Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Petites chroniques musicales (2)
Se rendre à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 09/01/05 11:55    Sujet du message: Petites chroniques musicales (2) Répondre en citant

Reprenons le flambeau superbement porté par les forumeurs tout au long du sujet de Popop dans le but de parler de nos musiques (hors métal qui a son propre sujet) préférées.

Pour débuter cet second sujet (l'original est disponible dans les archives du forum), quoi de mieux que de parler de The Divine Comedy, groupe de pop-rock britannique que Popop (justement) m'a fait découvrir il y a quelques mois mais que je n'ai apprécié seulement depuis quelques semaines.

The Divine Comedy est à l'origine un groupe formé en 1989 mais dont les membres se séparent assez rapidement. Le nom sera repris par Neil Hannon, le chanteur de la configuration d'origine. Et c'est à partir de 1993 que le groupe (au membre permanent unique) repart sur de nouvelles bases avec l'album Liberation, rapidement suivi de Promenade, l'année suivante. Mais c'est en 1996 avec Casanova que le groupe devient un poids lourd de la pop britannique grâce à de nombreuses critiques enthousiastes et un gros support médiatique. Suivront alors les albums A Short Album About Love, Fin de Siècle et Regeneration. Alors que le groupe est annoncé dissout, il réapparait en 2004 avec Absent Friends.

La musique de The Divine Comedy est caractérisée par un pop-rock tout britannique, assez léger donc (pas de grosses guitares saturées au programme), mais assez sophistiqué et renforcé par une certain emphase qui lui donne une théâtralité reconnaissable. C'est la patte Neil Hannon.

Pour découvrir leur musique je vous propose 5 titres couvrant une grande partie de la carrière du groupe :
- Tonight We Fly (Promenade - 1994)
Rompant avec un premier album plus rock, Promenade nous propose une pop tout en légèreté dont ce titre est un parfait représentant.
- Something for the Week-end (Casanova - 1996)
Il s'agit d'un des titres phares du groupe, tout à fait représentatif de leur musique en étant tout à la fois léger et sophistiqué.
- Generation Sex (Fin de Siècle - 1998)
Il s'agit d'un des titres phares de l'album. Le chanteur s'exprime sur un mode humoristique et même moqueur, ce qu'il réussit parfaitement à faire passer. Une composition redoutable d'efficacité qui accroche immédiatement.
- Sunrise (Fin de Siècle - 1998)
Il s'agit là d'un titre extrêmement léger et musicalement très riche, faisant irrémédiablement penser aux comédies musicales hollywoodiennes. Théâtralité et emphase sont les deux mots d'ordres de cette chanson.
- Charmed Life (Absent Friends - 2004)
Ce titre clos le nouvel album de façon superbe. Il est tout à fait représentatif du retour aux sources de l'auteur/chanteur après l'album Regeneration aux tonalités différentes, pouvant même être déroutantes pour le confort des fans.

Pour le plaisir des oreilles, je vous conseille aussi d'écouter les titres suivants :
- Les jours tristes
Il s'agit d'une collaboration avec Yann Tiersen sur l'album L'absente sorti en 2001, excellent album dont il faudra que je parle un jour en même temps que ses autres productions.
- No One Knows
Reprise live d'un fameux titre de Queen of the Stone Age (encore une chronique à faire) découverte en 2002 dans l'album Songs For The Deaf. Le mélange est détonant et charme immédiatement l'auditeur.


Liens :
- Le site officiel du groupe
- La page dédiée sur Allmusic.com
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Markhy
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Juil 2004

Message Posté le : 09/01/05 15:04    Sujet du message: Répondre en citant

Bloc Party - Silent Alarm
Ils font du rock. Ils sont londoniens. Ils ont plusieurs maxis à leur actif, et déjà pas mal de live. Un jeune groupe déjà mature, paradoxal? J'inserre le cd dans la platine.

On a le droit tout de suite à de la très bonne musique, bien péchu. Une très bonne introduction avec "Like Eating Glass" et un son de guitare "cristallin".
De très bons titres s'enchainent alors. "Helicopter", l'un des premiers maxis du groupe feraient danser les plus refractaires, "Positive Tension" et son changement de rythme impressionant vous fera encore décollé, "Banquet" nouveau single du groupe a ce petit coté tubesque qu'il faut.
Entre Balade pop (Blue Light, This Modern Love) et punk-funk (Banquet, Price of Gas), le premier album de Bloc Party a cette maturité que certains groupes cherchent encore. On en redemande!

C'est un peu dans la tendance des groupes de rock actuel, d'être un groupe puissant en live aussi bien qu'en club tout en gardant un coté "indépendant" et une image glamour. Le "indie commercial" en quelque sorte. Le meilleur exemple est celui de Franz Ferdinand, presque inconnu début 2004 qui s'est offert son Zénith fin 2004 (j'y étais). Mais on peut parler aussi de The Killers qui ravage tout avec son "Somebody Told Me" et "Mr Brightside" (anecdotctique pub pour Kinder).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 09/01/05 19:19    Sujet du message: Oui Répondre en citant

br, Tu l'as trouvé comment, ce site ?
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Laotzi
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 07 Jan 2003
Localisation : Paris

Message Posté le : 09/01/05 19:24    Sujet du message: Répondre en citant

En tous les cas, j'y suis pour rien. Mais j'avais mis le lien, il y a fort longtemps, dans un de mes textes dans la première version des petites chroniques musicales (un temps aujourd'hui révolu que les jeunes ne peuvent pas connaître Mort de rire ).

Merci br pour ce lien, même si le manque de mise à jour et l'esthétique risquent plutôt de détourner les éventuels curieux de la musique jamaïcaine. Allez reparcourir l'ancien sujet, vous y trouverez aussi beaucoup de choses.
_________________
"Il aime la gloriole, les paillettes, les grands mots, ce qui sonne, ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir. (...) Il a des caprices, il faut qu'il les satisfasse." Victor Hugo, Napoléon Le Petit.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aniki
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 09/01/05 20:06    Sujet du message: Répondre en citant

Markhy > Je savais pas que leur album était déjà sorti o_O
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samizo kouhei
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Juil 2004

Message Posté le : 14/01/05 15:14    Sujet du message: Répondre en citant

En quête d'albums soldés, j'ai eu l'excellent surprise de découvrir le "nouvel" album du groupe Alien Ant Farm, dont l'album ANThology m'avait vraiment plus. Ce groupe classé "néo-métal" n'a absolument rien de métal et présentait dans cet album des chansons rythmées et avec une âme, et une reprise suprenante de Smooth Criminal de Michael Jackson. Je savais que le groupe avait eu quelques petits problèmes (un grave accident en tournée qui a failli handicaper à vie le batteur). Mais je m'étonnais de ne plus avoir de nouvelles du groupe depuis 2002. En farfouillant sur le Net, j'ai eu la surprise de voir que le groupe avait sorti un album, Truant...en 2003 Choqué ! Peut être pour une histoire de label, cet album n'était disponible qu'en import. Je l'ai trouvé à un prix raisonnable.
Mon verdict est qu'on retrouve un album aux chansons variées, rythmées, avec un sens inné de la mélodie et la voix excellente de Dryden Mitchell.
_________________
Chroniques du Léviathan : blog comics, mangas, jeux vidéo
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Markhy
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Juil 2004

Message Posté le : 14/01/05 16:59    Sujet du message: Répondre en citant

Aniki a écrit:
Markhy > Je savais pas que leur album était déjà sorti o_O


Il sort le 14 février.
A noter que les Bloc Party seront en Black Session le 7février, sur France Inter.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 24/01/05 20:46    Sujet du message: Répondre en citant

Le nouveau CD de Diane Tell vient de sortir. Il s'intitulle Popeline.

Si j'en parle, ce n'est pas parce que j'aime bien la chanteuse (quoique), mais parce que le premier single, Innocence, est une reprise d'Adia de Sarah McLachlan en français. Je ne l'ai pas encore entendue, je ne sais pas ce que ça vaut ! Mais je devais le dire! ^____^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ingweil
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Sept 2002
Localisation : Grenoble

Message Posté le : 25/01/05 11:34    Sujet du message: Répondre en citant

Attention BOMBE !!!

Ojos de brujo : Vengue

A priori, je suis pas trop fan de musique espagnole, à part la musique traditionnelle : je trouve que leur rock est un peu plat plat (La Mana, Estopa, Anparanoïa... c'est sympa, mais ça manque un peu de profondeur et c'est un peu répétitif). Comme mon beau-frère est espagnol, il essaie de me sortir des trucs un peu connus là-bas, mais je reste souvent dubitatif.
Alors quand il m'a dit l'année dernière, "il faut que je te fasse écouter un truc démentiel", j'ai fait mon petit sourire en coin du mec blasé ("tu sais, moi j'écoute Renaud Garcia-Fons, plus rien ne peut m'impressionner")... et j'ai fermé ma grande gueule. La claque !
Ces gens-là sont des fous : ils mêlent musique traditionnelle, hip-hop, rock festif avec bonheur et inventivité. Le premier morceau "Na en la Nevara" met les choses au point : on change de structure rythmique juste avec basse-guitare-batterie-percussions avec une facilité et une technique déconcertante, la puissance des chanteurs (une nana et un mec) nous transporte en un instant du rap au chant. Si techniquement je prends mon pied, leur musique reste quand même accessible à de non-initiés et n'est pas un concours de virtuosité et sait rester festive.
Une grosse révélation avec à mon avis un titre immanquable "Rumba Dub Style".

Profitez qu'ils commencent à s'exporter pour les découvrir : ils sont nominés aux bbc awards 2005 pour leur album Bari

(en musique hispano-catalane, je vous conseille aussi Radio Tarifa, plus calme mais très beau)
_________________
"Quoi qu'elle fasse, la femme doit le faire deux fois mieux que l'homme pour qu'on en pense autant de bien. Heureusement, ce n'est pas difficile."

Charlotte Whitton
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
LE_GENIE
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 06 Mai 2004
Localisation : PARIS

Message Posté le : 10/02/05 11:40    Sujet du message: Répondre en citant

Voila je vais parler de Daft Punk. Bon si vous n'etes pas fan de la musique des Daft ma panique ne va pas vous preoccuper : )
Bon pour ma part j'adore Daft punk, j'ecoute peu d'electro mais Daft punk ca me plait vraiment. Je trouve que c'est une musique tres riche, interessante surtout sur le plan rythmique, et c'est une musique que je trouve tout simplement belle. Daft Punk n'a sortit que deux albums, HomeWork et Discovery qui sont deux albums excellent, et tres different l'un de l'autre.

Vous etes peut être au courant que Daft Punk va sortir un nouvel Album le 21 Mars Prochain. Une version circule actuellement sur le net. Je me la suis procure. Et là, la panique m'a pris. Est ce que c'est vraiment eux. j'ai du mal a y croire, la musique que j'entend est nul. C'est même lamentable, même si je n'aime pas critiquer aussi violemment. C'est repetitif, tres basique et surtout pas inspire pour un sous. C'est nul quoi, je vais pas me repeter mille fois.

Cependant de l'espoir s'aggripe a mon malheur (je vous jure que ca me fait de la peine) :

- C'est un fake des Daft qui ont cree de toute piece cette blague musicale et pour surprendre les fans dignement le jour de la sortie de l'album
- C'est un fake cree par des petits malin a partir de morceaux de groupe d'electro inconnue au bataillon.

Bon mes hypothese sont pas mal tiré par les cheveux quand même. Pasque ce n'est pas assez nul pour etre une blague. je crois bien qu'il va falloir que je me resigne. Human After all est nul. Les Daft Punk sont tombé bien bas. Un seul morceaux m'a plus ou moins plus (la boucle est tres bonne mais repete sans cesse, donc a mes yeux ininteressante)

Aïe , la ca fait mal a la machoire. Si par contre Human after all a sa sortie n'a rien a voir avec ce que j'entend et est en fait la tuerie que j'attend, je me fait tatouer Daft Punk sur le torse c'est juré.
_________________
"J'en suis fou amoureux! Et cette fois c'est la vérité"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger MSN Messenger
Markhy
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Juil 2004

Message Posté le : 10/02/05 19:03    Sujet du message: Répondre en citant

L'album sort finalement le 15 Mars.

Un fake? Celui disponible ne l'est pas. En tout cas il a été fait par les Daft, c'est presque sur. C'est même certains.
Cet album n'est pas nul. Je le trouve même très bien. Mais voilà, il y a un contexte. Cet album signe la fin du contrat avec "Labels/EMI" et les Daft Punk. Ils vont donc retrouver leur indépendance, et ont fait vite un album pour pouvoir continuer leur carrière solo et prendre surtout plus de liberté.

Là ça fait aprtie de mes suspitions à moi, c'est un peu ironique, prenez ça avec des pincettes :
T. Bangalter avait aussi besoin d'argent (hmhm) depuis l'affaire "Call On Me", en fait il avait sorti un bootleg de ce titre que vous entendez partout avec Dj Falcon, il y a déjà 2 ans (si je me souviens bien), mais ce titre n'a jamais pu sortir en single car le sample utilisé a été refusé par l'artiste. Pourtant Erik Prydz a réussi à avoir les droits. Enfin ya toutes une affaire...

Parlons de l'album en lui même. Ce n'est pas révolutionnaire mais c'est fort bon. je l'ai déjà écouté 200fois, c'est répétitif, mais tout le talent des Daft est là. Je n'ai pas le temps d'en parler plus longuement, je le ferais surement une autre fois.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Markhy
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Juil 2004

Message Posté le : 13/04/05 19:05    Sujet du message: Répondre en citant

Out Hud -Let Us Never Speak of it Again


Out Hud fait partie de ces groupes frais qu'on aimerait rencontrer le plus souvent possible.
Signé sur le label brainwashed qui nous a offert l'année dernière l'excellente révélation album/live "!!!" (prononcé chkchkchk), et fier d'un premier ep, Out Hud nous invite encore une fois dans son monde. Et c'est pas pour nous déplaire.

En effet dans "Let Us Never Speak of it Again" (nom super long et chiant à dire, mais c'est pas pire que certains titre du premier ep), on est saisi par le son Out Hud, fait d'improvisation, de boucle, de rythme ravageur, de bleep technoïde.
On a jamais envie de lacher l'album, à commencer par le funky "It's for you", ensuite on ne s'étonne pas de lever les bras sur "One life to leave", maxi sorti juste avant l'album. On adore bouger la tête partout sur "The song so good, they named twice", on verse quelques larmes devant la mélancolie de "How Long" et ce clavier tristement bon durant le refrain. Un peu plus loin sur la disque, on danse sur "Dear Mr Bush, There are over", qui remixe vocalement les autres titres et que je joue réguliérement.

Out Hud propose donc un son frais, très frais, on l'écoute en lisant, on danse dessus, on fait l'amour dessus. On peut tout faire sur du Out Hud, et on en redemande.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Markhy
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 29 Juil 2004

Message Posté le : 16/05/05 01:51    Sujet du message: Répondre en citant

Maximo Park - A Certain Trigger



Maximo Park est un groupe de newcastle d'indi rockpop tout ce qu'il y a de plus classique. Il se démarque des autres groupes par sa signature (bizarrement normale, elle aussi) sur le label electronique "Warp" (sur lesquels au retrouve les ténors de la musique electronique : Aphex twin, Autechre, Squarepusher mais très recemment aussi le groupe "!!!" pas tant éloigné que ça de l'expérimentation electronique). Bizarrement encore, Maximo Park est peut être le meilleur album labélisé Warp de ce dernier mois. Et pourtant ce n'est pas les sorties de grosses pointures qui ont manqué, le "Untilted" d'Autechre est une bombe phénoménale (surtout "Fermium" et "Ispacial Section") et le dernier Prefuse 73 que je n'ai pas encore trop écouté, sont eux aussi disponible.
L'album de Maximo Park a été produit par le même mec qu'a produit "Bloc Party", je sais plus son nom, à vrai dire ça s'entend un peu (même beaucoup), on retrouve des riffs ultra efficace, des ambiances plaisantes et puissantes, des passages plus calme, et ce son bien caractéristique de la scéne britannique : abusé et excellent
Mes meilleurs moments du disque sont : "Postcard of a paiting" (la 04), "Limassol" (la 07) et "Acrobat" (la 12).
"A Certain trigger" est donc un très bon album comme celui de Bloc party et autre, mais je pense que si Maximo Park ne serait pas signé sur Warp, je n'aurais jamais entendu parler de ce groupe qui ressemble à 50000 autres artistes outre manche que je rate chaque jour.


Barbara Morgenstern et Robert Lippok - Tesri



Barbara Morgenstern, mon allemande préférée avec Nena et Ellen Allien, s'associe 2 ans après le terrible "Nicht Muss" avec un allemand (Robert Lippok) et sort ce "Tesri" formidablement beau. Barbara Morrgenstern, aussi moche que tu sois, je te dirais "je t'aime" à toi et ton nouveau copain Robert si je te croise un jour, car tes disques me transmettent tellement d'émotion, de bonheur et surtout ta façon d'approcher les sons, les rythmes et la musique en générale est très proche de la mienne. Que retrouve t on dans cet album? du synthétisme allemand à très haut niveau, parfois insturmental, parfois chanté, toujours très doux et très bien amené.
Mes meilleurs moments du disque, c'est d'abord la première chanson : "Please wake me for meals", qui caractérise parfaitement le son que jaime : beat simple et très doux, clavier inspiré et mélodie minimaliste. "Kaitusburi" (la 02) qui me déroute parfaitement... et "If the day remain uspoken for" sorte de r&b electronique et noisy qui sonne comme une douce balade vers le paradis.
"Tesri" sonne bieen, très bien, trop bien. Très reposant, très apaisant, du très bon Barbara Morgenstern.


Water Lilly - Sputnika



Encore une femme qui me ferait dire "je t'aime" très facilement : Water Lilly. "Sputnika" sonne comme un voyage spatial d'electro intimiste et romantique. En fait, cet album a eu la chance d'arrivée pour moi au bon moment, c'est vraiment que j'avais envie d'écouter là, maintenant, je n'en demandais pas plus. Quand j'entend les premières notes de "You Kiss", j'ai envie de crier ma joie, de sauter partout, de détuire les murs tellement j'adore cette chanson. Le reste est un peu plus dark, parfois dancefloor, un son plutôt caractéristique et très "année 80". Pas le plus grand album de tous les temps, mais rempli de bonnes choses. Très proche de ce que peut faire The Hacker ou Marco Pasarani.


Egyptian Lover - Party



Party est un maxi 3 titres d'electro plutot minimaliste. Genre une boite à rythmes, une voix et un clavier acheté en brocante. 2 titres de grande facture dont une version instrumentale de "Party" mais pour moi le plus interessant dans ce maxi est la face B nommé "Dance Floor", qui ne soulévera pas les dance floor, mais qui finit superbemement mes mixs dans une ambiance ultra dark. Un petit bijou.


Et sinon, en vrac :

    * Marco Passarani - Sullen Look
    * Autechre - Untilted
    * Ellen Allien - Thrills
    * Hollywood Pornstar - Year of The Tiger
    * Alec Empire - Futurist
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baptiste
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Juin 2005

Message Posté le : 06/06/05 19:49    Sujet du message: Répondre en citant

Y a que des métalleux ici ou quoi ? Moqueur

Quelques brèves tentatives d'avis^^ :



Léo ferré - Et Basta ! - 1973
Certainement l'album le plus extreme de Leo Ferré, un des plus grands chanteurs français de ces cinquante dernières années. En effet, si on oublie une version parlée de Ni Dieu maitre, il ne comprend qu'une unique chanson, longue de 35 minutes, qui donne son nom à l'album. Hors-norme donc, à coté de ses autres albums plus classiques (ne serait-ce que par le format des chansons, mais aussi par les arrangement qui cessent ici de lorgner du coté du music-hall) c'est une somme autobiographique de toutes les questions qui agitent l'artiste : bilan sur sa vie, son oeuvre, sur la place de l'art dans la société, sur l'amour... l'accompagnement est dépouillé, la voix est basse, par sursauts invectiveuse, et c'est magnifique.



Philippe Léotard chante Léo Ferré – 1994
Accompagnement extrement dépouillé, voix rapeuse, ces treize reprises d'une grande noirceur où affleurent quelques chansons plus gaies, mais toujours amères, sont un magnifique hommage Leo Ferré, sans la déclamation ou se perd parfois ce dernier.



Beach BoysPet Sounds
J'aime bien la pop souvent assez fleurie des années 60 (Love, les Zombies, Beatles), mais je ne suis pas vraiment convaincu par cet album considéré comme un monument. Chant précieux et arrangements symphoniques mièvres, trop c'est trop.
Ce n'est pas non plus une catastrophe, une réecoute s'impose.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 15/10/05 15:49    Sujet du message: Petites chroniques musicales (2) Répondre en citant

Après une longue interruption, il est plus que temps que je refasse quelques chroniques musicales. Après la présente, il est prévu de parler de B.R.M.C. (Black Rebel Motor Club), de The Shins, de The Dandy Warhols et de 30 Seconds to Mars. Il n'y a pas que des groupes talentueux et originaux là dedans mais il y a d'excellentes choses à écouter.

Mais commençons donc par :


Queen Of The Stone Age

Après que le groupe de Hard rock Kyuss ait été dissous en 1997, une partie des membres (notamment Josh Homme, le chanteur et guitariste et, dans un second temps, Nick Oliveri, le bassiste) fonde alors Queen Of The Stone Age (QOTSA pour faire court), issu d'un projet collaboratif vieux de quelques années lancé par Homme. Et c'est en 1998 que sort l'album intitulé Queen Of The Stone Age, suivi en 2000 du second opus du groupe : R. La réussite est au rendez-vous, notamment grâce à des prestations remarquées sur scène. Mais c'est plutôt aux deux albums suivants que je vais m'intéresser, celui du succès et celui qui vient juste de sortir.


Queen Of The Stone Age - Songs For The Deaf - Interscope - 2002
Une des difficultés avec ce groupe, c'est de suivre sa composition car le line-up change constamment. Pour cet album, outre les deux anciens membres de Kuyss, QOTSA est, entre autres, composé de Dave Grohl, (ex batteur de Nirvana) et de Mark Lanegan (ex chanteur de Screaming Trees), tous deux issus de la première heure du grunge. Cela explique peut-être pourquoi le son de cet album est aussi sec et puissant. Pas de fioriture, on a là un rock simple, pur et dur. Et c'est incroyablement efficace. Entre la puissance de la batterie, la virtuosité des guitares et la qualité du chant, les différentes compositions de l'album sont d'une redoutable efficacité. Mais voyons donc ma sélection de 5 titres :
- No One Knows : Voilà un titre entraînant, qui lance bien l'album.
- Go With The Flow : Une de mes chansons préférées de l'album. Encore plus enjouée mais reposant sur la même ligne basse-batterie très mixée en avant que le précédent titre retenu. Sans oublier que j'adore chant de Mark Lanegan.
- Do It Again : Toujours le même genre de musique (de toute façon, pratiquement tout l'album est basé sur une structure similaire). Le chant est très entêtant.
- Another Love Song : La priorité est donnée au chant et aux guitares, ça change un peu.
- Mosquito Song : il s'agit d'une piste "cachée" et ce titre nous propose quelque chose de très différent. Doux, acoustique, il nous permet d'apprécier la performance de chanteur de Josh Homme (il ne serait pas seul au chant). Un pur moment de bonheur. Et ce titre annonce un peu l'évolution à venir du groupe.


Queen Of The Stone Age - Lullabies To Paralyze - Interscope - 2005
Fini le gros rock qui tache, voilà le temps du rock alambiqué. Est-ce du fait du départ (contraint) de Nick Oliveri ? Quoi qu'il en soit, si on reconnaît sans problème la patte QOTSA grâce à un jeu de basse-batterie typique, les rythmes se sont complexifiés, le chant varié et on assiste à de véritables breaks dans un même titre. La musique devient plus pop, dans le sens où elle s'épanouit avec plus de légèreté devient encore plus entraînante tout en étant plus complexe. Mais la puissance est toujours présente, grâce au nouveau batteur Joey Castillo (ex-Danzig, un groupe de métal connu pour son gros son très noir). Pour cet album, j'ai retenu 6 titres (et oui, impossible de n'en retenir que 5) :
- Everybody Knows That You're Insane : Après deux titres courts lançant bien l'album, voici un des titres les plus intéressants de l'album avec de gros changements de rythme en perspective.
- Tangled Up in Plaid : Josh Homme démontre là aussi qu'il n'a rien à envier à Mark Lanegan en matière de chant et que son registre est assez étendu. A noter une belle mise en avant des guitares.
- Burn the Witch : Avec ce titre, on revient à un QOTSA plus "classique", notamment grâce à une belle prestation de Mark Lanegan au chant et une ligne basse-batterie bien lourde. Mon titre préféré de l'album, à la tessiture bien riche. Il faut dire qu'il y 3 guitares en plus de Josh Homme à la basse.
- In My Head : Impossible d'écarter ce titre, tant pis, vous en aurez 6 pour le "prix" de 5 Sourire. Il ressemble pas mal à Tangled Up in Plaid mais sur un rythme plus soutenu et plus régulier.
- I Never Came : Retour à la douceur avec ce titre. Les guitares s'effacent au profit du piano (mais en faible dose, je vous rassure), d'une rythmique légère. Et il y a même des cuivres, vous vous rendez compte ? moi pas Très content. En tout cas, Josh Homme est à l'aise pour chanter dans ce registre.
- Long Slow Goodbye : Terminons par un titre à la tristesse toute démonstrative, basée sur un chant plutôt haut perché.
Et si vous en redemandez, n'oubliez pas la piste "cachée" qui propose un instrumental bien sympathique.

Les liens :
- The Fade.net : Site de référence pour les fans de QOTSA (en anglais).
- Le site officiel du groupe (en anglais).
- Site français consacré à QOTSA consistant surtout en un forum actif.
- La fiche QOTSA sur All Music Guide (en anglais).
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 1 sur 7

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation