Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Allez, hop ! Au concert !
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 14/05/06 00:17    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Alala, j'ai confondu John Henry et Old Dan Tucker... J'ai des circonstances atténuantes, c'était la première fois de ma vie que j'entendais ces deux titres et ils se ressemblent un peu (beaucoup) dans le style Très content.

En fait, je serais bien incapable de donner la liste des titres joués, je n'ai pu mettre un nom sur ceux qui m'ont marqué qu'après avoir écouté l'album We Shall Overcome toute cette journée (et oui, moi aussi, je l'ai acheté, du coup Sourire).

C'est quand même bien pratique, une vraie connaisseuse, ça permet de corriger ses erreurs.

Sinon, bien sûr que j'apprécierais d'avoir le concert de Bercy, ça me permettrait de replonger un instant dans l'ambiance. Et si le Boss passe à Bruxelles, je serais avec toi dans la fosse, au premier rang Très content
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
skizyk
Mangaversien·ne


Inscrit le : 28 Avr 2005
Localisation : en travers à la réaccélération (91)

Message Posté le : 19/05/06 13:18    Sujet du message: Répondre en citant

Encore un petit post sur un concert des Wampas !

Ayant récamment assisté à deux d'entre eux, celui du Zénith de Paris le 11/05 et celui de Marcoussis le 14 (gratuit et en plein air), je ne ferais ici que le compte rendu de celui que j'ai le plus apprécié.

Eh bien c'est celui de Marcoussis ! Je me disais "c'est en plein air, c'est gratuit, il vont jouer 3/4 d'heure vite fait et cassos, surtout que y'aura que des pelerins, vu que c'est dans le cadre d'une petite fête foraine communale"

Bah non. Ils ont assuré un /*censure*/ de show pendant une grosse heure et demi, enchainant leurs anciens titres salvateurs et les plus récents. Didier a utilisé quelques une de ses nouvelles inventions : la guitare-mirroir qui te reflète la lumière dans la gueule (très efficace au Zénith), le tonneau dans lequel il introduit son micro et le secoue dans tout les sens (vla le boucan), tonneau qu'il fera porter par le public avec lui chantant debout dessus. Faut le voir pour le croire, surtout qu'il n'avais pas réussi au Zénith. Ah oui, il s'est fait transporté par le public depuis la scène jusqu'a un gros arbre, qu'il a escaladé, pour chanter pendu sur une branche. Il a aussi grimpé sur petit chapiteau de la régie pour chanter dessus, se tenant comme il pouvait sur cet élément bancal et relativement peu solide (n'oubliant pas de préciser au membres de la croix rouge présent de ne pas trop s'éloigner...). Normal, après tout.

Le tout devant un public d'environ 500 personnes constitué d'un tiers de badeaux locaux (qui sont resté, visiblement étonné de voir ça), un tiers de djeunz de 13 ans avec des TShirt SOAD, et un tiers de fans. D'ailleurs, je ne me lasse pas de ses pitreries, ni de le voir fracasser quasiment à chaque fois une guitare accoustique par terre, slammer tout en chantant et jouant de la gratte (astuce : introduire le micro dans la bouche pour avoir les mains libre, pas grave si on comprend rien, vu qu'a la base on comprend deja pasgrand chose), ou faire monter toutes les filles de l'assistance sur la scène (qui iront jusuqu'a le porter en slam, puis se jeteront sur lui !).

Ce "petit" concert etait énorme. Même mieux que celui du Zénith de jeudi , qui est en fait le "pire" concert d'eux que j'ai vu (j'entend : au lieu d'être immensément jouissif comme a leur habitude, ils se sont juste contentés d'être grandissimes). Alors que leurs albums studio et les chansons qu'on entend a la radio sont vraiment nulles. Si si ! A coté de ce qu'ils sont capable de faire en live, c'est de la brave merde ! Leur tournée continue. Si vous vous rendez à des festivals cet été, sachez qu'ils participeront a beaucoup d'entre eux !
_________________
Bakaworld
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM MSN Messenger
Popop
Mangaversien·ne


Inscrit le : 28 Sept 2002
Localisation : Paris

Message Posté le : 22/05/06 14:47    Sujet du message: Répondre en citant

Bon allez, un petit post sur le concert de The Divine Comedy le 11 mai dernier à Paris. En résumé : beaucoup d'attentes, une petite déception mais un bon moment quand même.

Ce qu'il faut savoir, c'est que Neil Hannon, ci-devant chanteur et seul membre réel de The Divine Comedy, entretient une histoire toute particulière avec Paris et la salle de La Cigale. C'est là, lors du festival des Inrocks 1993, qu'il a rencontré pour la 1ère fois son public. La France est le premier pays où il a eu du succès et dès qu'il le peut, il passe par Paris dès qu'il le peut - et si possible par la Cigale. J'ai eu la chance de le voir notamment dans cette salle deux soirs de suite en 1997 (avec le Brunel Ensemble), et c'est pour moi l'un de mes tous meilleurs souvenirs de concert (avec Radiohead dans la même salle en 1996 et David Bowie au Parc des Princes en 1997).

Donc ce concert était le premier concert donné par The Divine Comedy depuis 2 ans. Le nouvel album, "Victory For The Comic Muse", ne sortira que le 19 juin prochain et ce show était l'occasion de découvrir en avant-première les nouveaux morceaux (si l'on met de côté soulseek et le leak de l'album une semaine avant le concert). Premier concert donc, et malheureusement, de gros problèmes techniques : toute la soirée, le son a été trop fort, les instruments noyés (surtout le violon) et si ça s'est amélioré au fil des morceaux, on n'a jamais atteint un niveau digne du bonhomme. Gros bémol donc de ce côté-là.

Par contre, énorme surprise du côté de la setlist. Des nouveaux morceaux donc mais pas trop (6 sur 11, dont les excellents "To Die A Virgin" et "The Light Of Day"), quelques tubes et surtout des morceaux rarement joués sur scène pour faire plaisir aux fans : "Queen Of The South", "In & Out Of London & Paris", un énorme "Charge" et même un vieux-vieux titre (datant du premier mini-album renié par le chanteur) ; "Secret Garden".

Bilan mitigé donc. Bonne prestation (Neil Hannon était tout de même un peu plus nerveux que d'habitude), mais gâchée par le son. Enfin, on reviendra quand même quand le groupe sera mieux rodé, surtout que "Victory For The Comic Muse" est un superbe album, plus pop que "Absent Friends" (son disque à la Scott Walker) mais tout aussi bouleversant (si vous avez l'occasion de jeter une oreille à "The Plough", vous m'en direz des nouvelles : il n'a jamais écrit de morceau aussi grandiose).

La setlist du soir :


La pochette du nouvel album :


Un site avec des photos du concert : http://www.nonewsweb.com/photos/20060511-1-divinecomedy/
Le site officiel du groupe : http://www.thedivinecomedy.com/

PS : en 1ère partie, Morning Runner, à mi-chemin entre Keane et Starsailor. Pas génial mais ça se laissait écouter, notamment le single "Burning Benches".
PPS : au rayon des people, l'affreux Vincent Delerm (qui avait rejoint The Divine Comedy sur scène au Grand Rex en 2004) et le duo versaillais de Air. Classe, non Choqué
_________________
Ebichuman says : "You shall come tonight"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 22/05/06 15:05    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Si le son était aussi pourri que ça, je regrette nettement moins d'avoir raté ce concert de The Divine Comedy (j'ai assez donné en 2005 avec les mauvaises sonorisations).

Je vais donc attendre patiemment la sortie de l'album pour l'acheter (sans m'empêcher de voir si je peux récupérer une petite préécoute grâce à Soulseek) et quand le groupe repassera à Paris, tu me préviendras, Popop, que je ne le loupe pas cette fois Sourire.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Popop
Mangaversien·ne


Inscrit le : 28 Sept 2002
Localisation : Paris

Message Posté le : 22/05/06 17:08    Sujet du message: Répondre en citant

Il devrait sans doute repasser d'ici la fin de l'année, je l'espère avec Grand Orchestre (une formation qu'il a fini par bien maîtriser, malgré les risques d'une telle entreprise). Pour le dernier album, tu sais où le trouver en tout cas Clin d'oeil

Sinon j'ai pensé à toi récemment, je viens de voir que Nick Cave sera en concert solo au Grand Rex de Paris en septembre. Seul souci, le prix des places : de 40 à 78€ !!! Je dois t'avouer que là je suis moins que chaud pour mettre un tel prix (40€ pour être super mal placé, ça le fait moyen).
_________________
Ebichuman says : "You shall come tonight"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Popop
Mangaversien·ne


Inscrit le : 28 Sept 2002
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/06/06 12:34    Sujet du message: Répondre en citant

Pour les quelques curieux que ça intéresserait (Hervé, si tu me lis), The Divine Comedy sera de retour à Paris le jeudi 19 octobre à l'Olympia. Places déjà en vente.

Plus près de nous, le groupe sera en showcase au Virgin du Carrousel du Louvre le 21 juin à 19h00 pour la Fête de la Musique et deux jours après en Black Session à la Maison de la Radio.
_________________
Ebichuman says : "You shall come tonight"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 12/06/06 13:01    Sujet du message: Ok Répondre en citant

Ok, noté ! Tu penses y aller le 19 ?

Décidemment, si mon programme de concerts se met en place comme prévu, je vais passer la fin de l'année à l'Olympia avec tout ce que je prévois de faire.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Popop
Mangaversien·ne


Inscrit le : 28 Sept 2002
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/06/06 14:28    Sujet du message: Re: Ok Répondre en citant

herbv a écrit:
Ok, noté ! Tu penses y aller le 19 ?

Décidemment, si mon programme de concerts se met en place comme prévu, je vais passer la fin de l'année à l'Olympia avec tout ce que je prévois de faire.


Evidemment Clin d'oeil
On a déjà pris nos places avec Ambre. Par contre ce sont des places numérotées...

Qu'est-ce que tu vas voir de beau à l'Olympia à la fin de l'année ? A nouveau Olivia Ruiz ?
_________________
Ebichuman says : "You shall come tonight"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 12/06/06 17:00    Sujet du message: Re: Ok Répondre en citant

Je note que les places sont numérotées, alala... Bon, je vais songer prendre deux places et me faire accompagner par quelqu'un...

Popop a écrit:
Qu'est-ce que tu vas voir de beau à l'Olympia à la fin de l'année ? A nouveau Olivia Ruiz ?

Pas particulièrement, non, même si je ne me l'interdit pas. Je ne suis pas fan au point d'y retourner déjà Sourire. Je pense plus à Lacuna Coil, Clarika et Anaïs.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Popop
Mangaversien·ne


Inscrit le : 28 Sept 2002
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/06/06 17:12    Sujet du message: Re: Ok Répondre en citant

Tiens, avant que tu me reproches de ne pas t'avoir prévenu, je peux d'ores et déjà t'affirmer que nous serons de la partie à Rock en Seine fin août (Radiohead oblige, mais il y aura aussi de très bonnes choses avec Morrissey, Calexico, Beck, Editors, The Rakes, The Raconteurs et DJ Shadow). L'affiche complète, moins sexy que l'an dernier mais plus solide dans son ensemble, à l'adresse suivante : http://www.rockenseine.com/. Et au passage, Finch en sera également.

On devrait également aller faire un tour à l'édition 2006 de Solidays, mais sans doute seulement le vendredi pour voir dEUS, The Zutons, We Are Scientists, Asian Dub Foundation et Olivia Ruiz (justement). Il y a quelques noms pas mal à l'affiche du samedi aussi mais pas de quoi faire le déplacement. En tout cas, il y en a pour tous les goûts (comme d'hab) et c'est pour une bonne cause, alors pourquoi se priver ? http://www.solidarite-sida.org/solidays/
_________________
Ebichuman says : "You shall come tonight"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 26/10/06 12:38    Sujet du message: Concert Répondre en citant

Pas de Rock en Seine, pas de Divine Divinity pour moi. Quelle tristesse dans ce dernier cas. Bah, ça sera pour l'année prochaine...


Mais hier, c'était la reprise de la route des concerts, et cette fois, pour Clarika à l'Olympia, salle où je n'avais jamais eu l'occasion de mettre les pieds. Il faut dire qu'il y a peu de groupes de Métal (surtout s'ils sont scandinaves Sourire) qui s'y produisent. Mais comme depuis quelques mois, je me suis mis à la "nouvelle chanson française", il n'y a rien de surprenant à ma présence dans ces lieux.


Clarika nous vient de Haute-Savoie, d'Annemasse pour être plus précis. Désirant depuis toujours devenir chanteuse, elle "monte sur Paris" (comme on dit). Tout en suivant des cours de théâtre, de chant, elle passe une licence de lettres, ce qui peut expliquer son amour des mots que l'on retrouve dans les paroles de ses chansons. Elle rencontre aussi celui qui deviendra son compagnon, le père de ses deux filles et son compositeur. Plus de dix ans après, sort le 4ème album, Joker, celui de sa tournée actuelle.


Accompagné d'une mangaversienne fanette de l'artiste, me voilà dans la place à faire quelques photos (ratées) de la salle mythique. Nous sommes plutôt bien placé, au centre, un poil un peu loin à mon goût (pour les spécialistes : Orchestre / Catégorie 1 / Rang 22). Mais la salle étant petite, ce n'est pas bien grave. Rien à voir avec Bercy où il faut des jumelles si on veut voir autre chose que des pointillés qui bougent tout au fond.


J'ai eu l'agréable surprise de voir que la première partie était assurée par Renan Luce, jeune chanteur que j'ai découvert il y a peu de temps. Il nous vient de Bretagne (de Morlaix si ça intéresse certains). Après dix ans de conservatoire, il a préféré la chanson à la musique classique. Il se produit souvent en public, seul, simplement accompagné de sa guitare, comme ça été le cas hier soir. Il commence à avoir une solide expérience de la scène (notamment en première partie de Bénabar) et a sorti récemment un album très délicat, Repenti. En tout cas, il était à son aise sur la scène de l'Olympia. Pendant une bonne demi-heure, il nous a enchanté avec des titres comme Le Lacrymal Circus, Repenti, le tendre La Lettre, l'humoristique Monsieur Marcel (un de mes titres préférés de l'album), le joyeux Les voisines (entraînante chanson qui m'a fait le découvrir). C'est ainsi qu'on a pu apprécier sa musique légère qui privilégie les paroles aux instruments.


Après une assez longue interruption (il n'y avait pourtant pas besoin d'installer la scène, tout était déjà en place, ce n'est pas Renan Luce qui avait pris de la place), Clarika arrive enfin sur scène. Et c'est parti pour une prestation qui a duré pratiquement deux heures. Je me demandai si la chanteuse allait réussir à nous enchanter sur scène car sa musique est quand même assez douce et ne semble pas permettre de grandes envolées scéniques. Ceci dit, j'avais eu des échos comme quoi elle était excellente dans l'exercice. Effectivement, après une longue et hilarante introduction, l'artiste, accompagné de deux guitaristes et d'un batteur (avec un accordéoniste sur certains titres), nous proposait un superbe show.


Outre un excellent son, on avait droit à un très beau jeu de lumière qui donnait une dimension supplémentaire au spectacle et contrebalançait une prestation scénique un peu statique de la part de Clarika et de ses musiciens. Mais bon, on n'allait pas leur demander de bondir partout, hein Sourire ! Le public a mis un peu de temps à se réveiller (je n'aime pas les concerts assis à cause de la baisse d'ambiance que cela crée) mais l'énergie de Clarika, la qualité de ses chansons et son humour ont permis à la salle de chanter de plus en plus souvent, de terminer debout et d'acclamer longuement l'artiste. Ceci dit, on a eu droit à de beaux moments comme lorsque les deux guitaristes, rejoints ensuite par Clarika, nous ont gratifié de pas de danse digne de la glorieuse époque du disco. Et comment ne pas parler des quatre superbes garçons fraîchement douchés et simplement habillés d'une serviette qui sont venu assurer le spectacle (jusqu'à porter en triomphe une Clarika en plein chant, à noter la touche d'humour assurée par un cinquième gars, mais présentant nettement moins physiquement Sourire) pendant le titre Les garçons dans les vestiaires (son plus "grand" succès radio, comme Clarika s'est amusée à nous le rappeler, datant déjà de 10 ans).


Le concert était principalement axé sur le dernier album. Il a débuté sur Je mens, on a eu droit à Ne me demande pas à deux reprises (au début puis lors du second rappel), Les patineurs (mon titre préféré, formidablement interprété sur scène), Patricia, Toi pour moi, Non ça s'peut pas (superbe, en duo avec son compagnon), etc. Certains titres ont été gardé pour les différents rappels comme le titre phare Joker mais aussi La bimbo et Je t'aimais mieux. Outre de nombreuses reprises (dont une surprenante et excellente interprétation de Antisocial de Trust qui a bien fait vibrer la salle sans oublier la présence sur scène à un moment de Bernard Lavilliers interpétant avec Clarika et le public On the road again), un certain nombre de chansons plus anciennes ont été jouées comme une géniale version de Beau comme un garçon qui suivait une tordante introduction sur un ancien amour de Clarika, ancien manager de Mc Donald. On aura pu apprécier entres autres un très rock La fille tu sais, un tendre Cher cousin et aussi Deux anglaises, le titre qui a clôturé la troisième et dernière reprise. C'était vraiment un formidable concert. Il ne reste plus qu’à espérer qu’un album "live" sorte pour pouvoir revivre cet excellent instant.

Liens :
- Site de Clarika
- Site de Renan Luce
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 24/06/07 11:36    Sujet du message: Chronique Répondre en citant

Oulala, plus de 8 mois sans parler des concerts auxquels j'ai assisté. Il faut dire que sans être mauvais, ils n'étaient pas très enthousiasmant à l'image de Queens of the Stone Age dont la prestation à l'Elysée Montmartre le mois dernier était très moyenne. Mais...

L'été est arrivé (si si, c'est officiel avec la fête de la musique). Et, comme tous les ans, c'est le retour des festivals. Avant d'aller au Furia Sound System dans moins d'une semaine, hier, je suis allé faire un petit tour à un festival organisé près de chez moi :


(cliquer sur la photo pour la voir en plus grand)

Les Clayescibels, dont l'accès est gratuit et qui a lieu tous les deux ans, propose souvent des affiches très alléchantes. Cette année, c'était un spécial rock français avec Vancouver, Kaolin, Da Silva, Elista et Superbus en tête d'affiche. Il est organisé dans un parc situé en bordure d'une forêt. Le lieu est donc bucolique et familial du fait de son entrée libre.


(cliquer sur la photo pour la voir en plus grand)

Arrivé un peu en avance pour Kaolin, j'ai pu assister à la fin du concert de Vancouver, un groupe local qui a joué les prolongations pendant au moins un quart d'heure supplémentaire. Je soupçonne un petit souci concernant l'arrivée de Kaolin. Cela a permis de découvrir un groupe solide au rock bien enlevé mais sans réelle touche personnelle. Ce sont des petits jeunes, ils ne peuvent que s'améliorer. Après une installation rapide (quoique je n'étais pas pressé et ça me donnait le temps de bavarder avec une copine) Kaolin, une des deux raisons de ma venue en ces lieux, est enfin arrivé...

Kaolin


(cliquer sur la photo pour la voir en plus grand)

Ayant prévu d'aller les voir en concert, c'était l'occasion de voir ce que donnait leur musique sur scène. Ils jouent un rock français d'excellente facture, assez grand public, très plaisant. Ma foi, c'était un set fort sympathique qui a duré une bonne cinquantaine de minutes. Malheureusement pour moi, ils n'ont pas joué la plupart de mes titres préférés. Mais ils ont bien assuré en live, malgré des soucis techniques avec une guitare. Je pense que j'irais les revoir à l'occasion de Paris Plage début août avant de songer sérieusement à aller les voir à l'Olympia en novembre.

Elista


(cliquer sur la photo pour la voir en plus grand)

Ayant zappé Da Silva que j'aime bien mais pas assez pour rester (et ainsi évité une sacrée averse qui a du refroidir l'ambiance), me voilà de retour vers 20H30 pour un de mes groupes préférés du moment : Elista. Là aussi, on a droit à un excellent rock français, surtout depuis qu'ils ont durci leur musique avec leur second album La folie douce, le premier proposant plus un pop-rock assez brut (un son plutôt lo-fi comme on dit). Effectivement, sur scène, pendant une cinquantaine de minutes, le groupe a produit un très gros son et ce, d'emblée, en débutant avec Mon ivresse (A l'autoroute A3), superbe en live. En plus, ils ont joué mes titres préférés comme Je suis une nuit de tempête, Les hommes ordinaires (j'ai petit doute là, il faut dire que j'étais bien parti parfois), La folie douce, Dés le départ, dés le début ainsi que Debout, issu de leur premier album et formidablement joué sur scène avec une belle participation du public. Ils ont aussi joué un titre de leur prochain album que j'ai adoré. Vivement que celui-ci sorte dans les bac. Il est à noter que, parfois, les voix étaient un peu écrasées par les guitares, ce qui gâchait un peu certains titres.


(cliquer sur la photo pour la voir en plus grand)

J'ai adoré le jeu de Marc Mallia, le batteur, frappant comme un sourd sur ses caisses et semblant le plus souvent totalement parti dans sa musique. Devant, on voit François Nguyen, guitariste-chanteur, avec qui j'ai pu échanger quelques mots (et une poignée de main) après le concert et en profiter ainsi pour les féliciter de leur prestation.


(cliquer sur la photo pour la voir en plus grand)

Sur cette photo, on voit Thomas Pierron, l'autre chanteur (qui assure la plupart des chants) - guitariste du groupe ainsi que le bassiste. Est-ce Stéphane Bertrand, qui a participé à l'enregistrement du dernier album sans pour autant faire parti du groupe, ou quelqu’un d'autre, qui était le bassiste lors du concert, je l'ignore. A noter que le groupe comprend aussi Benjamin Peurey, le parolier, qui ne monte pas sur scène même s'il accompagne toujours le groupe dans ses concerts. J'ai aussi pu aussi le féliciter pour leur musique. Si vous avez l'occasion d'aller au festival Le bruit de Melun, je vous conseille fortement d'aller les voir.


(cliquer sur la vidéo pour la voir / télécharger)

Voici une vidéo d'une durée de 3' (59 Mo) qui montre ce qu'était l'ambiance pendant le concert d'Elista, durant le titre Debout. Le service d'ordre est intervenu à plusieurs reprises pour calmer la jeunesse lorsque ça pogotait un peu trop fort. Bah, tout ceci n'était pas bien méchant.

Superbus


(cliquer sur la photo pour la voir en plus grand)

C'était la tête d'affiche du festival et une chose qui ne trompe pas : la scène a été préparée pour eux pendant plus de trois-quarts d'heure. Plus d'une fois, j'ai hésité à rentrer, croyez-moi. Sur la photo, vous pouvez avoir une petite vue d'ensemble de l'installation. Pour Superbus, c'était plus que complet, le lieu était même trop petit pour contenir tout le monde. Gros succès pour le groupe.


(cliquer sur la photo pour la voir en plus grand)

Voilà l'arrivée sur scène du groupe, avec un quart d'heure d'avance. Il ne fallait pas être en retard. Vu que j'en avais marre d'attendre, ça m'arrangeait bien que l'horaire ne soit pas respecté dans ce sens. Le WOW qu'on distingue en arrière plan correspond à leur troisième album qui est sorti il y a peu. Il y avait énormément de monde, le groupe est manifestement connu dans les cours d'école, vu le nombre de collégiens (surtout des collégiennes, il m'a semblé) et de lycéens. Mais il y avait aussi de "bonnes mères de famille" aussi dans mon proche voisinage, venues avec leur jeune progéniture.


(cliquer sur la photo pour la voir en plus grand)

Belle présence de Jennifer Ayache, la leader incontestable du groupe, mais je dois dire que je n'ai pas accroché aux mélodies proposées à une ou deux exceptions près. En tout cas, tout le monde assurait bien sur scène et proposait une musique puissante. Une fois de plus, le festival portait bien son nom, les décibels étaient bel et bien présents.


(cliquer sur la photo pour la voir en plus grand)

Je dois avouer qu'au bout d'une demi-heure, ça a commencé à me gonfler d'entendre toujours la même chose (ça doit faire trop longtemps que je ne suis plus une collégienne). Surtout que j'étais un peu esquinté par l'heure passée à sauter et crier pendant le concert d'Elista (as le fan de base que je suis) puis par l'attente qui en avait suivi. Je me suis écarté pour essayer de prendre des photos d'ambiance. Mouaich, Satan, mon APN, est un peu limité pour ça (et mes talents de photographes aussi). Voici la moins pire...


(cliquer sur la vidéo pour la voir / télécharger)

Voici une petite vidéo au son pourri prise pendant Lola, le premier titre joué par Superbus, le seul que je connais car il passe beaucoup sur les radios actuellement. Grosse ambiance, en tout cas.

Allez, à bientôt pour le compte-rendu du Furia Sound Festival !

Liens :
- Page Myspace de Kaolin
- Page Myspace d'Elista avec la possibilité de télécharger deux de leurs titres du dernier album
- Une interview du groupe Elista disponible sur Krinien
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
skizyk
Mangaversien·ne


Inscrit le : 28 Avr 2005
Localisation : en travers à la réaccélération (91)

Message Posté le : 25/06/07 04:56    Sujet du message: Répondre en citant

Ah, tiens, je prend note pour ELista, j'ai bien aimé Des le départ des le début et j'ai la possiblité d'écouter les albums.

Sinon, le festival des Solidays est un peu cher mais semble avoir un programmation interressante cette année avec :
- le vendredi No On is Innoncent, Joey Starr (je l'ai vu en concert, ses mélodies sont très très rock et il assure), les Fatals Picards (je les ai vu aussi en concert, ça envoie bien même si ls albums studio sont nuls)...
- le samedi avec Sum 41 (carrément)
- le dimanche avc Trust (!!!!)
_________________
Bakaworld
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM MSN Messenger
Carter
Mangaversien·ne


Inscrit le : 12 Juin 2005

Message Posté le : 25/06/07 22:02    Sujet du message: Répondre en citant

Demain, Dream Theater est à Clermont.
J'aurais aimé y être, surtout que c'est la première fois qu'ils jouent quelques morceaux de leur dernier album, l'extraordinaire Systematic Chaos, en France.
Bref.

herbv > T'as tenu pendant Superbus ... Respect, je supporte pas les braillements de la chanteuse et les pauvres mélodies saturées.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
minsk
Mangaversien·ne


Inscrit le : 16 Oct 2003
Localisation : Dans un coin perdu de montagne...

Message Posté le : 26/06/07 16:16    Sujet du message: Répondre en citant

Je reviens du Hellfest à Clisson, et malgré une météo infâme et une organisation chaotique ça a TOUT TUE !

Les plus belles claques : Chimaira, Machine Head, SLAYER !!!, Dream Theater, BLIND GUARDIAN, EDGUY, Megadeth, After Forever et Within Temptation. Immortal et Emperor c'était pas mal non plus. Children Of Bodom m'ont un peu déçu.

Mais l'affiche ruinait tout, voir autant de groupes aussi énormes en si peu de temps c'est juste hallucinant. Et comme j'avais le pass presse, j'ai pu en voir quelques groupes de près.

Bref, c'était la classe,
_________________
Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence alors tais-toi (proverbe arabe)

Rédac-chef (ça fait classe) de Daily Movies
www.daily-movies.ch
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 4 sur 7

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation