Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[LE NOUVEL ANGYO ONSHI] 2
Se rendre à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
cosmos
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 22/05/05 12:27    Sujet du message: Répondre en citant

Quelles sont les motivations des Walbin ? qui est leur chef si ce n'est pas Kewil Hyang ? comment Wonsul est-il revenu à la vie ? ces questions qui trouvent leurs réponses dans Le nouvel angyo onshi #9.

Ce volume m'a laissé une impression mitigée. D'un côté, on y retrouve une partie de ce qui fait le charme de la série : des graphismes léchés, des combats clairs, un héros loin d'être un enfant de choeur et surtout une atmosphère plutôt sombre. Alors que les précédents tomes tournaient autour des illusions et des apparences trompeuses, celui-ci se pose d'autres questions. Par exemple lorsqu'on se bat pour une juste cause mais que de plus en plus d'atrocités sont commises en son nom (telles les morts peu ragoûtantes qui jalonnent ce volume), comment savoir si on est encore du côté de la justice ou bien si on ne vaut pas mieux que ceux qu'on combat ? la fausse Kewil Hyang et Mun-Su s'interrogent...

Parallèlement, Sando poursuit son entraînement pour devenir plus forte, et son maître lui enseigne qu'avec un esprit fort, on peut triompher de n'importe qui. Une assertion tout de suite mise à mal par l'affrontement qui se produit entre Mun-Su et la fausse Kewil Hyang. Celui qui bannit le doute et la remise en question peut se fourvoyer, tel Mun-Su qui ne croit qu'en les lois pour faire la part entre ce qui est bien et ce qui doit être réprimé, ce qui s'avère vite assez limité comme raisonnement. Face à lui, son ennemie en vient à douter des méthodes qu'elle emploie pour instaurer le monde de paix auquel elle rêve. Bref, aucun ne détient la vérité, une subtilité bienvenue dans le monde des shônen baston. Le problème c'est que le message manque un peu de finesse (surtout quand L'habitant de l'infini #4 sort en même temps et met en scène ces mêmes doutes de manière beaucoup plus fine et réussie... enfin ces deux titres ne s'adressent pas au même public).

De plus, l'arc des Walbin s'allonge encore et encore ; certes, vu tous les nouveaux personnages qui y sont introduits, l'intrigue ne pouvait pas se résouvre aussi rapidement que les précédentes histoires. Mais plus les révélations sur le passé de Mun-Su se succèdent, et plus on se rend compte que la raison pour laquelle Kewil Hyang est morte a l'air d'être simple, et donc que l'attente qu'on subit pour connaître enfin ce qui s'est passé n'est pas justifiée. Enfin, le tome est parsemé de petites réflexions sur l'amour qui tombent comme un cheveu sur la soupe au milieu de combats sanglants, ce qui ne les rend pas très crédible.

Bref, même si elles conserve la plupart de ses qualités, c'est un peu dommage que la série change légèrement d'orientation. Les auteurs se débrouillaient bien dans le monde des légendes coréennes et des illusions, mais ils s'engagent sur un questionnement à propos de la justice que des seinen ont déjà traité bien mieux qu'eux, alors la comparaison fait un peu mal, forcément Confus


Désolé, c'est un peu confus et pas toujours très bien développé mais je suis un peu pressé par le temps ^^;;;
_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
garp
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Mai 2005

Message Posté le : 25/05/05 15:59    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai moi aussi comme d'habitude apprécié les dessins, pour le scénario ce qu'on pourrait un peu repprocher serait en effet le prolongement de cet arc mais bon pour un shonen (ou seinen je ne sais pas trop) les combats face aux ennemis ne s'éternisent pas trop et les personnages sont loins d'être immortel (en gros en une balle et ça peut être la fin.)
Par contre j'ai relévé quelques éléments ou je ne suis pas trop d'accord.

cosmos a écrit:
Celui qui bannit le doute et la remise en question peut se fourvoyer, tel Mun-Su qui ne croit qu'en les lois pour faire la part entre ce qui est bien et ce qui doit être réprimé, ce qui s'avère vite assez limité comme raisonnement.

Certes dans un régime comme le notre c'est assez limité mais dans une période de crise comme celle où se déroule le manga il faut tout d'abord remettre en place un royaume ou une autorité politique et pour cela il faut se souscrire à des lois. C'est ce que fai mun su il est conscient qu'il est pas totalement sûr d'être dans le vrai mais au final il se doit de les punir car si on laissera tout le monde agir comme les walbin l'ont fait aucun nouveau royaume (ou tout simplement régime) ne pourrait être mis en place (évidement je parle d'un royaume où le peuple n'est pas martyrisé, ... en gros une sorte de royaume de jushin.)

Citation:
De plus, l'arc des Walbin s'allonge encore et encore ; certes, vu tous les nouveaux personnages qui y sont introduits, l'intrigue ne pouvait pas se résouvre aussi rapidement que les précédentes histoires. Mais plus les révélations sur le passé de Mun-Su se succèdent, et plus on se rend compte que la raison pour laquelle Kewil Hyang est morte a l'air d'être simple, et donc que l'attente qu'on subit pour connaître enfin ce qui s'est passé n'est pas justifiée.

Pour ma part j'attend surtout de voir comment le roi est mort et comment ajite a enchanté (ou plutôt illusioné mun su et tout les autres), la mort de kewil hyang a son rôle certes mais je me demande si le plus grand rôle de ce personnage n'était pas simplement de transmettre sa malédiction à mun su pour que ajite n'ait pas à craindre mun su juste après la chute du royaume (désolé si je suis pas très clair dans mes propos.)

Citation:
mais ils s'engagent sur un questionnement à propos de la justice que des seinen ont déjà traité bien mieux qu'eux, alors la comparaison fait un peu mal, forcément Confus

Je ne suis pas vraiment sûr qu'ils vont s'enfermer dans ce sujet après tout ils ont déjà plus ou moins résumé la mentalité de mun su avec le fameux "cette neige aussi sale soit elle restera de la belle neige blanche." (enfin un truc du genre) la ça s'applique au walbin ils avaient de bonnes intentions (du moins certains d'entres eux) mais pour ça ils ont peut être causé plus de mal qu'ils en ont guerris.
Cependant je suis d'accord faut pas trop qu'il s'enferme sur ces sujets assez glissant bien que pour ma part quand j'ai lu ce tome j'ai pas trop été touché par les bonnes intentions des walbin.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cosmos
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 03/06/05 18:55    Sujet du message: Répondre en citant

Désolé pour le temps de réponse ^^;;

garp a écrit:
pour un shonen (ou seinen je ne sais pas trop) les combats face aux ennemis ne s'éternisent pas trop et les personnages sont loins d'être immortel (en gros en une balle et ça peut être la fin.)

C'est un shônen Clin d'oeil (car prépublié dans le Monthly Sunday GX, magazine shônen). Je suis d'accord avec ce que tu dis sur les personnages : les combats s'arrêtent bien souvent avec la mort d'un des opposants, et pas mal de personnages sont vraiment tués sous nos yeux. Ca rend les interrogations des personnages sur la justice, le bien et le mal beaucoup plus crédibles et justifiées que dans un certain nombre de titres shônen, vu qu'une erreur de jugement peut rapidement conduire à pas mal de pertes humaines dans l'univers du Nouvel Angyo Onshi.

garp a écrit:
Certes dans un régime comme le notre c'est assez limité mais dans une période de crise comme celle où se déroule le manga il faut tout d'abord remettre en place un royaume ou une autorité politique et pour cela il faut se souscrire à des lois. C'est ce que fai mun su il est conscient qu'il est pas totalement sûr d'être dans le vrai mais au final il se doit de les punir car si on laissera tout le monde agir comme les walbin l'ont fait aucun nouveau royaume (ou tout simplement régime) ne pourrait être mis en place (évidement je parle d'un royaume où le peuple n'est pas martyrisé, ... en gros une sorte de royaume de jushin.)

Là je ne suis pas d'accord par contre. Pour moi, les visions de Mun Su et de son ennemie se valent, chacune ayant ses failles (c'est d'ailleurs pour ça que la confrontation des deux est intéressante, puisqu'elles laissent la place au doute). Tous deux utilisent des moyens répréhensibles pour arriver à une fin qu'ils espèrent heureuse, la différence étant que Mun Su tente de revenir à l'état dans lequel était le royaume auparavant, tandis que son ennemie veut partir sur de nouvelles bases. Là où elle pêche, c'est qu'elle s'oppose à lui plus par vengeance personnelle que pour défendre son idée de la justice, ce qui ne justifie plus ses actes.
Au fond, leurs idées se ressemblent, ça me laisse penser que la recherche d'un terrain d'entente par exemple, ou d'une alliance peut-être un autre moyen de régler leur différend que la mort d'un d'entre d'eux. Du coup, la vision de Mun Su est pour moi sacrément réductrice pour le coup. Comment pourrait-il rétablir la paix dans le royaume tout entier avec juste un Sando, un écuyer et Miss Fang & Cie à ses côtés ? Confus

garp a écrit:
Pour ma part j'attend surtout de voir comment le roi est mort et comment ajite a enchanté (ou plutôt illusioné mun su et tout les autres), la mort de kewil hyang a son rôle certes mais je me demande si le plus grand rôle de ce personnage n'était pas simplement de transmettre sa malédiction à mun su pour que ajite n'ait pas à craindre mun su juste après la chute du royaume (désolé si je suis pas très clair dans mes propos.)

Si si, c'est clair Sourire
Ajite a l'air d'être au centre de tous les événements obscurs et tragiques qui se sont déroulés dans le passé, et il serait plus intéressant d'en apprendre plus sur ses manigances en général que de se concentrer uniquement sur Kewil Hyang & Mun Su, nous sommes d'accord. Mais comme l'ennemie de Mun Su se fait passer pour son ancien amour dans cet arc, tous les flash-back auxquels on a droit dernièrement traitent de cet aspect-là de son passé, en laissant un peu de côté Ajite. Comme l'arc en question s'éternise un peu, on aimerait bien que les auteurs lèvent le voile sur autre chose...


Sinon, j'en profite pour faire une remarque sur l'adaptation graphique, que je trouve vraiment parfaite. Toutes les onomatopées sont adaptées en français, et ce de manière complètement invisible (à quelques rares exceptions près), alors que les planches sont constamment saturées de trames, de dégradés, ce qui n'a pas l'air très simple à gérer quand on voit le résultat assez catastrophique que ça donne dans d'autres mangas VF (exemple du même genre : Angel Sanctuary où les planches sont bien chargées aussi, et les trames et dégradés qui se trouvaient sous les onomatopées japonaises sont très mal recréées).
_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 04/06/05 05:08    Sujet du message: Répondre en citant

Très très interressant tout ça, je ne vois pas trop de choses à ajouter si ce n'est que j'incite fortement ceux qui n'ont pas commencé à lire cette série qu'il est temps de s'y mettre !

Citation:
Sinon, j'en profite pour faire une remarque sur l'adaptation graphique, que je trouve vraiment parfaite. Toutes les onomatopées sont adaptées en français, et ce de manière complètement invisible (à quelques rares exceptions près), alors que les planches sont constamment saturées de trames, de dégradés, ce qui n'a pas l'air très simple à gérer quand on voit le résultat assez catastrophique que ça donne dans d'autres mangas VF (exemple du même genre : Angel Sanctuary où les planches sont bien chargées aussi, et les trames et dégradés qui se trouvaient sous les onomatopées japonaises sont très mal recréées).


Tout à fait d'accord avec toi. L'adaptateur graphique est d'ailleurs le même que pour XXX Holic, d'aussi bonne qualité.
Ceci étant dit, j'ai comparé un tome français et japonais de NAO et je pense qu'il travail a partir de matos fourni par les japs que toutes les onomatopées ne sont pas mises par les auteurs mais rajoutées en même temps que les textes dans les bulles, par ordinateur...

Plus concrètement, en relisant les 2 premiers tomes dernièrement, je me suis demandé si Kewil Hiang n'était pas finalement l'ancien Roi du Jushin que Mun-Su est censé avoir tué. Qu'en pensez-vous ?

Quelques petites bandes annonces alléchantes pour la suite (lue en VO) :

Tome 10 : L'un des tomes les plus interressants de la série ! Retournements de situations à foison, fin de la partie concernant Kewil Hiang et on en apprends (enfin!) un peu plus (beaucoup ? suspeeeeeeeeeens ! Moqueur) sur Ajite... Grace au lancement de la partie le concernant (ce manga sentirait-il la fin ?) !!! Tout ceci s'annonce bien énorme (l'arrivée de nouveaux persos charismatiques n'y est pas pour rien! Clin d'oeil ) et m'est avis qu'on aura au moins 15 tomes du Nouvel Angyo Onshi !!! Un volume trop court malgré ses 217 pages ! Aaaaaaaargh !

Tome 11 : Légèrement en deça du précédent, il est entièrement constitué de flashback (les ressorts scénaristiques pour y arriver sont vraiment très interessants, inventifs, perpétuellement renouvelés et j'en passe !). On en apprend un peu plus sur le passé de Mun-su et de Wonsul (entre autres) tout en découvrant une aventure vécue par Mun-su chronologiquement située entre les tomes 1 et 3 (sont forts ces Coréens!).

Bref ! Pour faire court et sans spoiler Clin d'oeil :
Indéniablement l'un des 5 meilleurs manga du moment en France !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
garp
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Mai 2005

Message Posté le : 04/06/05 11:35    Sujet du message: Répondre en citant

cosmos a écrit:
Pour moi, les visions de Mun Su et de son ennemie se valent, chacune ayant ses failles (c'est d'ailleurs pour ça que la confrontation des deux est intéressante, puisqu'elles laissent la place au doute). Tous deux utilisent des moyens répréhensibles pour arriver à une fin qu'ils espèrent heureuse, la différence étant que Mun Su tente de revenir à l'état dans lequel était le royaume auparavant, tandis que son ennemie veut partir sur de nouvelles bases. Là où elle pêche, c'est qu'elle s'oppose à lui plus par vengeance personnelle que pour défendre son idée de la justice, ce qui ne justifie plus ses actes.


Oui je n'avais pas pris en compte le fait que la soeur de kewel hyang ne voulait pas revenir à l'ancien royaume de jushin (leur deux visions se valent certes mais on peut penser que celle de remettre en place le royaume de jushin serait plus "sûre" étant donné qu'il semble avoir déjà fait ses preuves par le passé mais c'est vrai que remettre un royaume en place à 3 ça semble assez irréalisable, j'espère d'ailleurs que le manga ne se terminera pas avec la ressurection du royaume de jushin, enfin je dis ça maintenant mais qui sait je changerai peut être d'avis.)


Merci pour les infos sushikouli, j'ai hâte de lire ce tome 11 rien que pour les flash back.
Concernant l'adaptation des onomatopés j'y avait pas prété attention faudra que je les relise (enfin en général lorsqu'un truc me saute aux yeux c'est plutôt que c'est pltuôt que je considère que l'éditeur ou le traducteur a fait une grosse erreur à tel endroit.)
Pour l'hypothèse qui dit que kewil hyang serait le roi de jushin je n'y adhère pas (en regardant les flash back déjà paru en France la ressemblance physique n'est pas vraiment là, de plus on voit mun su qui parle au roi après être revenu de l'occident étant donné que le roi a son mahai sur son bureau et qu'il lui fait des sorts d'illusions or kewil hyang est morte avant que mun su ne parte en orient.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samizo kouhei
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Juil 2004

Message Posté le : 11/09/05 12:21    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai redécouvert ce manga après une lecture des deux premiers tomes il y a presque trois ans. J'ai donc acheté les Shin Angyo Onshi 1 à 3. C'est un mélange détonnant : un manga d'héroïc fantasy coréenne (non, vous barrez pas ! Mort de rire ) avec des élément modernes réalisé par deux Coréens pour un magazine japonais ! Le résultat est excellent : les dessins sont très beaux et le déroulement de l'histoire surprenant (notamment un rebondissement de malade dans le prologue). La qualité de ce manga repose en grande partie sur un héros ambigu, Mun Su, loin des héros parfaits et fadasses. Le tome 3 semble amorcer un tour plus classique avec un sidekick humoristique et la bande de méchants à affronter mais pour l'instant c'est la grande classe. SAO est la preuve que les auteurs coréens peuvent faire des merveilles quand ils sont appuyés par l'efficacité de la machine éditoriale japonaise.
_________________
Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
cosmos
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 11/12/05 23:13    Sujet du message: Répondre en citant

Le nouvel angyo onshi #10 : parce que je n'ai vraiment pas envie de faire mes devoirs comme le disait Sushikouli 2 posts plus haut, ce tome voit la fin de l'arc des Walbin et le début d'un autre centré sur Ajite (attention, légers spoilers sur le tome).

Ce qu'il y a de particulièrement déstabilisant avec cette série, c'est que depuis qu'elle délaisse les chapitres courts s'inspirant de légendes coréennes pour de longs arcs avec des pouvoirs magiques à foison, on ne sait toujours pas si le manga part complètement en live ou si les auteurs savent très bien où ils vont o.O Avec Ajite et ses alliés qui occupent à présent le devant de la scène, on assiste à une surenchère de puissance éblouissante visuellement, mais à laquelle Le nouvel angyo onshi ne nous avait pas habitués. Plutôt que d'utiliser la force brute, Mun-Su avait surtout l'habitude de triompher de ses ennemis grâce à des stratagèmes et des stratégies. D'un autre côté, l'arc des Walbin se finit de manière bien sombre, et ce qui cause la perte de Hongil Dong n'est pas un manque de puissance, mais bel et bien un manque de force psychologique. La pauvre se rend compte qu'elle a été beaucoup trop naïve depuis le début, et incapable de supporter la perte ou la trahison de ses alliés. Il fallait bien plus de force mentale pour révolutionner le monde...

Je vous ai dit que j'avais suivi les ordres d'Ajite à la lettre [...] et comme on me l'avait conseillé... cela avait l'air d'un mensonge. Indépendamment de la puissance qu'il déploie sous les yeux des héros, Ajite demeure le maître des illusions : comme le laisse entendre cette phrase de Myowol, il sait ce que projetait Mun-Su avec l'aiguille et manipule ceux qui sont à la recherche d'un remède, tout comme il trompe Sando en lui faisant croire à la mort définitive de Mun-Su.

Le plus grand manipulateur de l'histoire reste peut-être le scénariste, quand même ^^ En faisant réintervenir l'aiguille, le scénariste raccroche son histoire aux derniers chapitres du tome 2, et on pourrait se dire ou bien qu'il sait parfaitement où il va depuis le début, ou bien que ce n'est pas le cas mais qu'il essaie de nous faire croire le contraire avec cette utilisation d'un élément intervenu auparavant...

Bref, les héros du Nouvel angyo onshi ne sont pas les seuls à naviguer dans un monde où la réalité se mêle aux faux-semblants, sans qu'on ne sache toujours discerner l'un de l'autre. Une chose est sûre par contre, les dessins sont toujours aussi beaux, et ils donnent envie de poursuivre pour savoir ce qu'il en est vraiment ^^
_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 11/12/05 23:43    Sujet du message: Répondre en citant

... Et donc, pour complèter mes propos de juin à propos du tome 11, maintenant que je peux SPOILER (z'êtes prévenus !), ce qui va arriver maintenant est difficile à cerner. En effet, à cause de la mandragore il est impossible de savoir si les flashback sont réels ou nimbés d'une part d'imaginaire. Grosso merdo, les auteurs vont peut-être nous balader sur 3, 4, 5 ou 6 tomes pour peut-être en repasser autant à nous dire que ce qu'on aura depuis le 10 était faux... Choqué On se croirait dans Dallas après la mort de Bobby !!! (j'avais dit qu'il y aurait du spoil!) Impossible donc de spéculer sur la fin de ce titre !! ('tain faut qu'j'achète le 12 !!!)

Au fait cosmos, excellente review Clin d'oeil
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 17/12/05 03:46    Sujet du message: Répondre en citant

Attention, ça pullule de spoils.

Voici donc sorti le tome 10 de cette série que j'avais fini par suivre avec tant d'intérêt.
J'avais lu d'une traite le volume 8 qui m'avait passionné, pris au vol par le souffle épique de retour avec un Wonsul brulant de charisme, et puis irrémediablement déçu par un tome 9 qui était le plus idiot de toute la série, ainsi que le moins percutant.

En effet les incohérences étaient trop nombreuses, l'ensemble laissant un grand sentiment de mise en scène exclusivement tourné vers la baston, au mépris total d'un scénario qui passait au dernier plan de la quatrième dimension...

J'explicite :
Première rencontre entre Mun-Su et la jumelle de sa bien-aimé au palais, elle le tient à sa merci et dit à ses camarades un truc du genre : "ne le tuez pas tout de suite, on va s'amuser un peu". Puis de retour sur son bateau deux secondes après avec Mun-Su qui a suivi, "tuez-le immédiatement, je ne peux pas supporter qu'il soit en vie" Confus hein ? Elle serait pas schizo la petite là...
Toujours Wonsul bien présent mais qui ne parvient plus à sauver l'ensemble, car Mun-Su pète les plombs... Il massacre l'équipage complet à tour de bras, et la question que l'on se pose c'est : ben heu... pourquoi est-il aussi méchant ?

Avec les flash-back on voit la formation du groupe ainsi que son combat : dépouiller les riches égoïstes pour éviter à la populace de crever sur place, de faim et dans la merde. Alors le groupe organise une prise d'otage pour enlever les lingots que le seigneur du coin entasse tranquille pendant que son peuple meurt.
Donc, quelque part, n'est-ce pas le combat qu'a mené l'ongyo onshi au départ, renverser les gouverneurs tyraniques ? A part que les Walbins sont moins bourrins et ne massacre pas tout le monde, droit que s'est déjà octroyé Mun-Su a plusieurs reprises.

Mais non !, nous dit Mun-Su, vous n'avez pas respecté les lois !! Elles sont là pour qu'il y ait un équilibre dans le monde ! Vous méritez de crever misérables pirates !!!
Et là on comprend plus rien.... Même pas dérangeant, à côté de la plaque, voilà comment qu'il est l'ongyo onshi, car lui les lois de dictateurs il se fait pas chier pour les ignorer, et à raison. Alors où est le problème lorsque l'on est dans le droit, qu'on agit pour le bien commun, si on ne respecte pas la volonté de trois puissants dans leur tour d'ivoire ? En quoi leur combat est-il moins légitime que celui que livrait Mun-Su au début de la série en massacrant les armés des seigneurs véreux pour libérer le peuple opprimé (je trouvais ça limite d'ailleurs, là on nous dit que chaque soldat a une famille, etc... détail encore dont ne s'embarassait pas Mun-Su le moins du monde...) ?
Les auteurs essaie de nous montrer un doûte chez la boss/soeur jumelle, on ne sait pas trop à propos de quoi (avons-nous raison de nous battre plutôt que de laisser crever tout le monde ?), surtout qu'ils ne tuent que vraiment contraints, même si un meurtre reste un meurtre, chose bien trop subtile dont ne s'embarasse pas Mun-Su qui s'est auto-programmé pour tout péter sans se servir d'un seul de ses neurones.

Ah, mais je me souviens, les gaillards du coin au début de la série avaient une tête de sadique et là le gouverneur est une jeune fille.... qui s'en tire beaucoup, beaucoup trop bien, et que j'aurai bien voulu voir crever pour de bon... mais non... elle a juste fait semblant (alors que tous les autres y passent).

Bref, Mun-Su semblait bien aussi con qu'incontrolable, et nous nous disions que la série est malheusement perdu en gardant un espoir pour le volume suivant.


Ce volume 10 est une claquatte graphique ainsi qu'une démonstration de virtuosité au niveau découpage, etc... mais à demi-satisfaisant.
Déjà la conclusion de l'arc Hongil Dong est très... mitigé, comme le reste. Impossible de comprendre la réaction de ce personnage.
Bon, ça commençait pas si mal puisque Mun-Su dit lui-même au début de ce volume : "pourquoi faut-il que ce combat stupide est lieu ?" Et là on est presque heureux de voir le sentiment provoqué depuis un volume et demi enfin aussi bien compris Très content ! Mais ça ne dure pas Triste

La boss/soeur jumelle se suicide donc en confessant qu'elle fait confiance à l'homme qu'elle hait plus que tout et qu'elle suppliait de mourir deux secondes plus tôt...
Là j'en ai presque baillé.

Puis ensuite Ajite se pointe et éclate tout le monde, sauf les persos principaux, bien sûr, et le gouverneur tyranique mais gentil parceque c'est une jeune fille en pleurs sans sourire sadique, et malgré la démonstration de force et tout ça, je trouve le procédé facile : il faut être interloqué, verser sa petite larme... ben non, on ne nous aura pas comme ça !
Facile d'en fouchtre plein les yeux, mais si les méninges ne fonctionnent pas de même, c'est peine perdue (et là je suis désolé, mais ils commencent à fonctionner sur la dernière partie du volume, et juste un peu).
Effectivement Ajite en jette, sourire et cruauté vont ensemble, toute une gallerie de perso magnifiques, etc... le sort de Wonsol (Choqué... sans ce perso sûrement arreté la série pour de bon) et de Mun-Su (bien intrigant), la situation de Sando (ça fait peur... Embarassé), mais....

Contrairement aux derniers avis mangavoraces, je pense que la série nous a donné bien d'autres choses, et des moments bien meilleurs.
Car entre tout qui est lié, amour/haine, bien/mal, j'ai surtout l'impression que la série a pris depuis quelques temps une perspective très tape à l'oeil, pétant à ne plus savoir qu'en fouchtre des persos trooop charismatiques et des pouvoirs incroyaaaables (et la dernière partie de la série avec tous les potes de Ajite a déjà ré-ouvert le bal) mais oublie l'essentiel, à peine parsemé ça et là : un fond valable, dense, bien construit et bien amené...

Donc bien mitigé et alléchant, voilà comment je définirais ce volume en gros.

Alléchant car je sais par avance que ce sont les rêves de Mun-su qui vont nous être dévoilés par la suite, donc de bon gros flash back, avec un Wonsul, meilleur personnage de la série selon moi (bien que dans les tomes 3/4 il ne me plaisait guère), qui sera à l'honneur et nous dévoilera une autre de ses riches facettes.
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan


Dernière édition : michael le 17/12/05 13:10; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samizo kouhei
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Juil 2004

Message Posté le : 17/12/05 10:45    Sujet du message: Répondre en citant

Un tome 10 aussi tragique dans l'histoire que somptueux dans le dessin démontre bien que cette série est l'une des meilleures disponibles en France. Quel dommage que la parution soit désormais si ralentie ! Pleure ou Très triste
_________________
Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 17/12/05 10:59    Sujet du message: Répondre en citant

michael a écrit:
Contrairement aux derniers avis mangavoraces, je pense que la série nous a donné bien d'autres choses, et des moments bien meilleurs.
Car entre tout qui est lié, amour/haine, bien/mal, j'ai surtout l'impression que la série a pris depuis quelques temps une perspective très tape à l'oeil, pétant à ne plus savoir qu'en fouchtre des persos trooop charismatiques et des pouvoirs incroyaaaables (et la dernière partie de la série avec tous les potes de Ajite a déjà ré-ouvert le bal) mais oublie l'essentiel, à peine parsemé ça et là : un fond valable, dense et bien construit et amené...

Ne perd pas de vue, ami michael, que NAO est et reste avant tout un shônen... N'aie pas avec lui les mêmes exigeances qu'avec un seinen car fatalement tu finiras déçu. Malgré tous les efforts des auteurs du NAO pour apporter des choses différentes en manga (je pense entre autres aux petites histoiriettes du début).

En tout cas, tu apporte un regard interessant sur la série !
Citation:
Alléchant car je sais par avance que ce sont les rêves de Mun-su qui vont nous être dévoilés par la suite

Comme je l'ai dit plus haut, rien n'est moins sûr. Flashback il y aura, mais rien ne dit que se soit un rêve ou la réalité.
samizo a écrit:
Quel dommage que la parution soit désormais si ralentie !

Pika annonce le tome 12 sur son site pour la fin du premier semestre 2006, donc dans 6 mois. Si t'es bon en math t'auras compris que la série repasse en trimestriel (sauf s'ils rechangent d'avis entre temps).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 17/12/05 13:17    Sujet du message: Répondre en citant

sushikoulant a écrit:
Ne perd pas de vue, ami michael, que NAO est et reste avant tout un shônen... N'aie pas avec lui les mêmes exigeances qu'avec un seinen car fatalement tu finiras déçu. Malgré tous les efforts des auteurs du NAO pour apporter des choses différentes en manga (je pense entre autres aux petites histoiriettes du début).

Oui, enfin, jusque ici la série, shonen ou pas, avait su faire preuve d'intelligence, d'inventivité et de subtilité. Alors elle est sans doute toujours inventive, mais elle a pris une direction qui ne plait guère car celle-ci m'invique juste à ouvrir graaand les yeux, alors qu'avant je me faisais plaisir en gardant mon cerveau connecté.
Comme l'a écrit cosmos dans le premier message du sujet, si on lit l'Habitantde l'Infini en parallèle, la comparaison fait très mal, et c'est dommage, ce n'est pas le fait de ne pas s'adresser à des publics différent qui doit être un facteur de qualité (puisque je ne compare pas à la base la série avec une autre, mais les volumes précedents avec ceux-ci).

D'autant plus que mes souvenirs du tome 11 confirme cette tendance à en foutre plein les mirettes en oubliant un peu le reste, ce qui reste intéressant à suivre, mais pas aussi passionant que ça a pu être, loin de là.
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bp
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 08 Mai 2003
Localisation : Sur la Drina

Message Posté le : 17/12/05 13:41    Sujet du message: Répondre en citant

Euh juste Michael, sur Mun-Su et son comportement "incohérent". Il massacre parce qu'il essaye de survivre, dans le tome 9, tout simplement. Je ne pense pas qu'il faille chercher plus loin. Sourire
_________________
ALLIANCE, n. In international politics, the union of two thieves with hands so deeply inserted in each others pockets that they cannot separately plunder a third.

Ambrose Bierce
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 17/12/05 16:11    Sujet du message: Répondre en citant

Bp a écrit:
Euh juste Michael, sur Mun-Su et son comportement "incohérent". Il massacre parce qu'il essaye de survivre, dans le tome 9, tout simplement. Je ne pense pas qu'il faille chercher plus loin. Sourire

S'il essayait vraiment de survivre, aurait-il prit le remède machin qui annule l'effet de la malédiction au prix de sa vie (il se fritte d'ailleurs avec Wonsul sur le sujet, j'adore les dialogues entre ces deux persos) pour ensuite aller droit sur le bateau où il y a tous ces mecs hypra-balèzes dans un but évident de castagne ? Il dit lui-même un truc du genre (pas le tome sous la main donc de mémoire) "je discute pas avec de minables truands comme vous, je les envoie dans l'au-delà...".
Alors pourquoi lui s'est-il permet des actes bien pires et se permet de juger ceux des walbins aussi catégoriquement, avec la peine plutôt sévère qui s'ensuit : la mort. Une légère tendance à se prendre pour dieu parcequ'il est légitimé par l'ancien Jushin ou je sais pas trop quoi... (son ancienne amourette ? logique aussi).

Je ne demande qu'à être convaincu, mais là c'est non Sourire
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bp
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 08 Mai 2003
Localisation : Sur la Drina

Message Posté le : 17/12/05 16:17    Sujet du message: Répondre en citant

La faille de ton argumentation, c'est IMHO, que tu pars du présupposé qu'en tant que héros, Mun-su doit être irréprochable et du coup tu lui reproches d'avoir une morale distordue. Je te répondrai, ben oui, c'est justement ce que cherchent à montrer les auteurs.
"Mun-su est pareil à un acacia." Il fait ce qui lui semble le mieux, sans vraiment se soucier des autres. C'est un personnage duel, pour lequel on peut se sentir parfois très proche, d'autres non. C'est, en ce qui me concerne, une des plus grandes forces du NAO.
_________________
ALLIANCE, n. In international politics, the union of two thieves with hands so deeply inserted in each others pockets that they cannot separately plunder a third.

Ambrose Bierce
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 1 sur 7

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation