Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Petites chroniques Comics
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 57, 58, 59  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forums -> Tribune libre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 19/04/14 19:25    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne peux que plussoyer, les Astonishing c'est du bon ! Mais si les personnages sont grandioses, les intrigues sont inégales. Grand moment avec Danger et le Breakworld. C'est vrai que ce récit est relativement simple à aborder... mais maintenant que j'ai lu quasiment l'intégralité de l'excellent run de Morisson sur son New X-men, j'ai quand même un autre regard sur les Asto, tant ces derniers sont dans la continuité des premiers.


Hop, lectures du mois :


X-men, la bataille de l'atôme 2/2

La suite et fin du cross-over mutant La bataille de l'atome a les mêmes défauts et qualités que les épisodes précédents que nous avons pu lire le mois dernier.
C'est inégalement illustré (le dessinateur de Astonishing X-men pique les yeux quand même) et écrit, bien trop bavard, peu rythmé, avec trop de personnages et de voyages dans le temps.
Mais c'est aussi dans l'ensemble plutôt agréable à lire avec quelques dialogues forts et une ou deux scènes marquantes...
L'event n'est pas de mauvaise qualité mais tout de même un peu décevant dans le sens où il n'a rien d'exceptionnel, rien de marquant. On peut même avoir l'impression que c'est du remplissage, beaucoup de poudre aux yeux pour cacher le vide général, et qu'il n'est au final qu'un moyen de "redistribuer un peu les cartes"... mais je n'en dis pas plus. En tous les cas il n'y a que les conséquences de la chose qui m'ont intéressé (même si une des deux semblent un peu facile).
Je sais bien qu'il faut éviter mais je ne peux pas m'empêcher... Si on réfléchit deux minutes : ils ne se sont pas mis sur la tronche sur des dizaines de pages avec des types, certes aux méthodes un peu expéditives, mais qui ont exactement le même objectif qu'eux au départ ?


Spider-man 10

Décidément, l'esprit du moment est aux voyages dans le temps chez les scénaristes Marvel ! Mais pour le coup, je préfère la venue du Spider-man 2099 à celle des premiers X-men.
On aurait pu se dire que l'auteur allait se vautrer à vouloir faire du fan-service de la sorte. C'est bien de vouloir caser un personnage populaire dans sa série, je suis d'ailleurs le premier a n'avoir pas boudé mon plaisir, mais encore faut-il réussir à en faire quelque chose... Miguel O'Hara, de son petit nom, a de vraies et crédibles raisons de s'opposer au Superior Spider-man. Slott prend un malin plaisir à entamer la phase 2 de son projet : après nous avoir montré la "supériorité" effective de son Otto/Spidey, il nous expose maintenant les conséquences de son arrogance et met en lumière les domaines où Peter Parker excellait, ce qui faisait de lui le Spider-man qu'on aime. Ah... il y a un moment où le gosse tout fan en moi a bondi tout de même... Bref, comme chaque mois, les mêmes mots une fois les épisodes achevés : "vivement la suite !"
"Oh non, encore ça..." sont ceux qui viennent juste après, lorsque je lis Scarlet Spider qui n'a plus grand chose à dire... La dernière page m'a encore plus excédé que les autres, heureusement que les dessins sont agréables.
Alors que j'ai trouvé sympa les Superior foes of Spider-man le mois dernier, j'ai pris beaucoup de plaisir à les parcourir ce numéro. On est dans un récit plus mature, plus intime mais aussi bien barré... L'équilibre entre "réalisme", humour et petites touches de noirceur est pour moi atteint et le niveau du magazine remonte du coup en flèche.


Spider-man Universe 9

J'ai grandement hésité à acquérir ce numéro car Cullen Bunn, le scénariste des globalement pitoyables Fearless Defenders, tient la plume... Mais mon enthousiasme pour le personnage et un feuilletage prudent m'ont fait passer à la caisse... Et je ne le regrette pas finalement !
Attention, on ne tient pas un chef-d'oeuvre non plus, mais les épisodes ont à mon sens deux grandes qualités : une partie graphique de très bonne tenue, quatre dessinateurs défilent mais chacun nous donne à voir un Spidey/commando/symbiote/dark à la fois agile, torturé et flippant, puis les éléments d'intrigue se suivent agréablement sans sombrer dans le ridicule (comme au numéro précédent).
Je précise à nouveau que je suis fan du concept de ce personnage, ça m'aide à apprécier. Je pense qu'il a le potentiel de devenir rien de moins qu'une nouvelle icône Marvel, à l'instar du plutôt récent Deadpool. Sa série dédiée s'arrête malheureusement dans quelques numéros mais nous le reverrons dans Superior Spider-man et qui sait ? Peut-être qu'un autre scénariste de talent (Remender a donné d'intenses épisodes à Venom) se consacrera à une autre série et lui donnera ce qui lui manque sans doute : une personnalité plus marquante à Flash pour le moment un peu fade (un brin de cynisme ou de folie), des antagonistes plus charismatiques (parce qu'entre Jack O' Lantern, la Mouche ou les U-foes ce mois-ci...) et un environnement affectif plus étoffé avec des personnages secondaires qui font autre chose que passer.


Avengers Universe 10

Yeah ! Le grand event Infinity débarque dans Avengers Universe et on peut constater que c'est encore plus laid et peu lisible qu'on l’espérait ! C'est dommage de faire redescendre aussi rapidement le niveau de la revue qui était au top en mars mais à priori on va en bouffer du Avengers Assemble à l'intérêt au ras des pâquerettes.
Les trois Thor se sont enfin lancés dans la grande baston avec Gorr. Globalement ça dépote mais le graphisme semble un peu moins soigné que d'habitude (pas toujours très lisible dans l'action et décors minimalistes) et puis voilà... ça tiiiiiiiiiiire en longueur quand même.
L'excellent Captain étoilé est même supérieur au dieu nordique pour une fois. La confrontation à Ian, son "fils", est palpitante, et Remender est vraiment un grand malade. Clairement un des pics d'intensité d'avril en comics super-slip.
Hulk/Daredevil continuent à être potes et se mettre sur la tronche, c'est toujours très bien fait avec un dessin que j'adore tant c'est maîtrisé, expressif et personnel.
Les Défenseurs relèguent leur statut de canard boiteux aux Avengers qui parodient Star Wars (comprendre, le tie-in de Avengers Assemble sur Infinity) et accompagnés d'un dessin agréable, il faut reconnaître que les dialogues de Bunn font mouche. Il a dû suivre un stage pendant ses dernières vacances tant la série est méconnaissable depuis deux numéros.


Uncanny Avengers 1

Après seulement dix numéros, la revue Uncanny Avengers repart au numéro 1. Nouveau format bimestriel mais contenu pas si différent avec une série de plus, pour un nouveau prix de trente centimes supplémentaire.
J'avoue que j'ai tout d'abord eu peur en voyant les dessins de Larroca sur les Uncanny que j'apprécie tant... Le mal est fait, mais Acuña revient le mois prochain... pardon, dans deux mois. On peut dire que l'intrigue, de son côté, avance... très lentement. C'est bien écrit et agréable à suivre... mais il faudra donc s'armer de patience.
Les Mighty Avengers m'intriguaient, une équipe avec Luke Cage et le Supérieur Spider-man, ça fait forcément envie... Une fois les pages sous les mirettes, déjà on a la déception Greg Land, au style hyper rigide et peu expressif, ensuite je n'ai pas été convaincu par Cage, gros mou qui se laisse parler n'importe comment par n'importe qui en jouant le héros à louer avant d'acheter des lingettes et des couches. L'auteur tente sur la fin un effet New avengers à la Bendis pour la création de l'équipe mais on peut uniquement rester dubitatif et attendre la suite. Moyen donc, surtout que la série commence sous la houlette de l'event Infinity.
On a droit à deux épisodes de Avengers Arena : Arcade gère les inquiétudes des proches ou des profs des jeunes disparus, on s’ennuie un peu, surtout que ça aurait pu être torché en deux pages (on soupçonne légèrement l'équipe artistique de vouloir faire durer), puis on retourne dans le vif du sujet, on apprend plus de choses sur le passé de Bloodstone, le jeune ado au pull tête de mort éliminé, et X-23 passe en mode berserker. C'est prenant, vraiment, le meilleur moment de lecture de la revue, mais la dernière page laisse... sceptique, disons.
A + X, avec Hawkeye + Deadpool, c'est frais, bien marrant, un peu WTF?!, réussi en somme. Par contre Scarlet bitch + Domino qui compare qui a le plus gros pouvoir de chance avec des graphismes manga chelou, j'ai moins aimé.
Pour un premier numéro, peut mieux faire !
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 30/04/14 17:45    Sujet du message: Répondre en citant



Je n'avais pas été enthousiasmé par l'anthologie consacrée à Jack Kirby. Je le suis beaucoup plus par cette intégrale - ou du moins le premier tome de cette intégrale - des aventures de Kamandi, le dernier garçon de la Terre qui survit dans un monde dévasté par une catastrophe, dominée par des animaux humanoïdes intelligents et sur laquelle les hommes sont réduits au rang de bêtes.

Le sujet ne m'attirait pas trop a priori mais, au fil de la lecture, j'ai de plus en plus apprécié l'univers décrit, les dessins dynamiques (et dynamisés par de nombreuses onomatopées) de Kirby, la multiplicité des péripéties qui ne laissent aucun temps mort, la variété et le charisme des personnages ainsi que des situations créées et des références à des genres très différents (film catastrophe, westerns, gangsters...) ou à l'actualité de l'époque (le Watergate). Vraiment une excellente lecture.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Key
Modérateur


Inscrit le : 06 Sept 2002

Message Posté le : 01/05/14 12:05    Sujet du message: Répondre en citant

Petite critique sur l'une des dernières lectures à m'avoir bien fait triper : il s'agit de TPB 6 et 7 des Teenage Mutant Ninja Turtles, alias TMNT, alias les Tortues Ninja en VF.



Après un t.5 plutôt bof qui voyaient les Tortues voyager dans une autre dimension et affronter Krang, les tomes 6 et 7 forment l'arc narratif "City Fall" qui se concentre sur les manoeuvres de Shredder pour prendre le contrôle de New York et se venger de Splinter en réussissant à retourner Leonardo contre lui et ses frères. Splinter et ses Tortues vont devoir s'allier avec d'anciens ennemis pour récupérer Leo.

Ces épisodes sont très rythmés et se lisent très vite tout en restant denses. Il y a notamment l'arrivée de deux personnages emblématiques de la franchise à laquelle je ne m'attendais pas Sourire



Toute la partie sur le lavage de cerveau de Leonardo ainsi que ses doutes sont intelligemment traités. C'est une excellente lecture.

L'une des grandes qualités de cette "nouvelle" série (qui a désormais 2-3 ans), c'est sa fraîcheur. Elle arrive à surprendre alors qu'on connait tous les Tortues Ninja. C'est comme avant mais pas tout à fait. Il y a, en plus des héros, une galerie de persos vraiment sympas et cool qui sont bien développés, comme Casey Jones, Old Hob ou Alopex.

Cependant il y a un gros reproche que je fais à cette série : les développements des personnages et pas mal d'intrigues se font dans les mini-séries complémentaires à l'histoire principale. Si on n'a pas lu Secret History of the Foot Clan, on ne peut pas savoir qui Kitsune. Et j'ai l'impression de louper beaucoup de choses en n'ayant pas lu les mini-séries sur les personnages et ça me démange de les acheter !
_________________
Sheldon: Why are you crying?
Penny: Because I'm stupid!
Sheldon: Well, that's no reason to cry. One cries because one is sad. For example, I cry because others are stupid, and that makes me sad.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Manuka
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 26 Juin 2004
Localisation : dans le Tea tree !

Message Posté le : 02/05/14 14:17    Sujet du message: Répondre en citant

Neil Gaiman in Conversation with Art Spiegelman : http://vimeo.com/93195839
_________________
Emmène Lucy Hole dans un ciel de diamants. ©
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aoshi85
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Nov 2004

Message Posté le : 10/05/14 23:59    Sujet du message: Répondre en citant

Alors je me suis acheté :

batman année un
J'avais déjà vu le film d'animation qui respecte très fidèlement cette histoire donc rien de neuf mais j'aimais déjà beaucoup le film. On sent que Batman Begins a pas mal pompé là dessus. j'aurai pas été contre un entrainement de Bruce avec les ninjas M. Green parce que là il est balèze mais on sait pas comment.

un long halloween
Une intrigue qui mêle vengeance, meurtres en série et mafia. C'était vraiment bien et je m'attendais pas à la fin. Après je trouve qu'Harvey Dent et la mafia éclipse un peu trop Bruce. Un peu comme dans les deux derniers films de Nolan, ce sont les méchants qu'on suit le plus.

amère victoire
Je ne sais pas si c'est volontaire ou pas mais j'ai juste eu l'impression de relire la même histoire qu'un long halloween.

killing joke
Un Joker bien cinglé, j'ai beaucoup aimé. Il me fallait une histoire où il est l'antagoniste principal alors qu'Harvey Dent l'était dans Un long halloween. Un peu court quand même. ça s'inspire de quel comics le joker du the dark knight de Nolan ?

the dark kight returns
J'ai beaucoup aimé les deux films d'animation, un peu moins l’œuvre d'origine, surement à cause de dessins pas beaux parfois. C'était la première fois qu'on m'explique que les méchants ne sont que la réponse à l'apparition de Batman, c'est bien pensé.

Je sais bien que ce sont des auteurs et dessinateurs différents, mais l'ensemble de ces comics font une histoire assez complète de Batman je trouve. Enfin non, j'ai l'impression qu'il manque quand même une histoire au milieu ça tourne un peu trop autour de la mafia, du joker et d'harvey dent, vous recommandez quoi d'autre d'un peu plus différent ?

Je vais attendre que la réédition des Transmetropolitan finisse avant de me faire la collection.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 11/05/14 06:02    Sujet du message: Répondre en citant

Si tu n'as pas peur de la complexité (ouille, le volume 5...), tu peux essayer les Grant Morrison raconte Batman.

Il y a aussi l'anthologie Batman mais j'ai trouvé que les histoires pré-années 70 n'étaient pas terribles, voire franchement médiocres pour certaines.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kent
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Jan 2003
Localisation : in ze kenthouse

Message Posté le : 11/05/14 14:00    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai un peu la même approche que toi aoshi85, avoir une histoire de la vie de Batman. J'avais eu la même approche avec Conan. Mais déjà on a un début et une fin.
Après les autres histoires permettant de bien enchainer sont les suivantes selon ce que tu veux faire:

1) Soit tu souhaites minimiser ta collec' et on ne va pas se farcir le pbm des Robin. Dans ce cas là t'as du choix:
Batman - Hush (beaucoup d'ennemis et d'amis masqués aparaissent cela dit)
Batman - Arkham Asylum
Batman - Knightfall (run en 5 volumes je crois, à l'origine du dernier film de Nolan et )
je ne conseille pas perso Batman Anthologie (vieilles histoires) ou le run de Grant Morisson (compliqué à suivre si on a pas un certain bagage batmanesque)


2) Soit tu veux lire et comprendre la saga de la cour des hiboux en 2 volumes. Et pour ça il faut piger la problématique Robin/Nightwing/Red hood etc.. donc lire :
Batgirl - year one (introduction de Batgirl, à voir si nécessaire après lecture de the killing joke)
Nightwing - year one (introduction de Nightwing = 1er Robin et du 2nd Robin - à voir si nécessaire après lecture de death in the family)
Batman - Death in the family (mort du second Robin, arrivée du 3éme)
Batman: Under the red hood (retour du 2nd Robin qui devient Red hood)
Batman - la saga de Ra's al ghul (intro de Ra's al ghul et de Talia)
Batman - run de Grant Morrison (intro d'un 4éme Robin = Damian Wayne + création de Batman Inc, en 8 volumes)
Batman - la cour des Hiboux
Batman - la nuit des hiboux

Qu'en penses les autres?
_________________
Si je meurs, embrasses moi!
Si tu meurs je te rejoindrai
Ma collection :
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 11/05/14 16:08    Sujet du message: Répondre en citant

Hush, c'est bien mais c'est quand même en grande partie une redite d'Un long Halloween et d'Amère victoire (mais le dessinateur n'est pas le meme). Parmi les autres titres que tu cites, pour Knightfall, je n'ai lu, pour l'instant, que les 3 premiers volumes mais je trouve que ça traîne un peu (beaucoup) en longueur ; et Jean-Paul Valley n'est pas un personnage très intéressant. No Man's land a commencé à paraître (après un volume appelé Cataclysme très dispensable) et il paraît que c'est pas mal.

L'autre solution pour avoir un assez large aperçu de l'univers Batman, c'est de se tourner non vers le comics mais vers le dessin animé des années 90 de Bruce Timm. Des comics tirés de cette série étaient d'ailleurs sortis il y a un bon paquet d'années mais restent assez facilement trouvables en occasion.

Enfin, parmi ce qu'a sorti Urban, il y a plusieurs volumes consacrés à des ennemis du Joker : parmi ceux que j'ai lus, La splendeur du pingouin est bien fait mais quand même très glauque. Joker est bien également et, du même auteur, j'ai apprécié Noël qui donne une vision atypique du célèbre conte de Dickens.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aoshi85
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Nov 2004

Message Posté le : 12/05/14 01:28    Sujet du message: Répondre en citant

OK merci, je suis davantage pour une collec restreinte, j'ai pas envie de trop tirer la pelote de laine et avoir toutes les histoires. Du coup je vais essayer Silence.
Sinon j'avais adoré aussi le film Under the red hood, mais si je l'achète je vais me sentir obligé de compléter avec tout le reste alors que je n'en ai pas envie. Je vais donc me contenter du film.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
kent
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Jan 2003
Localisation : in ze kenthouse

Message Posté le : 12/05/14 01:41    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis plutôt parti sur une collection restreinte aussi mais j'aimerais bien lire au moins la cour des hiboux pour savoir si je me l'achète après.

Enfin, entre Hush, Knightfall et Arkham Asylum, après lecture de plusieurs sites de best of batman etc, je vais me prendre le dernier cité. [/quote]
_________________
Si je meurs, embrasses moi!
Si tu meurs je te rejoindrai
Ma collection :
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 23/05/14 19:33    Sujet du message: Répondre en citant

Test (message édité dans la foulée)
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forums -> Tribune libre Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 57, 58, 59  Suivante
Page 58 sur 59

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation