Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[EDEN] it's an endless world!
Se rendre à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Spawn
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : dans le labyrinthe du go

Message Posté le : 20/12/03 18:23    Sujet du message: [EDEN] it's an endless world! Répondre en citant

A l'occasion de la sortie tant attendu du volume 8 (dispo depuis vendredi dans toute les bonnes crémerie de Paris) , je propose la creation DU topic sur l'excellent seinen qu'est EDEN de Hiroki Endo


Ce vol 8 de Eden est tres en contraste avec les autres je trouve ....

SPOILER vol 8

Avant de le lire j'ai relu le volume precedent (car franchement je savais plus du tout où on en etait)
La 1er partie du volume qui conclu la saga de Pedro reste dans le ton avec des scenes tristes et assez poignante. Cette partie partage le lecteur (selon moi), on comprend a la fois l'acte de Elia qui tue les 2 etres les plus important de Pedro pour venger la mort de Cesy mais en meme temps on est touché par le suicide de Pedro venant de voir son frere et la femme de sa vie assassiné devant lui (surtout quand on a relis son flashback assez touchant du volume 7 juste avant) .... Elia prend de l'assurance et devient fort mentalement (meme si il commet encore beaucoup d'erreurs, mais maintenant il le realise) et physiquement ce qui montre son evolution depuis le volume 1 surtout maintenant qu'il n'a plus cherubin pour le proteger.
La 2e partie nous montre le retour de Elia a la vie "normal" (enfin autant qu'elle peut l'etre). Les passages hentai (on peut le dire) avec Helena sont surprenant (surtout par leur detail) ... justifié ? je pense que oui (notament pour montrer la relation ambigue qu'entretienne Elia et Helena), maintenant c sur que l'on ne s'attendait pas trop a autant de page de sexe... L'autre element phare de ce volume est le grand retour de Enoa ! On l'attendait celui la et le moins que l'on puisse dire c que physiquement il a changé. Son regard torturé demeure legerement mais c'est considerablement durci ... Esperont maintenant qu'il prenne vraiment par a la trame de l'histoire. Pour Helena et Elia je pense que ca va pas super bien se passer. Endo nous a habitué a pas mal de catastrophe et ca se passe actuellement presque trop bien pour eux .... je n'ose imaginer ce qui pourrait se passer. J'attend aussi avec impatience le retour de Sofia et Kenji ! La couv du vol 9 est criante d'information .... et puis Sofia a toujours "l'autre" en elle (j'ai un peu oublié qui il est et son role dans l'histoire faudrait que je relise le volume du flashback sur la vie de Sofia)
Bref un bon volume, mais pas dans les meilleurs de la serie selon moi car il se lis tres (trop) vite. A noter enfin la petite histoire de fin assez amusante et aussi l'apparition de tete SD (ca m'a meme etonné de voir les tetes qu'avait parfois Elia, on avait encore jamais vu ca dans ce manga)

A quand le vol 9 ? ( ben ouais ! Il en sont vol 10 au Japon donc ya moyen d'accelerer )

Dernier mot, la couv est quand meme magnifique !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bp
Mangaversien·ne


Inscrit le : 08 Mai 2003
Localisation : Sur la Drina

Message Posté le : 20/12/03 21:13    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens d'en finir la lecture.
Sans développer, un avis rapide à chaud.
Un volume plus léger que le reste de la série, avec beaucoup d'humour. Très émouvant aussi, avec SPOILER



la mort de Cesy qui m'a beaucoup touché.
Superbe. L'attente valait le coup, même si ça se lit un peu trop vite.

Bp
_________________
ALLIANCE, n. In international politics, the union of two thieves with hands so deeply inserted in each others pockets that they cannot separately plunder a third.

Ambrose Bierce
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Spawn
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : dans le labyrinthe du go

Message Posté le : 25/12/03 05:51    Sujet du message: Répondre en citant

et be ... Eden 8 vous a visiblement laissé une marque indelebile ^_^

j'aurais peut etre du faire un topic special Naruto ... ca aurait peut etre mieux marché Maléfique

Sinon j'ai une question : les 2 dessins dispos a la fin du vol 07 de Eden ca serait pas Samura (L'habitant de l'infini) qui les aurait fait ? j'ai l'impression de reconnaitre son style dans Sofia et l'autre fille
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vassago
Mangaversien·ne


Inscrit le : 20 Juin 2003

Message Posté le : 06/01/04 13:39    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime assez Eden Globalement. Mais si je trouve ça parfois un peu... dur.

Mai je trouve que malheureusement, l'auteur s'est perdu en chemin. On dirait qu'il a complètement perdu de vue son idée de base, que ça change beaucoup de "thème" par rapport au début de la série.
Mais il veut nous emmener où là, finalement?
Est-ce qu'il le sait seulement lui-même?

Du coup, j'attend la fin pour savoir si vraiment j'aime ou si je n'aime pas.
_________________
Vassago
http://endorphinenetwork.free.fr
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Solman
Mangaversien·ne


Inscrit le : 26 Juil 2003
Localisation : Cholet (49) mais mon coeur est resté à Guingamp !!!

Message Posté le : 06/01/04 15:02    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime beaucoup Eden mais ce n'est surement pas ce volume qui va me faire changer d'idée concernant le traitement un peu trop cru et malsain de la violence par Endo.

[attention risque de spoil]

Cesy meurt (ce qui semble être une constante chez les gens auxquels Elia est attaché Confus). Elia est très affecté, ce qui est somme toute normal. Et donc le voila qui se décide à tuer la mère de Cesy et le "frère" de Pedro, laissant ce dernier se tirer une balle dans la tête.

Alors quand j'entends
Spawn a écrit:
Elia prend de l'assurance et devient fort mentalement (meme si il commet encore beaucoup d'erreurs, mais maintenant il le realise)

bah eb gros j'ai l'impression d'entendre dire qu'Elia gagne en maturité et en assurance ce qu'il a perdu en innocence. Ce qui me gêne c'est qu'on dirait que pour vous Elia devient "enfin" un homme. Pourtant, il me donne l'impression d'un gamin complètement pommé qui cache sa propre faiblesse derrière une assurance feinte. Son double meurtre est une réaction violente à l'annonce de la mort de Cesy et ne relève en aucune façon d'une quelconque maturité.
Je dirais pour finir que j'ai peur qu'Elia perde peu à peu son humanité eu égard à la cruauté d'un monde qui l'étouffe à petit feu.

[fin du spoil]

N'empêche Eden est un très bon manga que j'aime bcp lire ^^
_________________
"La sagesse se nourrit selon ses besoins, guidée par autrui mais libre de toute dépendance."
[Laurence E. Fritsch - Extrait de Le petit livre des jours]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Ambre
Modératrice


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Champagne :)

Message Posté le : 06/01/04 15:31    Sujet du message: Répondre en citant

[spoils]

On peut dire dans ce sens que Elia suit les traces de son père. Ils ont tous les deux "grandi" en perdant leur innocence, mais une femme a été là pour les pardonner. Reste à voir comment va évoluer Elia, en fonction des évènements qui viendront.

Mais vous avez tous l'air de dire que Elia tire en réaction à la mort de Cesy... mais si je ne me trompe pas, dès le départ, il avait prévu d'abattre Pedro pour venger l'agression d'Helena. C'est bien lui qui se porte volontaire. La mort de Cesy change la manière de faire, mais il était déjà préparé à tirer dès le départ, le but étant, d'une façon ou d'une autre, d'atteindre Pedro.

Cela dit, j'ai trouvé très juste le traitement du sujet par Endo. Elia essaye de se "blinder", mais il craque devant Helena. Et comme le lui rappelle un personnage, "devenir fort" et "devenir violent", c'est totalement différent.
_________________
« …Comme vous le savez tous, ma formation de gynécologue m’a permis d’apprendre le langage des dauphins. »
Brett ? Brad ? Brett ! Brad !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dynaheir
Mangaversien·ne


Inscrit le : 18 Déc 2002

Message Posté le : 08/01/04 10:47    Sujet du message: Répondre en citant

Vassago a écrit:
Mai je trouve que malheureusement, l'auteur s'est perdu en chemin. On dirait qu'il a complètement perdu de vue son idée de base, que ça change beaucoup de "thème" par rapport au début de la série.
Mais il veut nous emmener où là, finalement?
Est-ce qu'il le sait seulement lui-même?


C'est justement ce que j'aime beaucoup (entre autres :]) dans ce manga:

Généralement c'est ce schéma de narration qu'on trouve:
présentation de la situation présentation d'une nouvelle situation > péripéties > résolution péripéties présentation d'une nouvelle situation > péripéties > résolution résolution
où le rouge est l'idée/ l'intrigue principale, le vert et le marron les intrigues enchassées (qui peuvent aussi nombreuses qu'on le souhaite).

Dans Eden, si trame principale il y a, je dirai que c'est la vie (et la mort) des personnages, un peu comme dans l'homme qui marche au fond. Il n'y a apparemment pas de but principal comme "reconstruire le monde" ou "détruire le virus", et c'est effectivement un monde sans fin, puisque tant que la vie existera, le manga pourrait se poursuivre.

Peut être qu'à la fin, Endo me surprendra en reliant tous les volumes comme appartenant à une grosse intrigue dont on aura enfin la résolution, mais pour l'instant il me semble plutôt se laisser guider par quelques idées de base et par ses réflexions et son humeur du moment. C'est ce qui fait toute la richesse de ces volumes dévoilant à chaque fois une nouvelle facette de la vie, et si le volume 8 peut surprendre à première lecture, il est en fait nécessaire, et il enrichit (à mon avis) un peu plus cette oeuvre :]


SPOIL
Spawn, tu ne penses pas que le Maya que Sofia héberge en elle pourrait être celui dont on entend parler dans le tout premier volume, celui qui connaissait le père d'Enoa et qui se suicide après s'être rebellé (si mes souvenirs sont bons) ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Vassago
Mangaversien·ne


Inscrit le : 20 Juin 2003

Message Posté le : 08/01/04 11:59    Sujet du message: Répondre en citant

dynaheir a écrit:

Peut être qu'à la fin, Endo me surprendra en reliant tous les volumes comme appartenant à une grosse intrigue dont on aura enfin la résolution


Si effectivement c'est ce qui se passe, alors tant mieux.
Je crierais au génie!

Mais par contre... si ça fini comme ce qu'il est entrain de faire en ce moment...
J'aurai tendance à dire que c'est de la daube, tout en violence et sexe gratuit, sans queue ni tête.

Bon, j'exagère un peu, mais l'idée est là.
_________________
Vassago
http://endorphinenetwork.free.fr
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Spawn
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : dans le labyrinthe du go

Message Posté le : 09/01/04 00:17    Sujet du message: Répondre en citant

Personnellement je te conseillerais une relecture ce que j'ai fait moi meme car moi aussi je me demandais ou on allait et comment on en etait arrivé la donc j'avais decidé de tout relire !

Le point clé de cette serie est bien sur le conflit Nomad/Propater .... mais surtout le role joué par Maya (l'intelligence artificiel qui etait dans les disquettes trouvés par Elia). Les capacités incroyable de Maya (je rappelle qu'il avait facilement mis toutes les ordinateurs et toute les armes hors circuit lors de la tentative de liberation de la mere et la soeur d'Elia) seront sans doute un element clé de la suite de l'histoire car c lui qui semble etre le coeur de l'intrigue ....

La partie avec les prostitués et Pedro me parait etre une sorte de petite saga afin, a la fois afin de souffler avec l'intrigue principal, de developper un peu plus Elia et son evolution, mais surtout de devoiler encore un peu plus aux lecteurs l'univers du manga.... Enfin, histoire de rapprocher cette saga a l'intrigue generale, la puce electronique dans le collier du frere de Pedro aura surement son importance !

les probables retour en scene de Sofia, Kenji et du commandant vont surement nous remettre dans la trame d'origine ....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Spawn
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : dans le labyrinthe du go

Message Posté le : 09/01/04 00:19    Sujet du message: Répondre en citant

Vassago a écrit:
tout en violence et sexe gratuit, sans queue ni tête.

Bon, j'exagère un peu, mais l'idée est là.


Si selon toi le sexe et la violence d'Eden sont gratuit, explique moi quand et dans qu'elle situation cela ne l'ai pas ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 10/01/04 01:24    Sujet du message: Répondre en citant

Bonne nouvelle dans le dernier Spider-Man, qui comporte la checklist de janvier de Paninicomics :

"16 janvier :

HIROKI ENDO NOUVELLES 2
184 pages, 8,99 euros

Hiroki Endo revient avec un deuxième volume d'histoires courtes. Un recueil de ses plus beaux récits de ces dernières années, imaginées entre deux épisodes de sa fameuse série Eden. Quatre aventures fortes et prenantes où sexe et violence se rencontrent dans une ambiance noire ou fantastique. Un ouvrage exeptionnel."

Je veux bien les croire Sourire
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bp
Mangaversien·ne


Inscrit le : 08 Mai 2003
Localisation : Sur la Drina

Message Posté le : 11/01/04 20:04    Sujet du message: Répondre en citant

Stab' a écrit:
Je ne sais pas trop si Endo va :
* privilégier le discours sur la nécessité de la cruauté avant de se faire pardonner et racheter ses fautes. Avec dans ce cas, une Helena qui perd beaucoup de son intérêt dans le récit, alors qu'elle est à mon sens de très loin le personnage le plus fort et le plus intéressant de la série.
* prendre le contrepied et utiliser ce discours comme un leurre en nous emmenant sans faire de concessions sur le terrain décrit par Automater (un perso très intéressant), beaucoup plus noir et surtout plus pertinent bien que nihiliste ("Une fois qu'ils ont les mains sales, plus rien ne les arrête, il fera comme les autres").


Pourquoi réduire les choix d'Endo à ces deux seules éventualités?
Un mix entre les deux serait infiniment plus intelligent qu'un choix trop tranché.
Eden est un récit très humain, et il inclut toutes les caractéristiques de l'être humain, les mauvaises (sur lesquelles tu sembles te focaliser) comme les bonnes (que j'ai l'impression que tu oublies).

Stabilo a écrit:

Si Endo veut aller au bout du chemin qu'il a entrepris avec Eden, je crois qu'il ne peut pas faire l'impasse sur la deuxième option.


Ben même chose que ce que j'ai dit avant. Je ne crois pas Endo capable de réduire l'humain (dans son universalité, avec Enia comme "cobaye") à un machin tout noir, totalement esclave de certains dogmes cités par tels ou tels personnages de la série (ici, Automater).

Lorsque Endo dit vouloir réfléchir à ce qui est universel pour nous, il me semble également que cela signifie réfléchir à ce qui ne l'est pas (d'universel).

Stabilo a écrit:
A la fin du volume 7, pour la première fois, Elia exécute un gars de sang-froid


On peut aussi y voir un moyen d'abréger ses souffrances, symbolisant ainsi un certain regret d'avoir laissé sauter l'homme sur la bombe.

Sinon, je crois qu'Endo est assez malin pour ne pas faire d'Enia un bête clone de son père.

Bp
_________________
ALLIANCE, n. In international politics, the union of two thieves with hands so deeply inserted in each others pockets that they cannot separately plunder a third.

Ambrose Bierce
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
jolan
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : Tokyo

Message Posté le : 12/01/04 13:01    Sujet du message: Répondre en citant

Pour autant que je me rappelle, car il faudrait que je relise un peu tout maintenant, le truc que j'aime bien dans Eden, c'est que ca part dans tous les sens, tant au niveau temporels que des personnages. Plusieurs epoques, plusieurs persos ou groupes de persos, mais on rentre tres vite dans chaque "bouts d'histoire", le tout formant un ensemble assez coherent.

Citation:
Je voulais faire passer l'impression que j'ai qu'Endo louvoie entre deux options, se trouve en quelque sorte entre deux chaises et que s'il veut aller au bout de son oeuvre, il ne peut plus perdre de vue aucune des deux options.


Oui, gageons qu'il gardera l'humanite qu'il a insuffle a ses personnages.
_________________
mon blog ou j'essaye de poster
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Vassago
Mangaversien·ne


Inscrit le : 20 Juin 2003

Message Posté le : 15/01/04 11:10    Sujet du message: Répondre en citant

Spawn a écrit:
Si selon toi le sexe et la violence d'Eden sont gratuit, explique moi quand et dans qu'elle situation cela ne l'ai pas ?


Quand ça sert un propos.
Et comm là pour le moment, j'expliquais que justement je ne voyais plus quel était celui de l'auteur... je trouve ça gratuit.
Mais comme je l'expliquais également, ça finira peut-être par s'expliquer.

Pour le moment avec cette série... et bien j'attend de voir .
_________________
Vassago
http://endorphinenetwork.free.fr
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 02/02/04 16:46    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, voici donc mon avis assez mitigé, avec un penchant vers le négatif, en ce qui concerne ce Nouvelles 2.

La première Nouvelles, Hang je l'ai trouvée magnifique, tout en sensibilité, et j'ai aussi beaucoup aimé la description de cet univers, qui émerge avec seulement quelques éléments, dont les "grues".
Je n'ai perso pas fait le rapporchement avec Gunm, car on ne retrouve rien d'équivalent à la décharge, mais les relations entre les 3 personnages sont très fortes, et vraiment bien retranscrites. Ma nouvelle préférée du receuil, qui fait effectivement ressentir la maturité acquise par l'auteur entre les 2 volumes.

La suivante est marrante, mais rien d'extraordinaire à l'horizon. Je dirai même qu'Endo se décrivant comme un obsédé sexuel notoire m'a même un peu lourdé, rien à voir avec l'humour et l'intelligence d'un Joe Matt.

Bon, venant en au principal soucis, "la Gare".
Voilà, pas la peine de prendre quatre chemins, cette nouvelle m'a gonflé, et m'a même permise de mettre un doigt sur les choses qui me laisse froid, voire m'énerve assez chez Endo.
Violence, sexe, les ptites ficelles, les ptits rituels, les effets bien sentis, mais qui là semble bien gratuits. Le tout s'accompagne d'une sensiblerie qui se voudrait d'autant plus forte avec la déguelasserie autour. Raté.

Voilà ce qui ressort de cet receuil et des deux derniers volumes d'Eden. La mayonnaise ne prend plus, j'en ai un peu soupé de Endo, qui m'avait pourtant vraiment bluffé et intéressé il y a de ça un peu plus d'un an.
L'atmosphère constamment malsaine qui se dégage de ses créations, d'abord originale, voire subversive, en devient répétitive et on a l'impression que l'auteur semble exploiter un filon. Du moins, c'est ce qu'il en ressort pour moi.
Puis on, on a beau être dans un monde Yakusa, tout ça, le " un homme doit être capable de violer un femme ? (...) t'es un homme ou pas ? il faut que tu sâches sauvagemment prendre une femme), sans toute la dénonciation qui doit s'en accompagner, c'est à gerber. Rajouter là dessus un dénouement absurde, vous serez comblé.
Dommage, car ce bonus "Boys don't cry" était bien agréable, mais après l'autre, il a eu un peu de mal à passer.

Le troisième volume de Eden est bien loin...
Le prochain a intérêt a être canon, sinon il risque de marquer mon désintéressement définitif pour cet auteur.
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivante
Page 1 sur 11

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation