Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Petites chroniques BD's (2)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 15, 16, 17, 18  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 15/03/15 10:35    Sujet du message: Mon cas Répondre en citant

Au fait, au vu de mon activité sur le forum, on pourrait penser que je ne lis presque plus de BD franco-belge (et assimilée comme la BD italienne, espagnole, argentine, etc.) or ça représente la majeure partie de mes lectures, presque la moitié en fait. Sauf que j'en parle peu Sourire


Bullenotes 2015 (toutes années de parution)
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 15/03/15 21:52    Sujet du message: Répondre en citant

Tu as aimé les autres tomes de Adèle Blanc-Sec après le 5? Je n'ai pas eu le courage d'emprunter le tome 9 car j'ai eu un mal de chien à terminer le 8! En revanche, je suis comme toi sur le Paris de Tardi ^^ c'est tellement bien fichu... et moi aussi je m'amuse devant les endroits que j'ai pu voir. D'ailleurs, c'est le cas dans Nestor Burma et je suppose d'autres de ses polars, vu qu'il aime tant dessiner Paris.

Je reste très manga dans mes lectures Clin d'oeil .
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 15/03/15 21:55    Sujet du message: Réponse Répondre en citant

Ben oui, en fait, j'ai bien aimé les tomes 8 et 9 d'Adèle Blanc-Sec. Ce sont vraiment les tomes 5 et 6 (dans une moindre mesure) qui m'ont posé problème.

Je prévois de m'attaquer aux Nestor Burma, du coup, et ce que tu me dis des représentations de Paris me fait plaisir Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 15/03/15 22:12    Sujet du message: Répondre en citant

De Tardi, il faut lire Le démon des glaces ^^ il est excellent!!!

Quant à Nestor Burma, c'est le Paris des années 50, j'ai bien aimé voir le métro par exemple ^^ . Tardi ne dessine que 5 volumes.

J'ignorais que Fantagraphics sortait les Tardi avant. Ses polars avec Manchette ont l'air chouettes aussi.

Finalement, tu aimes bien son dessin non? Clin d'oeil


Pour le moment, il n'est pas très répandu L'ère de l'égoïsme en bibliothèques parisiennes. Mais je pense qu'il se propagera bien un jour ou l'autre. Je l'avais repéré sur le stand des éditions Ça et Là, j'ai bien failli me le prendre Sourire .
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
scott_of_the_stars
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 27 Fév 2015
Localisation : sous la couette... avec des frites

Message Posté le : 28/03/15 11:53    Sujet du message: Répondre en citant

Les vieux fourneaux, de Lupano Wilfrid et Cauuet Paul

C'est l'accroche de la quatrième de couverture qui m'a fait emprunter les deux tomes disponibles pour le moment.



Une bande de petits vieux (Pierrot, Mimile et Antoine) aux caractères bien trempés, entre souvenirs et esprits revendicatifs, se retrouvent lors de l'enterrement d'une femme, Lucette, qu'ils ont connus. La petite fille de celle-ci lui ressemble fortement. Enceinte, mais sans père connu, elle a repris un petit théâtre ambulant. Les souvenirs, les trous de mémoires et les découvertes des secrets des uns et des autres nous content les vies de ces vieilles personnes.

Bourrée d'humour, de clins d’œil à l'actualité, servit avec des dialogues croustillants, un chouette dessin et des belles couleurs, cette comédie est un vrai coup de cœur. Le récit ne sombre pas dans la nostalgie facile, ni dans le message à caractère social surfait.
_________________
Un p'tit nouveau qui connait le forum et les sites depuis... ouh là...
Saute le pas pour parler manga, mais pas que. Lecteur de comics, fumetti et francos Très content
Majoritairement en VF.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 30/03/15 22:08    Sujet du message: Répondre en citant

@scott: J'en entends beaucoup de bien des Vieux Fourneaux ^^ . Lupano marche bien décidément Sourire .


Je l'ai enfin lu! Je dis enfin, car on me l'a offert depuis un petit moment, mais j'avais d'autres choses sur le feu.

Tadaaa!!!

L'Arabe du futur de Riad Sattouf!


Alors je ne sais quoi penser de cette lecture. C'est mon premier contact avec cet auteur, si souvent adulé par un public "Télérama", notamment pour son film Les beaux gosses (cette ironie mordante). Et puis ça recommence, maintenant qu'il est grand prix, surtout après les événements tragiques ayant marqué le début de l'année.

J'ai ressenti comme une gêne à la lecture de cet ouvrage. Je me demande quelle genre de relation l'auteur a pu avoir avec son père vu le personnage décrit. On déambule avec Riad enfant, de la rencontre de ses parents à ses 6 ans (1978-1984). Riad né d'un père syrien et d'une mère bretonne, avec de jolis cheveux blonds, beau comme un dieu. Les parents de Riad se rencontrent au restau U de la Sorbonne, son père est un Arabe progressiste qui rêve de Panarabisme et d'un Arabe du futur, cultivé et éduqué. Cela ne l'empêche pas d'être dépeint comme un personnage assez difficile à vivre: il n'en fait qu'à sa tête, est assez égoïste quant aux décisions (il ne consulte pas sa femme pour le départ de toute la famille en Libye), et surtout, a des réflexions assez limites (racistes et sexistes). Je ne sais pas si c'est l'ironie ou l'humour mordant de Sattouf, mais le personnage m'a hautement déplu.

Je n'arrive pas à me dire que j'en ai appris plus sur la Syrie et la Libye lors de cette lecture, contrairement à d'autres. Ou alors je suis passée à côté du livre. Pour moi, il est très ethnocentré, adoptant un point de vue très occidental si je puis dire, avec les Syriens et Libyens pas vraiment dépeints comme des gens sympathiques. Il y a ce côté tout le monde se gueule dessus, la foule, les incivilités, la méchanceté. Les années ont dû être difficiles, je ne le nie pas, mais c'est... pesant de voir tout ça. L'impression que les pays occidentaux, eux, sont civilisés (même si on a une critique sur l'éducation en petite enfance). Le personnage de la mère ne s'exprime jamais ou presque, on ne sait donc pas grand chose d'elle. L'album se focalise beaucoup sur le père finalement. J'aurais aimé savoir ce qu'elle a pu penser de tous ces allers-retours dans des lieux assez éloignés de sa propre culture à elle.

Bref, je n'arrive pas à être aussi enthousiaste que beaucoup d'autres. Je suppose que peut-être d'autres l'ont lu? C'est drôle, parfois mordant, il y a peu d'empathie (enfin j'ai du mal à en éprouver), c'est bien fichu et facile à lire. Mais?
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 27/04/15 20:14    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant



Ce message aurait pu être poster dans le sujet dédié aux comic books tant l'influence du genre est évidente (et assumée) dans la série Métropolis.

Voici une petite présentation tirée de ma bullechronique du tome 1 :
Printemps 1935. Cela fait presque 70 ans que l’Europe vit en paix. Une région située entre l’Allemagne et la France, l’Interland franco-allemand, accueille la mégapole Métropolis, concrétisation d’une Belle Époque qui continue à rayonner et apporter joie et optimisme à tout le continent. Pourtant, des forces politiques hostiles rêvent de rétablir le glorieux passé du Reich et organisent un effroyable attentat sur le parvis de la Tour de la Réconciliation. L’explosion a révélé un ancien triple crime caché dans les sous-sols du bâtiment. L’inspecteur Gabriel Fauve, qui a réchappé de justesse à la déflagration et au tueur embusqué chargé d’éliminer les survivants, se retrouve chargé d’une mission secrète : découvrir le mystère qui se cache derrière la macabre découverte.

Il s'agit d'une uchronie qui est, pour les deux premiers tomes (sur les 4 de prévus) du moins, menée de main de maître par Serge Lehman, un auteur de romans de science-fiction français et aussi co-scénariste de l'excellent Brigade Chimérique (une BD éditée par L'Atalante il y a quelques années). Le seul reproche que je ferai est que le récit manque peut-être un peu de rythme et de personnages hauts en couleurs, à la différence de Brigade Chimérique. J'attends de lire le tome 3 pour laisser mon enthousiasme éclater, ou alors ressentir une petite déception... Réponse en juillet ?
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 28/04/15 09:38    Sujet du message: Répondre en citant

Il fait vraiment envie ton résumé ! J'aime beaucoup les couvertures aussi... Maintenant avec ton enthousiasme modéré tu fais un peu douter mais ça mérite d'être creusé Sourire
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 28/04/15 09:54    Sujet du message: Répondre en citant

Ca donne envie en effet ^^ j'aime bien les uchronies en plus. Il faudrait que je termine La brigade chimérique j'avais adoré le premier tome Sourire !
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 07/09/15 23:18    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant


Très bon troisième tome. J'aime beaucoup l'évolution de Fauve et des personnages secondaires. On ne peut pas dire qu'on est submergé par les héros sans peur et sans reproche. Tout le monde à ses défauts, pour ne pas dire sa folie Sourire . Pourtant, il manque toujours un petit quelque chose que je n'arrive pas à déterminer pour que l'histoire soit totalement emballante. En tout cas, je continue à conseiller fortement cette lecture.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 10/10/15 20:14    Sujet du message: Répondre en citant



Amatrice de poulets et de lapereaux, la renarde vit dans une campagne quelconque et ce volume nous décrit en strips les tours pendables qu'elle joue à ses différentes victimes, avec une préférence pour le chien Georges, bien incapable de garder quoi que ce soit, pour son maître dont elle se moque régulièrement et surtout pour la lapine dont elle mange les petits à peu près aussi vite que celle-ci les met au monde, à son grand désespoir.

On est dans un humour trash, assez cruel (surtout avec la lapine) mais néanmoins efficace. Quelques exemples :




_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 30/11/15 12:20    Sujet du message: Répondre en citant

Pour info aux fans de Tardi, une exposition de 74 planches originales a en ce moment lieu à la Bibliothèque Robert Desnos métro Mairie de Montreuil. Du noir et blanc à admirer en somme Sourire .
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Kotatsu-neko
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 18 Sept 2004

Message Posté le : 07/12/15 15:10    Sujet du message: Répondre en citant

Le Roi Ours de Mobidic :

Une BD entièrement réalisée par Mobidic.

La narration, tout comme le trait de son auteure, est fluide et agréable. Les couleurs somptueuses sont dans une tonalité automnale et renforcent une impression de douceur générale lors de la lecture.
Mais nous ne sommes clairement pas dans une lecture pour enfant. On alterne entre tendresse et cruauté. Il y est question de vie, de mort et de sexe (un peu).
Et c'est ce mélange et la grande habilité de Mobidic a en faire un tout cohérent qui font de cette BD une vraie réussite.

On a l'impression de vivre un conte mythologique comme dans les légendes amérindiennes ou aztèques. En tout cas, celle d'une société animiste. Les dieux "vénérés" par la tribu de Xipil l'héroïne sont des animaux un peu plus grands que la normale. Ça fait penser à comment Miyazaki représente les loups, sangliers et gorilles dans Princesse Mononoke. D'ailleurs, Xipil suit un cerf lors d'une vision mais c'est peut-être un hasard.
On y retrouve aussi un hommage à la santa muerte mexicaine. Pas étonnant, Mobidic étant franco-mexicaine.

Elle fait passer son message écologiste en douceur, sans en avoir l'air. Car les personnages, hommes comme animaux, ne sont pas manichéens. Ils ont quasiment tous une part d'ombre qui s'exprimera soit par leur nature profonde soit catalysée par les événements.

Je ne sais pas si cette BD a été pensée comme un one-shot mais si c'est le cas, j'ai alors trouvé la fin un peu abrupte.
Elle laisse néanmoins de la place pour une suite éventuelle.

Ce léger bémol à part, j'ai vraiment passé un très bon moment à la lecture de cette magnifique BD.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 27/12/15 13:02    Sujet du message: Répondre en citant

Quelqu'un a lu Kiki de Montparnasse de Catel et Bocquet? Il traînait depuis longtemps sous mes yeux après que je l'ai emprunté à un proche. Du duo, Olympe de Gouges m'intéressait plus.



Voici une BD très fournie en nombre de pages, et racontant la vie de Alice (dite Kiki), née en 1901 en Bourgogne de père inconnu, qui deviendra par la suite une figure légendaire dans le monde artistique du 20ème siècle, notamment celui des années folles. Man Ray l'a rendue célèbre par son violon d'Ingres, elle rencontrera aussi de grandes figures de l'époque telles Cocteau, les Dadaistes, André Breton, Marcel Duchamp, Picasso et j'en passe. Si le sujet en lui-même est intéressant, il faut dire que le tout se lit sans passion. Ainsi, chaque chapitre raconte des instants de vie de Kiki, sans réelle continuité, on a plutôt des scènes les unes posées à côté des autres. Il n'y a pas de réelle empathie ni de sympathie particulière pour le personnage, on n'entre jamais vraiment dedans en tant que lecteur/rice. On voit Kiki comme reine de Montparnasse, jusqu'aux derniers instants de sa vie. On nous montre le portrait d'une femme qui a fait ce qu'elle veut et comme elle veut, qui s'est amusée comme une folle, et qui a fini de manière misérable... il était en effet difficile de survivre passé un certain âge, lorsque la beauté se fane, lorsqu'on était une femme non mariée de surcroît à cette époque.

Côté narration, le rendez-vous est un peu manqué à mes yeux. Peut-être est-ce juste raconté comme un documentaire? J'ai du mal à voir l'intérêt de ce livre pour le coup, à part qu'on y apprend des choses sur cette époque, et qu'il est peut-être plus facile de le faire par le biais d'une bande dessinée plutôt que par un ouvrage écrit. Pourtant, la documentation est là, surtout l'annexe plutôt riche, avec une chronologie de la vie d'Alice Prin, ou encore mieux, les fiches biographiques de chaque personne célèbre croisée tout au long de l'histoire. Ces fiches sont vraiment précieuses, surtout pour qui ne connaît pas bien l'époque (moi par exemple). Côté graphisme, pas grand chose à dire. C'est bien exécuté, très lisible, sans grande particularité.


J'ai lu d'autres choses ce mois-ci (d'où moins de manga), mais je crois que je n'ai pas trop le courage d'en dire plus (pas inspirée non plus). En tout cas, il y a eu du très bon comme Le rapport de Brodeck (légèrement glauque et déprimant Mort de rire ) et Lupus (une relecture, j'ai été incapable de garder le moindre souvenir de ma première lecture en fait Surpris ) et puis du très dur à apprécier comme Block 109...
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 29/12/15 17:54    Sujet du message: Répondre en citant

Beauté, édition intégrale en bichromie de Kerascoët et Hubert



Je lis une BD que j'ai reçue cet été pour mon anniversaire. Depuis un moment les couvertures de l'édition en volumes à l'unité de Beauté m'intriguent en librairie. Cette édition intégrale est en bichromie et je dois dire que c'est beaucoup plus joli que l'édition de base. Le tout est visuellement très réussi, en bleu marine et or. La couverture est du plus bel effet, ainsi que le dos rond, avec ses dessins. Une édition magnifique, dotée d'un épilogue de quelques pages inédites dans l'édition de base. Le tout est tiré à 3000 exemplaires.

Beauté se passe dans un univers proche des contes. Au tout début de l'histoire, nous suivons Morue, une paysanne très laide qui aimerait bien être plus jolie. Alors qu'elle va puiser de l'eau, elle fait la rencontre de la fée Mab qui lui accorde alors le vœu de devenir belle. Seulement, notre héroïne ne va pas simplement devenir belle, sa beauté va ensorceler tous les hommes qu'elle croisera, rendant sa vie compliquée.

Si j'étais enthousiaste devant l'objet, je dois dire que j'ai eu beaucoup de peine à accrocher à l'histoire! Cette intégrale comprend trois albums, et le premier fut un peu laborieux. L'histoire manque clairement de rythme, et le personnage de Morue est peu sympathique. Les autres aussi, quand on y pense bien. Le second volume voit l'ascension de Morue vers les hautes sphères du pouvoir, et là, on peut voir les dégâts de la jalousie et une Morue plus insupportable que jamais. Le dernier et troisième album a plus de rythme et d'action, c'est peut-être pour cela qu'il m'a plus plu.

Globalement, la lecture fut ardue. Il manque de rythme à cette bande dessinée. L'idée de départ n'est pas mal et les auteurs abordent plusieurs facettes de la beauté qui peuvent rendre jaloux à en mourir. Après, cela vient peut-être de moi, les histoires de jalousie n'étant pas vraiment ma tasse de thé, du moins sur le plan de la beauté. Il faut dire qu'en plus, l'apparence physique n'a jamais figuré au top de mes intérêts personnels ^^; . L'univers aurait pu être aussi un poil plus enchanteur, il manque clairement quelque chose à mes yeux. Et puis les personnages ne sont pas vraiment attachants bien que ce soit volontaire de la part des auteurs. Seule la conclusion m'a plu. Un bel objet mais une lecture vraiment fastidieuse. Un petit mot sur les couverture des albums, et qu'on retrouve en bichromie séparant chaque partie de l'histoire: elles sont vraiment sublimes, en particulier la dernière, qui a une esthétique très yôkai Sourire .
_________________
Merci pour tous tes liens Natth ^^ !!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 15, 16, 17, 18  Suivante
Page 16 sur 18

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation