais qui promet plus qu'elle ne donne pour le moment. Je me pencherai sur la suite Sourire

Y a que moi qui trouve que Kiyoko ressemble énormément à Yukari de Paradise Kiss (physiquement je veux dire) ?
_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
ran
Mangaversien·ne


Inscrit le : 06 Mai 2006

Message Posté le : 21/05/06 21:51    Sujet du message: Répondre en citant

Den a écrit:

Y a que moi qui trouve que Kiyoko ressemble énormément à Yukari de Paradise Kiss (physiquement je veux dire) ?


non non t'es pas le seul (quoique meme dans ses exces de colere, elle lui ressemble un peu ^^)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
adorya
Mangaversien·ne


Inscrit le : 07 Mai 2004

Message Posté le : 21/05/06 23:02    Sujet du message: Répondre en citant

Aprés avoir lu le 1er tome, je la définirai plutot comme le personnage type tsundere que l'on développe au départ avec un sacré caractère pour finir dans les rails conventionnels japonais de l'amoureuse transie (Motoko de Love Hina par exemple)...mais j'espère que cela ne sera pas le cas par la suite car c'est vraiment un gros cliché Sourire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lulu
Mangaversien·ne


Inscrit le : 09 Nov 2004
Localisation : La ou je vais(vive mes chansons^^)

Message Posté le : 22/05/06 09:25    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Y a que moi qui trouve que Kiyoko ressemble énormément à Yukari de Paradise Kiss (physiquement je veux dire) ?


J'avais pas du tout fait la rapprochemet entre les deux: je trouve Yukari assez insuportable alors que j'ai beaucoup aimé kiyoko (par contre je trouve que la petite fille à la plage ressemble étrangement à un perso de love hina...la petite timide amoureuse de Hideki...)edit: non, elle est amoureuse de Keitaro, Hideki c'est dans chobits

Citation:
il y a des moments où situer au Japon l'action est franchement peu pertinent, notamment pour les relations entre les deux familles de personnages. Rien ne ressemble de près ou de loin à des relations familiales japonaises dans ces passages-là.


Le comportmement des parents m'a aussi fait bizarre...D'habitude, dans les mangas on insiste sur le côté soumis de la mère, sérieux ou au moins qui donne de l'importance aux notes ou alors du manque de communication dans la famille (pere au travail), de l'importance de l'image qu'ils donnent aux autres,... meme dans docteur slump les parents m'ont semblés plus responsables que ceux ci (c'est pour dire Mort de rire )
Cela dit ne connaissant pas de parents japonais personnelement et n'étant jamais allé au Japon, j'imagine que c'est moi qui doit agrandir ma vision des choses Cool
_________________
ZZZ........
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Den
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Oct 2003
Localisation : in translation

Message Posté le : 27/05/06 16:48    Sujet du message: Répondre en citant

Pour la question des relations familiales au Japon, effectivement, les représentations que Jenny nous en donnent sont très éloignées de ce qui se passe au Japon : la notion de "l'amour des enfants" passe au Japon assez loin derrière le jeu social que représente une rencontre avec des parents proches (oncles et tantes). Tout dans le passage du début de Pink Diary passe très mal, que ce soit au niveau de la relation entre l'héroïne et sa tante (et son oncle) qui montre de l'affection à ses neveux, ou bien au niveau du comportement physique des personnages (la tante propose à l'héroïne de s'asseoir à côté d'elle, et met sa main sur son épaule).

Etant donné que les personnages cousins de l'héroïne sont blonds, j'ai cru d'abord qu'ils étaient des Occidentaux vivant au Japon ! (chose qui aurait expliqué leur comportement). Mais non, il est censé s'agir de familles japonaises.

Bref, tout cela est maladroit et finalement dommage, car le contexte japonais appporte peu de choses à l'histoire.
Hanike Hage dans Gothic Sports situe son récit dans un lycée allemand, c'est plus cohérent.

Cela n'elève rien à l'intérêt de Pink Diary pourtant.
_________________
Radio Nova, la radio préférée de Gally.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tanuki
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Paris

Message Posté le : 07/06/06 16:16    Sujet du message: Répondre en citant

Un détail amusant:
MangaBlog, un des très bons blogs américains, vient de parler (un peu) de Pink Diary.
Il est à noter que les blogs et autres sites d'informations américains comics/manga sont très actifs au sujet des trucs-pas-publiés-par-un-éditeur-japonais-mais-qu'on-étiquette_marketing-oblige_-"manga"-...
_________________
Scott likes Ramona. To date her, all he has to do is defeat her seven evil ex-boyfriends.
Can he do it?

Dude, he's the HERO.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Ambre
Modératrice


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Champagne :)

Message Posté le : 30/08/06 20:17    Sujet du message: Répondre en citant

Un tome 2 un peu décevant, je trouve.... si le dessin reste toujours aussi agréable, tant au niveau des cases que des illustrations de chapitres (j'ai bien aimé celle avec la sorcière Sourire ), il y a quelques défauts qui se promènent au niveau de certaines expressions ou de personnages de fond (pas la même personne au dessin ?) et qui gâchent parfois la lecture.

Mais surtout, l'enchainement des situations et des personnages clichés vus et revus est plutot énorme (le gentil-outsider-qui-cache-quand-même-un secret, la super-méchante-qui-monte-des-plans-tellement-tordus-qu'ils-ne-fonctionnent-que-dans-un-manga-mais-qui-cache-une-grande-fragilité, etc...). Finalement, ce serait un shojo japonais, je ne suis pas sûre que je serai aussi indulgente Mort de rire Enfin bon, le dessin reste très agréable quand il est soigné, ca laisse une chance au tome 3...
_________________
« …Comme vous le savez tous, ma formation de gynécologue m’a permis d’apprendre le langage des dauphins. »
Brett ? Brad ? Brett ! Brad !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kun-kun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Août 2006

Message Posté le : 08/09/06 11:07    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, il reste a Jenny de faire partir ses personnages dans une source chaude, qu'ils aillent au festival en kimono pour attraper des poissons rouges et qu'ils aillent a la plage en bikinis... Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kiru
Mangaversien·ne


Inscrit le : 26 Nov 2002

Message Posté le : 10/09/06 13:55    Sujet du message: Répondre en citant

Kun-kun a écrit:
Bon, il reste a Jenny de faire partir ses personnages dans une source chaude, qu'ils aillent au festival en kimono pour attraper des poissons rouges et qu'ils aillent a la plage en bikinis... Très content


c'est ce que je me disais aussi. je vais peut etre partir dans un autre debat, mais si le manga japonais est le reflet de la société japonaise ou de son actualité et de son époque, pourquoi nos manga francais ne garderait pas le meme sens, on peu conserver nos influences graphiques et nos code narratif japonais ,et par la raconter quelques chose de tout a fait original par rapport a ce qui se fait au japon (lycée etc...)

si les japonais nous ont apporté une lecture original et dynamique. je ne suis pas sur qu'ils puissent dire la meme chose de Pink Diary. ( puisque si on fait un mangas... ce n'est pas seulement pour le vendre en France. )

PS: je parle je parle, mais je n'ai ni lut ni feuilleté Pink Diary >.> donc Pardonnez d'avance cette intervention si je me suis trompé n_n
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kun-kun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Août 2006

Message Posté le : 10/09/06 15:25    Sujet du message: Répondre en citant

Et qu'elle n'oublie pas de faire intervenir un personnage venant du Kansai, se distinguant par son accent et son attitude! Très content Ah oui, et que certaines filles s'habillent en infirmiere ou en agente de police pour exciter la galerie!

Non, ce que je pense, c'est que ce n'est pas vraiment la peine de faire un manga francais si c'est pour raconter une histoire de Japonais, alors que l'on en a deja des tas de la part des vrais Japonais... personnellement, si je suis mangaka francais, je ferais des mangas avec des Francais en France... Quelle honte y a-t-il a ca? Ca marche bien avec les France Five...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation