Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Problèmes de traduction. Le japonais: une langue de fous (2)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
drop
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 05 Sept 2005
Localisation : Belgique

Message Posté le : 29/04/06 15:11    Sujet du message: Répondre en citant

Fo_cube a écrit:
t'es en train de sous entendre qu'on a modifié des pages pour se lancer des fleurs Mort de rire
A vrai dire moi aussi ça m'a surpris ce passage mais il faut croire que les japonais dés qu'il apercoive des romanji dans leurs mangas perde leurs pertinences graphiques.
à ma connaisssance ces louanges sont sincères de la part de Yazawa et tous le monde a été surpris (et du coup flatté ^^) dans le staff quand on a découvert ce passage de l'adapt de Sae Cibot.
(mais si quelqun lit le jap je veux bien avoir la version vo quand même !!)


Ah merci, c'est vraiment surprenant d'ailleurs. Le coup du "La couverture Française et tout de même particulièrement jolie" de Yazawa est génial, elle salue même le faite qu'il y ai des clé de compréhension à la fin des volumes.


Citation:
Même la coquille page 30 Layla / Reira est d'origine.


C'était une coquille ? Je pensais que Layla était son vrais nom et Reira sont nom de scènes (ce qui ne change rien de la prononciation) vue qu'il on tous un nom de scènes assez identiques à leurs vrais nom.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 29/04/06 15:17    Sujet du message: Répondre en citant

drop a écrit:
C'était une coquille ? Je pensais que Layla était son vrais nom et Reira sont nom de scènes (ce qui ne change rien de la prononciation) vue qu'il on tous un nom de scènes assez identiques à leurs vrais nom.

Bonne question. J'ai momentannément stopé ma lecture de cette série au tome 10, donc ça commence à dater...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ZPRM
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : Toulouse

Message Posté le : 29/04/06 16:16    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
A la limite, tant mieux. Pour toi et pour l'auteur. Mais dans ce cas là, pourquoi ne pas avoir laissé tomber plus tôt la VF au profit de la VA ?

Par patriotisme économique ? (expression comique de ma part, puisque je n'achète mes DVDs qu'en version US, voireen version japonaise quand il y a des sous-titres)
Je peux paraître un peu extrémiste dans ma critique de Azumanga Daioh. C'est en fait fait un des rares mangas où j'ai eu un problème, peut-être parce que j'avais lu une autre version avant (qu'on m'avait gentillement prété), et que j'avais vu plusieurs fois l'anime. Je n'ai eu aucun problème avec les autres titres que j'ai acheté chez Kurokawa (à la limite le coup du pastis dans le volume 1 de FMA, qui m'a paru déplacé car FMA n'est pas basé sur un monde méridionnal ?).

On m'a déjà prété d'autres mangas en version US, et quand ils sont sortis, je les ai acheté en France (Alien Nine et Kare Kano). Par contre, bizarrement, je ne les ai pas encore lu. (d'ailleurs, sur Alien Nine, Asuka prévoit de sortir le one shot qui y fait suite ?)

sushikouli a écrit:
Et puis, pourquoi attendre si longtemps avant de critiquer Kurokawa ? M'a pas fallut plus d'un tome pour descendre Taifu et J'ai Lu, moua ! Maléfique

Parce que même si l'envie me taraudait, je n'ai jamais trouvé l'occasion. (et j'ai bien eu d'autres envies, mais il faut rester poli) Et puis ce n'est pas forcément évident d'exprimer une opinion à contre-courant des grosses pointures.

Pour rester sur Kurokawa, dès le début, la profession de foi de Greg disant peu prou qu'on ne trouverait pas de "san" et consort dans sa collection, m'avait pris à rebrousse-poil, mais je répète que seul Azumanga m'a déçu. Pas de problème avec Villa Cosmos par exemple, également dans le genre comique (quelqu'un a-t-il remarqué qu'à un endroit dans le volume 1, il reste un Otankansu, au lieu de Kornichon, p175)

Pour Taifu, je ne lis pas grand chose chez eux (seulement No Bra et Avec Karine, plus les one shot de Kei Toume) (quand j'avais dis que toutes mes lectures ne sont pas avouables), et pour J'ai Lu, j'ai du arrêté avec Orange Road. (tiens, pourrait-on voir un pattern dans mes lectures ? Dois-je ajouter que j'ai acheté Girl Saurus ? Et que depuis je l'ai fini en scan, et que je lis Girl Saurus DX ? Bon, et ils se décident à sortir Pastel chez GC ?)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adrien de Bats
M. Mangaverse


Inscrit le : 24 Sept 2003
Localisation : Orsay

Message Posté le : 30/04/06 12:58    Sujet du message: Répondre en citant

Fo-cube a écrit:
à ma connaisssance ces louanges sont sincères de la part de Yazawa et tous le monde a été surpris (et du coup flatté ^^) dans le staff quand on a découvert ce passage de l'adapt de Sae Cibot


C'est d'autant plus étonnant que le travail fait sur Nana est franchement mauvais. Comme je n'ai pas le tome 7.8, pourriez-vous indiquer les passages laudatifs?
_________________
J'aime le tofu soyeux.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
drop
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 05 Sept 2005
Localisation : Belgique

Message Posté le : 30/04/06 13:49    Sujet du message: Répondre en citant

Adrien de Bats a écrit:
C'est d'autant plus étonnant que le travail fait sur Nana est franchement mauvais. Comme je n'ai pas le tome 7.8, pourriez-vous indiquer les passages laudatifs?


Elle ne parle pas, bien entendu, de la traduction, cela vas de soi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fo_cube
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 27 Nov 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 30/04/06 15:52    Sujet du message: Répondre en citant

Bah oui il n'est question que d'esthétisme, Yazawa ne lis pas le français (en tout cas elle en dis rien)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Greg
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 19 Oct 2004
Localisation : Dé

Message Posté le : 04/05/06 15:32    Sujet du message: Répondre en citant

Calvin:
Citation:
Greg pour satisfaire les vrais fans, tu devrais p'têtre proposé la version japonaise en combo avec votre VF qui est très bien ADAPTEE et pas seulement traduite comme peuvent le faire certaines team de scantrad qui ont du servir de référence aux vrais fans.


Ne rigole pas, quand on a distribué les samples des premières pages de FMA dans les boutiques en Juin 2005, j'ai reçu des tas de mails de gens qui se plaignaient parce qu'Ed "parlait mal". Ils pensaient que les scantrad, qui avaient lissé tout le coté "sale gosse malpoli" en particulier, et toutes les subtilités de langage en général, étaient dans le bon, et qu'on avait rien compris.

L'un d'eux à même eu l'audace de me demander "dans ce cas pourquoi ne commercialiseriez vous pas deux versions? Une avec le langage jeune, et une autre, avec une adaptation plus neutre, plus proche des scantrad?"

Pour le mangaversien qui parlait des "sempai" (Adrien?) :
Le problème est de savoir reconnaître (et connaître) la richesse de la langue française afin de la faire s'adapter à ce qui est signifié en japonais. C'est facile de dire qu'il n'y a pas d'équivalent de chan, sama, sempai en français. Mais comment font les japonais pour traduire des concepts qui n'existent pas en français? Je vois pas les traducteurs au Japon se réunir et se plaindre dans des forums

-"Pfoulala, comment on traduit "archiduc" les mecs desu?"
-"Bah y'a qu'a le laisser en Katakana, c'est plus fidele, LOL kudasai"

Il y a tellement de subtilités que l'on peut utiliser en langue française que ce serait bien dommage de chercher à remplacer un mot par un autre de manière systèmatique, (du genre chan=XXX, valable dans tous les mangas) plutôt que de choisir de s'adapter au contexte.

Bien sur que non, tu as raison Adrien les collegiens ne se vouvoient pas entre eux; mais même s'il n'y a pas de "sempai" chez nous, quand t'as 13 ans tu vas pas parler de la même manière avec un bon copain et un type de trois classes ton ainé qui veut te taper dessus. J'en suis sur; et c'est ça que doit (à mon sens) rechercher l'adaptateur et l'éditeur.
_________________
Salade tomate oignon?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Adrien de Bats
M. Mangaverse


Inscrit le : 24 Sept 2003
Localisation : Orsay

Message Posté le : 04/05/06 16:23    Sujet du message: Répondre en citant

Goureggou a écrit:
Le problème est de savoir reconnaître (et connaître) la richesse de la langue française afin de la faire s'adapter à ce qui est signifié en japonais. C'est facile de dire qu'il n'y a pas d'équivalent de chan, sama, sempai en français. Mais comment font les japonais pour traduire des concepts qui n'existent pas en français? Je vois pas les traducteurs au Japon se réunir et se plaindre dans des forums


Oui je pense que c'est le problème principal.
Ca me rappelle un peu mon premier repas mangaverse (je parlais avec Montbrumes) et disais:
"Il y a un truc qui m'a toujours choqué au Japon c'est la tendance à se regrouper par sexe... Dès qu'on est 5 ou 6, le sgarçons se mettent entre eux et idem pour les filles. Je trouve ça hyper bizarre (oui je dis encore hyper)".

Là, mon deuxième voisin de gauche (le premier étant Silaor le wannabe elfe) m'indique que "C'est la même chose en France".
Bon, le problème c'est que je ne le savais pas du tout car mon interaction avec la société française est plutôt limitée (à part Key, l'ubersexuel, je ne côtoie pas de garçons hétéros).

Dans le même ordre d'idée, à une soirée un type (gros et transpirant) dit:
"Eh oui au Japon, il y a les burakumin (Lisez Nakagami Kenji c'est très bien). Une caste de parias auxquels on réservait certains métiers comme tanneurs ou bouchers. C'est diiiiiiiiiiiingue non?"
Ce à quoi je lui ai répondu (car je sais apprendre de mes erreurs):
"Tu sais c'était voire c'est la même chose en France".

Bon tout ça pour dire qu'effectivement, avant de trouver une nuance intraduisible, il faudrait déjà avoir un peu de recul vis-à-vis de sa propre langue et s'interroger sur certaines habitudes lexicales.

D'ailleurs, ça n'engage que moi, mais je trouve le travail fait par Kurokawa (sur Azumanga et Midori Days) TRES satisfaisant, car il y a tout ce que j'aime (des onomatopées traduites, un langage adapté et une adaptation culturelle). (autre question fondamentale, dans la mesure où les gens qui ont été choqués par le "mauvais langage" du héros de Full Metal Alchemist, ne parlent pas japonais et ne se sont fait une idée qu'à travers l'anglais (langue qu'ils ne maîtrisent pas non plus), y a-t-il des limites à la mauvaise foi intellectuelle et à l'idéalisation? (gros choc quand j'ai revu Ranma 1/2, le héros parle de façon vraiment vulgaire) oui je suis décousu)
_________________
J'aime le tofu soyeux.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CygnusX
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 27 Fév 2003
Localisation : S-E

Message Posté le : 04/05/06 20:33    Sujet du message: Répondre en citant

Adrien de Bats a écrit:
(gros choc quand j'ai revu Ranma 1/2, le héros parle de façon vraiment vulgaire)


Ah les omee et les -yagare de Ranma ou Inu Yasha, comme j'en parlais un peu dans le topic de Berserk, nos héros de mangas masculins parlent très très mal.

C'est un peu grossir le trait mais j'ai l'impression que si on les traduisait littéralement ça ferait limite langage caillera pour la plupart.

"Ouah, qu"es tu mveux toi, sans daiconer, s'pèce den****"

On se posait la question d'ailleurs sur Ossan.
_________________
JOJO FOREVER IN OUR HEART
Still alive
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
drop
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 05 Sept 2005
Localisation : Belgique

Message Posté le : 05/05/06 09:25    Sujet du message: Répondre en citant

Greg a écrit:
Ne rigole pas, quand on a distribué les samples des premières pages de FMA dans les boutiques en Juin 2005, j'ai reçu des tas de mails de gens qui se plaignaient parce qu'Ed "parlait mal". Ils pensaient que les scantrad, qui avaient lissé tout le coté "sale gosse malpoli" en particulier, et toutes les subtilités de langage en général, étaient dans le bon, et qu'on avait rien compris.

L'un d'eux à même eu l'audace de me demander "dans ce cas pourquoi ne commercialiseriez vous pas deux versions? Une avec le langage jeune, et une autre, avec une adaptation plus neutre, plus proche des scantrad?"


*Shocking* Enfin j'ai vue pire, bien pire.

De jeunes personne on appris que lorsqu'une série était licencié, les fansub devait s'arrêter sous peine de bla bla bla. Une pétition à donc été lancée je ne sais plus quand, pour... attention... acheté les droits de la série Tv Naruto (chacun donne sa part). Pourquoi me direz vous ? Plusieurs raison : empêcher les éditeurs de faire une *666* version française. Pour que la série ne soit pas diffuser sur TF1 et ainsi empêcher tout goodies qui pourrait attiré les enfants (ouais parce que Naruto c'est pas pour les gosses, hein). Pour qu'une certaine team de fansub puissent continuer tranquillement la série sans aucun problèmes.

Tout cela pour dire que, ce genre de personnes, mieux ne vaut même pas prendre leurs avis au sérieux.


Pour la façon de parler d'Edward Elric dans la version manga, je ne la trouve pas vraiment vulgaire personnellement... je dirais même que les personnages parle comme tout le monde. Mise à part, peut être le "C'est parti mon Kiki" dans le volume 1 qui est mal passer, je sais pas qui a eu l'idée mais... PERSONNE n'oserait dire cela de nos jours et surtout pas un Djeunz XD.

Le problèmes de la vulgarisation dans FMA venait surtout de la version anime de C+ qui était totalement horripilante de ce côté là, même les vieux parlais vulgairement (le pire c'est qu'ils confondent langage de jeunes et langage de fermier avec blague de merde) et à tout moment c'était le même (moment drôle, moment tragique : même façon de parler) et qu'on ne me dise pas que c'est à cause de la version Japonaise vue que la première partie de l'anime (25) à été traduit avec la version anglaise aseptiser au quelle on droits les américains.

Heureusement, le manga échappe à cela, Edward à un langage de gamin de 13 ans rien de plus.

De même pour l'adaptation (j'ai déjà donner mon avis sur le topic officiel de la série), les frères Elric vivent dans un pays très proche des Royaume-Unis, pour justifier le rapprochement, Amestris à pour langue officiel l'anglais, les personnage on des noms à consonance anglaise, ce n'est donc pas un manga qui se déroule au Japon. Pour moi remplacer Pastis par "je-ne-sais-pas-quoi" en japonais est justifiable par exemple.

Mais quand un manga se déroule au Japon j'aime avoir l'impression que les personnages y sont réellement. Je ne veut pas que les Yen se transforme en Euro, que la bouffe Japonaise se transforme en cassoulet, que le système scolaire japonais se transforme en système scolaire français (je déteste quand les éditeurs font cela, ils ne pensent pas au Belge qui eux n'ont pas le même système) ou je ne sais quoi d'autres, SAUF dans le cas de manga telle Azumanga daiho par exemple ou il faut rire au moment ou on lis la blague et pas attendre la fin du volume pour comprendre, la lecture doit être percutante et l'adaptation est obligatoire.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marie
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 10 Oct 2002
Localisation : Belgique

Message Posté le : 05/05/06 09:49    Sujet du message: Répondre en citant

drop a écrit:
Mais quand un manga se déroule au Japon j'aime avoir l'impression que les personnages y sont réellement. Je ne veut pas que les Yen se transforme en Euro, que la bouffe Japonaise se transforme en cassoulet, que le système scolaire japonais se transforme en système scolaire français (je déteste quand les éditeurs font cela, ils ne pensent pas au Belge qui eux n'ont pas le même système) ou je ne sais quoi d'autres, SAUF dans le cas de manga telle Azumanga daiho par exemple ou il faut rire au moment ou on lis la blague et pas attendre la fin du volume pour comprendre, la lecture doit être percutante et l'adaptation est obligatoire.

Je ne suis pas loin de penser la même chose. Quand on sait pertinemment que l'histoire se situe au Japon, les références françaises apportent un décalage incongru (Surtout quand ces références sont tout aussi obscures pour les non-français)
Bon, c’est pas très grave non plus, au moins lire des mangas m’a permis de connaître le système scolaire français ^^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Greg
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 19 Oct 2004
Localisation : Dé

Message Posté le : 05/05/06 14:09    Sujet du message: Répondre en citant

L'école, voila un sujet passionnant pour l'adaptation en français!

Pour tout ce qui est scolaire, je dirais qu'à part tout ce que l'on ne possède pas en Europe, à savoir une remise de diplômes à la fin du lycée, une fête des sports avec des jeux idiots ou encore les festivals scolaires, le modèle scolaire japonais moderne est assez proche de ce que l'on possède en occident.

Après, il ya des détails propres à la culture de chacun; l'élève qui porte les seaux dans le couloir plutot que de se prendre une heure de colle parce qu'il est en retard, les casiers dans lesquels on glisse les lettres d'amour (de ce coté là les lecteurs américains ont plus de chance).

Dans les problèmes comportementaux, je noterai les racailles qui terrorisent des larbins pour aller leur faire acheter la bouffe, et d'autre part l'ijimé qui est beaucoup plus limité en France.

Après, le coup de la rentrée en avril et l'absence de grandes vacances n'empêchent pas nos héros de mangas d'aller à la mer ou de fêter noël donc finalement, c'est pas aussi cauchemardesque qu'on pourrait l'imaginer.

Qu'en pensez-vous?
_________________
Salade tomate oignon?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Heiji
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 05/05/06 14:33    Sujet du message: Répondre en citant

La difference aussi je trouve c'est qu'au Japon l'ecole est plus une 2eme maison. Je veux dire, la plus part du temps les cours ont toujours lieu dans la même salle de cours, pendant tout le cycle, c'est toujours la même eleves dans la même classe et donc tout le monde se connait. Les profs ont plus de responsabilité (il me semble) au Japon qu'en France.
Ensuite il y a les "clubs" bien sur on a ça aussi en France mais c'est largement moins devellopé, et je trouve que c'est pas mal du tout de ce coté le systeme Japonais, je veux dire avoir 5-6 heures de cours + les heures au club, c'est mieux que 8h assis sur une chaises, avec 2h de sports dans la semaines.

Ensuite, que ça soit au Japon ou en France, il y a des gens qui deteste l'ecole et d'autre qui s'enfoutent, qui n'ont aucun respect pour leur ecole, mais j'ai l'impression qu'il y a plus ce genre de personne en France qu'au Japon. Par exemple je vois mal en France, un prof demandé à des eleves de nettoyer la salle de cours.

Il y a le respect aussi, et la je suis persudé qu'il est bcp moins present en France qu'au Japon (je veux dire entre les jeunes et les vieux).

Ensuite il y a les "Uniforme", perso ça m'aurait pas derangé d'en avoir, je veux dire à l'ecole, aprés bien sur quand tu es plus à l'ecole, tu aurais le droit de mettre ce que tu veux.
_________________
S'occupe en partie des news en rapport avec le Japon sur Mangamag.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
vargasvan
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 10 Août 2003

Message Posté le : 05/05/06 14:44    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Par exemple je vois mal en France, un prof demandé à des eleves de nettoyer la salle de cours.


Ah bon Question
_________________
Nothing To Hide, rock original brestois
My Words, premier album en vente...
Site Internet enfin en ligne...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
drop
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 05 Sept 2005
Localisation : Belgique

Message Posté le : 05/05/06 15:11    Sujet du message: Répondre en citant

Oui Heiji mais attention, tu prend pour exemple les écoles privé j'ai l'impression (qui on de plus grand moyens, plus de classe ect) mais qui on tout de même leurs problèmes (faut pas se voiler la face non plus).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 5 sur 7

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation