Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[BANANA FISH] la vie en jaune !! (2)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Bp
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 08 Mai 2003
Localisation : Sur la Drina

Message Posté le : 29/01/07 19:55    Sujet du message: Répondre en citant

Lu, enfin (pas faute d'avoir essayé avant, mais apparemment, seuls 10 libraires ont reçu ce tome 19, et encore, en très petites quantités).

Que dire, si ce n'est que j'ai adoré, que Yoshida manie la contre-pied avec une adresse à faire pâlir de jalousie Juninho Pernambucano et que rares sont les auteurs qui savent passer d'un climax émotionnel à un autre avec autant d'adresse et de justesse.
Malgré quelques petits creux, Banana Fish aura su rester une lecture halletante, stimulante et touchante, réecrivant le New-York des années 80 à l'aide d'une vision romantique plus qu'originale qui, à défaut d'avoir su toucher un public francophone plus prompt à se palucher devant SaruLock, aura su prouver, en compagnie de quelques autres titres, que le shôjo, ce n'est pas seulement des âneries gnangnan.
Et comment ne pas s'extasier devant un titre qui parvient - avec brio s'il vous plaît! - à altérer un univers par définition machiste et sentant la sueur en une perception purement fémnine et fantasmée, où un jeune éphèbe incroyablement charismatique mène la danse au milieu de loubards poilus?

Pour ceux qui hésitaient encore à se lancer dans ce titre à cause de la parution cahoteuse des ritaux du marché du manga, la série est maintenant terminée, ses qualités ne sont plus à démontrer et sa conclusion est somptueuse. Jetez-vous dessus.
_________________
ALLIANCE, n. In international politics, the union of two thieves with hands so deeply inserted in each others pockets that they cannot separately plunder a third.

Ambrose Bierce
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 13/07/09 11:37    Sujet du message: Répondre en citant

En ce moment, je lis (très) lentement Kisshô Tennyo (vieille série en 4 volumes ayant reçu un prix jadis, aujourd'hui adaptée en drama [>___< verdammt]) d'Akimi Yoshida que j'ai acquis en édition taiwanaise. En gros, une nouvelle élève, Kanô Sayoko, arrive au lycée. Cette jeune fille est très belle, intelligente, a du caractère (elle ne se laisse pas marcher sur les pieds quoi) et fait donc sensation: tous les élèves sont séduits, filles ou garçons et passent leur temps autour d'elle. Une vraie star, quoi. Elle ne laisse pas indifférents les playboys du lycée, les cousins germains Tonô Akira et Tonô Ryô. Sauf que y'a les bullies du coin, la bande à Imai Hisako qui ne peut pas la saquer parce qu'elle se la "joue trop" pour une nouvelle arrivée. Mais bon, mieux vaut pas s'en prendre à Sayoko et elle l'apprendra aux dépends de ses amis. Même le professeur principal (en passant le gendre du dirlo) aura à faire à elle. Sayoko semble avoir un certain pouvoir sur les gens, et ça, la narratrice (Asai Yuiko) et Tonô Ryô le remarqueront très vite. Enfin, il semble y avoir une intrigue de business immobilier entre les familles Tonô et Kanô, avec plans de mariages et tout le tintouin. Ah, ai-je oublié de mentionner que Sayoko, en plus d'être parfaite, est riche? Cool

Après avoir découvert Akimi Yoshida par le récit d'action/thriller Banana Fish, on découvre une autre facette de la mangaka: une histoire se déroulant dans un quotidien assez banal, une histoire de lycéen en tranches de vie en quelque sorte. Et force est de constater qu'elle s'en sort à merveille. L'histoire ne semble pas super excitante mais la mise en scène, la simplicité du dessin m'ont énormément plu. Le mystère entourant Sayoko donne carrément envie de lire la suite (je suis sur le volume 2 et je me motive malgré mon niveau pourri donc fan Très content).

Je suis fort étonnée de voir le côté adulte de cette série alors qu'on est dans un shôjo lycéen. Il y a sûrement un côté fantastique mais il ne se fait pas comme d'autres shôjo, il est pour le moment dissimulé dans le quotidien. Quant au beau gosse Ryô, je le trouve assez naturel aussi, rien à voir avec le beau gosse aux milles étoiles scintillantes ^^;. Quant aux anti-viols, qu'elles soient ravies: pour une fois, l'héroïne ne se laisse pas faire du tout, garde son calme et le "preux" chevalier planqué pour surveiller la scène n'a même pas eu besoin d'intervenir. Putain ça fait du bien ... J'ajouterai qu'il y a un fort caractère "sensuel" ou "charnel" dans cette oeuvre si j'ose dire, la sexualité y est quand même souvent abordée et on n'entoure pas la chose de "fleurs" si j'ai bien compris toutes les bulles Surpris.

Ca me donne réellement envie d'acquérir Lover's Kiss et Sakura no Sono, avec des personnages à la sexualité assez en marge (dans Lover's Kiss un polygone amoureux avec personnages de même sexe ou non, dans Sakura no sono déjà adapté en film on aurait des lesbiennes). Après, les achats seront difficiles en édition taiwanaise, les ayant vu seulement en occasion -__- (sur books.com.tw on ne les trouve plus en neufs, même Eve no nemuri n'est pas au complet).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 11/07/10 23:46    Sujet du message: Répondre en citant

Ces derniers temps, j'ai décidé de relire certaines séries non relues depuis quelques années. Et c'est sur Banana Fish que je me suis penchée, car à cause de son suspense, et comme je l'ai achetée en entier après la sortie du volume 19, je l'ai avalée sans "mâcher"... En gros, je l'ai lue trop vite.

Je continue à trouver en Banana Fish une excellente série et un excellent feuilleton. Je me suis forcée à lire un volume par jour maximum et pas plus, les cliffangher en fin de volume fonctionnent plus que bien. J'aime surtout le début, avec donc cette enquête sur le Banana Fish, le côté conspirationniste avec l'Etat qui magouille, les hommes politiques impliqués, l'intrigue géopolitique avec les pays d'Amérique du Sud. Par la suite, on est plus dans l'action, les gangs de rue, avec un Ash particulièrement mis en avant, garçon aux talents multiples. Là, ça donne des attaques de type commando et guerilla.

Ash, malgré ses qualités, est un personnage humain. J'applaudis Akimi Yoshida qui a réussi à nous rendre ce personnage extrêmement sympathique, là où un personnage beau, intelligent et tout ça aurait pu agacer. Et même si il est blessé, je ne trouve pas de pathos comme dans d'autres shôjo manga, on sait ce qui s'est passé, on voit le regard triste d'Ash, et on se tait. Quelques larmes parfois, mais ça reste sobre. Et c'est ce qui rend le personnage beau. Sa relation avec Eiji est également très belle, très douce. J'aime beaucoup ces moments de complicité qu'ils partagent ensemble, ces rares moments de tranquillité où Ash peut redevenir ce qu'il est en vrai: un ado.

Beaucoup d'humour aussi, alors que je ne m'y attendais pas. Et parfois du fan service parodique, comme cette planche où Ash prend son bain, avec Eiji qui ouvre la porte et on découvre les fesses de Ash qui dépassent de l'eau Mort de rire . Parfois, il faut avouer qu'Akimi Yoshida en fait un peu trop avec Ash comme le dit marie: Ash est beau quand il tire, Ash est beau en costard, Ash est beau même quand il est malade. Après, ça ne m'a pas gêné. Effectivement, dommage pour l'aura yaoi qui entoure cette série car pas du tout: Eiji et Ash sont amis, s'aiment énormément, mais rien ne se passe. Comme le disait un ami, on a comme une histoire d'amour très platonique entre eux deux, mais rien de plus. Et pas de touche pipi, pas de sous-entendus chelous comme dans certains shônen du Jump. Pas de truc à la Silver Diamond pour faire fan service à tout va. C'est surtout une très belle amitié, des sentiments très purs, une fascination entre deux garçons d'âge proche vivant dans deux mondes très différents. Ash est très drôle, il a toujours les répliques qui tuent. Comme avec son "père" Max Lobo, ses remarques sur la bouffe japonaise (le nattô) ou encore, la bouffe américaine pour "obèse", monsieur fait attention à sa ligne et ne veut pas porter les mêmes pantalons que Max: "que s'est-il passé?" Mort de rire

Et la fin est... tout simplement sublime. Rien à redire, même si je m'en souvenais, je disais dans ma tête "noooon" et ... si. Les deux histoires m'ont beaucoup plus plu qu'à la première lecture de la série. Je trouvais la première histoire assez anodine, mais finalement, ça fait du bien de revoir certains personnages. Quant à la seconde, je l'aimais déjà beaucoup la première fois.

J'aime beaucoup le côté eighties aux Etats-Unis, un New-York fantasmé où tout le monde a un flingue, avec ses grands immeubles, ses flics et ses gangs rangés par ethnies. Et puis les fringues quoi, cette chemise ananas!!! D'ailleurs, dans Please Save My Earth en prépublication aux mêmes années environ (1985-1994 et 1987-1994), on voit Issei porter lui aussi cette chemise ananas Mort de rire

Sinon, dédicace à namtrac car lorsque Ash achète des manga pour Eiji, on sait que ce dernier lit Shiori et Shimiko Clin d'oeil!

Avec tout ça, j'ai réussi à motiver mon popotin pour lire Yasha volume 1. Pour le moment, j'aime beaucoup, et le héros porte à un moment un t-shirt "Banana Fish" Mort de rire. D'ailleurs, je l'ignorais mais c'est bien lui: on revoit Sing Soo Ling Très content en garde du corps du héros!!!! Yasha parle encore de surdoués. Notre héros, Sei, habite paisiblement avec sa mère sur une petite île d'Okinawa. Sei est heureux, et passe d'excellents moments avec son ami Toichi. Jusqu'au jour où des hommes venus d'une boîte appelée Neo Genesis enlèvent Sei et l'emmène aux Etats-Unis où il doit faire don de ses talents intellectuels. Il y devient un docteur spécialisé dans les virus et est envoyé à Tokyo par le docteur Ryan... et rencontre de nouveau son ami d'enfance Toichi. Il est protégé par un certain garde du corps appelé ... Sing Soo Ling Très content . Des mystérieux hommes en noir en veulent à la vie de Sei et on repart donc vers de l'action, avec des flingues et tout ça. Ca fait donc un peu penser à Banana Fish: jeune homme beau et surdoué, ayant subi un traumatisme de jeunesse, aimant beaucoup un ami d'enfance plutôt simple et normal de normal... N'empêche, j'ai trouvé ça "drôle" de voir cette série se dérouler au Japon, avec des élèves parfois en uniforme, là où j'avais l'habitude de voir Banana Fish aux Etats-Unis Sourire.

Sinon, j'ai terminé Kisshô Tennyô l'an dernier mais les souvenirs n'y sont plus. J'ai une mémoire de poisson rouge déjà quand je lis en français alors dés que c'est une langue étrangère, ce n'est pas la peine. Donc non, je ne peux pas trop en parler, mais j'ai aimé l'intégralité de la série, très différente de Banana Fish et Yasha, il ne s'y passe pas grand chose en fait et les personnages ne sont pas très attachants.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
namtrac
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Déc 2003
Localisation : The dark side of the road

Message Posté le : 13/07/10 17:58    Sujet du message: Répondre en citant

Taliesin a écrit:
Sinon, dédicace à namtrac car lorsque Ash achète des manga pour Eiji, on sait que ce dernier lit Shiori et Shimiko Clin d'oeil!


C'est dans quel tome ? ^^
_________________
"Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow
But if we are wise, we know that there's always tomorrow"
------------------------------------------------------
http://www.freerice.com/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 13/07/10 18:17    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne me souviens plus mais j'essaie de prendre en photo quand je trouverai Clin d'oeil
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 13/07/10 20:27    Sujet du message: Répondre en citant

Perso j'en doute : les dates de publications ne coïncident pas.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 24/06/11 23:19    Sujet du message: Répondre en citant

Retour sur Yasha: J'ai depuis bien avancé, actuellement sur le volume 10. Et révélation, erreur sur mon post de dessus (et je trouvais ça de plus en plus bizarre en lisant la série Mort de rire Mort de rire Mort de rire Mort de rire ), ce n'est pas Sing Soo Ling le garde du corps de Sei Arisue, mais un certain Ken Kurosaki, rien à voir!!! Seulement, au volume 9 intervient un personnage ayant beaucoup de charisme, intelligent, avec un nom chinois (3 caractères sans "point de séparateur" quoi) qui se prononce ... Sing Soo Ling!!! Bingo, car lorsque nos héros cherchent des infos sur cet homme, il est révélé qu'il a appartenu à un gang de Li Yut Ling, qu'il est né à NY, bref pas mal de coincidences bananiennes Mort de rire (c'est aussi un super beau gosse qui a brisé des coeurs de millions de chinoises en se mariant avec une Japonaise d'une dizaine d'années sa cadette, ça ne vous rappelle rien ça? Volume 19 de Banana Fish nous voilà!). Voilà, c'était juste pour faire un erratum Sourire. La série est vraiment chouette, je reprendrai tout avec dictionnaire sur les genoux pour décrypter à 100% le sens de certaines bulles. Ca se rapproche vraiment pas mal de Banana Fish et cette série me manquait au final Sourire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 14/05/12 00:30    Sujet du message: Répondre en citant


J'ai lu le premier volume de Lovers' Kiss de Akimi Yoshida. Un manga de deux volumes, racontant des histoires d'amour entre lycéens et lycéennes, avec un schéma assez compliqué...

Au lycée se répand une humeur sur le beau gosse, Fujii Tomoaki, dont la réputation n'est pas sans rappeler celle d'un "perv". Le mec serait un salaud qui habite seul dans un bel appartement de luxe, invitant ses diverses conquêtes féminines à coucher avec lui. Si avortement il y a, il se passe dans la clinique de son père... Un jour, au bord de la plage, Rikako Kawana rencontre le dit jeune homme et ne reste pas insensible à son charme... C'est le début de diverses histoires d'amour comprenant six personnages: Rikako aime Tomoaki. Ce dernier est également aimé de Sagisawa Takao, son camarade de collège. Sagisawa Takao étant lui-même aimé de Ogata, son kôhai qui vient du Kansai. Quant à Eriko Kawana, la jeune soeur de Rikako, elle est éprise de Miki... Elle-même éprise de sa meilleure amie Rikako! Bref, un joli sac de noeuds qu'on tient là ^^; ... avec des histoires hétéro, gay et lesbiennes Sourire

Et non... Si on connaît Akimi Yoshida, on saura qu'il n'y aura rien de racoleur même face à un tel synopsis. Et c'est tant mieux. Le premier volume s'intéresse à Rikako Kawana pendant deux chapitres, et à Sagisawa Takao pour le dernier (à suivre dans le volume prochain). Chaque partie a donc un narrateur et un point de vue différent. C'est donc pas mal d'introspection dont on a droit, plus que l'explosion d'une belle et douce romance. Les romances ne sont pas toutes douces d'ailleurs, et plutôt amères et réalistes, pleines de douleurs. On est dans un jôsei et ça se ressent, on se rapproche d'une ambiance plutôt Blue que shôjo. Ca fait d'ailleurs du bien de voir Akimi Yoshida dans un registre quotidien après avoir lu des séries telles que Banana Fish ou Yasha (bon, y'a eu Kisshô Tennyô mais y'avait toujours cette héroïne avec une aura spéciale, évoquant du fantastique - mais finalement, pas tant ...).

Les dessins d'Akimi Yoshida sont fidèles à eux-mêmes, elle n'a pas énormément évolué depuis Banana Fish et c'est tant mieux. C'est sobre, que ce soit graphiquement ou dans la narration, superbement raconté. J'aimerais vraiment que cette série courte sorte chez Sakka Auteurs car je la vois bien chez eux (ils ont déjà du Nananan et puis All My Darling Daughters de Yoshinaga Sourire ). C'est un petit coup de coeur de ma part... Notons qu'un film live, du même nom, est également sorti. Le tout est parsemé de vers du poème "Il pleure dans mon coeur" de Verlaine à chaque début de chapitre, soulignant l'ambiance très mélancolique du récit.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Abby
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 08 Jan 2010

Message Posté le : 05/08/15 17:36    Sujet du message: Répondre en citant

Bon voilà, je suis tombée presque par hasard sur une enchère qui se terminait de Banana Fish, et je suis la seule à avoir enchéri... me serais-je fait avoir? XD je pense pourtant avoir fait une bonne affaire vu que la série est si rare. En tout cas j'en ai eu pour 146€ les 19 tomes indiqués "comme neufs"... J'attends donc de les recevoir... ^^ et hâte de découvrir cette série dont j'entends tant de bien! Sourire
_________________
Mon blog et mon forum sur Clamp (mais pas que ^^)

Rêve d'atteindre la fin de Princesse Kaguya et d'Ane no Kekkon...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 05/08/15 17:40    Sujet du message: Répondre en citant

Il y avait bien 19 volumes? Je demande car il est courant de voir des 18 volumes marqués "complet" d'après Bobo de Manga Heaven (et puis je crois qu'on peut faire une réclamation aussi). Si c'est bien le cas, je te dis bravo car tu t'en es bien sortie ^^ . Et je te souhaite une bonne réception suivie d'une excellente lecture Sourire . Ce qui est toujours difficile dans ces moments, c'est la réputation légendaire autour de la série à laquelle il faut faire face... Enfin bon, Yoshida... aaah...

pika
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Abby
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 08 Jan 2010

Message Posté le : 05/08/15 17:49    Sujet du message: Répondre en citant

oui, 19 volumes, avec une photo pour le prouver! Très content
moi aussi j'ai fait gaffe à cause de l'article de Bobo lol

merci en tout cas! Sourire ça me rassure si tu trouves que je n'ai pas fait une trop mauvaise affaire XD je n'ai pas l'habitude de dépenser autant d'un coup, et par conséquent, je dis d'ailleurs adieu à la majorité de mes achats mangas d'août et septembre XD

c'est clair que la réputation du titre le précède, mais je ne pense pas en attendre trop et donc risquer d'être déçue! Sourire on verra bien ^^ plus qu'à guetter le facteur :p
_________________
Mon blog et mon forum sur Clamp (mais pas que ^^)

Rêve d'atteindre la fin de Princesse Kaguya et d'Ane no Kekkon...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Bobo
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 27 Juil 2006

Message Posté le : 05/08/15 18:57    Sujet du message: Répondre en citant

Tu n'auras plus qu'à me vendre les t.18 et 19 après les avoir lus. Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Abby
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 08 Jan 2010

Message Posté le : 05/08/15 21:16    Sujet du message: Répondre en citant

si je n'aime pas la série, je te les revends avec plaisir! Mort de rire
_________________
Mon blog et mon forum sur Clamp (mais pas que ^^)

Rêve d'atteindre la fin de Princesse Kaguya et d'Ane no Kekkon...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Abby
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 08 Jan 2010

Message Posté le : 23/08/15 15:14    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai reçu et commencé à lire Banana Fish, et franchement pour le moment je suis plutôt captivée par l'histoire! Sourire
_________________
Mon blog et mon forum sur Clamp (mais pas que ^^)

Rêve d'atteindre la fin de Princesse Kaguya et d'Ane no Kekkon...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 23/08/15 22:02    Sujet du message: Répondre en citant

Le papier jaune est bien un délire de Panini (apparemment, ça mettait plus dans l'ambiance LOL)!!! Perso, j'ai vite oublié la couleur à la lecture du manga tellement j'étais captivée par l'histoire ^^ (finalement, le papier ne vieillit pas si mal Mort de rire ). En Allemagne, la série a été éditée par Panini aussi, sur du papier BLANC (stoppée au volume Cool. Vu le découpage très franco-belge, j'ai même cru à un seinen style Monster lorsque Banana Fish est sorti. J'ai appris plus tard qu'il était adressé à un public féminin (à l'époque, les BL n'étaient pas super connus, même si après, la série traînait une véritable réputation BL...). Je suis d'accord avec la reliure dure de Panini, il y a encore ça sur certains de leurs manga récents comme Ane No Kekkon, celle de Princesse Kaguya s'est assouplie peu à peu, mais le premier volume est dans le style. Pour en revenir à la reliure, j'ai quelques pages qui se barrent sur le dernier volume par exemple.

Contente que tu n'aies pas dépensé ton argent pour rien Abby Sourire . J'ai tellement aimé Banana Fish que j'ai voulu retrouver une série qui lui ressemble et c'est ainsi que j'ai commencé à lire des manga en chinois, afin de lire Yasha (je faisais une obsession de cette mangaka Surpris )... Et à partir de là, j'ai acheté tous les manga de Yoshida que j'ai pu, et j'adule désormais cette mangaka. J'adore son style "franco-belge" sur Banana Fish, totalement en rupture avec les shôjo de l'époque ^^ sans chichi, sans fioriture (elle hérite pas mal de Ryôko Yamagishi qu'elle semble admirer, parenté affirmée entre Hi izuru tokoro no tenshi et Kisshô tennyo). Les fringues bien démodées me font toujours rire, sans parler des moustaches ou les gangs (l'iroquois Mort de rire ).

Enfin, Banana Fish a bien été un échec commercial et je doute que Kamakura Diary ne soit un gros carton... l'adaptation filmique (par Kore-Eda) sort en octobre mais je ne sais pas si le lien se fera entre le manga et l'adaptation auprès du grand public... pour une réédition, l'espoir est ténu Triste (surtout qu'aujourd'hui le marché est très concurrentiel).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 2 sur 5

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation