Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[ SING "YESTERDAY" FOR ME ] d'hier au lendemain
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
otarie
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 30 Juin 2005
Localisation : Helium, Barsoom.

Message Posté le : 08/05/06 23:42    Sujet du message: Répondre en citant

Aaah, mais complaire c'est toujours un mot qui me semble avoir des insinuations relativement perverses. Il ne s'y plaît pas, il s'en contente. Il a choisi de vivre comme ça, il s'y accorde. Et si possible, autant ne pas avoir une vie minable même en ayant décidé que l'ambition, c'est pas pour lui.
En ce qui concerne sa relation à Shinako, qu'il attende qu'elle réponde à ses attentes, comme tu dis, ça m'apparait comme un prétexte plus que fumeux (le genre que moi, je serais bien capable d'utiliser). S'il veut rester stable (euphémisme positif), il n'a pas besoin d'utiliser ce genre d'excuse. S'il reste dans la vie qu'il a, ça n'a rien à voir avec sa relation face à elle. A un niveau purement relationnel, oui, il a peut-être raison d'attendre, mais j'estime que ça ne s'inscrit pas vraiment dans son choix de vie. Bref, si tu parlais (tout début du post) de sa relation à Shinako, je suis assez d'accord, si tu parlais de sa vie, beaucoup moins.

Prudent pessimiste, pour ma part, dans une optique plus globable. Prudent parce qu'il s'est choisi une vie que l'on peut estimer peu risquer, pessimiste parce qu'il m'a l'air, même s'il a tenté sa chance dès (dès !) le premier volume, et bien...il reste assez pessimiste. Plutôt pessimiste à tendance neutre, mais très loin d'être optimiste ^^

En ce qui concerne son autoproclamée marginalité, ça m'a tout l'air d'être ça. C'est vrai qu'en entendant le terme "marginal", on aurait plutôt tendance à penser à un punk louche quelconque/un clochard/un... un autiste, bref, quelqu'un qui s'éloigne de la notion de normalité. Bah, Uozumi, il est marginal parce qu'il n'a pas choisi la même voie que ses potes ou plus largement les gens de son âge, c'est tout, oui.
_________________
festin + fricassée (maintenant avec parfum amélioré)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
clash
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Sept 2005
Localisation : Genève

Message Posté le : 08/05/06 23:55    Sujet du message: Répondre en citant

otarie_Kiji a écrit:

En ce qui concerne sa relation à Shinako, qu'il attende qu'elle réponde à ses attentes, comme tu dis, ça m'apparait comme un prétexte plus que fumeux (le genre que moi, je serais bien capable d'utiliser). S'il veut rester stable (euphémisme positif), il n'a pas besoin d'utiliser ce genre d'excuse. S'il reste dans la vie qu'il a, ça n'a rien à voir avec sa relation face à elle. A un niveau purement relationnel, oui, il a peut-être raison d'attendre, mais j'estime que ça ne s'inscrit pas vraiment dans son choix de vie. Bref, si tu parlais (tout début du post) de sa relation à Shinako, je suis assez d'accord, si tu parlais de sa vie, beaucoup moins.


C'est un peu comme ça que je vois les choses: il a un problème (avec Shinako) qu'il place à l'hypercentre de ses préoccupations, en rempart contre tout le reste. Genre, "tant que je n'ai pas réglé ça, c'est pas la peine de me bouger pour changer le reste puisque c'est ce qui m'importe avant tout".
Alors oui c'est vrai, c'est une sorte d'excuse pour ne pas avancer du tout, mais de là à dire qu'il se complait dans cette situation, je sais pas... Je dirais plutôt qu'il s'est placé dans l'impossibilité technique d'avancer, et qu'il va tout exploser en même temps une fois que son problème n°1 aura évolué.

Enfin là j'interprète pas mal quoi, mais bon ^ ^
_________________
Les gens mettent beaucoup de temps à changer, mais le temps, lui, passe inexorablement...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Minh
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 20 Jan 2005

Message Posté le : 14/06/06 22:38    Sujet du message: Répondre en citant

Parce que s'étendre n'est pas raisonnable (mais bon, hanter les pages des topics non plus... mais pour le moment présent, c'est le crâne qui résonne creux), voici un lien vers un postit de Heiji-Sama : on y découvre avec stupeur, une délicate plante nouvellement fleurie de Kei Toume, dans un style quelque peu moins familier (un épanouissement qui n'en termine pas de s'ouvrir ?). Pour ma part, en regarder, c'est s'en bouillonner Clin d'oeil
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
clash
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Sept 2005
Localisation : Genève

Message Posté le : 23/04/07 08:07    Sujet du message: Répondre en citant

Alors que je flanais tranquillement dans le rayon manga d'une librairie a Kyoto, voila-t-y pas que je tombe sur quoi? Le volume 5 de Syfme, a ma grande surprise (je ne savais pas que la prepublication etait terminee...).
Meme si je ne comprends pour l'instant pas grand-chose quand je lis en japonais (d'autant plus que dans Syfme y'a quasiment aucun furigana), je l'ai quand-meme bien evidemment acheté et (j'ose pas dire lire, forcement) parcouru.

Totalement delaissé dans le volume precedant, j'avais reclamé le retour de Rui dans un post un peu plus haut. Apparament mes désirs sont des ordres, puisque qu'on le retrouve souvent dans toute la premiere partie du tome, dans laquelle il se fait manifestement encore une fois rembarrer par Shinako, alors meme qu'il n'essaie meme pas activement de revenir a la charge (on va dire qu'elle le rembarre préventivement, en quelque sorte...)
De son coté, Haru debarque toujours aussi souvent a l'improviste dans le convini de Rikuo (avec la tete qui depasse de la porte d'entree entrebaillée... Il me semble qu'on retrouve cette image au moins 10 fois dans chaque volume! Quand Haru entre, c'est toujours a l'improviste et a toute vitesse). Celui-ci se montre lui aussi fidèle a lui même, c'est a dire qu'il l'envoie balader quelques cases plus loin.
Il consentira quand-meme a participer a une chasse au cafard dans l'appartement de Haru, au terme de laquelle elle tentera habillement de le retenir pour la nuit, en vain.

[petit aparté] Ayant moi-même été engagé dans une chasse au cafard la nuit dernière vers les 5h du matin -mais tout seul, malheureusement- dans la chambre que je loue à Kyoto, je peux vous dire que cette scène a résonné en moi avec une intensité toute particulière ! Et pas n'importe quel cafard, hein. Du bon cafard japonais qui fait bien ses 2-3 cm de long et qui en fout partout quand on l'écrase. C'est dit.

Du coté de Shinako, on observe que le rapprochement vers Rikuo s'accelere assez nettement, puisqu'on a droit a un spectaculaire "ah, en fait, Rikuo, je... " puis "non rien", qui conclut de belle maniere leur trente-deuxieme "marche côte-à-côte le soir dans les rues desertes".

Je n'entrerai pas plus dans les détails, non pas pour ne pas spoiler davantage, mais bien parce que, comme dit au debut, je n'ai à peu pres rien compris d'autre ^ ^
On voit quand-meme apparaitre deux nouveaux personnages (un couple) dont la fille partage le cours de dessin de Rui, et l'intrigue beaucoup (apparament elle choisit toujours mal ses couleurs quand elle peint, ce qui agace fort son professeur).
Au niveau du dessin, on retrouve pas mal de portraits un peu "décalés" des personnages principaux, comme dans le tome 4, avec plusieurs styles differents. Je trouve la couverture affreuse, mais y'a aussi du tres bon à l'interieur.
_________________
Les gens mettent beaucoup de temps à changer, mais le temps, lui, passe inexorablement...


Dernière édition : clash le 24/01/12 17:59; Edité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 18/08/09 15:55    Sujet du message: Répondre en citant

J'étais ces derniers jours en pleine relecture des cinq volumes de cette magnifique série qu'est Sing "Yesterday" For Me, série que j'ai lue au fur et à mesure de sa sortie, mais que je n'ai jamais relue depuis, et encore moins en une traite. C'est en poussant une personne de mon entourage à la lire que l'envie m'a prise de tout relire également.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'en cinq volumes, les personnages avancent, contrairement à l'impression de sur place que chacun ressent. Peut-être moins Shinako que les autres. En tout cas, Rikuo, qui semble être quelqu'un qui ne sait pas du tout ce qu'il veut au tout début de la série, commence à concrétiser ses débuts de carrière dans la photographie dans le volume 5. C'est surtout le volume 3 qui est pour ce personnage, une espèce de déclic.

Le "petit" Rui aussi commence à avancer du moins sentimentalement. Car pour ce qui est de sa carrière artistique, ce n'est pas tout à fait cela. Il commence enfin à avoir une petite emprise sur Shinako.

Pour ma part, après relecture, je ne suis réellement pas fan du personnage de Shinako. On comprend qu'elle soit emprisonnée dans le passé mais elle est trop "jeune fille modèle", passant son temps à faire la cuisine, s'inquiéter des repas équilibrés de sa seconde famille et tout ça. La copine d'enfance est décidément une bonne ménagère, bonne à marier, tiens. Elle semble aussi un peu "sage", "coincée" vis-à-vis de ses collègues. En fait, elle ne vit pas dans le même quotidien que les autres, elle qui se demande si c'est "normal" à son âge de n'avoir jamais eu de petit copain...

Le volume 4 m'a également surprise et constitue une "coupure" graphique par rapport aux précédents. Alors que la mélancolie guide le trait de Toume, par les regards des personnages ou le trait pas complètement travaillé, on est surpris de voir un trait plus "affirmé" et des yeux plus "ronds" quant aux personnages. Fini les yeux de chats de Haru, celle-ci fait d'ailleurs beaucoup plus jeune désormais. J'avoue préférer les dessins d'avant. Surtout pour Haru qui perd beaucoup de son charme justement.

Le volume 5 sera aussi celui du changement. Shinako qui "invite" Rikuo, Rikuo qui se rend compte que Haru ne lui est pas si indifférent (ce qui fait que le pauvre s'énerve tout seul et crie des "c'est pas possible" avec une pauvre Haru qui ne pige évidemment pas Mort de rire ). C'est le volume dans lequel les "coeurs" bougent le plus.
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 19/10/09 22:47    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant



Et voilà, j'ai terminé le tome 6 et je dois dire que la série reste toujours aussi excellente alors qu'il ne s'y passe toujours rien.

Ce tome est particulièrement centré sur Haru qui commence à être de plus en plus insatisfaite de sa "relation" avec Rikuo. Les questionnements, les doutes et les hésitations d'Haru sont formidablement rendues par Kei Toume. Comme signalé par Taliesin, les protagonistes continent à évoluer même si c'est par petites touches.

Vivement la suite même s'il ne va pas falloir être pressé, une fois de plus...
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
clash
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Sept 2005
Localisation : Genève

Message Posté le : 16/03/10 21:24    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne comprends toujours pas comment j'ai fait, mais j'ai réussi à passer complètement au travers de la sortie de ce tome 6 !
Résultat, je l'ai tout fièrement acheté au Japon la semaine passée, et j'ai passé quelques heures dessus pour avoir droit en primeur (enfin... pensais-je) aux péripéties de ce nouveau tome.

Quoi qu'il en soit, il ne se passe effectivement pas grand-chose de nouveau, mais c'est aussi plaisant à lire qu'au premier jour (perso, j'en raffole), ce qui est quand-même assez remarquable pour une série au scénario aussi anecdotique.
M'enfin, la balance penche de plus en plus du côté de Shinako... Il serait peut-être temps que Kei Tôme se jette à l'eau et donne un nouveau tour à l'histoire.

Au passage, j'ai visité la petite expo de Tôme dans la gallerie Gofa (à Tokyo). C'est sympa mais vraiment minuscule... On peut acheter certains de ses tableaux (c'est pas donné bien sûr), de même que quelques goodies, dont un T-shirt particulièrement réussi (sauf le devant).
Voir ici: http://www.gofa.co.jp/ (uniquement en japonais).
_________________
Les gens mettent beaucoup de temps à changer, mais le temps, lui, passe inexorablement...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
e m
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 21 Nov 2004

Message Posté le : 16/03/10 23:06    Sujet du message: Répondre en citant

clash a écrit:
On peut acheter certains de ses tableaux (c'est pas donné bien sûr)...

Tu as un exemple de prix ?
(Juste par curiosité)
_________________
n.n
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
clash
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Sept 2005
Localisation : Genève

Message Posté le : 16/03/10 23:27    Sujet du message: Répondre en citant

Ca varie entre 150 et 700 euros si je me souviens bien. Mais certains sont des reproductions. J'avoue que j'ai visité l'expo un peu en vitesse et pas dans les meilleures conditions, donc j'ai pas vraiment fait attention...
_________________
Les gens mettent beaucoup de temps à changer, mais le temps, lui, passe inexorablement...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 18/03/10 13:01    Sujet du message: Répondre en citant

Après un tour sur le site linké par clash, voilà ce qu'on trouve ^^'
http://cart02.lolipop.jp/LA08128945/?mode=CATE&c_id=CA00100131716&PHPSESSID=0c1dbd6d61930d2962327a187d54d2e3
ça va de 12000 à 136500 yens.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 12/01/12 03:23    Sujet du message: Répondre en citant

tome 7 :

un excellent tome, les choses évoluent de chaque côté et surtout se concrétise tout en gardant le charme de la série, très bonne lecture.
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
cosmos
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 12/01/12 17:47    Sujet du message: Répondre en citant

Ouiiiiii, Bidule et Truc sortent enfin ensemble ! Genre, EEEEEENFIIIIIIN Mort de rire Les débuts de leur relation de couple sont assez inattendus d'ailleurs, mais mignons et crédibles vu leurs caractères respectifs. Content que ça avance, même si avec un tome tous les 2 ans, avancer est un bien grand mot.
_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
moudidoung
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Oct 2005
Localisation : Louvain-la-Neuve

Message Posté le : 12/01/12 19:51    Sujet du message: Répondre en citant

Re ouiiiiiiiiii
Les deux précédents tomes m'avaient un peu laissé sur le bord de la route. J'avais l'impression que l'auteure compensaient la fixité de l'histoire en multipliant les personnages coincés du cœur et les intrigues sentimentales asymétriques (c'est plus un triangle amoureux, là, c'est un octogone !).
Dans ce tome, le changement est minime, finalement (on veut du cul du cul du cul !), mais on se doute que l'on ne peut plus revenir en arrière... Et cela a suffi pour réveiller les émotions que j'avais éprouvées au début de la série (quand j'étais encore lycéen, waw)

N'empêche... c'est pas parce qu'ils sortent ensemble qu'ils ont été touchés par la grâce. Ils sont toujours aussi empoté. Mais c'est très bien comme cela.
_________________
Close The World, Open The Next
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
clash
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Sept 2005
Localisation : Genève

Message Posté le : 24/01/12 17:32    Sujet du message: Répondre en citant

7 tomes (et près de 9 ans !) de maturation auront été nécessaires (c'est bien le mot) pour que l'un des triangles amoureux de "Syfme" s'arrondisse enfin sur un angle. Pas de coup de théâtre, de grands effets, de révolution pour autant : tout s'est joué en douceur, en parfaite harmonie avec le rythme que le manga propose depuis le départ.

Pour ma part, j'ai eu besoin d'un petit quart de tome pour que s'estompe l'habituelle sensation de ronronnement un rien lassant qui m'étreint à chaque fois que j'entame un nouveau volume, plusieurs mois après avoir reposé le précédent. Mais une fois encore, j'ai retrouvé cet émerveillement mélancolique qui m'a marqué dès la sortie de ce titre il y a bien longtemps...
La justesse et la sensibilité n'ont pas abandonné la plume de Kei Tôme. On pourra toujours s'énerver de l'indécision crasse des personnages principaux, mais qui pourrait nier qu'elle est souvent le reflet de la réalité ?

Ayant relu il y a peu La ballade de l'impossible (Norwegian Wood), je me suis fait la réflexion que le roman de Murakami pourrait bien avoir inspiré Kei Tôme. Le parallélisme de certains personnages est en tout cas frappant, non? Shinako/Naoko bien sûr, mais aussi Rikuo/Watanabe et Haru/Midori...
_________________
Les gens mettent beaucoup de temps à changer, mais le temps, lui, passe inexorablement...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
clash
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Sept 2005
Localisation : Genève

Message Posté le : 02/04/14 20:24    Sujet du message: Répondre en citant

Hello !

Quelqu'un sait à quoi joue Delecourt? Déjà deux volumes de sortis au Japon, et toujours rien de nouveau chez eux depuis... novembre 2011!! Les sorties sont déjà bien assez lentes au Japon comme ça! ^ ^

Ne me dites quand-même pas que... Non, j'y croirais pas une seconde.
_________________
Les gens mettent beaucoup de temps à changer, mais le temps, lui, passe inexorablement...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 3 sur 5

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation