Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[TOUCH]
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 21/06/06 21:39    Sujet du message: Répondre en citant

Ah, ce tome 7 : très attendu par ceux qui connaissaient l'histoire (pour avoir vu le DA (c'est mon cas) ou lu le manga en VO : c'est effectivement un tome magnifique, très triste mais avec certains passages qui sont vraiment hilarants, en partie par leur opposition à l'événement principal de ce tome. Les personnages (notamment Tatsuya) sont décrits de façon extrêmement sensibles et en deviennent dautant plus attachants. Enfin, on appréciera certaines cases, vraiment supernes et empreintes d'émotion.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 22/06/06 16:57    Sujet du message: Répondre en citant

(message légèrement spoilique sur le volume 7)

J'attendais aussi avec impatience ce volume de Touch, une des dernières séries en date qui me passionne (c'est la première fois que j'écris un truc dessus par contre).
Un volume dense, intense, avec un grand "événement" qui est touchant à plus d'un titre, mais aussi troublant voire génant, tout comme la série à plus d'un titre.

Je précise tout de suite pour que ce soit clair : cette série est un bijou, sans aucun conteste le chef d'oeuvre d'un mangaka déjà maître des développements subtiles en général. Le volume 6 était à ce niveau, sans compter l'humour omniprésent, en tout point remarquable.

Bon, les éléments que je trouve gênants datent un peu d'avant, notamment avec la baffe que Tatsuya avait collé à Minami... On peut aussi comprendre la réaction ou plutôt l'absence de réaction de cette dernière parce qu'elle a compris qu'elle s'est moqué de son amour pour elle, pourquoi pas... mais là elle serait presque devenu cruche lorsque Kazuya lui dit qu'il souhaite l'embrasser, qu'il se fait entreprenant et qu'elle ne dit rien, seule une petite larme vient perler au creux de sa paupière... Roulement des yeux Un peu la quatrième dimension.
Ensuite le fait que des gamins de 16 ans, des lycéens de seconde, parlent le plus sérieusement du monde d'épousailles dans tous les sens, malgré le contexte (Japon il y a plus de 20 ans), je reste très sceptique et j'adhère moyen...

Ce que j'adore depuis le début c'est le traitement des relations de notre triangle amoureux, il y a ainsi une rivalité entre les frères mais il y a tellement d'amour entre eux dans le même temps que... tout plein de choses vraiment excellentes en fait Sourire
Puis Kazuya prend les devants, l'affirmation de la "compétition" au grand jour intrigue, puis alors voilà, avec beaucoup de subtilité, mais aussi pas mal (trop ?) de légèreté, qui n'est ensuite, on le comprend, juste une façade, survient le "drâme".
Je lui trouverais presque quelque chose de convenu, ce qui ne m'a pas empêché de chialer comme une madeleine "non, ce n'est pas possible ... Pleure ou Très triste ", mais c'est surtout pour l'instant le traitement des conséquences de la chose que je trouve définitivement trop légères et qui me laisse perplexe.
Kazuya avait beau être le plus "doué" des deux, il n'était qu'un faire-valoir du grand frère et c'est la chose qui frappe le plus dans sa mort. Comme si ce personnage pas vraiment pris au sérieux depuis le début, qui permet aux personnages principaux de se définir, pouvait en effet disparaître, c'est même son rôle. C'est un peu l'impression que j'ai...
Ensuite le soucis de la rivalité du triangle amoureux est évincé du coup là aussi bien facilement, et c'est bien dommage.

On sent, ou du moins on espère, que ce volume bouleversant aura des conséquences sur tout le reste de la série, et c'est ça qu'on attend maintenant, car il y a un goût de frustration qui ne passe pas, Kazuya mérite mieux que de sombrer si vite dans l'oubli, et j'espère bien que la relation Tatsuya/Minami va se compliquer, bref, je suis en attente.
Mon avis définitif sur tout ça ne sera fixé qu'avec la suite, mais je pense qu'on peut faire confiance à Adachi.

Dans le cas contraire, cette série sera clairement la marque d'une grande déception (ce qui n'enlèvera rien aux premiers volumes).
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lilith
Mangaversien·ne


Inscrit le : 09 Mars 2003

Message Posté le : 22/06/06 22:42    Sujet du message: Répondre en citant

michael a écrit:
(message légèrement spoilique sur le volume 7)


Ensuite le soucis de la rivalité du triangle amoureux est évincé du coup là aussi bien facilement, et c'est bien dommage.




ATTENTION SPOILER !!!!


Sur ce point tu te trompes. Ce n'est pas parcequ'un personnage meurt qu'il signifie la fin d'un triangle amoureux ... Et crois moi il n'y à rien de plus dur que de rivaliser avec une personne morte ...

Je vous copie ce que j'ai mis sur un autre forum :

Sortie du vol 7 hier.
Bon alors c'est LE volume ...

Kat-chan commence à comprendre que Minami éprouve des sentiments pour son frère et décide d'employer les grands moyens : il lui propose de devenir sa fiancée ! Tat-chan comprend qu'il ne peut plus rester dans l'ombre plus longtemps et promet à Minami de s'améliorer pour pouvoir tenir la comparaison avec son frère dans son cœur. Le baiser est avoué ... Le défi entre les deux frères est lancé pour la belle.

Et le drame. Kat-chan est renversé par un camion et meurt. Plus rien ne sera jamais comme avant, et tout va changer pour tout nos protagonistes. Difficile de résumer la beauté et l'impact des chapitres suivant. C'est là que tout le génie d'Adachi resplendit. Un chef d'œuvre de narration. Très peu de discours. Parce que les mots sont inutiles dans ces cas là. L'effondrement des parents dans le couloir est poignant. Minami qui soulève le drap sur le visage du corps pour vérifier que tout est vrai. Tatsuya qui garde le sourire du moins en apparence. Et l'effondrement. Très beau. Tat-chan met la musique de son frère à fond, Minami attend que le train passe, pour que personne n'entende leur désespoir. Ils ne veulent pas partager leur peines.

Et pourtant la vie continue. D'ailleurs le parallèle entre le match (perdu) et l'annonce de la mort de Katchan est très judicieux je trouve. Ils faut que nos héros apprennent à vivre dans cette nouvelle vie, sans Katchan.

Dur ! J'ai du mal à m'en remettre. Bravo Adachi ...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fcb
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Mars 2005
Localisation : Paris

Message Posté le : 25/06/06 13:54    Sujet du message: Répondre en citant

... Exclamation Spoil Exclamation ...

michael a écrit:
mais là elle serait presque devenu cruche lorsque Kazuya lui dit qu'il souhaite l'embrasser, qu'il se fait entreprenant et qu'elle ne dit rien, seule une petite larme vient perler au creux de sa paupière... Roulement des yeux Un peu la quatrième dimension.


Pourquoi ne dit-elle rien? tout simplement parce qu'elle ne sait pas comment réagir. Le repousser clairement ferait souffrir Kazuya, et mettrait fin à la relation qu'elle entretient avec les deux frères, et cela elle n'est pas encore prête à l'assumer.

Citation:
quotemais c'est surtout pour l'instant le traitement des conséquences de la chose que je trouve définitivement trop légères et qui me laisse perplexe.


cf ce que dit lilith, qui a très bien expliqué tout ça ^^

Citation:
Kazuya avait beau être le plus "doué" des deux, il n'était qu'un faire-valoir du grand frère et c'est la chose qui frappe le plus dans sa mort.


Ne pas oublier que le héros de l'histoire est Tatsuya (rien qu'avec le titre Adachi nous le dit "clairement" dès le début), donc c'est normal que ce soit lui qui soit mis en avant. Tatsuya est le plus doué des 2 frères et s'il n'exploite pas au maximum son potentiel, ses dons, c'est qu'il sait que Kazuya ne pourrait pas tenir la comparaison, et cela même Kazuya en est conscient. C'est en grande partie pour ça que Tatsuya ne supporte pas les comparaisons avec son frère, de peur que les autres ne le comprennent et qu'ainsi son frère soit mis au second plan et ...

Exclamation Spoil du volume 20 et suivant Exclamation

... qu'il se sente encore plus seul qu'il ne l'est déjà. Des 3 c'est Kazuya qui est le moins heureux, qui se sent plus seul et c'est très bien expliqué par le père de Minami (dans le volume 20 il me semble).

Citation:
Citation:
Ensuite le soucis de la rivalité du triangle amoureux est évincé du coup là aussi bien facilement, et c'est bien dommage.

Citation:
Kazuya mérite mieux que de sombrer si vite dans l'oubli, et j'espère bien que la relation Tatsuya/Minami va se compliquer


non au contraire, alors que la relation entre Tatsuya et Minami se mettait en place (Tatsuya avoue tout de même implicitement ses sentiments en demandant à Minami de l'attendre) la mort de Kazuya est venu tout briser. Comment alors qu'il n'a pas pu affronter son frère pourrait-il tranquillement avouer clairement, explicitement ses sentiments ... Il aura toujours l'image de son frère qui le hantera. Et...

Exclamation Spoil du volume 8 et suivant Exclamation

... donc avant de penser à son amour pour Minami il se doit de combler le vide laissé par son défunt frère et de réaliser avant tout le rêve de Minami. Il se montrera d'ailleurs à l'égard de Minami bien plus froid qu'auparavant.

Exclamation Spoil du volume 24 Exclamation

D'ailleurs Kazuya aide Tatsuya en finale contre Nitta, on voit clairement son ombre se dessiner derrière un Tatsuya épuisé.

Tout ceci montre que Kazuya n'est pas qu'un simple faire-valoir, et qu'il est loin de tomber dans l'oubli.

lilith a écrit:
Et pourtant la vie continue. D'ailleurs le parallèle entre le match (perdu) et l'annonce de la mort de Katchan est très judicieux je trouve.


Adachi avait déjà exploité ce parallèle, dans une moindre mesure, avec la "première opposition" entre les deux frères, l'un ayant un match de boxe et l'autre un match de baseball.

C'est en cela que Touch n'est pas, à proprement parlé, un manga sur le baseball, ce sport n'étant qu'un prétexte pour nous montrer l'évolution des personnages et de leurs sentiments.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cosmos
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 25/06/06 20:05    Sujet du message: Répondre en citant

Bon ben apparemment y a que moi qui me suis mortellement ennuyé en lisant ce fameux tome 7. Le principal événement est suggéré, re-suggéré, re-re-suggéré, montré... enfin ça s'étale sur tout le volume et quand on est déjà au courant c'est looooong -_- Peut-être que si j'avais débarqué sans m'être fait spoiler dessus (c'est un peu mission impossible mais bon~), ma réaction aurait été différente, mais autant j'avais vraiment adoré la sensibilité des 2 précédents tomes, autant là... rien.
_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 25/06/06 20:39    Sujet du message: Répondre en citant

C'est sûr que quand on n'est pas au courant, ça fait vraiment une sacré différence !
C'est tellement inattendu après le départ qu'avait pris la série que l'on en reste sur le cul.
Vraiment il s'agit d'un rebondissement imprévisible, un changement de ton radical dans l'univers de cette série, qui ne peut que marquer pronfondément le lecteur qui suit cette aventure depuis 6 volumes (soit une année), qui s'est familiarisé avec les personnages et imaginait la suite des événements de toute autre manière.

Alors que bon, si tu connaissais déjà ce qui allait se passer, ça gâche pas mal la rupture et l'effet de surprise mis en place par Adachi.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fcb
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Mars 2005
Localisation : Paris

Message Posté le : 26/06/06 00:56    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas si dans le cas de cosmos ça aurait fondamentalement changé quelque chose. Chacun est sensible différemment à la narration utilisée pour amener audît évènement. En effet personnellement je ne me lasse jamais de lire et relire ce volume (en fait les 26 volumes XD).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 26/06/06 21:24    Sujet du message: Répondre en citant

C'est marrant, j'avais découvert la série en scan à l'époque et j'avais gardé un souvenir bien particulier de ce 7ème volume.
Le truc c'est qu'en relisant la version édité par Glénat je n'ai pas retrouvé la même façon de voir les choses à cause d'une traduction différente.
Je ne sais pas quelle version est la bonne car SPOIL

dans les scans je me souviens que le doute m'était resté bien plus longtemps concernant la mort de Kazuya.
Le médecin dit à Tatsuya une phrase du type "j'ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer", on pouvait croire soit à un décès, soit à un grave accident condamnant son frère au fauteuil roulant.
J'avais beaucoup apprécié le fait de ne pas vraiment savoir et de tourner les pages, avec la peur au ventre en gardant un petit espoir jusqu'à ce que malheureusement on découvre les parents prostrés dans le couloir de l'hôpital et le corps allongé sur le lit. Pleure ou Très triste Pleure ou Très triste Pleure ou Très triste
Dans la traduction de glénat, le médecin dit tout de suite je vous présente mes condoléances et par conséquent la scène où Tatsuya part chercher ses parents au stade perd ce suspens, ce doute qui tenaille le lecteur. C'est un peu dommage je trouve. Mais c'est peut-être ainsi que la VO est construite en fait...

Pour l'anecdote, je me souviens avoir appris une mauvaise nouvelle concernant la santé d'un proche le jour où j'ai lu ce 7ème volume.
Cette nouvelle m'avait affecté et pour retrouver un peu de moral et me changer les idées, je m'étais dit : rien de tel qu'un manga, pensant que ça me ferait du bien de me plonger dans le petit monde insouciant de Mistsuru Adachi.
Manque de bol, quelle ne fût pas ma surprise, j'ai dû pleurer deux fois plus...
Il y a parfois de drôles de hasards qui vous marquent.
En tout cas pour moi ce volume reste chargé en émotion et un grand moment de lecture toutes BD confondues.

_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 28/06/06 00:15    Sujet du message: Répondre en citant

cosmos a écrit:
Bon ben apparemment y a que moi qui me suis mortellement ennuyé en lisant ce fameux tome 7. (...) Peut-être que si j'avais débarqué sans m'être fait spoiler dessus (c'est un peu mission impossible mais bon~), ma réaction aurait été différente...

J'ai aussi ressenti un effet de "longueur" qui cassait le rythme et l'intensité du ressenti, mais je ne me suis pas ennuyé, du tout. Ce volume a été un régal, malgré les réserves que j'ai émises, et évidemment oui, si j'avais été spoilé ça aurait TOUT changé. Seulement je savais que la série en valait la peine et j'ai évité comme la peste toutes les possibilités de l'être, ça a payé Surpris

Sommes-nous au moins d'accord pour dire "vivement le 8" ? Sourire
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shinchan
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Mai 2003
Localisation : Chez Wam

Message Posté le : 28/06/06 23:30    Sujet du message: Répondre en citant

Superbe tome, tournant d'un très beau manga. La narration de l'évènement est orginale, touchante, les personnages tellement réalistes dans leur comportement d'adolescent...j'ai été très emu en lisant.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marie
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Oct 2002
Localisation : Belgique

Message Posté le : 29/06/06 00:16    Sujet du message: Répondre en citant

Shinchan a écrit:
Superbe tome, tournant d'un très beau manga. La narration de l'évènement est orginale, touchante, les personnages tellement réalistes dans leur comportement d'adolescent...j'ai été très emu en lisant.

Pareil. Je rajouterais que, même s'il est moins développé, le comportement des parents m'a bien remuée aussi (normal puisque j'en suis un)
Des moments aussi poignants deviendraient vite insupportablement larmoyants avec d'autres auteurs, mais ici Adachi est véritablement touch-ant de retenue et de maîtrise dans le jeu un peu cruel de l'émotion. C'est ce que j'ai lu de meilleur chez cet auteur jusqu'à présent. Pourtant je connaissais l'histoire puisque j'avais vu l'anime il y a quelques années.

A côté, des séries plus récentes comme katsu font surtout penser à des mécaniques blindées et bien rôdées. Elles n'ont plus cette fragilité.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 23/10/06 23:31    Sujet du message: Répondre en citant

Pom, pom...

Juste pour dire que la lecture de ce volume 9 a été pour ma part un véritable délice, un volume tout à fait excellent qui donne même l'impression que la série démarre seulement et que que ce qui précedait n'était qu'une introduction (niveau d'une intro qui dépasse de loin bcp de productions mangas...)

L'impression aussi que l'auteur maitrise plus son sujet, qu'il est plus à l'aise, pour preuve toutes ces magnifiques planches qu'il nous donne, d'un niveau supérieur à celles des autres tomes (à mon sens).

Bonne nuit, l'orage gronde dehors Embarassé
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 23/10/06 23:37    Sujet du message: Ah ? Répondre en citant

Ah oui ? Ça fait plaisir de voir que tu l'as apprécié car moi, je l'ai trouvé soporifique même s'il y avait une évolution des personnages intéressante. C'est donc bien moi qui suis en phase de saturation d'Adachi, ça se confirme Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 23/10/06 23:46    Sujet du message: Répondre en citant

rassure toi, katsu et rough vont pas tarder a finir, et c'est pas plus mal!
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
cosmos
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 24/10/06 00:00    Sujet du message: Répondre en citant

De mon côté aussi, je sature un peu au niveau d'Adachi (avec seulement 2 séries Moqueur), même si saturer est un bien grand mot. Ca se traduit plus au niveau du temps que je mets à lire le tome. Alors que je lis les autres d'une traite le jour où je les achète, là j'attends une journée ou deux (quand ce n'est pas plus) et le lit sur plusieurs jours. Entre les personnages qui se ressemblent beaucoup, aussi bien physiquement que moralement, et le fait qu'il leur arrive le même genre de choses, je ne me rappelle jamais exactement ce qu'il s'est passé et ça ne me donne pas immédiatement envie de connaître la suite. Bref, vivement la fin de Rough, que je ne m'emmêle plus les pinceaux.

Mais j'ai bien aimé ce tome 9 Sourire alors que le tome 7 m'avait vaguement ennuyé et que le tome 8 ne m'avait pas marqué outre mesure. J'aime beaucoup les petites attentions que les personnages ont les uns pour les autres ^^
_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 4 sur 9

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation