Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[BLEACH] (3)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 26/11/15 05:47    Sujet du message: Répondre en citant

Pas du tout : Bleach, c'est du combat en continu sur des dizaines de volumes (avec un peu d'entraînement de temps en temps). One Piece, tu as plein de passages aventures, humour, flashback, découverte... Et les combats ne se déroulent pas de la même façon : tu aurais pu prévoir Chinjao et son petit-fils contre Lao G et Baby 5, toi ? A côté, oui, il y a des combats plus ennuyeux et plus classiques (Franky vs Senor Pink, le géant contre Machvise). Mais c'est loin d'être aussi systématique que dans Bleach oùc'est à peu près toujours des renversements de situation avec chacun des personnages qui domine à son tour en dévoilant sa puissance cachée.

Après avoir dit qu'il n'y a plus d'humour dans One piece depuis l'ellipse, je me demande si tu lis vraiment encore la série...
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 26/11/15 13:35    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai arrêté au tome 65, depuis le cap des 2 ans j'accroche plus. combat a rallonge qui m'épuise.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 13/09/16 20:47    Sujet du message: Répondre en citant

Tome 70 : à 3-4 tomes de la fin, Kubo utilise un tome entier (les 3/4 de celui-ci et le combat n'est pas fini à la fin de ce volume) pour un combat entre des personnages secondaires (Mayuri et Kenpachi) et... une main géante ! Ouais, une vraie main, dite le bras gauche du roi des esprits, avec même un petit nom (Pernida, qu'elle s'appelle !). Admirez :



Le pire, c'est que, ben, au final, le combat est bien et même le meilleur depuis des plombes : les pouvoirs de Pernida sont sympas, Mayuri utilise des techniques originales et inventives et il y a des flashbacks intéressants, notamment sur sa relation avec Nemu.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Muriel
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Août 2006
Localisation : 65

Message Posté le : 18/09/16 16:13    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement le tome 70 m'a beaucoup plus. J'espère le même niveau pour les 4 derniers.

J'apprécie vraiment plus bleach en relié que chapitre par chapitre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 24/09/16 07:54    Sujet du message: Répondre en citant

Mayuri avec le temps est devenu un des meilleurs personnages du manga, il a tout ce qu'il faut, le grain de folie, la rédemption, et maintenant l'amour filial ^^ sans parler de la force et de capacités uniques et imprévisibles
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 17/02/21 20:16    Sujet du message: Répondre en citant

Burn the Witch T1 : Nouvelle série de Tite Kubo, donc autant utiliser le sujet consacré au précédent carton de l'auteur.

Il existe une cité sous la ville de Londres - Verso London - dans laquelle cohabitent humains et dragons, même si les contacts entre les deux espèces sont strictement contrôlés.
Nina et Noel sont des sorcières, appartenant à l'organisation WB, chargée de s'occuper des dragons.

Le titre était attendu, une adaptation animée l'accompagne déjà, mais je ne pense pas dépasser ce premier tome. Car si j'ai pris plaisir à retrouver le trait efficace de Kubo, pour le reste, je suis bien moins enthousiaste.
En mélangeant ville occidentale et créatures magiques, avec une organisation chargée du maintien de l'ordre, le mangaka pourrait créer une série d'ambiance à la Blood Blockade Battlefront. Il semble toutefois vouloir inscrire son nouvel univers dans une histoire plus vaste, avec des objectifs à atteindre.

Bleach suivait une structure classique. Tout d'abord, nous avions une introduction au monde des shinigami, à travers le personnage d'Ichigo. Suivie d'une phase de routine, le temps de trouver des alliés, de développer les pouvoirs et les subtilités de la fonction de shinigami, et de se familiariser avec le quotidien des protagonistes. Une fois ces bases posées, l'auteur se lançait dans un arc avec des enjeux forts. Mais avec Burn the Witch, il saute les étapes. Alors que nous entamons à peine la phase de routine, il nous balance d'un coup "les persos trop stylés et puissants à la tête de l'organisation" - l'équivalent des capitaines de division - sans vraiment nous donner l'occasion de plus en apprendre sur ses héroïnes et leur quotidien. Il a beau dire dans la préface que, sur ce manga, son éditeur le laisse aller à son rythme, il donne surtout l'impression d'être pressé par le temps. Et cette précipitation se fait au détriment de la création de son univers et des relations entre ses personnages.

Surtout, il y a Balgo. Vous imaginez si Ichigo avait été un débile obsédé par son bichon frisé et les culottes des filles ? Voilà, c'est Balgo. Et la mission de Noel et Nina consiste (notamment) à protéger Balgo.
C'est vraiment l'élément de trop. Quand il apparaît, dans le premier chapitre, je me dis que c'est juste le comique de service (même s'il ne me fait pas spécialement rire), qui fera coucou de temps à autre. Mais au moment où Kubo décide de l'imposer au duo d'héroïnes, je me suis dit que c'était mort pour Burn the Witch.

J'avais commencé la série sans rien connaître à son sujet, simplement attiré par les nouvelles promesses de l'auteur de Bleach (même si je n'avais pas dépassé l'arc des Arrancars à l'époque). Le mélange concocté par Tite Kubo ne fonctionne pas vraiment, la faute à une entame chaotique. Et à Balgo.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 14/03/21 16:22    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu également le premier tome de Burn the Witch

En préambule je préciserais juste que j'ai beaucoup apprécié Bleach. Je veux dire que même quand beaucoup de monde se répandait en critique sur le manga (pas ici spécialement), j'ai toujours trouvé que même s'il y avait des longueurs, l'auteur savait où il allait. Et en particulier j'ai toujours beaucoup aimé "l'unité de nom" avec double sens des antagonistes (un sens en japonais et un sens en allemand par exemple pour les sternritter, idem avec l'espagnol pour les arrancar) ce qui je trouve montre un soin pour son univers. Et ce même si Bleach a un peu le syndrome "Saint Seiya" avec des personnages secondaires que sont les capitaines de division bien plus charismatiques que le héros principal (même si ça reste moins Nekketsu que Saint Seiya)

Ce préambule posé, je suis curieux de cette nouvelle série venant d'un auteur qui du coup n'a plus à se laisser mener par son éditeur. Sur les exemples qui me viennent en tête, ce n'est pas forcément une bonne chose (Angel Heart venant d'emblée me faire saigner par les oreilles et pleurer des larmes de sang façon behelit rien que d'y penser)

Au niveau dessin j'ai trouvé le tome bien mais sans plus, si de temps en temps certaines planches sont excellentes, on est dans du moyen le reste du temps, rien de rédhibitoire ceci dit. Les dragons sont sympas, originaux voire parfois un peu barré (genre les dragons "pot de plante" ou "bus" ^^)

Au niveau du rythme, je comprends le point de vue de Gemini, sans pour autant en partager la conclusion. En fait j'aime beaucoup le rythme, le tome est très pêchu, nous montrant rapidement les interactions "normales" entre dragons et sorcier(e)s (parfois entre les chapitres pour ne pas alourdir le récit) et sinon se concentrant sur l'action

Au niveau des personnages c'est assez classique sans l'être, nous avons deux héroïnes et, ce qui est suffisamment rare pour être souligné, pas de princesse en détresse mais un prince. Nous avons donc la brune plantureuse introvertie et la blonde extravertie, et le prince en détresse un clown énervant façon Kon de Bleach mais qui clairement semble voué a un traitement très différent. Il y a aussi le chef qui sous des dehors un peu niais semble en savoir plus qu'il ne le montre

Pour l'histoire, c'est évidemment très débutant, mais il y a pourtant déjà beaucoup de choses, des secrets, des personnages pas encore dévoilés, des personnages secondaires avec une force que l'on n'explique pas pour l'instant (je pense là au supérieur dont je parlais juste avant), et une quête globale de dragons légendaires. L'univers semble assez complet, avec pas mal de choses sans explications pour le moment comme les armes des sorcières (les witchkit)

Je finirais en citant le sous-titre de la série : "don't judge un book by it's cover", j'ai un peu l'impression que Tite Kubo nous préviens que les choses ne seront pas uniformes dans la série. Pour exemple, si Noel est très introverti et ne semble pas trop de soucier de Balgo, à la fin elle nous montre l'inverse, comme quoi un personnage ne sera pas forcément sous une unique étiquette tout le long de la série mais amené à évoluer ou montrer plus de choses

J'oubliais de parler de l'édition. Glénat nous donne quand même 2 doubles pages couleur, et à noter que la véritable couverture est sous la couverture (ce qui est certainement aussi le sens du sous-titre de la série ^^)
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
Page 10 sur 10

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation