Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Mister Ajikko - Daisuke Terasawa

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 22/10/19 19:35    Sujet du message: Mister Ajikko - Daisuke Terasawa Répondre en citant



Black Box nous propose les deux premiers tomes de l'intégrale en 10 volumes de Mister Ajikko, plus connu en France sous le nom du "petit chef", le dessin animé ayant été partiellement diffusé en France au club Dorothée. C'est donc avant tout à un public nostalgique que le manga s'adresse et, malgré quelques différences, il reste très proche du dessin animé.

Yôichi Ajiiyoshi est un collégien qui vit seul avec sa mère et tient une petite gargote (du type de la cantine de minuit) sans prétention. Un jour, après avoir mangé dans un restaurant réputé mais décevant, le grand critique culinaire Genjirô Murata, surnommé le maître du goût, décide d'y passer et est séduit par le talent et l'inventivité du jeune garçon qu'il prend alors sous son aile et invite à son académie du goût. C'est, pour le petit chef, l'occasion d'entrer dans le monde culinaire et de défier des chefs réputés dans de multiples recettes : pâtes, steaks, okonomiakis...

Globalement, le manga est assez fidèle au dessin animé (même si c'est bien sûr techniquement l'inverse). Il y a quand même quelques différences notables :
- les noms choisis sont les noms japonais, ce qui est évidemment une bonne chose. Mais "son excellence Gaspard Savoureux" manquera quand même un peu ;
- il n'y a pas la copine et le frère turbulent de celle-ci dans le manga ; du coup, seule la mère de Yôichi lui sert d'aide et de goûteuse ;
- Marui ne semble pas en pincer pour cette dernière ; dommage, ça le rendait plutôt mignon dans le DA ;
- surtout, le dessin animé partait dans des délires métaphoriques assez prononcés, soulignés notamment par le joueur du grenier, avec effets de lumière, personnages surfant sur des sushis, se transformant en papillons... C'était ce délire qui faisait le charme de la série. ici, les personnages se "contentent" de s'étonner de façon expressive et de dire à quel point c'est bon. C'est efficace mais un peu décevant si on attendait autre chose. D'un autre côté, on évite les excès de Yakutate Japan ou les orgasmes culinaires de Food wars.

Du côté de l'histoire, c'est assez plat pour l'instant, même si on voit apparaître un rival pour le héros ainsi qu'une organisation ennemie. Toutes les intrigues se ressemblent un peu : Yôichi voit quelque chose qui le mécontente, s'énerve, défie le cuisinier adverse sur son terrain, galère, trouve les solutions à ses différents problèmes (notamment en cherchant son inspiration dans d'autres domaines : par exemple, il pense à une méthode pour son gratin de macaronis en jouant avec des enfants dans un igloo) puis part défier le chef adverse et l'emporte. C'est assez redondant mais il y a pour l'instant assez de variété dans les plats préparés pour que le manga reste agréable à lire.

Côté édition, c'est du bon boulot : 3-4 fautes de français repérés en 2 volumes. Les dialogues sont traduits de façon assez incisive pour être efficaces. La plaque offert en goodie est joli mais c'est en partie gâché par les nombreux bouts de plastique qui dépassent de chaque côté du cadre.

Je suis assez curieux de lire la suite, laquelle devrait sortir en février.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 23/10/19 18:06    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai aussi acquis ces manga via le financement participatif de Blackbox et j'ai été surpris de l'absence de ces délires de dégustation qui restait pour moi le point culminant. Je n'ai pas encore fini les tomes (j'ai juste fait le 1er arc) mais si tu me confirmes que ça reste aussi sobre tout le long je vais être déçu sur ce point, même si ça reste assez sympathique à lire, la nostalgie aidant

Pour les noms je n'avais pas le souvenir des noms français donc ça ne me dérange pas (quelle mémoire tu as quand même pour te souvenir de ça ^^)
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 23/10/19 18:47    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai revu les épisodes (du moins ceux que j'ai trouvés sur le net) il y a un ou deux ans, les vidéos du JDG m'ayant bien donné envie. Mais après quelques dizaines d'épisodes ayant tous la même structure, il faut bien reconnaître que ça devenait lassant.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 23/10/19 20:27    Sujet du message: Répondre en citant

L'anime avait été réalisé par Yasuhiro Imagawa. Il a plus tard signé des séries comme G Gundam, Giant Robo, ou Shin Mazinger Z. Autant dire que la démesure, c'est un peu sa marque de fabrique ; cela ne m'étonne guère que le manga (que je lirai pendant mes prochaines vacances chez mes parents) ne parte pas dans cette même direction.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
kent
Mangaversien·ne


Inscrit le : 24 Jan 2003
Localisation : in ze kenthouse

Message Posté le : 24/10/19 15:04    Sujet du message: Répondre en citant

Petites questions,
est ce que en prenant le tome 1 par exemple on a une histoire, un arc qui se termine?
Quand apparaissent l'orga ennemie et l'adversaire du héros ?
_________________
Si je meurs, embrasses moi!
Si tu meurs je te rejoindrai
Ma collection :
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 24/10/19 19:48    Sujet du message: Répondre en citant

Pas d'histoire, juste des séries de quelques chapitres qui se succèdent. Le rival du héros apparaît à la fin du premier tome et l'organisation ennemie dans l'avant-dernière histoire du second.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 05/11/19 13:52    Sujet du message: Répondre en citant

fin de la lecture des deux tomes, et même si c'est répétitif, ça reste sympathique, la mère faisant à la place du lecteur la critique du petit chef qui fait tout le temps des duels depuis sa rencontre avec le maître du gout ^^

Même s'il n'y a pas les délires visuels, les recettes sont quand même très WTF !!! avec à chaque fois au départ un parti pris, puis des astuces pour l'assumer, mais qui en soi n'en fait pas quelque chose de toujours ragoutant (à la différence de Food Wars qui donne faim je trouve)

ça reste sympa, je retrouve des scènes dont je me souviens, et si je me souviens bien il y aura au fur et à mesure des combats bien difficiles pour obtenir les différents titre de champion. J'aime bien aussi le côté fair play des autres cuisiniers
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 15/12/19 18:24    Sujet du message: Répondre en citant

Premier tome lu. Comme je suis en train de revoir la série d'animation, c'est amusant de faire des comparaisons. Si les scènes d'orgasme culinaire viennent sans trop de surprise du réalisateur Yasuhiro Imagawa, j'ai été surpris par l'absence de deux des personnages principaux tournant autour du héros (la copine et son petit frère).

Pour le reste, il s'agit d'un shônen efficace, tournant autour du thème de la cuisine et rajoutant des affrontements, avec un trait typique des années 1980 et une petite touche d'humour. Sans être révolutionnaire ou quoi que ce soit, cela se laisse lire très bien, et certains passages donnent l'eau à la bouche, même si nous pouvons reprocher une accumulation d'ingrédients et de saveurs de plus en plus improbables afin de surprendre les adversaires.

Je vais laisser reposer un peu avant d'entamer le second tome 2, mais je ressors satisfait de ce début.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 18/12/19 01:01    Sujet du message: Répondre en citant

Gemini_ a écrit:
Si les scènes d'orgasme culinaire

C'est pas non plus Food Wars ^^;
Citation:
Sans être révolutionnaire ou quoi que ce soit,

A l'époque, il l'était ^^;
Citation:
même si nous pouvons reprocher une accumulation d'ingrédients et de saveurs de plus en plus improbables afin de surprendre les adversaires.

Je me suis fait la même réflexion que toi à la lecture. Du coup, j'ai fait des recherches et... que ce soit le café dans le curry ou le yaourt pour attendrir la viande, ce sont des recettes qui existent. Du coup, sur ce tome 1, le récit est bien plus réaliste que Captain Tsubasa Mort de rire Mort de rire
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 19/12/19 11:03    Sujet du message: Répondre en citant

Je ressors plus satisfait du second tome. Maintenant que le mangaka a assis la réputation de Yoichi grâce au Maître du Goût, il ne reste plus qu'à utiliser celui-ci comme ressort comique (avec Maruo). Pour le reste, il a trouvé son rythme de croisière, avec des duels culinaires s'enchainant pour un oui ou pour un non, sans raison apparente ; un peu comme dans Pokemon où tous les conflits se règlent avec des combats entre dresseurs, ici tout se passe en cuisine.

Yoichi est imparfait, dans le sens où conscient de ses talents (de cuisinier), il a tendance à se montrer présomptueux et arrogant ; non seulement, cela lui donne un côté humoristique qui fonctionne, mais cela lui permet d'accepter d'autant plus aisément n'importe quel défi. A se demander quand il ouvre son restaurant, dans la mesure où il semble passer le plus clair de son temps à gaspiller ses ingrédients dans ses expérimentations, voire à travailler bénévolement pour un de ses concurrents.

La recette fonctionne bien, cela devient vraiment très agréable à lire.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 22/12/19 17:57    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Du coup, sur ce tome 1, le récit est bien plus réaliste que Captain Tsubasa Mort de rire Mort de rire

Ouais en même temps moins réaliste que Tsubasa faudrait y aller très fort ^^ Mais j'avoue avoir aussi été surpris. En fait je suis relativement inculte en cuisine, et quand j'ai parlé dans mon entourage par exemple de la viande en brochette enroulée dans du pain pour récupérer le jus, j'ai trouvé ça plutôt farfelu, mais en réalité ça se fait
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 23/12/19 05:15    Sujet du message: Répondre en citant

Les mangas culinaires se basent en général sur de vraies recettes : ce sont surtout les réactions qui sont exagérées.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 23/12/19 10:49    Sujet du message: Répondre en citant

Cyril : Certes. Mais pour Mister Ajikko, force est de constater que Terasawa ne va jamais à la facilité ni vers des recettes classiques. Et on parle d'un titre paru il y a 30 ans, avec moins de ressources qu'aujourd'hui.
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 24/12/19 06:20    Sujet du message: Répondre en citant

Il me semble que les recettes originales, qui semblent fantaisistes au premier abord, sont communes à tous les mangas de cuisine du style compétitifs : Yakitate Japan et Food wars font la même chose (pas la cantine de minuit, mais on n'est pas dans le même registre).
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 15/02/20 06:23    Sujet du message: Répondre en citant

Tomes 3-5 : bon, pas d'originalité. On est toujours dans le schéma des premiers tomes avec des duels culinaires qui se succèdent, Yoïchi provoquant ses adversaires ou répondant à une provocation (on a aussi un petit tournoi). La variété des plats (plutôt occidentaux que japonais, même si on a aussi droit à une pizza ou à une pâtisserie par exemple) et l'originalité des astuces trouvées par Yoîchi et ses opposants rendent quand même les volumes plaisants à lire, malgré des péripéties identiques. La variété ds opposants joue aussi : on a 3 types : les rivaux sympas (par exemple ceux de la première partie du tome 5), les bougons parfois un peu tricheurs mais qui reconnaîtront leur défaite de bonne grâce et son assez amusants (les okonomiyakis, le chef français ramené par Shimonaka) ou les vrais méchants, en général des sbires du seigneur du goût.

Il y a bien quelques tentatives pour rendre certaines parties un peu moins répétitives : le tournoi, avec un adversaire éliminé à chaque tour ; le voyage de Yoïchi avec le maître du goût (mais, au final, celui-ci joue surtout un rôle de goûteur, comme la mère du héros) et, dans cet arc, un vague début d'amourette. Ca reste léger quand même et un peu de renouvellement aurait été bienvenu, même si j'apprécie toujours ma lecture.

Sur la forme, ça reste une belle édition. Les coquilles sont peu nombreuses mais je reprocherais quand même des textes assez fréquemment "mangés" sur les bords des pages, une lettre ou une lettre et demi n'étant alors pas lisibles.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation