Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[TOUCH]
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 02/08/14 12:43    Sujet du message: Répondre en citant

Je me suis décidé à commencer la série avant qu'elle ne soit en rupture de stock. Jusqu'à présent, je n'avais pas lu de Mitsuru Adachi hormis le dispensable Idol A, et jamais vu un anime adapté de ses manga (mais j'aimerais bien tenter Une Vie Nouvelle). Ce qui me freinait sur ce titre en particulier, c'est que je me suis fait spoiler par Masashi Kishimoto, sous prétexte que son frère jumeau et lui jouaient au baseball, et qu'un événement de la série les a traumatisé...

J'ai donc découvert le tome 1, et j'ai adoré. Cette ambiance typique des années 80 - c'est vrai que les jumeaux sont des crevards, vu comme ils exploitent la seule fille du groupe - les personnages principaux, le côté sportif qui devrait prendre de l'importance au fil des tomes, tout cela me parle énormément. C'est bientôt mon anniversaire, j'ai trouvé un cadeau à m'offrir Très content
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 04/08/14 11:03    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de terminer un petite relecture estivale de touch à cause du débat lancé entre EdenA et Therru sur un autre topic (ils m'ont donné envie de me plonger à nouveau dans la série : soyez maudits ! Mort de rire).
L'été est vraiment la période propice à cette lecture pour suivre les matchs du koshien dans la chaleur moite du mois de juillet !
J'avais oublié pas mal de petits détails et personnages secondaires (plus le mélange avec H2 et Cross Game) par contre plus je relis la série et plus je l'apprécie et le cheminement jusqu'à la fin me paraît plus clair (passé la surprise / déception lors de la 1ère lecture). J'aime bien la fin maintenant.
C'est dingue comme on arrive à enchaîner les volumes d'une série d'Adachi, contrairement à plein d'autres mangas, quand j'ai fini un tome je suis forcé de sauter sur le suivant et je ne sature même pas !
La série est vraiment marquante pour moi, ses personnages sont inoubliables et quelques scènes m'auront profondément touché, j'ai toujours une petite larme même à la relecture.
Du coup j'ai enchaîné sur le 1er tome de Mix pour voir les clins d'oeil et... ben j'ai rien vu du tout à part le lycée Meisei pour le moment ???
En tout cas c'est nettement moins réussi pour le moment, comme Q&A je trouve Adachi plus lourd et le découpage en chapitre plus longs (seulement 5 par tome) nuit au rythme de ses nouvelles séries.
Après Tatsuya, Katsuya et Minami qui ont une présence et une personnalité forte, les 3 nouveaux personnages semblent de simples copies fades et sans âmes. Et franchement nous ressortir encore un chien qui s'appelle punch avec le design de celui de touch, après H2 c'est plus du clin d’œil je trouve ça désespérant...
Enfin ça reste bien meilleur que Q&A et je suis curieux de le lire malgré tout mais l'enthousiasme et largement retombé.
Pourquoi ne pas avoir privilégié Miyuki ou Slow Step ? Pleure ou Très triste
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 04/08/14 11:14    Sujet du message: Répondre en citant

Sur ta dernière interrogation: je la partage complètement, d'autant plus que Tonkam sort bel et bien les Adachi pour les fans de l'auteur vu les ventes, un peu comme pour Jojo's Bizarre Adventure! Donc, des personnes n'ayant pas peur d'un dessin plus "vieillot" qu'à l'accoutumé (surtout que ce dessin plus ancien de Adachi est vraiment plus joli que celui sur les séries plus récentes). Tonkam tente sans doute d'alpaguer de nouveaux lecteurs, un peu comme pour Jojo's Bizarre Adventure, en sortant ces dernières séries. Malheureusement Triste .

Adachi est impressionnant dans sa narration, c'est ce qui fait qu'on relit si facilement les volumes à une vitesse record ^^ . Je n'ai pas relu Touch mais j'ai très envie de relire Rough (et faudra que je finisse H2 un jour). Pas lu Miyuki mais j'ai beaucoup aimé Slow Step Sourire (et ce n'est pas long: 7 volumes seulement).
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
kent
Mangaversien·ne


Inscrit le : 24 Jan 2003
Localisation : in ze kenthouse

Message Posté le : 04/08/14 18:51    Sujet du message: Répondre en citant

Mais Slow Step... c'est jamais sorti chez nous, ça si?
_________________
Si je meurs, embrasses moi!
Si tu meurs je te rejoindrai
Ma collection :
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 04/08/14 18:55    Sujet du message: Répondre en citant

iscariote l'avait fait en scan, je ne l'ai perso jamais lu, j'espère toujours une édition française, j'ai vraiment du mal avec les scan.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
kent
Mangaversien·ne


Inscrit le : 24 Jan 2003
Localisation : in ze kenthouse

Message Posté le : 04/08/14 19:07    Sujet du message: Répondre en citant

Oui je l'ai lu chez iscariote à l'époque aussi et c'était le seul adachi qui me disait bien vu le peu de tomes qu'il fait.
_________________
Si je meurs, embrasses moi!
Si tu meurs je te rejoindrai
Ma collection :
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 04/08/14 23:18    Sujet du message: Répondre en citant

Non jamais sorti kent. Et pareil, je l'ai lu sur Iscariote et j'en ai gardé un très bon souvenir. Le fait que ce soit paru dans un mag shôjo refroidit peut-être quant à une sortie... ?
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 05/08/14 12:30    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens melvin, ton message me parle parce que j'ai relu l'intégrale de la série en juin. J'ai eu la même impression d'urgence à vouloir enchaîner les tomes. Si c'est forcément un peu daté concernant les rôles masculins/féminins (mais comment ne le serait-ce pas, le manga a le même âge que moi ?), j'ai trouvé l'ensemble très délicat, tendre, subtil, touchant et très maîtrisé.
J'avais aussi oublié certains points d'intrigue et perso secondaires que j'ai retrouvé avec plaisir.

La relecture a confirmé le statut de chef-d'oeuvre pour ma part et je n'ai toujours pas envie de lire une autre série de l'auteur Sourire
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 09/08/14 19:25    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens d'enchainer les volumes 2 à 8. Je vous préviens, ce qui suit contient des révélations sur la série.

Déjà, je suis surpris de voir l'auteur introduire des personnages pour les faire disparaitre aussitôt : la petite amie de Katsuya, celle de Harada,... elles cessent tout simplement d'exister, comme si elles n'étaient tout simplement jamais apparues.
Autre surprise, j'ai trouvé qu'au bout d'un moment, la lecture devenait désagréable. Alors, j'apprécie grandement ce manga, mais je m'explique. Il devient vite évident que Tatsuya sera un grand joueur de base-ball, et que la série ne pourra avancer que lorsqu'il rejoindra le club. Mais l'auteur a pensé ses héros de telle façon que Tatsuya ne peut pas pratiquer le base-ball tant que son frère joue, tout simplement car il essaye de lui laisser la vedette, et ne veut pas être comparé à lui de toute façon. J'ai donc eu l'impression que la narration se diluait et que tous les prétextes étaient bons pour retarder l'inévitable. En même temps, ces passages sont assez frustrants dans la mesure où nous suivons Tatsuya, que tous les protagonistes n'ont de cesse de rabaisser en le comparant au "merveilleux" Katsuya ; même ses parents n'imaginent pas un seul instant que ce soit lui que Minami puisse aimer, car il n'a rien pour lui, alors que son frère serait un choix évident.
A partir d'un moment, le mangaka n'a plus qu'une solution : tuer Katsuya. Et c'est pour le moins expéditif. J'ai trouvé certaines réactions assez étranges à ce moment, et même si c'est touchant, ça aurait pu l'être plus. La mise en scène de cet événement m'a beaucoup déstabilisé. Ensuite, l'histoire peut enfin progresser. Je n'appréciais guère Katsuya, mais il ne méritait pas un tel traitement.
Quoi qu'il en soit, j'ai enchainé les volumes comme rarement, ce manga ne me fait pas de profit.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 12/08/14 15:25    Sujet du message: Répondre en citant

J'en suis au tome 12 - je vais devoir faire une pause, car j'ai quelques trous dans ma collection et je n'ai pas encore reçu le 13ème - et cela me plait toujours autant.

Toutefois, j'ai remarqué un léger défaut : ce manga est vieux. Oui, j'enfonce des portes ouvertes. Habituellement, cela ne me gène pas, je suis même assez friand des vieux titres, que ce soit dans leur dessin ou dans leur ambiance désuète. Mais ce que je reproche à Touch, c'est l'exploitation de certains éléments scénaristiques aujourd'hui tellement clichés qu'ils se font de plus en plus rares dans les manga, car les auteurs savent que les lecteurs ne sont pas dupes. En l'occurrence, quand le personnage principal se retrouve face à un rival amoureux, ainsi qu'un rival sportif au sein de sa propre équipe, nous savons que cela n'aura aucune conséquence : Minami et lui s'aiment depuis le début, et il reprendra forcément sa position pour conduire son équipe à la victoire. Ce ne sont que des contretemps. Et c'est exactement l'impression que cela m'a donné : ce sont des contretemps. Mitsuru Adachi ajoute des enjeux qui n'auront aucun effet réel sur la conclusion, et qui ne servent qu'à prolonger l'intrigue. En d'autres termes, il tourne en rond. Cela pouvait marcher à l'époque, mais aujourd'hui, je doute que quiconque tombe dans le piège. Il m'a paru impossible de ressentir la moindre excitation face à ces nouvelles difficultés pour le héros, tout simplement car je sais que c'est comme s'il les avait déjà surmontées.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/08/14 16:10    Sujet du message: Répondre en citant

Tu verras, la série comporte des hauts et des bas, on est par moment déçu de la tournure des événements, de l'introduction abrupte de nouveaux personnages ou même de la fin lors de la 1ère lecture, mais globalement on apprécie. Par contre je trouve que lors de la relecture connaissant les défauts et les faiblesses de l'oeuvre, tout est bien en place, on l'apprécie pour ce qu'elle est et on prend beaucoup de plaisir et on comprend avec plus de finesse les 2 héros.

Gemini_ a écrit:
Déjà, je suis surpris de voir l'auteur introduire des personnages pour les faire disparaitre aussitôt : la petite amie de Katsuya, celle de Harada,... elles cessent tout simplement d'exister, comme si elles n'étaient tout simplement jamais apparues.

Gemini_ a écrit:
Mitsuru Adachi ajoute des enjeux qui n'auront aucun effet réel sur la conclusion, et qui ne servent qu'à prolonger l'intrigue.

Moi aussi c'est un aspect qui me choque dans les mangas d'Adachi.
On a l'impression qu'il improvise, qu'il balance un personnage pour s'en débarrasser 3 chapitres plus loin sans souci sur la cohérence de son histoire. De même certaines situations ne sont là que pour meubler et ne font pas avancer la trame principale, il navigue à vue...
Je me souviens d'un personnage féminin qui se noie dans la rivière et appelle Tatsuya à l'aide pour ensuite devenir une nageuse émérite lors d'une sortie à la piscine. L'auteur reconnait plus loin avoir zappé ce détail.
Bref il ne planifie pas grand chose et improvise ses chapitres les uns après les autres, pour arrêter ses mangas plus ou moins brusquement ou les faire durer à l'envie suivant le succès rencontré.
Je trouve également dommage qu'à une ou deux exceptions près les autres joueurs de Meisei ne soient que de parfaits petits pions anonymes et interchangeables dont ni le nom ni le visage ne nous auront marqués au fil du récit (alors que l'on suit des matchs entiers sur les 26 volumes de Touch). A ce niveau Rookies est une véritable réussite et un contre exemple complet.

Gemini_ a écrit:
En l'occurrence, quand le personnage principal se retrouve face à un rival amoureux, ainsi qu'un rival sportif au sein de sa propre équipe, nous savons que cela n'aura aucune conséquence

Là par contre, pour avoir lu tous les Adachi disponibles en français, et sans vouloir te spoiler sur Touch ou les autres, je vais te contredire : dans certaines œuvres c'est bien le rival qui l'emporte sportivement ou dans le cœur de la belle. Adachi peut en fait (au delà des apparences) jouer avec ses lecteurs et être sacrément imprévisible à ce niveau. C'est bel et bien une qualité que ce petit jeu des ressemblances / différences entre ses séries.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aniki
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 13/08/14 00:41    Sujet du message: Répondre en citant

Gemini_ a écrit:
En l'occurrence, quand le personnage principal se retrouve face à un rival amoureux, ainsi qu'un rival sportif au sein de sa propre équipe, nous savons que cela n'aura aucune conséquence : Minami et lui s'aiment depuis le début, et il reprendra forcément sa position pour conduire son équipe à la victoire. (...) Cela pouvait marcher à l'époque, mais aujourd'hui, je doute que quiconque tombe dans le piège. Il m'a paru impossible de ressentir la moindre excitation face à ces nouvelles difficultés pour le héros, tout simplement car je sais que c'est comme s'il les avait déjà surmontées.


Sans t'aiguiller d'une quelconque manière que ce soit sur la suite de Touch (je parle ici de l'auteur en général) : tu sous-estimes Adachi! Clin d'oeil C'est justement le genre d'auteur capable de piéger le lecteur.
Mais je vois que Melvin a répondu avant moi, et je l'appuie.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 13/08/14 21:49    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Je trouve également dommage qu'à une ou deux exceptions près les autres joueurs de Meisei ne soient que de parfaits petits pions anonymes et interchangeables dont ni le nom ni le visage ne nous auront marqués au fil du récit (alors que l'on suit des matchs entiers sur les 26 volumes de Touch).


Je ne suis pas vraiment d'accord pour le coup... Le reste de l'équipe est clairement un faire-valoir à l'exception de Kôtarô, le receveur qui est un vrai personnage secondaire, mais je trouve qu'on apprend à connaître les autres joueurs et à vibrer avec eux sur les deux, trois derniers matchs de qualifications pour le Kôshien. L'intrigue sentimentale passe au second plan et les derniers tomes ont une certaine intensité sportive avec les entraînements, le nouveau coach, la complicité entre les joueurs et leurs progrès.
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan


Dernière édition : michael le 14/08/14 16:28; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Therru
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Avr 2007
Localisation : Liège

Message Posté le : 13/08/14 23:41    Sujet du message: Répondre en citant

Melvin a écrit:
Moi aussi c'est un aspect qui me choque dans les mangas d'Adachi.
On a l'impression qu'il improvise, qu'il balance un personnage pour s'en débarrasser 3 chapitres plus loin sans souci sur la cohérence de son histoire. De même certaines situations ne sont là que pour meubler et ne font pas avancer la trame principale, il navigue à vue...


C'est plus ou moins vrai pour un titre comme H2 par exemple, mais je trouve que Touch est justement le titre qu'Adachi maîtrise le mieux en matière de narration, avec de véritables arcs bien définis :

Tome 1-7 : présentation des personnages, de leurs relations, de leurs affinités, ambitions, etc. Souvent des petites scènes qui n'aboutissent à rien de grand il est vrai, mais qui introduisent les différentes facettes des personnages et leur rivalité/amour, jusqu'à la tragédie.
Tome 8-14 : Tatsuya se voit imposer des responsabilités et doit changer son image, aux yeux des autres mais aussi de lui-même. Il est encore immature mais commence à se prendre en mains petit à petit, au fil des épreuves et des obstacles.
Tome 15-26 : Je ne spoile pas pour Gemini qui n'y est pas encore, mais c'est clairement l'arc de la "maturité", là où Tatsuya doit révéler tout son potentiel et faire face à ses peurs les plus profondes pour enfin les surmonter.

Il n'y a pas de "gâchis" dans Touch. Les quelques personnages qui ne servent vraiment à rien sont concentrés dans le début du manga (ce qu'on peut aussi imputer au système de prépublication et au besoin de prévoir une porte de sortie en cas de non-succès de la série), et la suite possède un fil rouge bien défini dans sa finalité, sans vrais détours ni passages superflus

Gemini_ a écrit:
Il m'a paru impossible de ressentir la moindre excitation face à ces nouvelles difficultés pour le héros, tout simplement car je sais que c'est comme s'il les avait déjà surmontées.


Je ne vois pas les exemples que tu cites comme un moyen pour rallonger l'intrigue, mais pour jauger la réaction de Tatsuya face à ces événements. Il ne faut pas oublier que jusque là, il n'était qu'un garçon oisif qui n'avait aucune passion ou envie, et très peu de responsabilités envers quiconque (parce qu'il ne le voulait pas). En reprenant le flambeau pour son frère, il est confronté pour la première fois à ses véritables sentiments, à ses véritables capacités, et aux difficultés qui en découlent. Alors certes, dans l'esprit du lecteur, Nitta n'est pas un danger à sa relation avec Minami et Yoshida ne prendra pas sa place d'Ace, mais là n'est pas la question. Le plus intéressant, c'est de voir sa réaction face à ces dangers potentiels, la façon dont il gère ces obstacles par rapport à sa personnalité, et la façon dont il en ressort grandi ou non. Je n'y vois pas des contretemps, mais la construction du caractère de Tatsuya en se confrontant au monde, même si cela peut apparaître sans conséquence directe du point de vue du lecteur et de l'intrigue. Certes, on sait qu'il va les surmonter, mais le plus intéressant reste ce qu'il va y gagner, et cela prend tout son sens dans le dernier arc de la série.

Et d'accord avec Michael sur la personnalité des joueurs de l'équipe de Meisei, qui se dévoilent réellement à partir du tome 17 avec le nouvel entraîneur. Certes, ils ont moins de présence que Kôtarô par exemple, mais ils laissent une impression et participent réellement et activement à la progression de Meisei et de Tatsuya en tant que personne, même si de façon plus discrète.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 14/08/14 00:06    Sujet du message: Répondre en citant

la force pour moi de touch, c'est clairement la mise en scène, je me souviens l'avoir lu a l'époque en scan et c'était incroyable ! sans lire les bulles on pouvait comprendre le déroulement de l'histoire, la lecture chapitre par chapitre est étonnante.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 6 sur 8

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation