Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[TRAIT POUR TRAIT], Dessine et Tais-toi !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 06/09/20 19:24    Sujet du message: [TRAIT POUR TRAIT], Dessine et Tais-toi ! Répondre en citant


Enfin, on peut découvrir en France Trait Pour Trait la série de Akiko Higashimura qui a gagné le prix Taishô en 2015 !
Cette série auto-biographique retrace la jeunesse de l'auteure et sa relation avec son professeur de dessin, un homme sévère et effrayant qui aura une influence importante pour déterminer ses choix d'orientation et sa vie future de mangaka. Le thème de ce shôjô est donc assez original puisqu'au lieu de la sempiternelle romance lycéenne que l'on a déjà lue 100 fois, le récit est cette fois-ci centré sur les études de la jeune Akiko avec un cursus en école d'art et une carrière de dessinatrice comme but à atteindre. Le ton est assez souvent enjoué, bien qu'une pointe de nostalgie se fasse sentir en même temps. On a ici un témoignage sincère sur la jeunesse de l'auteure. Elle arrive à se regarder sans complaisance, se moquant souvent de l'adolescente naïve et feignante qu'elle était. Plein d'anecdotes sont narrées aux lecteurs, rendant son récit très vivant (découvrez sa méthode pour bien remplir un QCM !) et d'ailleurs elle fait preuve d'une mémoire assez bluffante (je serais bien incapable de me rappeler d'autant de détails, dates ou conversations sur ma propre adolescence). Bref, ce premier volume est très frais, plaisant à découvrir sans être non plus vraiment révolutionnaire, il a le mérite d'offrir exactement ce que j'attends pour du shôjô tranche de vie.
On va maintenant aborder un point qui m'a dérangé à lecture : le choix d'adaptation, aïe... C'est Miyako Slocombe qui a fait la traduction, je ne doute pas de ses qualités de traductrice avec les nombreuses séries plébiscitées à son actif, cependant pour celle-ci, elle fait parler Akiko de manière très peu naturelle avec son prof. Elle le tutoie et en même temps elle l'appelle professeur, ce qui donne des trucs pas possibles comme : "Ne sois pas fâché professeur".
En plus, on sent que c'est un choix réfléchi, sûrement pour retranscrire une manière spéciale de s'adresser à lui avec une traduction un peu littérale du "sensei" j'imagine, mais en français ça donne juste un côté lourdingue qui m'a sorti de ma lecture par moment. Dommage. Je trouve ce choix d'adaptation raté dans un récit naturel et si bien ancré dans le quotidien.
Très heureux de pouvoir lire ce style de shôjô en tout cas ! Clin d'oeil
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 06/09/20 20:43    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Pour l'instant, je ne suis pas complètement conquis par la série. La faute à ce premier tome : je trouve qu'il s'attarde trop longuement sur l'école de dessin avec plusieurs redondances. Cela manque quand même de rythme. Je comprends bien la volonté de l'auteure de rendre un hommage au professeur qui lui a permis de devenir une des principales mangaka de sa génération mais tout ceci n'est pas très passionnant. C'est intéressant pour mieux connaître le système scolaire au Japon, surtout concernant les études d'art, mais, je le répète ce n'est pas extrêmement passionnant (et qu'elle est moche, cette couverture).

Par contre, Tokyo Tarareba Girlsn ça démarre fort ! Quel talent, cette mangaka !
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 07/09/20 00:16    Sujet du message: Re: [TRAIT POUR TRAIT], Dessine et Tais-toi ! Répondre en citant

melvin a écrit:
Elle le tutoie et en même temps elle l'appelle professeur, ce qui donne des trucs pas possibles comme : "Ne sois pas fâché professeur"

Choqué C'est chelou, effectivement. (ça fait un peu dialogue de porno de niche...)

Mais c'est une bonne problématique. Je ne sais pas trop comment j'aurais fait à sa place, tiens...
Citation:
En plus, on sent que c'est un choix réfléchi, sûrement pour retranscrire une manière spéciale de s'adresser à lui avec une traduction un peu littérale du "sensei" j'imagine,

Vu que c'est Akata, Bruno passe forcément derrière. Donc, si c'est resté, c'est probablement parce qu'ils n'on pas trouvé d'option plus convaincante...
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 07/09/20 07:48    Sujet du message: Répondre en citant

Je serai plutôt de l'avis de Melvin. La série bénéficie de son statut d'oeuvre auto-biographique, faisant que nous y trouverons des éléments que nous voyons rarement dans les shôjo : une héroïne à la fois fainéante, immature, et imbue d'elle-même, une ambition limitée quant à ses études supérieures, et une méthode très personnelle pour passer les examens Mort de rire De plus, elle se déroule dans le département de Miyazaki, dont l'ambiance presque tropicale change aussi du tout-venant.

L'autrice ne s'épargne pas, et se montre même assez critique envers la lycéenne qu'elle était, aboutissant à des moments souvent très drôles, bien aidés pour le sens de la mimique de Higashimura et son dessin très expressif. En même temps, nous sentons des regrets, de la tristesse, plus qu'une réelle nostalgie. Elle arrive à maintenir l'équilibre entre les deux, et cela fonctionne parfaitement. J'ai envie de lire la suite, car ce premier tome m'a captivé.

Concernant l'adaptation, je peux comprendre les griefs, cela parait assez bizarre. Mais je ne doute pas que, en Japonais, la façon de parler des élèves paraisse aussi incongru que pour nous le mélange du "tu" et du "professeur".
Là où je reconnais bien Miyako Slocombe, c'est dans son expression "dans le Kyushu", qu'elle doit être une des rares à utiliser et qui me surprend toujours même si je peux comprendre le raisonnement.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 07/09/20 18:24    Sujet du message: Répondre en citant

"dans le Kyushu"


C'est la version japonaise de notre chanson "dans la vallée" ? Très content

Plus sérieusement, elle veut dire quoi cette expression ?
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 07/09/20 20:45    Sujet du message: Répondre en citant

Corti a écrit:
Plus sérieusement, elle veut dire quoi cette expression ?

Comme nous dirions "dans le Loiret" ou "dans la région parisienne". La traductrice utilise aussi cette forme pour Hokkaido en disant "dans le Hokkaido".
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Flore
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Mars 2008
Localisation : Strasbourg

Message Posté le : 10/09/20 21:09    Sujet du message: Répondre en citant

Perso la traduction ne m'a pas du tout dérangée, j'ai déjà lu ce tome en VO et ça me choque pas du tout. Bon, à côté je relis Fruits Basket où le niveau de traduction est... ce qu'il est.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation