Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Petites chroniques BD's (2)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 16, 17, 18
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 08/12/17 05:24    Sujet du message: Répondre en citant

C'est précisément à Iga Biva que je pensais pour les rebondissements farfelus. J'aime bien le personnage mais il n'avait rien à faire dans cette histoire.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 12/01/18 23:40    Sujet du message: Répondre en citant

Il ne s'agit pas d'une chronique BD, mais je mets tout de même en lien ce documentaire par Arte sur Pif Gadget: Pif, l'envers du gadget. Elle est disponible jusqu'au 20 janvier.

Pour rester sur le sujet, un collègue moldave qui apprenait le français en langue vivante l'achetait dans son pays en français. Il m'a dit être surpris que ce journal soit disponible dans son pays (à son époque, c'était encore le communisme). J'ai soulevé un de ses mystères quand je lui ai appris les liens avec le PCF Mort de rire
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 13/01/18 01:12    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Alala, je n'ai pas pu m'empêcher de regarder jusqu'au bout, alors que je n'ai jamais été un lecteur du journal Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 15/01/18 13:48    Sujet du message: Répondre en citant

Et donc? En tout cas, j'ai appris quelque chose...

Je suis née au début des années 80 mais j'ai commencé à fréquenter le marchand de journaux dans les années 90. Je n'achetais pas Pif, et je comprends mieux pourquoi: c'était quand même en perte de vitesse à cette époque. Je n'aimais pas les dessins non plus (très important quand j'étais petite...).

Mais j'ai surtout appris que la presse jeunesse dit aussi beaucoup de la famille dans laquelle on grandit. ça c'est quelque chose dont je n'avais absolument pas conscience, même aujourd'hui, puisque je n'ai jamais vécu dans cette culture de la presse, où les parents abonnent leurs enfants à tel ou tel mag. Perso, je lisais ce qui me tombait sur les mains (souvent des donations), je n'ai donc jamais eu ce rapport disons "idéologique" de mes parents.

C'est dingue les gadgets qui existaient comme les pois sauteurs ou encore les Piffies Très content !!!
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 15/01/18 19:28    Sujet du message: Répondre en citant

Ces histoires de "rapport idéologiques" pour les BD, ça ne marche que si les pas toujours, si on regarde mon cas particulier Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 26/02/18 20:46    Sujet du message: Annonce Répondre en citant

Vous aimez le roman noir ? Vous aimez la BD ? Alors, Tyler Cross est fait pour vous !


Tyler Cross 3 : Miami par Herbv
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 05/06/19 22:39    Sujet du message: Les folles nuits de Jonathan de Jean-Paul Jennequin Répondre en citant

Lors du SOBD cette année, j'ai acheté Les folles nuits de Jonathan de Jean-Paul Jennequin. Je l'ai surtout fait par sympathie pour Jennequin que je croise souvent dans divers festivals BD, souvent fidèle au poste à son stand LGBT BD. Je n'ai jamais acheté son magazine et je me suis dit que c'était l'occasion puisque Les folles nuits de Jonathan est un récit long (200 pages environ). Il s'agit surtout d'une réédition de la BD culte de JpJ agrémentée d'une postface. Et puis, j'ai surtout découvert cette BD à cause d'un certain H (car c'est lui qui connaît bien le monsieur ^^ )

On suit donc Jonathan, 19 ans, étudiant d'anglais à la Sorbonne en 1990. C'est l'été et Jonathan, jeune homme sérieux, se dégote un job dans lequel il rejoint des personnes organisant un salon du livre d'art. Mais surtout, c'est aussi l'occasion pour Jonathan, encore vierge, de découvrir des endroits gay de Paris afin de pouvoir draguer.

En ce mois de Pride month, je lis ce "un des premiers romans graphiques gay français" de manière involontaire mais appropriée (j'ai acheté ce livre il y a 6 mois). Et je dois dire que j'ai beaucoup aimé cette lecture que j'ai trouvée très rafraîchissante. Surtout que l'ayant surtout acheté parce que j'éprouve de la sympathie pour JpJ, j'avais un peu peur de ne pas aimer. J'ai trouvé là un récit très réussi et très bien raconté. On y découvre (je suis hétéro) les lieux gays dans le Paris des années 90, alors sans Internet, à une époque où les questions liées à l'homosexualité n'étaient pas encore très répandues (d'autant plus que le SIDA faisait encore très peur).

On suit donc Jonathan dans la découverte du milieu gay mais pas que. On suit aussi Jonathan dans sa découverte du monde professionnelle et dans une voie qu'il a envie de suivre: l'édition. A la fin du livre, je découvre que le héros a souvent été critiqué pour son côté sage et limite ennuyeux car travailleur et peu fêtard. J'ai au contraire trouvé ce personnage très sympa et j'ai aimé qu'il ne soit pas un fêtard justement. On voit que JpJ a beaucoup mis de lui entre le goût pour les hommes plus âgés typés bear et les études d'anglais.

Le seul défaut serait le dessin pas vraiment intéressant en soi. L'autre grand défaut est plutôt dans la fabrication du livre: un papier extrêmement lourd et surtout BIEN glacé alors que le tout est en noir et blanc. C'est vraiment pas "roman graphique" pour le coup!
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 16, 17, 18
Page 18 sur 18

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation