Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Petites chroniques de Science Fiction
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 09/09/19 20:18    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Bp a écrit:
15 ans plus tard, c'est marrant de relire les délires de Fredd sur la SF, surtout en essayant de la vider de la substance par le truchement d'un auteur aussi mineur que Murakami.
Dommage qu'il soit plus là pour qu'on se fighte. Très content

Oui ! J'avais relu les différentes interventions sur le sujet il y a quelques mois, et j'ai à nouveau pensé qu'il était bien à côté de la plaque, le Fred, comme il l'était à l'époque. Sauf qu'on a plus de recul maintenant Sourire

Après, j'aime beaucoup les écrits de Haruki Murakami, même si je n'ai pas encore tout lu...
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Bp
Mangaversien·ne


Inscrit le : 08 Mai 2003
Localisation : Sur la Drina

Message Posté le : 09/09/19 23:48    Sujet du message: Répondre en citant

Ben Murakami, je trouve qu'une fois qu'on a lu un de ses livres, on a tout lu. J'ai adoré le premier bouquin que j'ai lu de lui, apprécié le second, laissé tomber le troisième. Et j'y reviendrai pas (la moiteur tiède de l'existence, ça va 5 minutes).

Mais bon, il y a quand même plein de trucs chouettes à piocher dans les messages de Fred de ce topic.
_________________
ALLIANCE, n. In international politics, the union of two thieves with hands so deeply inserted in each others pockets that they cannot separately plunder a third.

Ambrose Bierce
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 11/09/19 12:11    Sujet du message: Répondre en citant

Je rejoins plutôt Bp même si j'aime beaucoup lire Murakami aussi. Au fil des romans, j'ai l'impression que c'est toujours un peu la même histoire. J'espace donc mes lectures pour cet auteur. D'ailleurs, ça fait longtemps que je n'en ai pas lus, alors je me sens prête aujourd'hui à attaquer 1Q84. C'est aussi le bonheur des forums, de voir ce que chacun-e a pu dire il y a un paquet d'années, là où on ne trouvera plus de traces sur les réseaux sociaux. Parfois, je relis même mes posts sur certaines séries. J'ai aussi aimé déterrer ce sujet sur la SF et voir toutes les interventions dont celui sur la fantasy californienne Très content !
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 27/10/19 22:28    Sujet du message: Poker d'âmes, La cinquième saison, Cat le Psion Répondre en citant

Ces derniers mois, j'ai lu quelques romans. La flemme aidant, je n'ai jamais écrit dessus mais voici donc quelques avis.

Poker d'âmes de Tim Powers

L'histoire s'intéresse à Scott, ancien joueur de poker pro qui a gagné pas mal d'argent il y a 20 ans grâce à une partie jouée sur un bateau. En même temps, il a aussi perdu autre chose et cette histoire semble revenir vers lui lorsque des personnes qu'il ne connaît pas surgissent dans sa vie, ceux-ci en voulant également à Diana, sa soeur adoptive. Se greffe dans cette affaire son voisin Marvanos, un type bizarre atteint d'un cancer, adepte de théories du hasard. Surtout, Scott semble mêlé à une histoire de dieux qui vont le mener de la Californie à Las Vegas.

J'appréhendais la lecture de ce livre qui fut un don de herbv l'année dernière. J'étais donc censée le lire plus tôt, mais devant le nombre de romans que j'avais sur les lots précédents, j'ai fini par reculer celui-ci. Et puis il y avait l'appréhension vu que ça parlait de poker, la couverture (les anciennes éditions J'ai Lu SF ne me donnent pas trop envie en général, il faut le dire), puis le nombre de pages (670 pages quand même). Au final, ce fut une très bonne surprise!

Les premières pages sont assez difficiles à comprendre, mais l'ambiance accrocheuse rattrape le tout et donne envie de continuer. Si bien que j'ai fini par réussir à entrer dans ce roman, même sans rien comprendre à l'intrigue au début. Puis on s'intéresse enfin au passé de Scott et à sa partie de poker, sa vie en tant que joueur professionnel, on entre donc enfin dans le personnage. L'incursion du fantastique, d'une mythologie liée aux cartes de tarot et aux anciens dieux, un héros adulte (il a 50 ans), l'ommiprésence des autouroutes me font penser à... American Gods (qui est ultérieur à Poker d'âmes)! Ce qui m'a donc rendu faible. Je dois dire que les 2/3 du livre sont vraiment bons, accrocheurs, et puis il y a ce parfum de mystère tout au long, avec les superstitions des joueurs de poker, et les différents personnages qui peuplent le récit (jamais linéaire car on passe d'un point de vue à l'autre, faut suivre, surtout avec des changements de corps! mais c'est aussi ce qui fait la richesse de l'histoire). La construction du livre est donc complexe. On parle aussi de la construction de Las Vegas et du gangster Bugsy Siegel dans les années 30.

Le point faible réside surtout sur la fin de l'histoire et sur certains personnages assez peu développés, en l'occurrence Marvanos, ami fidèle qui suit notre héros, mais dont on ne saura pas grand chose de sa vie personnelle, ne servant au final que de faire-valoir. On en aura surtout pour Scott et Diane. La fin, avec la magie, m'a semblé très confuse. Alors qu'on nous parle de cette mythologie, elle reste assez inaccessible et on ne comprendra pas vraiment comment marchent les pouvoirs, la magie, et à cause de cela, les affrontements m'ont paru très confus. D'autant plus que ceux-ci sont longs et s'éternisent, ce qui rend les dernières pages longues. C'est vraiment dommage car tout ceci gâche donc un peu le roman. En lisant des chroniques, je comprends que ce Poker d'âmes est le premier volet d'une trilogie suivi de Date d'expiration et de Earthquake Weather (resté inédit en français) s'inspirant du mythe anglo-saxon du Roi Pêcheur (que je ne connaissais pas). Mais heureusement, celui-ci peut se lire seul car le suivant ne porte pas sur Scott et sa clique.


La cinquième saison de N.K. Jemisin

Voici un livre que j'ai connu d'une merveilleuse manière. C'est sur la page Wikipédia japonaise de Fumi Yoshinaga que je découvre N.K. Jemisin dans la section consacrée aux personnes que la mangaka a influencées. Celle-ci s'avère être une romancière Noire américaine fan de Fumi Yoshinaga et plus particulièrement du Pavillon des hommes (influence revendiquée, féminisme revendiqué aussi). Et j'apprends qu'en VF sort La cinquième saison, premier volet des Livres de la Terre fracturée, une trilogie dont chaque tome a été récompensé par le Prix Hugo...

L'univers de cette trilogie se résume au Fixe, un continent sur lequel se déroulent des "saisons", c'est-à-dire des cataclysmes récurrents (c'est un peu "l'Hiver"). Les habitants y sont habitués et suivent même un texte, la lithomnésie, afin de survivre à ces "saisons". On suit Essun suite à une saison, à la recherche de son mari qui a emmené sa fille mais aussi tué son fils. Dans cet univers, les personnes ayant des pouvoirs contrôlant la terre sont discriminés (ils sont appelés "gèneurs"), ce qui était le cas d'Essun qui le cachait... son fils semblant avoir hérité de ses gènes. Ainsi commence donc un voyage. En parallèle, on suit le parcours de deux autres personnages: Damaya, une enfant gèneuse qui va rejoindre le Fulcrum où elle pourra apprendre à maîtriser son pouvoir et Syénite, une jeune femme faisant partie de cette même organisation.

La narration est déroutante au début, avec la description d'un monde et son vocabulaire propre auquel il faut s'habituer. L'autre point déroutant est le "Vous" pour parler du personnage principal. C'est un parti pris particulier impliquant le lecteur ou la lectrice. En tout cas, j'ai d'emblée accrocher, malgré le vocabulaire qui m'a un peu fait défaut au tout début, ainsi que les noms de lieux. Le tout est donc très accrocheur, alors que je crains souvent les histoires post-apo. J'ai surtout aimé le procédé narratif qui amène (en tout cas pour moi) à une surprise.

Le roman prend le parti pris de suivre des personnages dominés: des femmes gèneuses de surcroît. D'ailleurs, le mécanisme de domination y est paradoxal (comme souvent): alors que les porteurs de pouvoir devraient être indispensables dans ce monde, ceux-ci sont très discriminés. Les personnages sont très variés (une femme trans, un modèle de famille pas toujours conventionneln différentes couleurs de peau). Le monde décrit y est vraiment intéressant avec ses comms (des villes, chacune ayant ses propres lois, les humains ne se rassemblant pas en grands pays), le voyage réserve aussi des surprises. La fin donne évidemment très envie de lire la suite! Sinon, ce livre m'évoque comme une sorte de Terremer inverse: là où on a un continent, l'autre est composé d'îles.


Cat le Psion de Joan D. Vinge

Cat est un psion, métisse Terrien-Hydran, et a "côtoyé le pavé" (dixit Maître Gims). Depuis, il étudie à l'Université et a besoin d'argent. Il est recruté par Centauri (un cartel) comme garde du corps de Lady Elnear, membre du très puissant clan taMing qui brigue un poste au Conseil de Sécurité et qui a été victime de plusieures tentatives d'assassinat. Le tout sur fond de débat politique autour de la dérégulation de la drogue. Cela enchante guère Cat, d'autant plus que c'est sur Terre, où il est sûr de subir un racisme encore plus violent que d'ordinaire (lui qui en a déjà subi beaucoup dans sa vie), mais celui-ci a besoin d'argent afin de payer ses études. De plus, cela est une demande de Jule taMing, sa meilleure amie aussi psion. Il ne peut donc dire non.

Autre roman donné par herbv, et que je craignais de lire, pour les mêmes raisons de couverture peu sexy (encore pire ici, tellement elle est années 80 avec une veste de la même trempe que celle de Michael Jackson dans... Thriller). Au final, j'ai aimé ce roman mais je l'ai trouvé un peu long.

La lecture de ce roman n'est pas difficile, c'est plutôt linéaire et le tout est raconté à la première personne. Mais c'est aussi, je trouve, ce qui le rend parfois mou et trop introspectif (l'usage de l'imparfait pour tout le récit). J'ai trouvé le style très classique, parfois un peu mou, un peu trop intimiste par moments, Cat étant constamment en train de nous partager ses réflexions, ses souvenirs de sa vie passée victime de racisme, de pauvreté, orphelin, ayant vécu dans la rue. Cat peut aussi se révéler très tête à claques par moments. L'univers est un futur intergalactique, où les pays n'ont plus de sens, où la politique se fait avec des cartels (des grands ensembles qui ont l'air de sociétés privées...), où les riches sont très très très très puissants (pouvant même créer une météo à leur convenance) alors que les pauvres entassés en ville ne voient jamais le ciel, vivant en souterrain. Le cyberpunk est là, ce sont les années 80, on retrouve des personnes augmentées via des gadgets électroniques, afin de pouvoir traiter plus de données, être plus performants. La Terre est aussi un endroit pour personnes riches sinon. Les pouvoirs psion font aussi très années 80 à mes yeux. En lisant ce livre, j'ai eu l'impression de visualiser par moments le film Total Recall (celui avec Schwarzy évidemment).

La narration fait donc qu'on peut ne pas accrocher à cause du personnage de Cat. Je ne me suis pas beaucoup attachée à lui, mais j'ai préféré certains personnages secondaires tels que Jiro ou Lady Elnear. Cat est une personne particulièrement intelligente et tout (mais vraiment TOUT... même le sexe) lui réussit. Cela peut aussi être légèrement agaçant... partout où il va, il maîtrise! L'intrigue politique est par contre très bien menée, Cat découvrant qu'il est surtout un pion, il y a de ce côté beaucoup de rebondissements. C'est aussi un environnement complexe où les différents acteurs sont nombreux (Centauri, la HAFT, les taMing, ChemEnGen), chacun ayant son intérêt, l'univers étant en plus très vaste. Il y a aussi pas mal de personnages secondaires. Les relations de Cat avec Daric ou Lady Elnear sont celles que j'ai le plus apprécié. Le roman fait plus de 600 pages et il y a quelques longueurs. Le côté années 80 est très marqué, entre autre lorsque Cat utilise ses pouvoirs psi pour récupérer des informations sur le Réseau, et ce moment qui aurait sûrement impressionné jadis tombe un peu à plat aujourd'hui, et m'a paru assez longuet. Du côté des musiciens, il y a aussi cette symbiose de groupe qui est longuement décrite lorsque Cat utilise ses pouvoirs psi. Cat le Psion est le second volet d'une trilogie mettant en scène Cat, s'insérant entre Le Psion (devenu super rare d'après les fans) et Pluie de rêves, mais ça se lit très bien seul aussi.
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 30/10/19 15:23    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

De Tim Powers, il faut absolument que tu lises À deux pas du néant. Par contre, il n'a pas l'air d'être sorti en poche, uniquement en demi-poche (collection Lunes d'Encre).

C'est vraiment dans la même veine avec un univers actuel dans lequel le fantastique est présent, mais de façon peu visible.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Page 9 sur 10

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation