Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[TOUCH]
Se rendre à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Laotzi
Mangaversien·ne


Inscrit le : 07 Jan 2003
Localisation : Paris

Message Posté le : 09/05/05 23:42    Sujet du message: [TOUCH] Répondre en citant

[edit : merci, dans la mesure du possible, de réserver ce sujet aux discussions sur la publication française actuellement en cours]

[je me permets de créer un sujet sur Touch parce que je trouve le sujet sur Adachi trop fourre tout, afin de suivre la publication française]



Tatsuya et Kazuya sont frères jumeaux et amis d’enfance de la jolie Minami, leur voisine. Le premier est un vrai looser en apparence, toujours en retard en cours, nul en sport, et sans aucun succès auprès des filles (faut dire que sa tête n’aide pas aussi). Kazuya par contre semble être tout le contraire, très discipliné, super fort en base ball, et avec tout plein de filles qui lui courent après (mais faut dire qu’il a une coupe de cheveux qui tue aussi). Ainsi, tout semble donc rapprocher Minami et Kazuya, au point que leurs parents songent déjà au mariage à venir…

Voilà donc le premier volume de Touch qui nous parvient, et, sans vouloir tomber dans l’exagération, je serais tenté de dire que c’est le meilleur volume d’Adachi aujourd’hui édité en français. J’ai beaucoup aimé les short program, j’aime bien Niji iro machin truc, j’aime beaucoup Katsu et encore davantage Rough pour le moment. Mais ce premier volume de Touch est vraiment excellent sur tous les points, d’autant plus qu’il ne s’agit que d’un premier tome. Je précise que pour ma part, je découvre la série avec ce premier tome (comme pour toutes les séries d’Adachi qui sont publiées en ce moment).

Tout d’abord, le dessin d’Adachi a un charme fou ici, et je le préfère nettement à celui de Katsu par exemple, un peu plus lisse et impersonnel (même s’il reste tout de même très bien encore bien sûr). Comme Rumiko Takahashi, Adachi a créé son propre trait, ne cherchant pas à être hyper réaliste et le plus esthétique possible. Mais son dessin est à la fois très expressif, et parfaitement adapté aux jeux de regards et à la gestuelle, et donc à tout ce qu’il développe dans ses œuvres, et possède un charme indéniable.
Le découpage, ensuite, est vraiment exceptionnel. Les premières planches, bien sûr, avec cette série de plan fixe sur la petite maison commune aux héros, démontre une véritable attention de l’auteur à sa narration. Mais plus encore, par la suite, l’entrelacement des plans larges, des gros plans sur les visages, la manière dont l’auteur arrive à suggérer ce qu’il veut en plaçant telle case à tel endroit est vraiment bluffant. C’est bien sûr déjà présent dans ce qu’on a pu lire de Rough ou de Katsu, mais c’est vraiment sublimer ici. De même, l’efficacité de son découpage, l’extrême concision dont il fait preuve, arrivant à exprimer en quelques cases des situations complexes, tout cela est vraiment étonnant, et démontre bien le grand talent narratif d’Adachi.

Surtout, quel talent pour réussir en un seul tome à camper aussi bien l’histoire et les personnages principaux. Ainsi, la magistrale scène d’introduction nous renseigne déjà énormément sur les personnages, avec ces trois plans fixes de la maison. En l’espace de quelques pages, les fondements sont ainsi posés, les personnages nous sont bien connus et définis, l’intrigue de base nous est parfaitement donnée. Plus que cela, ce premier volume commence même déjà à les remettre en cause. Ainsi, on s’aperçoit très vite que l’opposition apparente entre les deux frères n’est pas si totale que cela, puisque que Tatsuya pourrait être tout aussi doué que son frère s’il le souhaitait. Surtout, on s’aperçoit très vite de l’affection profonde de Minami pour le looser, à travers toute une série de détails (elle lui fait son « cartable », elle vote pour lui à l’élection, elle montre des signes de jalousie quand il cherche à draguer pitoyablement d’autres filles…). Bref, des le début, Adachi pose des bases qu’il tend à remettre immédiatement en cause, créant donc des relations très subtiles entre les personnages.

L’humour habituel de l’auteur se fait également plus discret, plus subtile que dans certaines autres œuvres. D’ailleurs, l’humour touche en général principalement le personnage de Tatsuya, ce qui le rend immédiatement plus sympathique et attachant que son frère (et là, on peut dire que l’humour ne créé pas d’effet de distanciation, mais rapproche au contraire le personnage du lecteur, peut-être parce qu’il s’agit d’un comique de situation et non d’une mise en abyme le plus souvent). De même, son frère apparaît trop parfait pour le moment pour vraiment s’attirer la plus grande sympathie du lecteur. Mais le personnage primordial, autour duquel tout tourne, c’est bien entendu Minami. Très charismatique dès ce premier tome, c’est avant tout ses pensées, ses sentiments, ses émotions qui sont au centre du récit et que le lecteur cherche à décrypter.

Bref, ce premier tome de Touch est clairement très enthousiasmant. Des personnages très attachants, des relations subtiles, un humour bien dosé, un dessin charmant, le plaisir de lecture ne peut alors qu’être immense. Vivement les prochains tomes, pour voir comment cela va évoluer. Mais un gros coup de cœur sur ce premier volume en tout cas, qui montre, pour le moment au moins, que la réputation de la série n’est pas usurpée.
_________________
"Il aime la gloriole, les paillettes, les grands mots, ce qui sonne, ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir. (...) Il a des caprices, il faut qu'il les satisfasse." Victor Hugo, Napoléon Le Petit.


Dernière édition : Laotzi le 12/05/05 14:02; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fcb
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Mars 2005
Localisation : Paris

Message Posté le : 10/05/05 14:40    Sujet du message: Re: [TOUCH] Répondre en citant

Laotzi a écrit:
Bref, ce premier tome de Touch est clairement très enthousiasmant. Des personnages très attachants, des relations subtiles, un humour bien dosé, un dessin charmant, le plaisir de lecture ne peut alors qu’être immense. Vivement les prochains tomes, pour voir comment cela va évoluer. Mais un gros coup de cœur sur ce premier volume en tout cas, qui montre, pour le moment au moins, que la réputation de la série n’est pas usurpée.


Je peux te dire que le manga monte crescendo, plus l'histoire avance plus les qualités, que tu trouves à ce manga dans le 1er volume, sont poussées à leur paroxysme Mort de rire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ilao_Jun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Oct 2004

Message Posté le : 10/05/05 15:16    Sujet du message: Répondre en citant

Laotzi
Citation:
D’ailleurs, l’humour touche en général principalement le personnage de Tatsuya, ce qui le rend immédiatement plus sympathique et attachant que son frère (et là, on peut dire que l’humour ne créé pas d’effet de distanciation, mais rapproche au contraire le personnage du lecteur, peut-être parce qu’il s’agit d’un comique de situation et non d’une mise en abyme le plus souvent). De même, son frère apparaît trop parfait pour le moment pour vraiment s’attirer la plus grande sympathie du lecteur.


Je suis d'accord avec toi sur le fait que Kazuya apparaît encore trop parfait pour s'attirer la sympathie du lecteur, mais il y a quand même quelques subtilités ( qui ne le sont pas vraiment en fait ) que j'ai vraiment apprécié. Comme le fait que Kazuya prenne la place de Tatsuya pour éviter les filles et qu'aussi il le défende face aux boxeurs, il aurait très bien pu dire que ce n'était pas lui et s'éclipser. On sent aussi à travers quelques jeux d'images et quelques portraits sur Kazuya que il est conscient du potentiel de son frère et qu'il aimerait bien que celui-ci en tir parti.

Donc même si Kazuya ne peut se vanter, du moins pour le moment, de paraître sympathique aux yeux du lecteur, je pense que Adachi a su introduire quelques bases sur ce personnage qui , lui aussi, est des plus ambigüs, nous permettant ainsi de nous faire une idée sur son potentiel .

Que dire d'autre, je crois que Laotzi a très bien résumé ce que je pensais et ce qu'il faut dire sur Touch. Je remarque que la succession de plan sur la petite maisonnette marque pas mal de monde. Tout comme Laotzi je trouve que ce genre de plan annonce vraiment bien la couleur :
- Le garçon sérieux, consciencieux,...
- La fille qui a pas mal de choses à faire qui arrive quand même à s'en sortir et qui aime être prés de ceux qu'elle aime.
- Et enfin le garçon et un peu "je m'en foutisme mais je le fais pas exprès"

L'histoire est bien amenée, les ambiguïtés aussi et les dessins sont toujours aussi expressifs et explicites. Bref du bonheur pour un premier volume qui, apparemment, est loin d'être le meilleur de cette série. Je n'aurais donc qu'une chose à dire : La suite Clin d'oeil
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kalahan
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Oct 2002
Localisation : Paris, un peu à droite

Message Posté le : 10/05/05 16:41    Sujet du message: Répondre en citant

Dans les artbooks de Touch il y a pas mal de scènes "live" qui montrent que le public a été fan de Kazuya (mais pas de spoil).

Sinon Kazuya aimerait vraiment être en duo avec Tatsuya car ils sont sportivement complèmentaires (physique ou technique, réfléchi ou fonceur, etc)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Altaïr
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Fév 2003
Localisation : Paris - Essonne - Creuse

Message Posté le : 10/05/05 17:08    Sujet du message: Répondre en citant

Eh bien, ça fait plaisir de voir de telles critiques dès le premier tome de Touch !
Moi je le connais tellement par coeur que j'ai eu mon plaisir de le lire en Vf à moitié gaché par les partis-pris de la traductrice...

En tous cas, le début de Touch n'est clairement pas la meilleure partie de la série, donc si vous êtes déjà fan, qu'est-ce que ça va être !!!

Tatsuya et Minami sont des personnages absolument inoubliables, ils portent la série sur leurs épaules. A côté des stéréotypes shônen habituels, ils paraissent tellement réalistes, "vrais" !
Concernant Kazuya, il ne sera jamais vraiment attachant car trop parfait. Je pense que c'est voulu de la part d'Adachi, qui tient à nous rendre Tatsuya le "looser" bien plus sympathique que son frère qui semble pourtant être un concentré de qualités humaines. C'est un véritable tour de force, quand on y pense !
_________________
Pingouin dans les champs, hiver méchant !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fcb
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Mars 2005
Localisation : Paris

Message Posté le : 11/05/05 10:47    Sujet du message: Répondre en citant

Pour l'explication du comportement de Kazuya, qui essaye toujours de faire de son mieux, et qui lui donne un côté parfait, Adachi donneras l'explication dans les volumes suivants ...

***** SPOIL *****
En effet l'explication viendra du père de Minami, qui nous apprendra que Kazuya s'est toujours senti seul, surtout dans les relations entre son frère, Minami et lui. Voilà pourquoi il donne toujours son maximum, il espère attiré l'attention des autres et surtout celle de Minami.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
endlessworld
Mangaversien·ne


Inscrit le : 16 Fév 2005
Localisation : Kouzou

Message Posté le : 12/05/05 13:58    Sujet du message: Répondre en citant

Fcb a écrit:

***** SPOIL *****
En effet l'explication viendra du père de Minami, qui nous apprendra que Kazuya s'est toujours senti seul, surtout dans les relations entre son frère, Minami et lui. Voilà pourquoi il donne toujours son maximum, il espère attiré l'attention des autres et surtout celle de Minami.

Spoil
J'irai même jusqu'à dire que Kazuya veut aussi attirer l'attention de son frère. D'ailleurs, je pense qu'il est jaloux de son frère car Tatsuya, malgré son étiquette de looser, reste quand même le génie des deux frères : "il arrive à faire du premier coup ce que Kazuya réussit après de longs entraînements".
Spoil

Sinon Laotzi c'est une bonne idée de faire un sujet sur TOUCH car apparemment, c'est la série la plus appréciée des mangaversiens lisant Adachi. (43%)
_________________
Ernest Hemingway said "The world is a fine place, and worth fighting for". I agree with the second part.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Yahoo Messenger
Fcb
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Mars 2005
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/05/05 14:38    Sujet du message: Répondre en citant

endlessworld a écrit:
Sinon Laotzi c'est une bonne idée de faire un sujet sur TOUCH car apparemment, c'est la série la plus appréciée des mangaversiens lisant Adachi. (43%)


Tout à fait d'accord, par contre je suis quand même étonné des voix reçus par Niji-iro Tohgarashi, il faut vraiement ne pas avoir lu Touch, Miyuki et autres pour pouvoir voter pour ce manga Roulement des yeux
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bp
Mangaversien·ne


Inscrit le : 08 Mai 2003
Localisation : Sur la Drina

Message Posté le : 12/05/05 14:43    Sujet du message: Répondre en citant

Altair a écrit:
Concernant Kazuya, il ne sera jamais vraiment attachant car trop parfait. Je pense que c'est voulu de la part d'Adachi, qui tient à nous rendre Tatsuya le "looser" bien plus sympathique que son frère qui semble pourtant être un concentré de qualités humaines. C'est un véritable tour de force, quand on y pense !


Moi au contraire, je trouve ça un peu facile.
On sent clairement que le coeur d'Adachi balance du côté de Tatsuya, pour qui il a bien plus de sympathie. De fait, il rend Kazuya très lisse en choisissant ses cadrages au mieux pour qu'il paraisse parfait, mais tellement éloigné de l'hétérogénéité humaine qu'il en devient iréel.

C'est à mon sens le gros défaut de la 1ère partie de Touch (souvenirs basés sur le DA).
_________________
ALLIANCE, n. In international politics, the union of two thieves with hands so deeply inserted in each others pockets that they cannot separately plunder a third.

Ambrose Bierce
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Fcb
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Mars 2005
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/05/05 14:49    Sujet du message: Répondre en citant

Bp a écrit:
Moi au contraire, je trouve ça un peu facile.
On sent clairement que le coeur d'Adachi balance du côté de Tatsuya, pour qui il a bien plus de sympathie. De fait, il rend Kazuya très lisse en choisissant ses cadrages au mieux pour qu'il paraisse parfait, mais tellement éloigné de l'hétérogénéité humaine qu'il en devient iréel.

C'est à mon sens le gros défaut de la 1ère partie de Touch (souvenirs basés sur le DA).


Il penche vers Tatsuya parce que c'est le véritable héros de l'histoire, on le voit déjà au titre du manga.

Le principal rôle de Kazuya est de servir de point de comparaison à son frère Sourire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vargasvan
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Août 2003

Message Posté le : 12/05/05 15:34    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Concernant Kazuya, il ne sera jamais vraiment attachant car trop parfait. Je pense que c'est voulu de la part d'Adachi, qui tient à nous rendre Tatsuya le "looser" bien plus sympathique que son frère qui semble pourtant être un concentré de qualités humaines. C'est un véritable tour de force, quand on y pense !


Au contraire, je serais plus tenté de dire, comme Bp, que c'est plus une facilité qu'un tour de force. Un personnage trop parfait n'apparaitra jamais aussi sympathique qu'un autre, certes bourré de défauts, mais beaucoup plus humain. Il est beaucoup plus facile, à mes yeux, de s'attacher à un personnage comme Tatsuya, un peu "looser", plus drôle et plus vrai qu'à Katsuya, beaucoup trop parfait, presque inhumain.

Le véritable tour de force aurait été, je pense, de réussir à faire s'attacher le lecteur à un personnage comme Katsuya dès ce premier volume...
_________________
Nothing To Hide, rock original brestois
My Words, premier album en vente...
Site Internet enfin en ligne...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Altaïr
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Fév 2003
Localisation : Paris - Essonne - Creuse

Message Posté le : 12/05/05 15:46    Sujet du message: Répondre en citant

Fcb a écrit:
Le principal rôle de Kazuya est de servir de point de comparaison à son frère Sourire


Tout à fait. Cela dit, c'est vrai que dans le rôle du beau gosse rival, Nitta dans la suite de la série est bien plus réussi que Kazuya, qui manque singulièrement de personnalité.
_________________
Pingouin dans les champs, hiver méchant !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kalahan
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Oct 2002
Localisation : Paris, un peu à droite

Message Posté le : 12/05/05 15:51    Sujet du message: Répondre en citant

De toute manière le garçon parfait sans faille ce n'est aucun des 2 frères mais y en a ...
Arghh ça m'énerve qu'on puisse pas parler plus de cette série sans spoiler Pleure ou Très triste
Et comme Fcb je suis étonné des votes pour Niji Hiro qui est l'une des séries les moins réussies de l'auteur (à cause dixit l'auteur qu'il n'a pas travailler les persos secondaires comme il l'aurait voulu) alors que dans Rough oui Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
endlessworld
Mangaversien·ne


Inscrit le : 16 Fév 2005
Localisation : Kouzou

Message Posté le : 12/05/05 23:36    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis rejoint celui de Bp et vargasvan pour ce qui est de la "perfection trop parfaite" de Kazuya. Comme dit précédemment, il en devient irréel, moins humain et donc moins attachant.
SPOIL Je m'avance peut-être un peu mais c'est peut-être voulu de la part de l'auteur qui voulait nous "prévenir" du destin tragique de Kazuya. Ce qui arrive nous surprend et nous émeut mais Kazuya étaittellement irréel qu'en fait il n'a jamais vraiment vécu. SPOIL
Kalahan a écrit:
Et comme Fcb je suis étonné des votes pour Niji Hiro qui est l'une des séries les moins réussies de l'auteur (à cause dixit l'auteur qu'il n'a pas travailler les persos secondaires comme il l'aurait voulu) alors que dans Rough oui Très content

Il y en a qui, malheureusement, ne connaisse peut-être que Niji Hiro (les pauvres Roulement des yeux ).Ah oui, j'allais oublier : Vive Rough (oui, je préfère Rough à Touch et j'ai voté Rough)
_________________
Ernest Hemingway said "The world is a fine place, and worth fighting for". I agree with the second part.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Yahoo Messenger
kalahan
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Oct 2002
Localisation : Paris, un peu à droite

Message Posté le : 13/05/05 09:18    Sujet du message: Répondre en citant

endlessworld a écrit:
Il y en a qui, malheureusement, ne connaisse peut-être que Niji Hiro (les pauvres Roulement des yeux ).Ah oui, j'allais oublier : Vive Rough (oui, je préfère Rough à Touch et j'ai voté Rough)

Oui mais avec un avatar I'll je n'en doutais pas ^__^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 1 sur 8

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation